La tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ?





télécharger 128.47 Kb.
titreLa tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ?
page1/2
date de publication23.10.2016
taille128.47 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2
Sensibilisation :

c:\users\christophe\pictures\tour eiffel le figaro.jpg
- Observez bien l’image et exprimez ce que vous ressentez. Vous prendrez soin de varier des qualificatifs tout en conservant un registre de langue approprié :

- Après avoir écouté les opinions de vos camarades, expliquez la notion de subjectivité :

- Indiquez si la connaissance de la légende a modifié votre sentiment pour l’image représentée. Justifiez votre réponse :

Lifting complet pour la Tour Eiffel

Sources : Aurélia Vertaldi, lefigaro.fr, 31/03/2009

Depuis sa création, la Dame de fer nécessite d'être totalement repeinte tous les 7 ans. La 19e campagne de peinture a commencé mardi.http://www.lefigaro.fr/icones/coeur-.gif

Gustave Eiffel avait préconisé pour l'entretien de sa tour qu'elle soit repeinte tous les sept ans. Une règle suivie à la lettre depuis la fin de sa construction en 1889. Dès mardi, vingt cinq peintres vont s'atteler durant dix huit mois à refaire une beauté au monument le plus visité du monde. Les peintres passeront leur pinceau à bout rond dans ses moindres recoins.

Harnachés, retenus par un câble, leurs pinceaux et brosses attachés à leurs bras pour éviter de malencontreuses chutes sur les visiteurs, les peintres ne prennent aucun risque. Selon Jean-Bernard Bros, président de la Société d'exploitation de la Tour Eiffel, aucun décès n'est à déplorer depuis les campagnes de peinture. Pour Aderito Dos Santos Baptista, l'un des conducteurs de travaux, qui peignit pour la première fois la Tour en 1981, participer à une campagne est « toujours aussi émouvant ».

Cette opération nécessite soixante tonnes de peinture, entièrement biologique et créée spécialement pour la Tour. Après l'orange brun, le jaune varié, le rouge brun ou l'ocre brun, la Tour arbore depuis 1968 le fameux « brun tour Eiffel ». Cette couleur, brevetée, se décline en trois tons, allant du plus foncé au plus clair, de bas en haut, afin de conserver une homogénéité vue du sol.

- Expliquez en quoi l‘activité décrite peut être qualifiée d’artistique :


- A partir de toutes les informations ajoutées à l’image, rédigez un texte qui résumera votre ressenti pour la tour Eiffel :

Des goûts et des couleurs, discutons-en !

Problématique :

La tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ?
Support 1 :

Sources : Lettre ouverte parue dans le journal Le temps, 14 février 1887, signée par Charles Gounod, Charles Garnier, Guy de Maupassant, Alexandre Dumas fils, François Coppée, Leconte de l’Isle, Victorien Sardou, Sully Prudhomme, entre autres.

. « Nous venons, écrivains, peintres, sculpteurs, architectes, amateurs passionnés de la beauté jusqu’ici intacte de Paris, protester de toutes nos forces, de toute notre indignation, au nom du goût français méconnu, au nom de l’art et de l’Histoire française menacés, contre l’érection, en plein coeur de notre capitale, de l’inutile et monstrueuse tour Eiffel que la malignité publique, souvent empreinte de bon sens et d’esprit de justice, a déjà baptisée du nom de Tour de Babel.

Sans tomber dans l’exaltation du chauvinisme, nous avons le droit de proclamer bien haut que Paris est la ville sans rivale dans le monde. Au-dessus de ses rues, de ses boulevards élargis, le long de ses quais admirables, au milieu de ses magnifiques promenades, surgissent les plus nobles monuments que le genre humain ait enfantés. […]
La ville de Paris va-t-elle donc s’associer plus longtemps aux baroques, aux mercantiles imaginations d’un constructeur de machines, pour s’enlaidir irréparablement et se déshonorer ? Car la tour Eiffel, dont la commerciale Amérique ne voudrait pas, c’est, n’en doutez pas, le déshonneur de Paris ! Chacun le sait, chacun le dit, chacun s’en afflige profondément, et nous ne sommes qu’un faible écho de l’opinion universelle si légitimement alarmée. Enfin, lorsque les étrangers viendront visiter notre Exposition, ils s’écrieront, étonnés : « Quoi ? C’est cette horreur que les français ont trouvée pour nous donner une idée de leur goût si fort vanté ? » (…)

Il suffit, d’ailleurs, pour se rendre compte de ce que nous avançons, de se figurer une tour vertigineusement ridicule, dominant Paris, ainsi qu’une noire et gigantesque cheminée d’usine, écrasante de sa masse barbare Notre-Dame, la Sainte-Chapelle, la tour Saint-Jacques, le Louvre, le dôme des Invalides, l’Arc de triomphe, tous nos monuments humiliés, toutes nos architectures rapetissées, qui disparaîtront dans ce rêve stupéfiant. Et pendant vingt ans, nous verrons s’allonger sur la ville entière, frémissante encore du génie de tant de siècles, comme une tache d’encre, l’ombre odieuse de l’odieuse colonne de tôle boulonnée.

C’est à vous qui aimez tant Paris, qui l’avez tant embelli, qui l’avez tant de fois protégé contre les dévastations administratives et le vandalisme des entreprises industrielles, qu’appartient l’honneur de le défendre une fois de plus. (…)
Et si notre cri d’alarme n’est pas entendu, si nos raisons ne sont pas écoutées, si Paris s’obstine dans l’idée de déshonorer Paris, nous aurons du moins, vous et nous, fait entendre une protestation qui honore ».

- Dans la Bible, la Tour de Babel fut construite par les hommes pour se rapprocher de Dieu. Celui-ci punit les hommes de leur prétention en créant la diversité des langues qui les empêcha de communiquer et de s’entendre dans leur projet. Expliquez la raison pour laquelle les signataires y font allusion dans leur lettre :

- Identifiez le statut des signataires :
- Indiquez ce qui est désigné par les expressions soulignées :
- Soulignez les termes utilisés pour la qualifier puis nommez le champ lexical ainsi mis en évidence :
- Qualifiez le sentiment général de la lettre (en tenant compte de la tonalité, de la ponctuation et du lexique…) :
- A partir des indices textuels, identifiez le(s) destinataire(s) de la lettre :
- Résumez les valeurs morales utilisées par les signataires pour obtenir l’adhésion de(s) récepteur(s) :
- Identifiez le type de texte :
Exercice : Vous êtes lecteur du journal Le temps en 1887 et souhaitez réagir à la Lettre ouverte. En une dizaine de lignes, vous émettez un jugement favorable ou défavorable à ce que vous venez de lire. Vous pourrez être un ingénieur de la Société Gustave Eiffel et Compagnie, le directeur de l’Exposition Universelle, un simple parisien, un architecte ou tout autre citoyen de votre choix.


Support 2 :
Sources : Réponse de Monsieur Alphand, directeur général des travaux de la ville de Paris dont l’Exposition Universelle, février 1887
« Messieurs Victorien Sardou, Alexandre Dumas, François Coppée et vous tous qui avez délivré ce message chargé d'un fort ressentiment et d'une grande crainte de ce monstre d'acier, considérez-vous que cette géante métallique imposerait le déshonneur de Paris aux yeux du monde ?

Vous me parlez d'une « tour de Babel », mais il ne s'agit point d'un quelconque monument destiné à grimper jusqu'au haut des cieux, mais d'une oeuvre architecturale destinée à imposer Paris aux yeux de la France, si ce n'est aux yeux du monde.

Vous me dites que la commerciale Amérique n'a pas désiré un tel ouvrage ? Et bien qu'il en soit ainsi, laissons aux sots ce qu'ils méritent : un paysage désespérément vide de tout objet apportant un tant soit peu d'intérêt pour leur morne pays : laissons ce triste pays dans l'état où il se trouve, ce qui implique un manque d'originalité et de modernité flagrant.

Cette tour sera certes « boulonnée » mais apprenez, ô vous qui me lisez, que tout objet décrit comme solide contient du métal, ainsi apprenez que le bois brûle et se brise, et que la pierre s'effrite au fil des âges, nous construisons, Messieurs, le souvenir de cette époque livrée aux futures générations, lorsque vos maisons et vos immeubles seront détruits par la course irréductible du temps, se dressera alors ce fier symbole qui démontrera sa solidité, et ainsi celle de Paris, aux yeux de l'univers.

C'est également pour prouver la grandeur de la France que nous bâtissons cette tour «vertigineusement ridicule » car qui osera bafouer l'honneur de Paris, la ville possédant le bâtiment le plus grand jamais construit ?

Oui, certes, j'aime Paris, j'aime ses foules, ses marchés, ses monuments. J'aime tout en Paris et je donnerais tout pour elle, j'ai certes embelli Paris mais cette oeuvre monumentale, aux dimensions dantesques, sera le clou de cette exposition universelle, elle sera mon chef d'oeuvre.

Vous décrivez mon amour de ce qui est beau, de ce qui est grand, de ce qui est juste ; mais alors, pourquoi ces clameurs ? Pourquoi ces cris ? Cette fougue ? Cette oeuvre est créée pour démontrer qu'il n'y a pas plus belle cité que Paris ; par sa taille, cette tour fera résonner Paris jusqu'en Orient, à travers les steppes glacées, les plaines brûlantes du désert, à travers vents et marées, le monde entier retiendra son souffle lors de la découverte de cette tour gigantesque ; tous seront ébahis par la prouesse de Paris.

Enfin, pour la plus grande gloire de Paris ; et donc de la France, ceux qui auront le courage d’oser grimper au sommet de cette titanesque dame d'acier découvriront alors un paysage à nul autre pareil, ils pourront alors admirer notre somptueuse cité dans tout son éclat, la découvrant d'un point à un autre avec son éclatante beauté qui étonnera toujours les foules.

Voilà pourquoi, chers confrères de l'esthétisme, je m'acharne à faire aboutir ce projet de titan qui a besoin des efforts de tous, mais surtout, de l'accord de tous. Notre geste ne peut être critiqué, mais doit être encouragé, notre projet doit être placé dans l'admiration de tous les bons français.

Nous construisons l'avenir.

Nous construisons la nouvelle cité de Paris.

Nous construisons la tour Eiffel. »


- Identifiez la nature du document :

- Identifiez l’émetteur et justifiez son intervention :

- Soulignez les connecteurs logiques et expliquez l’articulation de son argumentation :
-Résumez sa thèse :
- Soulignez les termes et expressions qui justifient votre réponse précédente :
-Nommez le procédé utilisé par l’émetteur pour défendre son idée :
-Etudiez l’expression soulignée et nommez la figure de style utilisée :
- Soulignez dans le texte, une expression qui utilise le même procédé et expliquez-en l’intérêt :

- A l’aide de couleurs différentes, repérez une hyperbole, une anaphore, une énumération. Concluez sur la valeur que l’émetteur veut associer à la tour Eiffel :
Support 3 :

Sources : Extraits du roman Le fantôme de la tour Eiffel, Olivier Bleys, Collection Folio Gallimard, Avril 2009

Citations d’auteurs
« Ce lampadaire véritablement tragique. (…)»

Léon Bloy
« Ce squelette de beffroi (…) »

Paul Verlaine
« … la Tour aura sa beauté propre. (…) Je prétends que les courbes des quatre arêtes du monument (…) donneront une grande impression de force et de beauté car elles traduiront, aux yeux, la hardiesse de la conception dans son ensemble, de même que les nombreux vides ménagés dans les éléments mêmes de la construction assureront fortement le constant souci de ne pas livrer inutilement aux violences des ouragans, des surfaces dangereuses pour l’édifice.(…) La Tour sera le plus haut édifice qu’aient jamais élevé les hommes ; et pourquoi ce qui est admirable en Egypte deviendrait-il hideux et ridicule à Paris (…) »

Gustave Eiffel  
« La Tour représentait pour les uns «  un flacon clissé de paille peinte », « une géante chaudronnerie », « une quincaillerie superbe », « une toile d’araignée où vont se perdre les soleils » ; elle campait pour les uns un « puits à pétrole », un « monstrueux bibelot d’étagère », « un mât ridicule sur le navire de Paris » ; enfin les plus caustiques fustigeaient une « nouvelle église dans laquelle se célèbre le service divin de la haute Banque (…) »

Le Fantôme de la tour Eiffel, page 369
« Ce mât de fer aux durs agrès, inachevé, confus, difforme.(…) »

François Coppée
«  Un tuyau d’usine en construction, une carcasse qui attend d’être remplie par des pierres de taille ou des briques, ce grillage infundibuliforme (en forme d’entonnoir), ce suppositoire criblé de trous (..). »

Joris-Karl Huysmans
« Cette haute et maigre pyramide d’échelles de fer, squelette disgracieux et géant, dont la base semble faite pour porter un formidable monument de Cyclopes et qui avorte en un ridicule et mince profil de cheminée d’usine(…)

Guy de Maupassant
«   A l’appel de ce sommet nouveau, comme d’une montagne surgie au cœur de paris, de valeureux étrangers qui ne pouvaient s’offrir le train tentaient d’épuisantes traversées (…) Il y a dans ses sept millions de kilos de fer une aimantation formidable, puisqu’elle va arracher à leurs foyers des gens des deux mondes, puisque dans tous les ports du globe tous les paquebots mettent le cap sur l’affolante merveille (…)  »

Le Fantôme de la tour Eiffel, page 452 
- A l’aide d’un stylo vert, soulignez les termes et expressions qui montrent l’adhésion et l’enthousiasme pour la tour Eiffel. Avec un stylo rouge, soulignez les termes et expressions qui évoquent un refus et une ironie envers l’édifice.

- Recopiez un exemple de métaphore puis d’une comparaison et faites en l’analyse :

-


-

-A partir de vos connaissances, qualifiez le vocabulaire ainsi utilisé par les différentes parties :
-Sachant que la tour Eiffel a été construite dans le cadre de l’Exposition universelle de 1889, justifiez cette opposition de deux courants de pensée :
-Indiquez quelle est l’image qui traduit au mieux votre sentiment personnel envers la tour Eiffel puis justifiez votre choix :

- Exercice : En vous inspirant des différentes images (ou figures de style) utilisées dans les supports étudiés (Support 3 et Fiche Etude de la langue n°2) et en en proposant des plus personnelles, réécrivez un texte de cinq lignes sur votre ressenti envers la tour Eiffel. Votre opinion pourra être différente ou identique à votre première production (Sensibilisation).


Exercice : La tour Eiffel a inspiré de nombreux poètes, peintres, photographes et cinéastes. Elle a marqué la littérature de la fin du XIXème siècle et du début du XXème d’une manière indéniable.


J'ai visité la tour énorme,




Audacieuse et volontaire,

Le mât de fer aux durs agrès,




J'avais juré l'écrasement

Inachevé, confus, difforme,




Des hauts monuments de la terre.

Le monstre est hideux vu de près.




C'est fait, j'ai tenu mon serment.

Géante, sans beauté ni style,




J'étais à moitié de ma taille

C'est bien l'idole de métal,




Quand un jour, raillant mon destin,

Symbole de force inutile




Tu t'en vins me livrer bataille,

Et triomphe du fait brutal.




Pour arme, une plume à la main. (…)

J 'ai touché l'absurde prodige,




Tu mis la fleur de ta science

Constaté le miracle vain,




A m'appeler "Monstre hideux";

J'ai gravi, domptant le vertige,




Un peu plus de reconnaissance

La vis des escaliers sans fin.




T'eût convenu peut-être mieux.

Saisissant la rampe à poignée,




Si, comme avec tant de faconde,

Etourdi, soûlé de grand air,




Tu l'as dit dans Le Figaro,

J'ai grimpé tel qu'une araignée,




Je dois, des quatre coins du monde,

Dans l'immense toile de fer;




Entendre me crier: Haro !

Et comme enfin l'oiseau se juche,




Je suis le brutal colosse

J'ai fait sonner sous mes talons




Que tu dépeins à l'Univers,

Les hauts planchers où l'on trébuche




Crois-tu que pareil molosse,

En heurtant du pied les boulons.




Tu m'eusses mordu … de tes vers ! (…)

Là, j'ai pu voir, couvrant des lieues,




Du fer, je suis l'apothéose ?

Paris, ses tours, son dôme d'or,




Je lui bâtis un piédestal ?

Le cirque des collines bleues,




Pourquoi pas ! Le fer, je suppose,

Et du lointain… encor', encor'!




N'est point si vulgaire métal.

Mais au fond du gouffre, la Ville




Il fournit le soc et l'épée:

Ne m'émut ni ne me charma.




Richesse et force d'un pays,

C'est le plan-relief immobile,




Et dans toute belle épopée,

C'est le morne panorama. (…)




Le fer aura toujours le prix.

Œuvre monstrueuse et manquée,




Quel sang dans tes veines circule

Laid colosse, couleur de nuit,




Pour t'écrier, avec mépris,

Tour de fer, rêve de Yankee,




Que je suis un mât ridicule

Ton obsession me poursuit.




Sur le navire de Paris.

Pensif sur ta charpente altière,




Un mât ? J'accepte l'épithète,

J'ai cru, dans mes pressentiments,




Mais un mât fier, audacieux,

Entendre, à l'Est, vers la frontière,




Qui saura, portant haut la tête,

Rouler les canons allemands.




Parler de progrès jusqu'aux cieux.

Car, le jour où la France en armes




Un mât qui sur la ville immense,

Jouera le fatal coup de dés,




La nuit projettera des feux,

Nous regretterons avec larmes




Un mât où l'étendard de France,

Le fer et l'or dilapidés.




Un jour, flottera radieux !

Et maudirons l'effort d'Hercule,




Hampe de drapeau, sentinelle,

Fait à si grand peine, à tel prix,




Phare: voilà ma mission !

Pour planter ce mât ridicule




Poète en ton âme immortelle

Sur le navire de Paris.




Rentre ton indignation.

"A-dieu-vat" vaisseau symbolique,




"La tour Eiffel à François Coppée, le

¨Par la sombre houle battu!




jour de ses 300 mètres."

Le ciel est noir, la mer tragique.




Raoul Bonnery, Le franc Journal, mai 1889

Vers quels écueils nous mènes-tu?




 

"Sur la tour Eiffel, deuxième plateau",







François Coppée, Poésies, 1888















  1   2

similaire:

La tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ? iconC’est une photo de la tour Eiffel. La France est célèbre pour la...

La tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ? iconAnalyser un monument aux morts et comprendre ses enjeux : un exercice...

La tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ? iconTranscription de l’intervention
«le retour des frontières». J’ai repris mon ouvrage Fronts et frontières : un tour du monde géopolitique (1ère édition en 1988) pour...

La tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ? iconLe «tour du monde de Thalassa»
«Le tour du monde de Thalassa». Ce «tour du monde», départ du port du Havre et retour au Havre, suit le trajet effectué par les navires...

La tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ? iconEducation artistique et culturelle – histoire des arts
...

La tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ? iconConstellations autour des
«Jusqu’à l’âge de 11 ans, Michaël mène une vie ordinaire. Mais lorsque ses parents sont licenciés, son existence bascule : son père...

La tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ? iconCérémonie commémorative du 8 mai 1945
«Der des der»… Aux victimes vinrent s'ajouter 35 millions de blessés, 3 millions de disparus

La tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ? iconElements notes lors de la visite de la mediatheque du haillan
«alternatives à la Dewey»a été essentiellement consacrée à la visite commentée de la médiathèque du Haillan, les 5 personnes présentes...

La tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ? iconTranscription : Les jalons pour l’histoire du temps présent
«Lors de l'ouverture des débats sénatoriaux sur l'adoption de la loi sur l'ivg, Simone Veil, ministre de la santé du gouvernement...

La tour Eiffel a 120 ans. Pour quelles raisons, le monument le plus visité du monde (plus de 236 millions depuis son inauguration le 15 mai 1889), a-t-il suscité débats et polémiques lors de sa construction ? iconLaurence Munoz : histoire de la fscf
«patros» appartiennent à son univers. «Je suis tombée dans la marmite quand j'étais petite», rappelle la jeune femme, âgée de 30...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com