L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles





télécharger 218.9 Kb.
titreL’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles
page9/11
date de publication29.10.2016
taille218.9 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

LUNDI 29 MARS 1915


Nous avons passé la nuit sous nos tentes à vingt mètres de la mer. La journée d'hier nous a laissé une impression profonde que la surprise du tramway a rendue complète. Mais nous voici presque dans le désert, c'est du sable pur, nu, sans un brin d'herbe. Sur nos têtes "Mahomet" est un brasier. Je prends un demi-bain. Le bois manque pour la cuisine. La journée passe assez bien.

MARDI 30 MARS 1915


Réveil à 5 heures, à 6 heures on part à l'exercice dans le sable, marche très pénible. Il fait une chaleur! La perspective de passer un mois ici n'est pas très souriante. L'après-midi petit exercice de santé! Nous allons dans un bois de palmiers. Les gourbis arabes. Le camp est expressément consigné. Quelques marchands viennent nous voir. Les nuits sont bonnes.

sud1b
Paysage du Sud
MERCREDI 31 MARS 1915.

La mosquée tout près de nous nous est interdite, je le regrette. Le cimetière arabe à côté sur notre gauche, sur une crête un moulin à vent. A 7 heures nous partons pour l'extrémité S.E. du camp pour quatre jours. Nous allons fournir un réseau de sentinelles pour empêcher à tout militaire de sortir du camp. C'est un rôle de policier. A moins d'un ordre ultérieur du général, Alexandrie sera consignée à la troupe. Chacun le regrette et espère que cette consigne ne sera que provisoire. Nous voici installés dans un bois de palmiers attenant à un village arabe. Il y fait moins chaud, nous y serons très bien. Nous encerclons le parc d'artillerie, artillerie de campagne et de montagne. Plus loin des sénégalais bivouaquent puis de l'infanterie coloniale, des zouaves. De l'autre côté à l'est du camp une plaine très verte d'un aspect très fertile et riche contraste singulièrement avec la nudité du camp. Le Nil est à huit Kilomètres. Un canal sur lequel on aperçoit des voiles est à trois kilomètres.

JEUDI 1er AVRIL 1915.

De 6 heures à 8 heures exercices de combats puis nous allons prendre la garde. Trois sentinelles le jour, cinq la nuit barrent l'entrée du village arabe. Quelques villas d'européens des Grecs. Toute la journée les marchands nous cassent la tête. Un lieutenant récalcitrant. Visite du général.

VENDREDI 2 AVRIL 1915.

A 8 heures nous sommes relevés par la demi-section. Nous rentrons au camp et prenons le jour à la compagnie. Je fournis deux factionnaires. En portant la soupe aux prisonniers je traverse le parc d'artillerie, le campement des nègres où je m'arrête un instant (la toilette). Au retour, le village où se trouvent de superbes villas, la voie ferrée. Le Collège. Je reçois quatre lettres.

SAMEDI 3 AVRIL 1915.

A 6 heures, l'adjudant Bal emmène la section à l'exercice en dehors du camp. Une grande et belle route noire que nous suivons nous fait traverser un village exclusivement arabe formé surtout de marchands épiciers un débit de boisson. A 8 heures, nous allons prendre la garde. Le sergent étant malade, je suis de poste. Rien d'anormal.

DIMANCHE 4 AVRIL 1915.

Pâques, tristes pâques pour nous et pour tous. A 8 heures, le sergent Goubet vient me relever. Serons-nous libres? Non. Aussi la journée nous paraît-elle bien longue et triste.

LUNDI 5 AVRIL 1915.

Réveil à 4 heures 30. Vers 6 heures sans être remplacés nous quittons notre poste pour nous rendre ensuite à la revue! Devant des milliers de spectateurs qui sans cesse applaudissent et crient: " vive la France " Le général d'Amade nous passe en revue. Discours, remise du drapeau, honneurs au drapeau, hymnes nationaux. Défilé en colonne double: le 175e, les zouaves, l'infanterie coloniale, les Sénégalais, les chasseurs d'Afrique, l'artillerie bien applaudie. Les Boys scouts, le général anglais. Le soir pas d’exercice mais consignés.

MARDI 6 AVRIL 1915.

Nous recommençons la vie de caserne: exercice de six heures à dix heures, sieste de douze heures à quatorze heures, exercice de quatorze heures à dix-sept heures. Je reçois trois lettres. Le camp n'est plus consigné avec C. G. je vais jusqu'au au palais.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconLes grands courants historiques xixème xxème siècle F. Dosse
«dégénéré» dans son «histoire de la révolution française de 1789 à 1914», voit aussi dans le 10 aout la victoire du peuple sur le...

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconA quel moment se situe-t-on par rapport à l’annonce de la mobilisation ?
«la mobilisation générale du 2 août 1914 en France et le départ des soldats pour le front.»

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconProgramme 4ème : l’Europe et le monde en 1914
«provinces perdues» de l’Alsace et la Lorraine, gagnées par l’Allemagne en 1870; la Serbie, soutenue par la Russie, veut se détacher...

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconDu Dimanche 6 Juillet au Samedi 12 Juillet 2008
«Lorraine en voies vertes», … une nouvelle manière de découvrir la Lorraine. Cette randonnée se veut essentiellement une action «militante»,...

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconProgramme du service éducatif
«le travail») doit mettre en évidence les caractéristiques du travail ouvrier (notamment) dans les mines de fer de Lorraine : de...

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconAnnuaire de la Fédération historique lorraine

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconI — L'enseignement médical en Lorraine jusqu'en 1843

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconL’emprise lorraine sur le domaine de monthureux

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconLes grandes transformations intervenues en Europe de 1850 à 1914

L’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles iconBibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com