Scénario d’avenir pour l’Eglise en France





télécharger 171.66 Kb.
titreScénario d’avenir pour l’Eglise en France
page6/6
date de publication28.10.2016
taille171.66 Kb.
typeScénario
h.20-bal.com > loi > Scénario
1   2   3   4   5   6

P. T.R. : Je n’en ai aucune idée. Je n’ai jamais été curé, encore moins évêque. Il est clair que des décisions doivent être prises après avoir écouté le peuple de Dieu, mais je n’ai pas d’avis quant à savoir s’il vaut mieux fermer ou laisser ouvertes les paroisses. Il se peut que le système des paroisses lui-même soit lié au passé rural de l’Église et qu’il nous faille imaginer d’autres manières d’être en communion les uns avec les autres.
Que peut-on imaginer justement pour demain, pour faire « autrement », « différemment » ?

P. T.R. : La tendance de l’Église, durant les siècles passés, a consisté à se défendre contre la modernité. Nous avons souvent manifesté de la peur à l’égard de tout ce qui était nouveau. À partir du concile Vatican II, l’Église a commencé à renoncer à cette attitude timorée. Nous avons abandonné cette attitude défensive pour nous engager dans la pagaille du monde réel. C’est l’invitation du pape François. Les prêtres doivent quitter leur sacristie et, en tant que communauté, nous devons nous tenir aux côtés des gens dans leurs combats. Nous devons nous confronter aux expériences sans avoir peur de faire des erreurs. Au moins, si nous faisons des erreurs, en tirerons-nous des leçons !
Que faut-il abandonner de nos structures, de nos attitudes ?

P. T.R. : À cause de son attitude défensive, l’Église a souvent été trop centralisatrice, et le Vatican a dominé la vie de l’Église, cherchant à contrôler plus qu’il ne le faut. Le cardinal Basil Hume (1923-1999, bénédictin et ancien archevêque de Westminster, NDLR), a toujours dit que la Curie devrait être au service du gouvernement de l’Église assuré par le pape et les évêques, et non les évêques au service du gouvernement de l’Église administrée par le pape et la Curie. Le pape François souhaite défaire ces structures de contrôle excessif, qui peuvent empêcher les impulsions libres de l’Esprit. Nous avons besoin d’institutions, bien sûr. Aucune communauté ne peut exister sans institutions, pas même une équipe de football. Mais leur rôle est de responsabiliser les chrétiens, et non de contraindre.
Comment se réorganiser ? Est-ce que cette situation amène à redessiner les rapports entre responsabilité et sacerdoce ?
P. T.R. : Toute société en bonne santé, comme toute institution, donne la parole aux différents membres de la communauté. Nous avons surtout besoin de trouver la manière de donner une voix forte aux femmes dans la vie et la prise de décision de l’Église. Aussi je pense que le temps est venu d’une créativité institutionnelle, qui puisse nous aider à parler et à nous écouter les uns les autres. La nouvelle organisation du Synode des évêques, telle qu’elle devrait être inaugurée en octobre sur la question de la famille, devrait y contribuer.

Le pape François lui-même a dit qu’il nous faut repenser la manière d’exercer le pouvoir dans l’Église, que ce pouvoir ne devrait pas être si étroitement lié à l’ordination. Il ne veut pas cléricaliser les femmes, mais décléricaliser l’Église. Nous nous plaignons d’un manque de vocations parce que nous pensons trop étroitement en termes de vocations à la prêtrise et à la vie religieuse. Ce sont des vocations magnifiques, mais chacun a une vocation, un appel à vivre pleinement uni au Christ et pour son peuple.
En quoi cette crise peut-elle représenter une chance pour l’Église ?

P. T.R. : À l’approche de sa mort et de sa résurrection, Jésus a été dépouillé de beaucoup de choses. Il ne réalisait plus aucun miracle. Il n’était plus le centre de la foule, une figure entourée de partisans et d’admirateurs. Il a été privé de ses disciples qui l’ont renié et ont fui. Il a finalement été dépouillé de ses vêtements et laissé nu sur la croix. Tout ceci a ouvert la voie au don inimaginable de la Résurrection.

Ainsi en est-il pour l’Église. Nous sommes dépouillés de notre réputation, de notre autorité, de notre position dans la société, de nos membres. Mais nous devons oser croire que ceci aussi va nous préparer à une nouvelle naissance par des chemins que nous ne pouvons anticiper. C’est une époque passionnante pour l’Église aujourd’hui. Il s’agit bien d’une crise, évidemment, mais n’oublions pas qu’il y eut la dernière Cène, qui est le sacrement de notre espérance.
(1) Pourquoi aller à l’église ? L’eucharistie, un drame en trois actes. Cerf,

294 p., 8,20 €; « Je vous appelle amis », Cerf-La Croix, 322 p., 8,00 €.

1   2   3   4   5   6

similaire:

Scénario d’avenir pour l’Eglise en France iconPrésidente de la Région Ile-de-France
«Innover pour Réussir» et pour la grande qualité des interventions de la journée. Paris-Ile-de-France-Capitale-Economique apporte...

Scénario d’avenir pour l’Eglise en France iconPrésidente de la Région Ile-de-France
«Innover pour Réussir» et pour la grande qualité des interventions de la journée. Paris-Ile-de-France-Capitale-Economique apporte...

Scénario d’avenir pour l’Eglise en France iconQuel avenir pour la relation entre communes et intercommunalites ?
«l’avenir de nos communes, qui, progressivement et en silence deviennent des coquilles vides La revue «Pouvoirs locaux» a pris pour...

Scénario d’avenir pour l’Eglise en France iconBibliographie indicative, Eglise médiévale (HE2 2016) blough neal,...
«Histoire du christianisme et de l’Eglise», Christophe Paya et Nicolas Farelly, La foi chrétienne et les défis du monde contemporain,...

Scénario d’avenir pour l’Eglise en France iconLa France prépare mal l'avenir de sa jeunesse

Scénario d’avenir pour l’Eglise en France iconScénario français versus scénario u s

Scénario d’avenir pour l’Eglise en France iconNous tenons à exprimer nos plus vifs remerciements à Irène Mainguy,...
«Définitions de quelques termes philosophiques fréquemment employés». Brochure. Paris, Grand Orient de France, 1932, 16 p. (Grand...

Scénario d’avenir pour l’Eglise en France iconQuel avenir pour la ruralité ?

Scénario d’avenir pour l’Eglise en France iconThème 3 Quel avenir pour la philatélie ?

Scénario d’avenir pour l’Eglise en France iconTravaux Liste des publications
«L’église au Moyen Âge» (textes choisis, présentés et annotés), dans Histoire de l’Eglise par elle-même, sous la direction de J....






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com