Proses diverses et Poésies





télécharger 1.03 Mb.
titreProses diverses et Poésies
page10/10
date de publication10.05.2017
taille1.03 Mb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

Ciel du Val de Saône (fin Janvier 2014)

222

PROVIDENCE DIVINE

Seigneur : ah ! Pour vous plaire

je vais fuir l’ordinaire,

Donner dans l’exemplaire

voire l’extraordinaire :

Je vais vous faire trois vœux !

Je veux le vœu de chasteté de célibat

je veux le vœu je veux…
Non, ah ! Ça non

dit Dieu.

Tu n’as pas à vouloir et me prendre à témoin pour ton vouloir !

Car je veux qu’un jour tu te maries

puisque j’ai bien des vues particulières sur ton enfant…

Eh ! Que ma volonté soit faite et non la tienne !
Seigneur : ah ! Bon je fais un autre vœu

celui de pauvreté.

J’opte pour la médiocrité et jette le superflu,

je fuis le beau, je me complets dans la laideur.

Pour mes vacances le long des rues je vais traîner

en mangeant des sardines,

Je…
223


Non, non ! Dit Dieu

Pour tes prochaines vacances tu t’en iras le long d’un lac

dans un hôtel de Suisse.

Et c’est moi qui choisirai ta chambre

-ce sera celle de luxe-

Avec salon jardin d’hiver et salle de bain privée

sans oublier la vue toute imprenable

Sur le lac Léman…

Car c’est là-bas que je te donnerai quelques lumières

Sur la vie du monde avenir ainsi que sur la tienne.

Amen et que ma volonté soit faite !
J’ai bien compris Seigneur ;

reste mon troisième vœu je veux…
Non ça suffit !

-dit Dieu-

Tu n’as pas à vouloir Je suis le seul qui puisse vouloir

D’ailleurs ma volonté s’appelle

la Providence Divine…

___________

224

GOÛTEZ AUX BONHEURS ENVOYÉS PAR DIEU !

Aimez les belles choses de la vie !

Soyez poète avec François d’Assise !

Et laissez donc Satan avec les misérabilistes !

Dieu créa le Monde

et vit que cela était bon…

A l’homme alors d’user du monde

et de l’aimer pour rendre grâce à Dieu !

Fi ! Des peaux tannées austères ;

Fi ! Des carême-prenants au matin de Noël ;

Fi ! Des ternes et des culpabilisateurs

donnant mauvaise conscience au pain gagné avec honnêteté.

C’est également pécher contre la volonté de Dieu

que de se défier de ses bienfaits…

Que les larmes de crocodile ne se mêlent point

aux gâteaux envoyés du Ciel !

Dieu-Créateur est aussi créateur des rondeurs,

Et pour vomir la vue d’un joli sein il n’est que pharisien…

Aimez Dieu et votre prochain

Et n’apprenez que la sagesse des Ecritures :

225

En marche, tout frémissant de YHVH (Yahvé),

qui va sur ses routes !

Oui, tu mangeras du labeur de tes paumes !

En marche, toi, quel bien pour toi !

Ta femme est comme une vigne en fruit aux cuisses de ta maison,

Et tes fils comme des plants d’olivier autour de ta table.

Voici, oui, il est ainsi béni, le brave qui frémit de YHVH.

YHVH te bénit de Siôn.

Vois le bien de Iéroushalaïm tous les jours de ta vie !

Vois des fils à tes fils ! Et paix sur Israël !
Psaume 124 – Traduction : André Chouraqui.- Desclée de Browver – ISBN 978-2-220-05811-5 – 30 €
Nathan André Chouraqui (né le 11 août 1917 à Aïn Témouchent, Algérie française et mort le 9 juillet 2007 à Jérusalem), était un avocat, écrivain, penseur et homme politique franco-israélien, connu pour sa traduction de la Bible, dont la publication, à partir des années 1970, donne un ton différent à sa lecture. En 1990 il publie sa traduction du Coran. En 1965 il fut élu Vice-Maire de Jérusalem.

___________

Quiconque prend pour alliés Dieu, Son messager et les croyants,

[réussira] car c’est le parti de Dieu qui sera victorieux.
Le Noble Coran – Sourate 5 «  la Table servie » (‘Al-Mâ’ida) –Verset 56

Editions Maison d’Ennour – 21, rue Moret – 75011 Paris

Tél. - : 01.43.38.77.32

www.maisondennour.com

e-mail : maisondennour@yahoo.fr


226

c:\users\ordi\pictures\ima.jpg
Institut du Monde Arabe

Musée - Centre Culturel

Place Mohammed V - 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Paris 75005

48.84927750

2.35596895

Métro : Jussieu http://www.parisetudiant.com/images/metro/metro.pnghttp://www.parisetudiant.com/images/metro/7.png, http://www.parisetudiant.com/images/metro/metro.pnghttp://www.parisetudiant.com/images/metro/10.png

227

Avant de clore ce livre numérique, ma pensée fuse vers les jeunes femmes des pays arabes, rencontrées, côtoyées depuis 2009 – ou avec lesquelles je corresponds actuellement. Monolithique, aucun burin ne me débitera en morceaux ou bien en pierres de taille. Toutefois, certaines influences peuvent gommer de ma personnalité brute les taches d’érosion ou de tanage. Tout récemment je fus guéri de quelques tares spirituelles déplorables – d’un certain polythéisme, par exemple – grâce à un Islam subtile et salvifique. Aussi je remercie les providentielles jeunes filles et dames dont je citerai les prénoms : Saïda (Algérie), Hafsa, Hayat, Houria, Laila, Siham (Maroc), Léna (Iran) et Noujeiba (Tunisie). Mes orientations existentielles et littéraires demeurant sans étiquette et sans frontière, aucune objection à ce que le Dieu Très Miséricordieux, Tout Miséricordieux garde ces personnes présentes à vie dans mes pensées !

وشكرا لكم، والله يجعلك سعيدا في الحياة!

228

VERBA, QUÆ PULSANT *

Qu’il m’en aura fallu des mots pour atteindre enfin le silence !

Des mots parlés, des mots criés, des mots colère et des jurons,

Des mots mous et des mots-moignons qu’il n’aurait jamais fallu dire.

Au tribunal des mots perdus pour moi que sera la sentence ?

Le temps qu’encor il me demeure étirera son chemin long,

Avant d’enfin réaliser ma vie pas question que j’expire.
Et je repense au maître immense et qui me mit le vers en main.

Louis Aragon, le Fou d’Elsa, et son Roman inachevé.

C’était en soi-xan-te-dix-neuf tout juste avant mes années noires.

Et je ver-si-fi-ais d’ahan, me gaussais fort des lendemains.

Et trente-cinq années après qui sont passées et trépassées

Quel bilan au jour d’aujourd’hui je puis montrer, toucher et voir ?
Des mots écrits, souvent perdus, des mots recherchés revenus

Que l’on ne me pardonnait pas là où las je les commettais.

Et tous mes ennemis sont morts et j’ai retrouvé mon butin

Que sans crainte je peux sortir, éditer, diffuser et plus :

Retrouver la gerbe du feu pour quoi dans le noir je brûlais.

Et j’écrirai dorénavant ; j’ai récupéré mon destin.
Sans bruit le mot m’arrive où que je sois, debout, assis, couché.

Je me relève ou bien m’assieds pour mieux le voir, le recevoir.

Il est bien sûr mot de silence et vient pour me venger du vent

Vexant, voire ouragan, qui me cassait jadis la plume ailée

Depuis que j’avais renoncé à lui, mot forgeron d’espoir,

Pour me pros-ti-tuer au temps des mots parlés, bruyants, déments.

229


Aux maux de vivre une vie molle il me fallait sub-sti-tu-er

Des mots pour enfin m’épanouir dans une vie vécue sans mors,

Et sans remords évidemment en me gaussant des morts-vivants.

Me ressaisir écrire encore, écrire enfin fai-re rimer

Des mots de vie vive et tournée vers le bleu l’émeraude et l’or,

Redevenir le croyant juste et l’auteur avide espérant.
Au sortir d’une année de deuil et de désaveux polymorphes

J’ai dit : « ça suffit maintenant ! » vive la vie improductive !

Je lèverai mon vers eh ! Oui ma plu-me va plancher d’ahan.

Fini de tai-re ce talent pour plaire aux gris quidams amorphes !

Je vais me laisser vivre et n’ouïr que mon écriture intuitive

Me souffler ce qu’elle entendra, que je reproduirai séant,
Séant et sé-an-ce tenante afin de ne rompre le fil

D’or que l’esprit me tend et tant que pres-te je ne le saisisse.

Place à l’écriture en tout temps du matin jusqu’au soir et du

Soir au matin et de Janvier en Décembre et je suis docile

Quant à conduire une existence enluminée de tel-le lice ;

Grand Dieu ! Ce qui me fut volé avec intérêt m’est rendu…
Le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux

M’a emporté l’esprit et l’âme au-delà de bien des frontières

Dieu me suffit je m’en remets entièrement à Lui et songe

A me mettre en prise directe avec son amour généreux,

A Le louer, à Le servir au loin de tous les mercenaires

Qui m’ont cabossé l’âme avec leurs bi-lle-ve-sées, leurs mensonges


230

Je change maintenant la mesure du vers.

Si je n’ai rien à vendre et pas de compte à rendre,

Je reste intensément à l’écoute des purs.

Bénévoles mon aide et mes conseils divers

Me font adoubé pour regarder, pour entendre ;

C’est so-mme toute assez dans ma pri-me nature.
« Si chacun faisait le bonheur d’u-ne personne

Le monde entier serait heureux » dit Simenon.

Ce que l’on a reçu un jour gratuitement,

Gratuitement il faut qu’aux prochains on le donne.

Iéshoua’ nous le redit en ces temps de démons,

Les religions du livre ont ce Commandement.
Or en ce millénaire éveillé, sur ses gardes,

Le poète inspiré – le vrai qui sait écrire -

N’est plus crasseux idiot mais citoyen lettré

Vêtu net, chapeauté, sans plus la moindre harde.

Avec autorité il peut, magistral, dire

Aux sots ce mot d’un maître incisif à citer :
« Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile

Est volupté de fin gourmet » dit Courteline…
*les mots qui palpitent.

Lundi 3 Février 2014
___________

231




Fidèle aux orientations du CAMN -Cercle des Architectes du Monde Nouveau- j’autorise la repoduction de tous les textes et de toutes les photographies de cet e-book, sous réserve que les sources en soient mentionnées ainsi que mes coordonnées. Les publications numériques en ligne ou téléchargeables sont soumises au dépôt légal, selon le Code du patrimoine (art. L131-2, L132-2,L132-2-1et R132-23-1). Cependant, à ce jour, il n'y a pas de dépôt à l'unité, leur collecte passe par le site web qui les diffuse. Ma demande de collecte de site web a bien été reçue par le service du Dépôt légal numérique de la Bibliothèque nationale de France. Comme mon site répond aux critères juridiques du dépôt légal de la BnF, il y est archivé.
Mise en ligne : 21 Février 2014
_____________________

Albert-Marie Guye

albert-marie.world@hotmail.fr

www.albert-marie.be

www.nicolas-sylvain.jimdo.com
232
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Proses diverses et Poésies iconProses diverses et Poésies
«Le Poète, ce roi» n’a pas de thème particulier, IL est en fait une anthologie, en sept parties, de pages – souvent revues et corrigées...

Proses diverses et Poésies iconPoésies, proses & 33 photographies
«La Forêt française» parue chez Denoël et d’encyclopédies. Catholique pratiquant, IL s’intéressait également à la vie érémitique...

Proses diverses et Poésies iconPoésies, proses & 33 photographies
«La Forêt française» parue chez Denoël et d’encyclopédies. Catholique pratiquant, IL s’intéressait également à la vie érémitique...

Proses diverses et Poésies iconBaour lormian (P. M. L.). Ossian, barde du iiie siècle. Poésies galliques en vers français

Proses diverses et Poésies iconQuestions diverses et généralités

Proses diverses et Poésies iconProvenant de diverses successions et suite a depart

Proses diverses et Poésies iconBibliographie albums, documentaires poésies chants…
«Ne pars pas seul !» Petit Lapin entend : «Saute dans les feuilles !» Petit Lapin entend tout de travers et pourtant, IL ne s'est...

Proses diverses et Poésies iconVentes aux enchères publiques
«cyclistes», cartes Taride … de diverses régions de France, Europe, Moyen-Orient…

Proses diverses et Poésies iconCours de Micro-Economie et Gestion
«vedette Nike», exhibait les nouvelles chaussures de la marque lors de ses diverses courses

Proses diverses et Poésies iconNombreux livres hors catalogue à l’unité et en lots provenant de...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com