L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles





télécharger 218.9 Kb.
titreL’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles
page7/11
date de publication29.10.2016
taille218.9 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

Jeudi 25 février 19915


Arrivée à Bourgoin à 8 heures 30. Répartition des escouades (j'ai la dixième), habillement. A 17 heures à Ruy jusqu'au lendemain matin 5 heures 30.

Vendredi 26 février 1915.

A 7 heures rassemblement. Revue par le capitaine à 9 heures, par le général d'Aubigny à 16 heures. Mes parents arrivent à 11 heures. Je les rejoins à Ruy à 13 heures jusqu'à 15 heures. A 17 heures je sors, je les revois tous et je suis à Ruy jusqu'à 21 heures.

Samedi 27 février 1915


Départ à 8 heures 30. Arrivée à Grenoble à midi, revue passée par le général. On va cantonner Chambre du Commerce. Assez bien. Le soir, libre, je soupe et couche chez Riou.

Dimanche 28 février 1915


De 11 heures 30 à 12 heures 30 libres, je vais dîner chez Julien qui est venu à Uriage. Didier et Imbarre viennent l'après-midi. On sort à 5 heures puis je vais souper chez Julien. Revue cours St André.

Lundi 1er mars 1915

Je vais dîner chez Riou. On est prêt à partir. C'est pour cette nuit.

Mardi 2 mars 1997


Réveil à 1 heure, à la gare à 3 heures. On part 4 heures 46 pour Moirans, Valence. Halte repas à Orange. La Provence déjà verte, les abricotiers en fleurs. Champs d'oliviers.

Arrivée à Marseille à 17 heures. Cantonnés au môle no 4.

Mercredi 3 mars 1997


Je visite le port, très intéressant, immense, avec Riche, Guilligney, Depollier. Nous allons faire un tour en ville. La Cannebière on déjeune à l'Etoile Polaire.

Jeudi 4 mars 1997


On embarque à bord de la Provence. Je suis en deuxième classe. On est six ou huit par cabine de trois ou quatre. Je suis rue de Chicago no 418. A 17 heures on part. Deux remorqueurs sortent le paquebot. Du pont supérieur je regarde disparaître Marseille déjà tout éclairé. On passe entre la côte et le château d'If. Au revoir la France. La côte avait à peu près disparu lorsque je suis rentré dans la cabine.

Vendredi et samedi 5 mars 1915


Très bien dormi. Dès le réveil tout le monde est sur le pont. On ne voit de tous côtés que l'immensité bleue. Le cercle qui nous limite l'horizon donne l'impression d'être très rapprochés. Nous sommes suivis par d'autres bateaux. On passe près de la Sardaigne. Un contre torpilleur italien nous croise. Nous avons, dit-on, stoppé cette nuit. Nous voici en vue de la côte tunisienne. La mer est toujours calme, pas de malade. Bizerte! Nous ne restons pas dans le port, nous allons à vingt kilomètres plus loin dans une baie et là les ancres sont jetées.

Dimanche 7 mars 1915


Dès le matin la mer est agitée, nous sommes toujours immobiles dans la baie de Sidi-Abdallah. Une vingtaine de vaisseaux dont quelques-uns de guerre se trouvent dans la baie en file de quatre. Un cuirassé tout près de nous, au fond, à gauche un gros croiseur.

Lundi 8 mars 1915


Toujours immobiles. Quoiqu’intéressante, la côte devient monotone. Ses villages arabes, ses champs d'oliviers, ses coteaux très verts ne nous intéressent plus. Campement de marabouts Sidi Abdallah paraît très bien caserne, arsenal.

bizerte2
Bizerte, avenue de France

bizerte1
Bizerte. La poste
MARDI 9 MARS 1915.

Le bruit du départ circule. A midi on part pour Bizerte, ses abords très jolis, ses villas superbes. Au port des curieux, les Arabes. Vers 13 heures 30 on débarque, traverse la ville, caserne des zouaves retour à 17 heures, consignés. Un certain nombre sort. A l'appel des manquants.

MERCREDI 10 MARS 1915.

Réveil à 5 heures. A 6 heures on sort. La plage. La pluie nous prend, nous rentrons à 8 heures. Les amateurs de moukères pris en ville en prévention de Conseil de guerre. Départ 18 heures 30. Trois compagnies nous rendent les honneurs.

JEUDI 11 MARS 1915.

La mer est agitée, roulis et tangage très fort, déjà beaucoup sont malades, je ne sens rien encore. Nous passons en vue de Malte mais plus à ce qui se présumait nous ne nous y arrêtons pas. Je reçois deux lettres.

VENDREDI 12 MARS 1915.

La journée entière passe sans que terre apparaisse. La mer s'est un peu calmée à la surface mais ses lames de fond secouent le bateau d'une façon si brusque que c'est bien plus pénible qu'hier. Vais-je avoir le mal de mer?

SAMEDI 13 MARS 1915.

La mer s'est calmée. C'est toujours la grande bleue. A gauche des montagnes à la crête couverte de neige. Est-ce la Crète? A la nuit nous marchons encore vers l'est.

DIMANCHE 14 MARS 1915.

Temps superbe, mer calme. Nous sommes dans la mer Egée. Direction: nord, nord-ouest, nord-est. Une quantité d'îlots, de récifs, pas d'îles productives, des rochers. Un village seulement. Exercice de signaux. Au soir même direction.

LUNDI 15 MARS 1915.

J'assiste au lever du soleil sur la mer parsemée d'écueils, superbe! On arrive de bonne heure dans une espèce de lac-golfe de l'île Lemnos. Spectacle sans égal on compte une quarantaine de vaisseaux il y en a sûrement plus de 50: anglais, français, guerre et commerce. Je reste longtemps la nuit à rêver.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconLes grands courants historiques xixème xxème siècle F. Dosse
«dégénéré» dans son «histoire de la révolution française de 1789 à 1914», voit aussi dans le 10 aout la victoire du peuple sur le...

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconA quel moment se situe-t-on par rapport à l’annonce de la mobilisation ?
«la mobilisation générale du 2 août 1914 en France et le départ des soldats pour le front.»

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconProgramme 4ème : l’Europe et le monde en 1914
«provinces perdues» de l’Alsace et la Lorraine, gagnées par l’Allemagne en 1870; la Serbie, soutenue par la Russie, veut se détacher...

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconDu Dimanche 6 Juillet au Samedi 12 Juillet 2008
«Lorraine en voies vertes», … une nouvelle manière de découvrir la Lorraine. Cette randonnée se veut essentiellement une action «militante»,...

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconProgramme du service éducatif
«le travail») doit mettre en évidence les caractéristiques du travail ouvrier (notamment) dans les mines de fer de Lorraine : de...

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconAnnuaire de la Fédération historique lorraine

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconI — L'enseignement médical en Lorraine jusqu'en 1843

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconL’emprise lorraine sur le domaine de monthureux

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconLes grandes transformations intervenues en Europe de 1850 à 1914

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconBibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com