Notes (générales)





télécharger 66.63 Kb.
titreNotes (générales)
date de publication09.05.2017
taille66.63 Kb.
typeNote
h.20-bal.com > loi > Note


L’inégalité homme/femme au travail : un sujet toujours d’actualité




Le site Terriennes


Un portail dédié aux femmes : leurs parcours, leurs combats, les idées reçues les concernant à travers des entretiens, des articles, des reportages, une frise historique, des slogans ironiques, des dessins humoristiques, etc. - www.tv5monde.com/terriennes

Le parcours pédagogique (niveau B1)


L’objectif pédagogique : sensibiliser les apprenants aux clivages hommes/femmes dans la répartition des métiers et à ses conséquences.

Ressources utilisées :

  • La vidéo : Femmes, mais camionneuses

  • Le dossier : « Les femmes au travail, une solution pour doper la croissance »

  • La frise historique
  • Le dessin : « Hommes/Femmes : échelle des salaires »


  • Les slogans en bandeau en haut des pages. Les bandeaux se succèdent de façon aléatoire.



Objectifs


Objectifs communicatifs :

  • Défendre un point de vue.

  • Comparer des points de vue.

  • Interpréter un dessin humoristique.



  • Reformuler des informations d’un texte ou d’une vidéo.


Objectifs (inter-) culturels :

  • Mutualiser des connaissances sur l’histoire des femmes.

  • Comprendre des stéréotypes.



Notes (générales)


Bourg-en-Bresse : ville française située dans la région Rhône-Alpes

OCDE : Organisation de coopération et de développement économique


Liste des activités


B1 Des métiers par genre

B1 Des femmes qui font des métiers d’homme

B1 Le sexisme : un sujet qui fait débat

B1 Combattre le sexisme

B1 Pour aller plus loin

Des métiers par genre


Niveau : B1


Former des groupes de 3 ou 4 apprenants. Faites l’activité 1 de la fiche apprenant.

Mise en commun à l’oral. Accepter tous les classements, laisser les apprenants discuter pour qu’ils puissent justifier leurs réponses.

Pensez-vous que certains métiers soient réservés aux hommes et d’autres réservés aux femmes ?
Pistes de corrections / Corrigés :

Dans mon pays, policier, boulanger, mécanicien, informaticien, chauffeur de bus sont des métiers plutôt masculins et coiffeur, infirmier, secrétaire, assistant maternel sont des métiers plutôt féminins.

Oui, je pense que certains métiers sont réservés plutôt aux hommes car ils sont plus forts physiquement.

Non, je crois que tout le monde possède les mêmes compétences. Il faut simplement aimer son métier.
Retour à la liste des activités


Des femmes qui font un métier d’homme

La vidéo : Femmes, mais camionneuses


Niveau : B1


Sur la page d’accueil du site « Terriennes », taper « camionneuses » dans le moteur de recherche. Choisir la vidéo du 11 avril 2011 intitulée « Femmes, mais camionneuses ».

Montrer le début de la vidéo sans le son (les 30 premières secondes environ quand on voit les femmes conduire les camions).

À votre avis, à quelle époque sommes-nous ? Pourquoi ? Quel type de véhicule peut-on voir ? Est-ce difficile de conduire ce type de véhicule ? Comment sont les deux femmes de la vidéo ? Décrivez-les physiquement.
Pistes de corrections / Corrigés :

Nous sommes dans les années 60 (vidéo noir et blanc ; style vestimentaire ; coupes de cheveux). On peut voir de gros camions, difficiles à conduire. Les deux femmes sont plutôt jeunes et « féminines ».
Montrer la vidéo en entier avec le son. Faites deux groupes, A et B.

Groupe A : Relevez les 4 premières questions de la journaliste.

Groupe B : Relevez les réponses aux 4 premières questions des deux femmes interviewées.

Montrer à nouveau la vidéo en faisant des pauses entre chaque intervention de la journaliste.

Confronter les questions-réponses des deux groupes à l’oral.

À trois, un apprenant du groupe A et deux du groupe B, jouez l’interview avec vos propres mots.

Pistes de corrections / Corrigés :

Voir la transcription de la vidéo « Femmes, mais camionneuses » en fin de fiche.
Si nécessaire, montrer à nouveau la fin de la vidéo (dernière question).

Face à des femmes camionneuses, certains de leurs collègues masculins se moquent d’elles. À votre avis, pourquoi ?
Pistes de corrections / Corrigés :

En France, le métier de camionneur est généralement réservé aux hommes. Certains de leurs collègues masculins ne comprennent pas leur choix. Ils ne les prennent pas au « sérieux ». Ils peuvent penser qu’elles ne sont pas capables de faire un tel métier.
En quoi les deux femmes interviewées sont-elles originales ? De nos jours, les hommes auraient-ils les mêmes réactions ? Est-ce que les réactions seraient les mêmes dans votre pays ? 

Et vous, que pensez-vous de ces femmes qui font un « métier d’homme » ?

Mise en commun à l’oral.
Pistes de corrections / Corrigés :

Ces deux femmes sont originales car elles font un « métier d’homme » tout en restant « féminines ». Elles aiment leur métier. De nos jours, on peut penser que les hommes auraient les mêmes réactions. Les mentalités n’ont pas beaucoup évolué et il y a encore peu de femmes qui font des « métiers d’homme ».
Retour à la liste des activités


Le sexisme : un sujet qui fait débat

Le dessin de Vadot « Hommes/Femmes : échelle des salaires »

Les slogans


Niveau : B1


Aller sur la page d’accueil du site « Terriennes ». Cliquer sur « Le dessin de Cartooning for Peace » à droite de la page. Dans « Tous les dessins de Cartooning for peace », rechercher celui du 10/12 : Vadot, Belgique. Distribuer ou projeter le dessin. Demander aux apprenants de décrire les personnages. Comment est représentée la femme ?

Demander aux apprenants de lire le titre du dessin. Quel problème le dessinateur évoque-t-il ?
Pistes de corrections / Corrigés :

Elle porte un enfant dans les bras, elle a un panier de courses et un seau rempli de vêtements, un balai (stéréotypes). Elle est en « bas » de l’échelle et est « inférieure » à l’homme. Le patron ne la prend pas en considération. Le dessinateur soulève le problème de l’inégalité homme/femme dans le monde du travail. Cette inégalité se traduit concrètement par une différence de salaire.
À deux. Trouvez d’autres « stéréotypes » associés à l’image de la femme dans le monde du travail.
Pistes de corrections / Corrigés :

- Les femmes ne peuvent pas assumer autant de responsabilités que les hommes.

- On demande davantage aux femmes d'accomplir des taches considérées plus féminines.

- Elles doivent s’absenter de leur poste pendant plusieurs mois quand elles ont des enfants.

- Elles ont moins de temps que les hommes, elles doivent s’occuper des enfants.
Demander ensuite aux apprenants de lire les bandeaux de la fiche apprenant (activité 2).

Que remarquez–vous ? Quel effet cela a-t-il sur le lecteur ?

Quel bandeau peut illustrer le dessin de Vadot ?

Mise en commun à l’oral.
Pistes de corrections / Corrigés :

On remarque que les bandeaux proposent des affirmations contradictoires. Ils ont pour effet d’interpeller le lecteur et d’attirer son attention. Le bandeau « À travail égal, les femmes gagnent plus que les hommes ?! * À travail égal, les femmes sont en moyenne payées 17 % de moins que les hommes dans l’Union européenne » illustre bien le dessin de Vadot.
À partir de ces bandeaux, que pouvez-vous dire de la place de la femme dans le monde du travail ?

À deux. Créez un bandeau sur le même modèle que ceux étudiés et inventez un nouveau slogan sur le thème de la vidéo « femmes, mais camionneuses ».
Pistes de corrections / Corrigés :

Un exemple de bandeau : « 95 % des camionneurs sont des femmes ! »
Écrire le mot « sexisme » au tableau.

À deux. À la suite des documents proposés, proposez une définition de ce mot.

Mise en commun à l’oral. Accepter toutes les définitions qui comportent l’idée de « discrimination envers les femmes ».
Pistes de corrections / Corrigés :

Le sexisme, c’est le fait de traiter différemment quelqu’un selon son sexe. La plupart du temps, ce sont les femmes qui sont victimes de « sexisme ».
Retour à la liste des activités


Combattre le sexisme

L’historique interactif (salle multimédia)

L’article de Camille Sarret : Les femmes au travail, une solution pour doper la croissance


Niveau : B1


Proposer aux apprenants d’utiliser l’historique interactif.

En bas de la page d’accueil du site « Terriennes », cliquez sur « l’historique interactif » et retrouvez les événements qui correspondent aux dates suivantes : - 1500, - 400, 1405, 1858, 1917, 1965.

Dans quels domaines ces femmes se sont montrées « égales » aux hommes ? Quels sont les moyens utilisés par ces femmes pour faire face au « sexisme » ? Qu’ont-elles obtenu dans le domaine du travail ? Expliquez avec vos propres mots.
Pistes de corrections / Corrigés :

Ces femmes ont montré leurs compétences dans les domaines politique, militaire, sportif, professionnel et social.

Elles ont dénoncé ces inégalités grâce à l’écriture ; elles ont mis en place et défendu de nouvelles lois, de nouvelles réformes. Elles ont battu les hommes sur leur propre terrain.

Elles ont obtenu le droit d’exercer les mêmes fonctions que les hommes (Russie, 1917), l’égalité des salaires (Tunisie, 1965).
Sur www.tv5monde.com/terriennes taper « solution croissance » dans le moteur de recherche en haut à droite pour trouver l’article « Les femmes au travail, une solution pour doper la croissance ».

Demander aux apprenants de lire la première et la troisième partie de l’article.

En quoi le travail féminin peut-il constituer un facteur de développement ?
Pistes de corrections / Corrigés :

Si les femmes travaillaient autant que les hommes, le PIB d’un pays augmenterait de 12 % (la croissance serait donc également plus élevée).
Demander aux apprenants de relire la dernière partie « le poids de la maternité ».

À deux. Faites l’activité 3 de la fiche apprenant.

Mise en commun : présentation orale commentée du schéma.
Pistes de corrections / Corrigés :

Femme avec enfants

Écart salarial de 22 %

CONSEQUENCE

REFORMES


Écart salarial de 7 %




Femme sans enfant



Propositions de l’OCDE

- répartition des tâches domestiques

- meilleure offre de garde

- système scolaire plus développé pour les enfants en bas âge.

- évolution des stéréotypes et des schémas culturels




Domaines

- éducation

- imposition

- prestations sociales

- monde de l’entreprise



Par petits groupes. Et vous, que proposeriez-vous pour améliorer l’égalité entre les hommes et les femmes dans le monde du travail ?

Mise en commun à l’oral.
Retour à la liste des activités

Pour aller plus loin.


Niveau : B1


Sur www.tv5monde.com/terriennes, en bas de la page d’accueil, rechercher la vidéo « Sexisme et députées » dans la rubrique « Quand la télé parle des femmes… ».

Regardez la vidéo qui date de 1997 et comparez ces portraits de femmes à ceux de la vidéo « Femmes et camionneuses » qui date de 1963.
Testez vos connaissances sur la parité hommes/femmes en répondant aux questions du quiz, dans la rubrique « Quiz » (au bas de la page d’accueil) : http://www.tv5.org/TV5Site/jeunesse/quiz-1945-0-parit-hommesfemmes.htm
Retour à la liste des activités

Transcription de la vidéo : Femmes, mais camionneuses



Voix off

Aux championnats de France des chauffeurs routiers qui viennent de se dérouler à Bourg, l’épreuve féminine réunissait cinq concurrentes venues d’un peu toute la France. Elles avaient à s’affronter sur un parcours chronométré semé de chicanes. Elles pilotaient des camions ou des semi-remorques dont la maniabilité restait à prouver. Deux d’entre elles dont notre représentante régionale, nous ont parlé de leur métier.
Journaliste

Madame, comment êtes-vous devenue chauffeur de poids lourd ?
1re femme interviewée

Tout simplement par amour pour les gros camions.
2e femme interviewée

Depuis mon mariage. Étant donné que mon mari est fils de transporteur, et il exigeait de moi de faire le même métier que lui.
Journaliste

C’est un curieux métier. Quels sont ses bons et ses mauvais côtés ?
1re femme interviewée

Oh, les bons côtés, euh…il faut surtout considérer les voyages, le plaisir de rouler. Et les mauvais côtés : les accidents peut-être, mais enfin on les évite, le mauvais temps.
Journaliste

Vous êtes mariée et mère de famille…
1re femme interviewée

Mariée, mère de famille, j’ai une petite fille qui a dix ans.
Journaliste

Qu’est-ce que vous en faites quand vous travaillez ?
1re femme interviewée

Eh bien, pour le moment, elle est en pension chez ma mère et pendant toutes les vacances, elle roule avec moi.
Journaliste

Vous êtes la seule encore en activité des participantes du concours d’aujourd’hui. Comment envisagez-vous votre avenir ?
2e femme interviewée

De toujours conduire….
Journaliste

Jusqu’à quelle limite ?
2e femme interviewée

Jusqu’à ce que la santé me le permette.
Journaliste

Comment êtes-vous considérée par vos collègues masculins ?
1re femme interviewée

Certains nous considèrent véritablement comme des collègues. D’autres prennent ça un peu en rigolant.
2e femme interviewée

Soit un phénomène ou comme les autres… Ça dépend, c’est l’un ou l’autre.
Journaliste

Et vous-même, vous vous considérez comme un phénomène ?
2e femme interviewée

Non, pas du tout parce que c’est un métier que tout le monde peut faire. Il suffit de vouloir, et puis c’est tout et d’aimer.


Les femmes au travail, une solution pour doper la croissance



http://www.tv5.org/cms/userdata/c_bloc/213/213982/290_213982_vignette_balancefemmehomme.jpg

Publiant un rapport sur les inégalités entre les hommes et les femmes, l'OCDE préconise une série de réformes qui contribueraient non seulement à améliorer l'emploi féminin, mais aussi à relancer une croissance en berne. 

Dans les pays de l'OCDE, 53 % des femmes ont une activité rémunérée contre 70 % pour les hommes. « Les femmes ne sont pas le problème ni même un problème, elles sont une partie de la solution », a déclaré le directeur de l'OCDE, Angel Gurría, le 17 décembre lors d'une conférence de presse à Paris. Une déclaration de plus pour flatter la gent féminine, pourraient dire les mauvaises langues. Pourtant, au regard des chiffres et des analyses, ces propos s'avèrent extrêmement justes.


Dans un rapport de 320 pages rendu public le 17 décembre 2012, intitulé  Inégalités hommes-femmes: il est temps d'agir, l'Organisation de coopération et de développement économique a procédé à de sérieux calculs et en est arrivée à la conclusion suivante : si le taux d'activité était identique entre les hommes et les femmes, le produit intérieur brut d'un pays augmenterait de 12 % sur une période de 20 ans ! Autrement dit, le travail féminin constitue un facteur de développement sur lequel il faut savoir miser.


Pour l'heure, les discriminations entre les sexes sur le marché du travail persistent dans les 37 pays de l'OCDE. Les hommes gagnent en moyenne 16 % de plus que les femmes pour une activité similaire à plein temps. C'est en Corée du Sud que l'écart est le plus important (39 %). Arrivent ensuite le Japon (28,7 %) et l'Allemagne (20,8 %). A contrario, c'est la Norvège qui affiche le plus faible écart de rémunération entre hommes et femmes (moins de 10 %).
(…)
Le poids de la maternité


Sans surprise, l'OCDE souligne aussi le poids de la maternité qui freine la carrière des femmes tant sur le plan hiérarchique que salarial. Alors que dans un couple sans enfant l’écart salarial est de 7 %, il atteint 22 % dans une famille qui élève un ou plusieurs enfants. Aussi l'OCDE préconise une répartition des tâches domestiques plus équilibrée entre les sexes, une meilleure offre de garde et un système scolaire plus développé pour les enfants en bas âge. Car si les femmes sont moins nombreuses que les hommes à exercer une activité rémunérée, elles passent globalement plus de temps à travailler – de façon rémunérée ou pas – que les hommes dans la quasi-totalité des pays de l'OCDE.


Au final, pour faire bouger les lignes, l'OCDE alerte sur la nécessité de mener des réformes structurelles dans le domaine de l'éducation, de l'imposition et des prestations sociales. Mais pas seulement. Faire évoluer les stéréotypes et les schémas culturels s'avère aussi indispensable dans le monde de l'entreprise que dans celui de l'école. Des recommandations qui ne sont pas vraiment nouvelles, mais qui sont rarement mises en œuvre à grande échelle et de manière ferme. 

www.tv5monde.com/terriennes

Par Camille Sarret, 18/12/2012

Fiche réalisée par Adeline Gaudel,

CAVILAM - Alliance française, Vichy - janvier 2013

L’inégalité homme/femme au travail :
un sujet toujours d’actualité /


similaire:

Notes (générales) iconNotes (générales)
«Confusion des genres : Hanah change les hommes en femmes, et réciproquement», texte et photos

Notes (générales) iconNotes …Tout n’est donc pas rédigé ! Auteur
«Réflexions épistémologiques» générales et appliquées à quelques sujets de l’agrégation interne

Notes (générales) iconInformations générales

Notes (générales) icon1eres générales Fournitures

Notes (générales) iconInstrucciones generales y valoracióN

Notes (générales) iconConditions generales de vente

Notes (générales) iconPrésentation du Luxembourg Données générales

Notes (générales) iconChapitre 1er : dispositions générales

Notes (générales) iconTendances generales du XIX siecle

Notes (générales) iconLes caractéristiques générales des organisations internationales






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com