Implanté sur un site gallo-romain et autour de l'habitation des premiers comtes d'Anjou





télécharger 82.16 Kb.
titreImplanté sur un site gallo-romain et autour de l'habitation des premiers comtes d'Anjou
date de publication14.10.2016
taille82.16 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
CHATEAUX MÉDIÉVAUX

  • Angers ( Loire )
    Implanté sur un site gallo-romain et autour de l'habitation des premiers comtes d'Anjou, le château d'Angers est un exemple remarquable de l'architecture défensive du Moyen Âge La forteresse fut bâtie par Saint-Louis en 1230. Puissant de ses 17 tours, le château présente une silhouette étonnante avec ses fameuses tours construites en alternance de schiste et de tuffeau.
    (1024x768) Photo 1
    (
    800x600) cliquer pour format 1024x768

(1024x768) Photo 2
(
800x600)
cliquer pour format 1024x768

 

 

  • Amboise ( Loire )
    Tous les Rois de France, de Charles VII à François 1er, ont séjourné au château d'Amboise. De ce premier édifice royal de la renaissance, ils ont ordonné la construction et l'embellisement. Léonar de Vinci fût l'un des hôtes les plus remarquables de la cour du jeune François 1er. Il vécut à Amboise les trois dernières années de sa vie et repose dans la chapelle Saint Hubert du château.
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Azay-le-Rideau ( Loire )
    Bâti sur pilotis dans une île de l'Indre, Azay-le-Rideau fut édifié de 1518 à 1527 à partir d'une ancienne maison-forte. Ce château, qui fut à l'origine la demeure du trésorier de France Gilles Berthelot, est parvenu jusqu'à nous sans transformation majeure. Son histoire discrète constraste avec une architecture brillante qui résume le nouvel idéal de la Renaissance. Le château appartient à l'Etat. (photo CL)
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Beynac ( Périgord )
    Dressé sur un rocher, le château de Beynac surplombe la Dordogne. Pris par Richard Coeur de Lion, démantelé en partie par Simon de Montfort, il fut, pendant la guerre de 100 ans, tour à tour anglais puis français. Redoutable place forte, il était au Moyen Age une des 4 baronnies du Périgord. Il continue à veiller sur le bourg, classé «Un des plus Beaux Villages de France».(illustration PC Paradise Wallpapers)
    (1024x768)
    (
    800x600)

    Bonaguil ( Périgord )
    Au XIIIe siècle le château est constitué d'un premier donjon à tour pentagonale et d'une salle basse construits par une famille de chevaliers inconnue. Au XVe siècle, les Roquefueil héritent du château alors qu'ils en possèdent déjà dix-huit. De 1445 à 1482, la construction initiale est considérablement agrandie par Jean de Roquefeuil. De 1483 à 1520, Bérenger de Roquefeuil, héritier de Jean de Roquefeuil, agrandi encore le château en conservant son aspect médiéval alors que l'architecture Renaissance est en plein essor (construction des châteaux de Chambord et Chenonceau). A cette époque, le château atteint sa taille définitive. Pourtant, ce château ne sera jamais menacé pendant les périodes les plus tumultueuses de l'histoire de France : soulèvement du Périgord, guerres de religion du XVIesiècle, révolte des Croquants, Fronde. Le château reste dans les mais des Roquefeuil jusqu'en 1761, date à laquelle, après avoir essuyé plusieurs revers de fortune, les Roquefeuil doivent se séparer du château pour le vendre à la famille de Fumel. Marguerite de Fumel transforme certaines parties du château en résidences. Elle s'éteint à Bonaguil en 1788. Le château est démantelé en 1793 sous la Révolution. En 1799, Jean-Antoine Troupel-Lagrave le rachète pour 200 Francs. En 1860, la commune de Fumel rachète le château qui est classé monument historique en 1862.(illustration PC Paradise Wallpapers)
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768cliquer pour format 1024x768

  • Carcassonne ( Languedoc - Roussillon )
    La Cité de Carcassonne est un magnifique ensemble d'architecture militaire et religieuse. Il existe nulle part en Europe un ensemble aussi complet et aussi formidable de défense du VIe, XIIe et XIIIe - Basilique Saint-Nazaire (XI-XIVe) - Château Comtal (XIIe). Bref un monument unique au monde, une ville entière du Moyen Age à deux enceintes fortifiées et 52 tours.
    (1024x768) Photo 1 (photo CL)
    (
    800x600) cliquer pour format 1024x768

 

 

(1024x768) Photo 2
(
800x600) cliquer pour format 1024x768

 

 

(1024x768) Photo 3
(
800x600) cliquer pour format 1024x768

 

 

(1024x768) Photo 4 (photo CL)
(
800x600) cliquer pour format 1024x768

 

 

(1024x768) Photo 5
(
800x600)cliquer pour format 1024x768

 

 

  • Carnac ( Bretagne )
    On retrouve à Carnac la plus grande concentration de pierres levées - trois milles pierres allignées en files parallèles depuis l'an 5000 av. J.-C. Carnac est un site de culte et un site qui servait à la prévision du cycle lunaire, à la prévision des marées et des saisons. (photo CL)
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Chambord ( Loire )
    Chambord est le plus vaste des châteaux de la Loire. C'est un grandiose exemple du style architectural de la Renaissance à son apogée. Les chiffres sont éloquents. Façade de 150 m, 440 pièces, 75 escaliers, 365 cheminées... Il garde encore à ce jour une dimension mystérieuse : de ses dimensions qui défient l'imagination, à François Ier qui le fît construire et qui n'y a séjourné, en 32 ans de règne, que 42 journées... On ne sait pas non plus exactement qui fut l'architecte de ce château : Léonard de Vinci ? Domenico de Cortone ?

    (1024x768) Photo 1 (photo wallpaper microchiot)
    (
    800x600) cliquer pour format 1024x768

 

 

 

(1024x768) Photo 2 (photo wallpaper microchiot)
(
800x600)cliquer pour format 1024x768

 

 

  • Chaumont ( Loire )
    Construit à partir de 1466 par les comptes d'Amboise, le château de Chaumont aux allures de château fort fut édifié à l'emplacement d'une place forte détruite par Louis XI. Catherine de Médicis épouse de Henri II acheta le chateau à la mort du roi et obligea sa rivale, Diane de Poitiers, à l'accepter en échange de Chenonceau. (illustration PC Paradise Wallpapers)
    (1024x768) Photo 1
    (
    800x600) cliquer pour format 1024x768

 

(800x600) Photo 2 cliquer pour format 800x600

 

 

 

(1024x768) Photo 3
(
800x600)cliquer pour format 1024x768

 

 

  • Château-Gaillard ( Seine )
    Richard Coeur de Lion roi d'Angleterre et duc de Normandie fit construire Château-Gaillard (1196-98) pour protéger Rouen contre les assauts de Philippe Auguste, roi de France. Même si Richard, décédé à Chalus en 1199, utilisa les techniques de défense les plus avancées de son temps, le château, que l'on disait imprenable, tomba le 6 avril 1204 après cinq mois de siège. La prise de cette forteresse, permit ainsi à Philippe Auguste de s'emparer de toute la Normandie. (photo CL)
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Chenonceaux ( Loire )
    C'est Thomas Bohier qui a fait construire de 1513 à 1521 le château de Chenonceaux tel qu' on peut le visiter aujourd' hui. L' histoire de château a été marquée par plusieurs femmes : Catherine Briçonnet (la femme de Bohier) qui influença sa construction. Diane de Poithiers (maitresse du roi Henri II) qui fit construire le pont sur le fleuve et un jardin. Catherine de Médicis (l'épouse d'Henri II) qui fit tracer un parc et construire sur le pont le corps de logis à double étage.
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Combourg ( Bretagne )
    Immortalisé par François-René de Châteaubriand dans les Mémoires d'Outre Tombe " le château de Combourg actuel a été construit sur l'emplacement d'un château en bois érigé en 1016 par l'évêque Guinguené de Dol de Bretagne pour défendre son fief et sa cathédrale.

    Devenu propriété de la famille Du Guesclin pour service rendu au roi de France dans la guerre de Succession de Bretagne, la construction de bois fut remplacée entre le XIVe et le XVe siècles par une forteresse de pierre laquelle servit de place forte aux ducs de Bretagne.

    Acheté en 1761 par le père de Chateaubriand et restauré en 1875, le château est toujours possession de la famille et reçoit depuis, tous visiteurs confondus, écrivains, chefs d'Etat, pèlerins, etc., venus des quatre coins du monde.

    De l'extérieur, Combourg apparaît comme une puissante forteresse avec ses quatre tours massives coiffées en poivrière, son chemin de ronde crénelé et ses épaisses murailles percées de meurtrières.

    (1024x768) Photo 1
    (
    800x600) cliquer pour format 1024x768

 

 

 

(1024x768) Photo 2
(
800x600)cliquer pour format 1024x768

 

 

 

  • Pont sur le Cher (Montichard )
    Il ne s'agit pas d'un château, mais je trouvais cette photo fort belle. Dans la région de Montichard, Loire-Cher. (photo CL)
    (1024x768)
    (
    800x600) cliquer pour format 1024x768

 

  • Fayrac ( Dorgogne )
    Les origines du château de Fayrac remontent au Xllle siècle. Vassal de Castelnaud, Fayrac est construit sur une butte à proximité de la Dordogne, face à Beynac. Le château actuel, d'époques différentes, forme un ensemble... complexe mais harmonieux. Edifié au XVe siècle et restauré au XlXe siècle, protégé par deux douves, il présente un aspect assez compact d'où émergent des tours rondes coiffées de poivrières d'ardoise. (illustration PC Paradise Wallpapers)
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Fort la Latte ( Bretagne )
    Le fort actuel a vu sa construction étalée sur les XIIIe et XIVe siècle, sur les ruines d'un fort primitif construit en 937 pour défendre l'entrée de la baie par les envahisseurs Normands.

    En 1370, la forteresse est occupée par le duc Jean III et les anglais. Reprise par Du Guesclin en 1379, elle fut de nouveau assiégée sans succès par les anglais en 1490. Auparavant dénommé château de la Roche-Goyon (du nom de la famille à laquelle il appartenait), il prit le nom de Fort la Latte en 1592. Partiellement détruit pendant les guerres de la Ligue, Vauban le fait fortifier par Garangeau au XIVe siècle. (photo )
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Fougères ( Bretagne )
    Le château de Fougères a été bâti au XIe ou au XIIe siècle, sur un rocher protégé par des marais. Avec ses onze tours, ses remparts crénelés, ses courtines et trois enceintes, il couvre près de deux hectares. La variété de ses styles offre un panorama complet de l'architecture militaire médiévale du XIIe au XVe siècle. (photo Michel Flamand 08/99)
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Gisors ( Normandie )
    C'est un ensemble remarquablement conservé de l'architecture militaire du XIIe siècle. Il comprend un donjon central construit sur une motte artificielle, au milieu d'une cour intérieure. L'ensemble est entouré de remparts que protègent douze tours dont la célèbre «Tour du prisonnier», qui possède presque intact ses salles voutées d'ogives et son cachot orné de graffitis réalisés par les prisonniers. Le site de Gisors fut d'abord fortifié par Guillaume-Le-Roux en 1096-1097, la construction du château se poursuivit sous Henri Ier et Henri II d'Angleterre puis fut terminé par Philippe Auguste de France. Point stratégique, le château changea souvent de mains; les Templiers en eurent la garde de 1158 à 1161. Henri IV l'utilisa souvent comme base de départ pour ses communications avec la Normandie. (photo Le Moyen-Age)
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • La Barben ( Provence - Bouche du Rhône )
    Cette superbe forteresse médiévale (mentionnée en 1069) fut la propriété du roi René au XVe. Remaniée et agrandie aux XVIe et XVIIe siècles, elle fut ensuite restaurée au XIXe et XXe siècle. Aujourd'hui le château de la Braben est un petit village provençal fort ancien, les romains déjà y avaient bati de nombreuses villas le long de la riviere qui le traverse, qui se nomme La Touloubre. On trouve aussi à proximité du chateau une chapelle qui fut batie sur les ruines d'un hospice et d'une eglise Templiere. Le chateau, lui, est campé sur un rocher dominant la Touloubre, à proximité d'un vallon verdoyant assez inatendu pour le promeneur habitué aux paysages provençaux. Si le site est atypique, le chateau ne l'est pas moins, son histoire d'abord les premieres traçes dont on dispose remontent à 1142, il a ensuite ete remanié au XIVe et au XVIIe siècle, ruiné à la revolution il fut restauré au XIXe siecle, il fut successivement la possession des Pontevès, du Roi René,et de la famille de Forbin. Palamède, qui fut l'artisan du ratachement de la Provence à la France y vecut, et on dit aussi que les jardins «à la française» seraient du célèbre Lenotre.Les remaniements successifs n'ont en rien oté l'allure martiale du chateau, ses tours et ses creneaux rapellent avec force quel fut son role premier! Mais l'adjonction de nouvelles ailes et de terrasses ainsi que les enchevetrements de remparts lui donnent l'apparence d'une petite citadelle comme on peut le voir sur le cliché. Les particularités du site ainsi que l'architecture du castel en font un lieu privilégié pour ceux qui sont en quete de «l'esprit medieval» (illustration Alfred Roger)
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Langeais ( Tours )
    Le château de Langeais a été édifié au XVe siècle par un gouverneur de Louis XI, sur les ruines d'un ancien donjon médiéval, c'est l'image du château fort : hauts murs, chemin de ronde à créneaux, mâchicoulis et pont-levis. Langeais a connu les fastes de la cour lors du mariage d'Anne de Bretagne et de Charles VIII, le 6 décembre 1491. (illustration PC Paradise Wallpapers)
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Le Mont St-Michel ( Normandie )
    Cette magnifique Abbaye a été construite entre 1203 et 1228. C'est la seule place forte qui n'a pas été conquise par les Anglais durant l'occupation de la Normandie par Henri V. Sans conteste, un des plus beaux joyaux de l'architecture médiévale en Europe.
    (1024x768) Photo 1
    (
    800x600) cliquer pour format 1024x768

(1024x768) Photo 2
(
800x600) cliquer pour format 1024x768

 

 

 

 

 

 

(1024x768) Photo 3
(
800x600) cliquer pour format 1024x768

 

 

 

 

 

 

(1024x768) Photo 4
(
800x600) cliquer pour format 1024x768

 

 

 

  • Montségur ( Ariège )
    Situé sur un rocher appelé «pog» à 1207 m d’altitude, le château domine le village à la curieuse architecture. La montée au sommet s’effectue en 30 minutes avec un bon souffle et de bonnes chaussures. Citadelle aux imposantes ruines, Montségur fût la capitale de l’église cathare. Lors de la dernière croisade contre les albigeois, cette forteresse devint le symbole de la résistance des Comtes méridionaux. Après un siège de 10 mois, elle tomba aux mains de l’armée royale en mars 1244. Refusant d’abjurer leur foi, 225 «Parfaits» furent brûlés au pied du «pog».
    (1024x768)
    (
    800x600)

  • Pierrefonds ( Picardie )
    Château construit à la fin du XIVe siècle par Louis d’Orléans puis démantelé au XVIIe siècle. Il fut reconstruit par l’architecte Eugène Viollet-Le-Duc pour Napoléon III. L’architecte a pu exprimer ici tout son art et a voulu recréer le château originel tout en créant une demeure impériale. Ce monument qui ne fut pas habité par Napoléon III et l’impératrice Eugénie, recèle, dans son architecture et ses décors, des richesses qui, à elles seules, lui donnent tout son intérêt. (illustration PC Paradise Wallpapers)
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Pont Valentré à Cahors ( Lot )
    Ce remarquable exemple d'architecture militaire du XIVe siècle date de 1308 ; Le pont bataille de Cahors sera suffisamment dissuasif pour ne jamais être attaqué. La construction aura duré plus d'un demi-siècle ; selon la légende le Diable, dupé par l'architecte, faisait tomber la dernière pierre du pont dès son achèvement ; il fallait à chaque fois la remettre en place. (photo CL)
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Saint Ulrich ( Alsace )
    Le premier château a été construit avant 1038. Fief de l'empereur germanique Henri III il est ensuite redonné à l'évêque de Bale en 1084 qui le cède à un ministre de l'empereur Frédéric Barberousse, membre de la famille des Ribeaupierre. Le château est assiégé en 1287 par Rodolphe de Halsbourg sans qu'il puisse le prendre. Ce fut un des rares châteaux forts à être habité en permanence par ses propriétaires. Il est peu à peu abandonné après la construction d'un autre château dans Ribeauvillé même.
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Roquefixade ( Ariège )
    Haut perché, regardant vers le Pog de Montségur au Sud-est et le massif de Tabe, le château domine la vallée de Lesponne de plus de 400m. Roquefixade paya cher son soutien au catharisme. En 1211, Simon de Montfort détruisit le village situé au pied du château. Il fut reconstruit sur un plan moderne et baptisé «La Bastide de Montfort» avant de reprendre son nom originel.
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

  • Saumur ( Anjou )
    Forteresse au XIIIe siècle puis logis de plaisance, le château des Ducs d'Anjou est l'image même du château de conte de fées. Il est l'un des rares à présenter une architecture du XIVe siècle annonçant la fin du Moyen-Age et le début de la Renaissance. Il abrite aujourd'hui de magnifiques collections sur les Arts Décoratifs ainsi que le Musée du cheval.
    (
    800x600)cliquer pour format 800x600

  • Usson ( Ariège )
    Le château appartient à la famille d'Alion (avec Quérigut). Bernard d'Alion et son frère Arnaud d'Usson se rallièrent d'abord aux croisés, en 1226 Bernard fit hommage au roi de France mais épousa la sœur de Roger-Bernard II de Foix, Esclarmonde. Les témoins du mariage étaient des parfaits et des croyants. Bernard d'Alion et son frère tentèrent de secourir Montségur. Usson abrita des parfaits et accueillit les quatre évadé de Montségur avec peut-être le trésor des cathares. Bernard d'Alion fut brûlé en 1258 à Perpignan. Le château rebâti au XIIIe fur remanié lorsque la forteresse fut rendue par Louis XIV au marquis d'Usson. Vendu comme bien national à la révolution, il fut utilisé comme carrière.

  • Vitré ( Bretagne )
    Le château de Vitré est un des plus beaux spécimens bretons de l’architecture militaire du Moyen Age. C'est une forteresse élevée à la fin du XIe siècle sur un éperon rocheux qui surplombe la vallée de la Vilaine. Vitré a joué un rôle dans la défense de la frontière bretonne. Site historique et chargé d’histoire, Vitré est Ville d’Art et d’Histoire.
    (1024x768)
    (
    800x600)cliquer pour format 1024x768

similaire:

Implanté sur un site gallo-romain et autour de l\Kahn, Lisa C. Gallo-roman sculpture from Soulosse, France. Boston...
«vicus» gallo-romain du Hérapel à Cocheren (Moselle). Université de Metz, Mémoire Maitrise, 1987

Implanté sur un site gallo-romain et autour de l\Principaux travaux universitaires sur les collections du Musée de Metz
«vicus» gallo-romain du Hérapel à Cocheren (Moselle). Université de Metz, Mémoire Maitrise, 1987

Implanté sur un site gallo-romain et autour de l\Présentation de la démarche de la Fondation de France
«coopérative d'habitation à vocation sociale avec programmation participative» en utilisant le nouveau statut des «sci d'accession...

Implanté sur un site gallo-romain et autour de l\Grégoire de Tours, évêque de Tours et historien gallo-romain, n'a...
«Dépose humblement tes colliers» (Les colliers sont des porte- bonheur païens)

Implanté sur un site gallo-romain et autour de l\Mémoires maj
«Inventaire des destinataires des lettres connues (publiées ou encore inédites) de Romain Rolland», la deuxième la «Liste des publications...

Implanté sur un site gallo-romain et autour de l\L'installation des barbares et la fin de l'Empire romain
«foedus» → peuple fédéré Ils s'engagent a défendre l'empire romain en contrepartie d'argent

Implanté sur un site gallo-romain et autour de l\Adresse : Lot V a 35 Ambohitantely-Andohalo Antananarivo 101
«Scribd» renvoie aux mêmes textes sur le site de ce nom. Les différents titres sont aussi disponibles sur le site de la Bibliothèque...

Implanté sur un site gallo-romain et autour de l\Retour sur ironman 70. 3 Et full vichy 2016
«combinaison ou pas ?» c’était la préoccupation principale des 4000 athlètes sur le site

Implanté sur un site gallo-romain et autour de l\Recherche : le texte travaillé précédemment était issu du site internet...
«extrêmement alarmant» dans l’Indice de la faim dans le monde de 2011 ais son score gho n’a pas pu être calculé depuis, en raison...

Implanté sur un site gallo-romain et autour de l\Les premiers positifs directs sur papier






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com