Françoise Bollengier, Maryse Lopez L’argumentation n’est pas soluble dans la séquence… 23





télécharger 414.2 Kb.
titreFrançoise Bollengier, Maryse Lopez L’argumentation n’est pas soluble dans la séquence… 23
page8/11
date de publication07.03.2017
taille414.2 Kb.
typeBibliographie
h.20-bal.com > loi > Bibliographie
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

SÉANCE 2 : LES ARGUMENTS ET LES EXEMPLES




L’objectif de cette séance est de retrouver dans plusieurs textes, les arguments utilisés pour justifier une opinion. Le sujet abordé doit être d’actualité, par exemple en octobre le thème qui passionne les jeunes est la fête d’Halloween. Cet exercice consiste à relever les arguments de personnes pour et contre cette fête. Cet exercice sert de base à un travail d’écriture sur ce sujet. Il consiste à réutiliser les arguments relevés et à les mettre en forme dans une production écrite construite.
1) Les élèves doivent ensuite relever tous les arguments utilisés par les personnes interviewées sur Halloween ainsi que les exemples qui illustrent leur opinion. Le support choisi est un article d’Avantages, magazine féminin qui se révèle être quelques fois une bonne base pédagogique pour la préparation de cours.
Cette activité permet de réinvestir la notion d’argument et de définir celle d’argument contre. Il est intéressant aussi de constater que les exemples utilisés sont de différentes natures : tirés de la vie quotidienne « ma cousin Rita a été malade parce qu’elle a mangé quelque chose qu’elle n’a pas supporté »), d’une culture personnelle « quand nous étions petits, à la maternelle, on préparait Halloween de manière très amusante ») ou de sources documentaires diverses (c’est une fête importée des États-Unis).
2) Après la correction de l’exercice, les élèves doivent rédiger un texte construit qui reprend tous les arguments et les exemples relevés dans les interviews, le sujet étant : «  Faut-il fêter Halloween ? ».
Chacun peut intégrer à ce texte des arguments et des exemples qui lui sont propres. La consigne d’écriture porte surtout sur la mise en forme. La production écrite doit comporter une introduction, deux parties (l’une présentant les arguments en faveur d’Halloween et l’autre indiquant les arguments défavorables), la conclusion doit donner une opinion tranchée de l’élève sur ce sujet.
Cette deuxième partie de séance permet à la classe de se rendre compte qu’il faut faire un brouillon avant de se lancer directement dans l’écriture. Il faut aussi « choisir son camp » lorsqu’on rédige. Il faut donc commencer par évoquer les arguments de la thèse adverse pour convaincre le lecteur du bien fondé de son opinion. De plus, pour enrichir son texte, l’utilisation d’exemples concrets semble indispensable.

Exemple 


Il y a du pour et du contre dans la fête D’Halloween
Halloween est une bonne chose car on peut s’amuser, se déguiser et pour les mamans c’est bien parce qu’elles font des déguisements pour leurs enfants. Mais ce n’est pas une fête française, elle vient des États-Unis et elle. Les grandes compagnies américaines se remplissent les poches. Mais c’est quand même bien pour les petits.

Les constatations d’erreurs ou d’oublis sont faites par les élèves eux-mêmes. En effet, leurs productions sont photocopiées sur des calques puis projetées au rétroprojecteur et on remarque qu’ils ont un assez bon sens critique sur les copies de leurs camarades.

Dans l’exemple ci-dessus ils relèvent :

  • qu’il manque la conclusion,

- que le pour et le contre sont mélangés,

  • la répétition de « mais »


3) Lorsque chaque élève a compris ses erreurs grâce aux critiques, il commence un travail de réécriture. Le document final est noté.

Barème :

  • présence de tous les arguments 4 points

  • exemples 4 points

  • devoir construit 4 points

  • orthographe et syntaxe 4 points

  • style 4 points

SÉANCE 3 : LES INDICES D’OPINION



L’objectif est d’étudier un texte qui exprime une opinion et de revoir les notions étudiées dans les séances précédentes. Il s’agit de faire repérer les indices d’opinion dans un texte. Cette séance est consacrée à la lecture et à la compréhension de textes.

Le texte choisi est extrait de  Clés de l’actualité n°413, magazine pour lycéens. Le thème abordé est celui des OGM, sujet à clarifier car les élèves mélangent les notions de clonage, modifications génétiques et vache folle…
1) Après une explication sur ce que sont les OGM à partir d’exemples précis, le professeur lit le texte et la classe doit répondre à plusieurs questions.
a) D’où ce texte est-il extrait ?

b) Quel est le thème de ce texte ?

c) Quelle est la thèse soutenue par l’auteur ?

d) Soulignez les mots et expressions qui montrent l’opinion de l’auteur sur ce sujet.
Pour la quatrième question, le travail de repérage des indices d’opinion est réalisé en commun pour le premier paragraphe, les élèves continuent ensuite ce travail sur la suite du texte.

2) Après la correction de ce questionnaire, on donne la définition d’indices d’opinion. Ceux-ci vont être désormais triés en fonction de leur classe grammaticale, on repère les mots dévalorisants, les indices de jugements de l’auteur.

3) On peut réinvestir ces notions dans un exercice : dans un autre texte sur le clonage par exemples, les élèves relèvent les indices d’opinion et les classent dans un tableau.


terme

valorisant

dévalorisant

classe grammaticale













À la fin de cette séance les élèves doivent être capables de comprendre un texte d’opinion et de relever les indices qui leur ont permis d’en découvrir le sens.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Françoise Bollengier, Maryse Lopez L’argumentation n’est pas soluble dans la séquence… 23 iconLa question de l’homme dans les genres de l’argumentation, du XVI siècle à nos jours
«Ce n'est pas, comme on pense, pour s'en nourrir [ ] : c'est pour manifester une très grande vengeance.» Refusant de réduire les...

Françoise Bollengier, Maryse Lopez L’argumentation n’est pas soluble dans la séquence… 23 iconL'argumentation dans le discours

Françoise Bollengier, Maryse Lopez L’argumentation n’est pas soluble dans la séquence… 23 iconCette liste n’est pas impartiale. Elle n’est pas non plus complète...
«cordon sanitaire» dans le delta du Danube pour isoler l’urss. Comme dans le film précédent, l’officier essaie de défendre ses hommes...

Françoise Bollengier, Maryse Lopez L’argumentation n’est pas soluble dans la séquence… 23 iconLa traduction du dialogue dans la trilogie de Naguib Mahfouz : une...
«l’arabe médian» mélangeant Fusha et‘Ammiyya, celui des télévisions et des journalistes, mais ce qui est convenu est que le dialectal...

Françoise Bollengier, Maryse Lopez L’argumentation n’est pas soluble dans la séquence… 23 iconEst d’abord l’histoire d’un homme perdu dans le désert parce que...
«toilette» de sa planète. Ne nous inquiétons-nous pas du bien-être de notre planète Terre ? Le petit prince ne pense pas avoir beaucoup...

Françoise Bollengier, Maryse Lopez L’argumentation n’est pas soluble dans la séquence… 23 iconProgramme d'histoire de quatrième : Les colonies Durée et place dans...
«Le xixe siècle»(50 du temps consacré à l'histoire). IL s'agit du thème 4, dont la durée est d'environ 3-4 heures (IL s'agit d'une...

Françoise Bollengier, Maryse Lopez L’argumentation n’est pas soluble dans la séquence… 23 iconAdresser directement à Marie-Françoise marein marein marie
«La vie n'est pas un songe. Théorie et pratique chez Guillaume de Lorris», Contemporary Readings of Medieval Literature, éd. Guy...

Françoise Bollengier, Maryse Lopez L’argumentation n’est pas soluble dans la séquence… 23 iconClasse concernée : seconde Plan de la séquence
...

Françoise Bollengier, Maryse Lopez L’argumentation n’est pas soluble dans la séquence… 23 icon«L’amalgame est hétérogène et solide»
...

Françoise Bollengier, Maryse Lopez L’argumentation n’est pas soluble dans la séquence… 23 iconFiche de présentation de la séquence : L’évolution politique en France 1815 1914
«raconter» et «expliquer» ont déjà été travaillées en amont de cette séquence






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com