8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19





télécharger 209.5 Kb.
titre8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19
page4/4
date de publication28.10.2016
taille209.5 Kb.
typeTranscription
h.20-bal.com > loi > Transcription
1   2   3   4

Paul Germain

Mais c'est vrai que l'étranger musulman fait peur, cela dit, pour vous, l'immigration, c'est une chance pour l'Europe ?

Édouard Delruelle

Oui. C'est, c’est surtout une réalité. C'est une chance et une malchance parce qu'on peut voir aussi les faces négatives de la migration, notamment la mise en concurrence des travailleurs, si je peux faire mon marxiste deux minutes. Parce qu'il y a évidemment de ça. Les entreprises ont intérêt à une migration, voire même, certaines entreprises à une immigration illégale parce que les sans-papiers évidemment sont des prolétaires que l'on peut beaucoup plus facilement exploiter que les autres. Et au niveau de l'Union européenne, c'est entre deux millions et demi et quatre millions de sans-papiers. Ils travaillent tous. Tous ces gens travaillent en réalité. Et donc permettent à certains secteurs dans l'Horeca, dans le bâtiment, dans le nettoyage, de continuer à faire du surprofit parce que ces entreprises ne peuvent pas délocaliser. Et donc ça, c'est la face négative de la migration. Maintenant la migration, c'est une réalité. Et c'est une réalité évidemment positive. Nous avons besoin de la migration pour… pour... pour produire économiquement, pour nous agrandir aussi culturellement, pour nous enrichir à tout point de vue. Aussi démographiquement, l'Europe, on le sait, est une population vieillissante, surtout les pays, les vieux pays de l'Europe. Donc, en réalité, il n'y a pas à se dire que la migration c'est bien ou c'est mal, c'est les deux à la fois. Et donc, quand il y a les deux à la fois, on a besoin de quoi ? D’une politique ! Et actuellement, nous n'avons pas, en Europe, de politique migratoire. On a une police migratoire, on a une gestion euh... oui, policière, administrative, mais on n'a pas de réelle politique migratoire.

Paul Germain

Édouard Delruelle, merci d'être venu au Bar de l'Europe et on va s'attaquer non pas aux Roms, mais à cette tarte tzigane !

Édouard Delruelle

Avec plaisir.

Mise en route


Un critère de discrimination vous a été attribué. Par groupe, répondez aux questions suivantes.
1. Qui, selon vous, cette discrimination touche-t-elle plus particulièrement ?
2. Pourquoi ces personnes sont-elles discriminées ? Quelles sont les images, les représentations liées à ce type ou à ce groupe de personnes ?
3. Cette discrimination existe-t-elle également dans votre pays ? Y avez-vous déjà été confronté ? Pensez-vous qu’elle soit courante ?
4. Savez-vous si des organisations luttent contre ce type de discrimination ? Que font-elles? Que devraient-elles faire ?

Questions de compréhension orale
Regardez l’émission et répondez aux questions qui suivent :
1) Qui est l’invité, Édouard Delruelle ?


2) Selon le journaliste, pourquoi les Roms sont-ils les mal-aimés de l'Europe?


3) D’après l’invité, quelle est la cause de ces expulsions ?

4) Dans le cas des Roms, quelles sont les deux problématiques qu'il faut différencier ?

5) Pourquoi Édouard Delruelle dit-il que l'Europe est en train d'ethniciser la question des Roms ?


6) Quelle image est véhiculée sur les Roms ?


7) De quel type d'exclusion sont victimes les Roms d'Europe de l'Est et d'Europe centrale ?


8) Qu'est-ce que Gaia ?


9) Quelle règle européenne évoque l'intervenant ? Quelle en est l'exception ?


10) Quelle est la proposition de l'intervenant par rapport à cela ? Quel en serait l'objectif ?


11) Quelle était la position de l'invité lors des Assises de l'Interculturalité en Belgique ?

12) D’après l’internaute, Matthias Bescherelle, que reproche-t-on à l'étranger musulman ?

13) Quelle est la position de l'internaute par rapport à ces reproches ?


14) Quelle différence l'invité fait-il entre l'islam et l'islamisme ?


15) Que s'est-il passé avec Sharia4Belgium ?


16) Selon l’invité, quel est l’autre problème à prendre en considération ? Quelle prudence utilise-t-il pour en parler ?


17) Quels exemples de ce problème donne-t-il ?

18) Ces problèmes sont-ils uniquement liés à la religion musulmane ?


19) Selon l'invité, pourquoi l'immigration peut-elle être considérée comme une malchance pour l'Europe ?
20) Quels sont toutefois les aspects positifs de l'immigration ?


21) Que déplore-t-il au niveau politique ?

Activité 1 : Lisez les définitions suivantes. Écrivez les mots qui correspondent aux définitions. Écoutez le reportage puis vérifiez et/ou complétez vos réponses.
1) Notion qui assure aux individus, quelles que soient leurs origines sociales et culturelles, leurs genres et leurs religions, les mêmes opportunités dans la vie.

2) Ensemble des actions menées contre l’idée reçue qu’il existe une hiérarchie entre les races.

3) Populations immigrées du nord-ouest de l’Inde au premier millénaire. Personnes rejetées par les autres.

4) Faire partir quelqu’un d’un pays ou d’un lieu de façon autoritaire ou juridique.

5) État marquant le manque de ressources essentielles à une vie confortable.

6) Dont l’habitat est fixe.

7) Dont le mode de vie comporte des déplacements.

8) Fait de faire des différences entre des êtres à partir de certains critères (le sexe, l’appartenance religieuse, l’origine, etc.)
9) Définir quelque chose du point de vue d’un groupe ethnique.

10) Ensemble de personnes unies par des habitudes et des caractéristiques communes.

11) Qui manque d’unité, qui est composé d’éléments différents.

12) Aborder quelqu’un pour lui demander quelque chose.

13) Personne qui demande de l’argent dans la rue.

14) Relation superficielle qui ne permet pas de voir l’ensemble de la situation.

15) Idée toute faite.

16) Mise à l’écart d’une personne ou d’un groupe.

17) Manière de vivre d’une personne ou d’un groupe.

18) S’assimiler à un groupe.

19) Ensemble des relations entre des cultures différentes.

20) Réclamation de ce qui est dû, d’un droit.

21) Doctrine qui considère que les valeurs sont relatives aux circonstances sociohistoriques.

22) Caractéristique particulière.

23) Mouvement qui veut faire de l’islam une idéologie.

24) Personne qui manifeste des opinions extrêmes.

25) Provocation en vue de pousser une personne ou un groupe à manifester son aversion, son intolérance.

26) Personne dont la religion est l’islam.

27) Dispersion d’un peuple, d’une ethnie de par le monde.

28) Voile couvrant les cheveux et les épaules, ici, dans un but religieux.

29) Union matrimoniale organisée par la famille.

30) Hostilité envers l’homosexualité.

31) Discrimination envers les femmes.

32) Forme d’organisation de la société dans laquelle l’homme exerce toutes les fonctions majeures.

33) Installation dans un pays d’un individu ou d’un groupe originaire d’un autre pays.

34) Déplacement d’individus ou de populations d’un pays à un autre, d’une région à une autre.

35) Personne qui ne possède pas les papiers nécessaires prouvant la régularité de sa situation sur un territoire.

36) Salariés aux revenus modestes.

37) Se servir de quelqu’un d’une manière abusive.

38) Ligne directrice d’un État concernant l’immigration.


Activité 2 A : Observez les extraits ci-dessous et indiquez si les mots en gras introduisent une conséquence explicite (et peuvent être remplacés par « par conséquent », « ainsi », « c’est pourquoi ») ou une conséquence globale (et peuvent être remplacés par « en résumé », « en somme », «  en bref »).

Extrait 1 (L.17-25)

Avec des populations qui sont d'ailleurs là-bas sédentaires, ce ne sont pas spécialement des nomades, avec les Gitans d'Europe occidentale qui ont leurs propres problèmes, qui sont parmi nous depuis des siècles, qui parlent le français, ou ou ou euh... allemand, ou néerlandais... qui ont leurs problèmes spécifiques, leurs discriminations spécifiques, et l'Europe est en train d'ethniciser en réalité cette question. Donc, non seulement on a un gros problème, mais en plus, je pense qu'on prend une mauvaise direction en ethnicisant le problème, en faisant comme s'il y avait une communauté de Roms alors qu'on a des multiples, des communautés extrêmement hétérogènes, avec des problèmes tout à fait euh... différents. Et que ce que l'on risque de faire pour les Roms risque peut-être aussi de détruire les petites choses qu'on avait réussi à faire pour les Gitans occidentaux. Donc je suis assez inquiet sur ce dossier.

Extrait 2 (L.45-48)

C'est d'abord un problème socio-économique pour toute l'Europe, et pour ces pays-là. C'est pour ça que je parlais d’imprévoyance de la part de l'Union européenne. Et puis il y a des problèmes qui sont des problèmes plus classiques de discrimination euh... concernant les Gitans occidentaux et donc il faut des solutions différentes à des problèmes qui sont en fait des problèmes différents.

Extrait 3 (L.74-78)

Mais, je suis assez d'accord, globalement, que ce n'est pas parce qu’on a une spécificité religieuse ou culturelle qu'elle doit primer sur d'autres valeurs, sur d'autres normes, en l’occurrence, ici, la non-souffrance des animaux ou l'hygiène ou aussi, la neutralité de l’État, ou d'autres... ou d'autres valeurs. Donc je pense que c'est toujours une discussion qu'il y a à avoir, mais je serais relativement d'accord avec ce que Monsieur vient de dire.

Extrait 4 (L.109-113)

Et on voit tous ces problèmes, l'homophobie également, le sexisme, c'est-à-dire, tout problème lié à la réinvention, en contexte diasporique, de ce qu'on pourrait appeler du patriarcat. Mais ça, c'est pas spécifiquement musulman, ça existait dans nos campagnes il y a cinquante ans, ça existe aussi avec la communauté hindoue en Angleterre par exemple. Donc ce n'est pas une spécificité musulmane.

Extrait 5 (L.128-138)

Et au niveau de l'Union européenne, c'est entre deux millions et demi et quatre millions de sans-papiers. Ils travaillent tous. Tous ces gens travaillent en réalité. Et donc permettent à certains secteurs dans l'Horeca, dans le bâtiment, dans le nettoyage, de continuer à faire du surprofit parce que ces entreprises ne peuvent pas délocaliser. Et donc ça, c'est la face négative de la migration. Maintenant la migration, c'est une réalité. Et c'est une réalité évidemment positive. Nous avons besoin de la migration pour, pour... pour produire économiquement, pour nous agrandir aussi culturellement, pour nous enrichir à tout point de vue. Aussi démographiquement, l'Europe, on le sait, est une population vieillissante, surtout les pays, les vieux pays de l'Europe. Donc, en réalité, il n'y a pas à se dire que la migration c'est bien ou c'est mal, c'est les deux à la fois. Et donc, quand il y a les deux à la fois, on a besoin de quoi ? D’une politique ! Et actuellement, nous n'avons pas, en Europe, de politique migratoire. On a une police migratoire, on a une gestion euh... oui, policière, administrative, mais on n'a pas de réelle politique migratoire.

Activité 2 B : Quels tics de langage avez-vous entendus dans l’émission ? Quels autres tics et expressions couramment employés connaissez-vous en français ?

Activité 2 C : Répondez aux questions suivantes.

a. Ces tics de langage sont-ils différents d’une langue à une autre ?

b. Avez-vous des tics de langage dans votre langue maternelle ? Si oui lesquels ?

c. Et en français, quels sont vos tics de langage ? Et dans d’autres langues étrangères ?

d. À quoi servent ces tics à votre avis ?

e. Qu’ajoutent-ils au discours ?

Activité 3 A : Observez dans les extraits ci-dessous et repérez les procédés utilisés par l’invité pour atténuer ses affirmations. Puis reformulez-les en utilisant d’autres procédés d’atténuation. Enfin, transformez ces phrases afin d’exprimer l’idée contraire, à savoir l’amplification des propos.
Extrait 1 (L.14-17)

Oui ben je crois que ça fait partie un peu de l’imprévoyance de l'Union européenne au moment de l'élargissement des pays à l'Europe centrale où on n'a pas prévu. Moi ce qui me fait fort peur dans la problématique des Roms c'est qu'on mêle des problématiques très différentes : le cas des Roms d'Europe centrale qui est principalement des problèmes de pauvreté.
Extrait 2 (L.21-25)

Donc, non seulement on a un gros problème, mais en plus, je pense qu'on prend une mauvaise direction en ethnicisant le problème, en faisant comme s'il y avait une communauté de Roms alors qu'on a des multiples, des communautés extrêmement hétérogènes, avec des problèmes tout à fait euh... différents. Et que ce que l'on risque de faire pour les Roms risque peut-être aussi de détruire les petites choses qu'on avait réussi à faire pour les Gitans occidentaux. Donc je suis assez inquiet sur ce dossier.
Extrait 3 (L.32-34)

Oui bien sûr, la plupart des Gitans chez nous, ou des Roms d’Europe de l'Est euh... vivent en réalité assez normalement du point de vue socio-économique. Et c'est sans doute une des communautés qui a les clichés de voleurs, de saleté, et cætera, la plus grande, c'est vrai.
Extrait 4 (L.70-78)

Oui. Mais je faisais partie de... des Assises de l'Interculturalité ici en Belgique, mises en place par le Gouvernement fédéral et on a soulevé cette question qui est une revendication de la communauté musulmane et de la communauté juive d'ailleurs. Et personnellement, j'étais assez d'accord avec Monsieur ici et je m'étais opposé en disant « le relativisme culturel ne doit pas aller jusque-là ». Alors bon, peut-être qu'il y a d'autres solutions, entre tout et rien, il y a peut-être d'autres solutions techniques, je n'en sais rien. Mais, je suis assez d'accord, globalement, que ce n'est pas parce que on a une spécificité religieuse ou culturelle qu'elle doit primer sur d'autres valeurs, sur d'autres normes, en l’occurrence, ici, la non-souffrance des animaux ou l'hygiène ou aussi, la neutralité de l’État, ou d'autres... ou d'autres valeurs. Donc je pense que c'est toujours une discussion qu'il y a à avoir, mais je serais relativement d'accord avec ce que Monsieur vient de dire.
Activité 3 B

Exercice 1 : Classez les phrases suivantes du plus certain au moins certain.
a. Les Roms sont certainement discriminés.

b. Les Roms sont vraisemblablement discriminés.

c. Les Roms sont peut-être discriminés.

d. Les Roms sont sans aucun doute discriminés.

e. Les Roms sont très probablement discriminés.
Exercice 2 : « Peut-être » peut avoir plusieurs valeurs, vous le remarquerez sans doute ;-) en observant ces quatre phrases. Indiquez si « peut-être » exprime une possibilité ou une concession.

Pour vous aider, si « peut-être » a une valeur de concession, il peut être remplacé par « certes », « même si », « bien que ».
1. L’invité ira peut-être aux prochaines Assises de l’Interculturalité, mais comme il est très occupé, il ne faut pas trop espérer.

2. L’invité n’est peut-être pas un spécialiste de l’islam, mais il connaît très bien le sujet.


3. L’invité est peut-être philosophe, mais cela ne l’empêche en rien de connaître parfaitement tous les problèmes de société.

4. Il y aura peut-être des changements dans la politique d’immigration de l’UE, mais cela ne sera pas de sitôt.

Exercice 3 : Utilisez les expressions vues précédemment afin d’atténuer les affirmations suivantes.
1. Le ministre de l’Intérieur n’a jamais demandé l’expulsion des Roms. Vous faites erreur !


2. Beaucoup de personnes font des amalgames sur les Roms, sur les musulmans, etc. Ils ne comprennent rien au sujet.


3. Mais bien sûr que l’immigration est une chance pour l’Europe. Quelle erreur de penser le contraire !
Étape 4 : Production orale
Répondez aux questions suivantes et discutez sur le sujet librement.
1) Que veut signifier l’invité lorsqu’il déclare que l’élargissement de l’Europe a été mal prévu ?

2) Comment comprenez-vous ce que l’invité dit concernant le fait d’ethniciser la question des Roms ?

3) Que pensez-vous de cette déclaration de l’invité : « Les Roms d'Europe de l'Est et d'Europe centrale ce sont là des problèmes d'exclusion économique, de non-accès non seulement à l'emploi, à la formation des populations qui sont tout à fait exclues. Et c'est ça évidemment qui crée ce problème et c'est pas tellement le mode de vie. » ?

4) Quelle est votre opinion sur la question soulevée par M. Vandenbosch, défenseur du droit des animaux ?

5) Pourquoi l’islam fait-il peur selon vous ?

6) Pensez-vous que, comme le souligne l’invité, on ait tendance à mêler tous les problèmes et à les mettre sur le dos des religions à tort ?

7) Un islam/un christianisme/un judaïsme moderne est-il possible selon vous ? Si oui, comment ?

8) Quelle évolution migratoire a eu lieu dans votre pays au fil du temps ?

9) Quel a été le rôle des religions à travers l’histoire de votre pays ?

10) Que dit la loi de votre pays concernant la liberté religieuse ?




C. Pinson, A.P. Prévost-Wright et L. Van Ranst

Alliance française de Bruxelles-Europe, CELF – Octobre 2012

/



1   2   3   4

similaire:

8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19 icon8. Transcription de l’entretien p. 18 à 20

8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19 icon8. Transcription de l’entretien p. 14 à 17

8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19 icon8. Transcription de l’entretien p. 16 à 19

8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19 icon8. Transcription de l’entretien p. 21 à 24

8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19 iconTranscription de l’entretien en français

8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19 iconFiches pédagogiques, mode d’emploi
«interview» composée d’activités pour la classe et de la transcription de l’entretien entre l’animateur de l’émission Sébastien Folin...

8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19 iconRobert Angéniol, Stéphanie Bara, Margot Bonvallet, Hélène Emile, Lionel Favier, Magali Foulon
«interview» composée d’activités pour la classe et de la transcription de l’entretien entre l’animateur de l’émission Sébastien Folin...

8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19 iconTranscription de l’entretien p. 19 à 21 Les proverbes sur l’eau et...

8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19 icon8. Transcription de l’entretien p. 13 à 16
«Envoyez les films américains, les produits suivront». Quels sont les produits qui ont suivi d’après vous ? Qu’en pensez-vous ?

8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19 iconTranscription de l’entretien p. 18 à 21 Quiz sur les pâtisseries...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com