Histoire de l’espagne





télécharger 104.36 Kb.
titreHistoire de l’espagne
date de publication10.05.2017
taille104.36 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos



HISTOIRE DE L’ESPAGNE


LA CULTURE ET LES INTELLECTUELS EN ESPAGNE

QUELQUES AUTRES EVENEMENTS

1898

Guerre entre les Etats-Unis et l’Espagne. Perte de Cuba, Porto Rico et des Philippines.




Affaire Dreyfus en France.

1900




Unamuno est nommé président (rector) de l’Université de Salamanque.




1901




Joaquín Costa, Oligarquía y caciquismo.




1902

Alphonse XIII monte au trône.

Pío Baroja, Camino de perfección.




1903




Antonio Machado, Soledades.




1905

Un groupe de militaires saccagent à Barcelone les locaux de la revue satirique ¡Cu-Cut !, proche des milieux catalanistes de gauche.

Loi de jurisdicciones grâce à laquelle la justice militaire s’occupera désormais des affaires politiques.

Gaudí construit les maisons Millà et Batlló, à Barcelone.

Loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat en France.

1906

L’opposition contre la loi de jurisdicciones et contre les attaques militaires anti-catalanistes réussit à fédérer la coalition politique, Solidaritat Catalana, qui remporte jusqu'à sa disparition en 1909 des nombreux succès électoraux en Catalogne, face aux traditionnels partis dynastiques, le libéral et le conservateur.

Eugeni D’Ors commence à publier en catalan son « Glosari » au journal La Veu de Catalunya, proche de la Lliga régionaliste.

*Inventaires des biens de l’Eglise en France.

1907

Création de la Junta para Ampliación de Estudios, institution issue de l’Institution Libre d’Enseignement, mais sous le patronage de l’Etat.

Isaac Albeniz, Suite Iberia.




1909

« Semaine tragique » à Barcelone.

Fondation du Rassemblement (Conjunción) Républicain et socialiste sous la présidence d’honneur de B.Pérez Galdós.







1910 

Fondation de la CNT, le principal syndicat anarchiste.

Gouvernement libéral de Canalejas. Ley del candado, limitant le nombre d’ordres religieux en Espagne.

Création de la Residencia de Estudiantes.

Premier volume de l’Encyclopédie Universelle « Espasa ».

Ouverture de La Residencia de Estudiantes à Madrid, véritable pépinière de l’intelligentsia espagnole.

*Soulèvement contre le dictateur Porfirío au Mexique. Début de la Révolution.

*Première République au Portugal.

1911 

Délimitation avec la France des deux protectorats au Maroc.




*Deuxième Prix Nobel de Mme Curie.

1912




Azorín, Castilla.




1913




*Miguel de Unamuno, Del sentimiento trágico de la vida.

*Ortega crée la Ligue d’Education Politique.

*Du côté de chez Swan, premier volet du roman de Proust, À la recherche du temps perdu.

1914 

Le gouvernement espagnol déclare sa neutralité face à la Guerre en Europe. Intense débat politique entre les partisans des alliés (aliadófilos) et les partisans de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie (germanófilos ).

José Ortega y Gasset publie son premier livre : Meditaciones del Quijote.

Juan Ramón Jiménez, Platero y yo.

Miguel de Unamuno, Niebla.

Felipe Trigo, Jarrapellejos.


Attentat de Sarajevo. Éclatement de la première Guerre Mondiale.

1915




Premier numéro de la revue en faveur des alliés España, dirigée tour à tour par Ortega y Gasset, Azaña et Araquistáin.

Manuel de Falla, El amor brujo.





1917

Constitution des juntes militaires. Tentative à Barcelone de convocation des Cortès en vue d’une nouvelle

Constitution véritablement démocratique. Grève générale convoquée par les socialistes et les anarchistes. Gouvernement de concentration national, réunissant des libéraux, des conservateurs et Francesc Cambó, le dirigeant des nationalistes catalans modérés.

José Ortega y Gasset, « El arco en ruinas », le 11 juin, sur les événements révolutionnaires en Espagne. Création du journal El Sol, sous la houlette d’Ortega.

Juan Ramón Jiménez, Diario de un poeta recién casado.

Ramón Gómez de la Serna, Greguerías.

*Octobre : Révolution soviétique en Russie. *Le Congrès américain déclare la guerre à l’Allemagne.

*Première Constitution politique du Mexique après la Révolution.

1918-1920 

Vague de grèves, réprimées par l’armée. En 1919, grève à l’usine « La canadiense » à Barcelone. La bourgeoisie catalane, la plus à droite, dirigée par Cambo, organise les Somatenes,

organisation paramilitaire contre les syndicats.

*Première exposition de Miró, à la galerie Dalmau de Barcelone.

Lorca arrive à la « Residencia de Estudiantes ».

*1er Exposition Internacionale

d’Art de Bilbao :

Zuloaga, Arteta,

Sunyer, Picasso,

Vázquez Díaz...

*R.Gómez de la Serna, Pombo.

*Arrivée a Madrid de V.Huidobro. Diffusion du créationnisme poétique avec Larrea et G.Diego.

*Premier manifeste Ultra en poésie.

*Carlos Arniches, Los caciques.

*Manuel de Falla, El sombrero de tres picos.


*Fin de la Guerre.

*Peine de mort contre le tsar.

*1918: Le président américain *T.W.Wilson définit les «quatorze points » qui lui semblent indispensables pour le maintien de la paix. Les nationalistes basque et catalan accueillent avec espoir ces points.

*Traité de Versailles.

*Constitution démocratique de Weimar en Allemagne.

*Mustafá Kemal (Ataturk) prend le pouvoir en Turquie.

1921

Désastre militaire d’Annual, au Maroc.

Constitution du Parti Communiste Ouvrier Espagnol, (après le PCE).







1922

Procès contre les responsables d’Annual : rapport Picasso.

*Dalí commence son séjour à « La Residencia de Estudiantes ».

*Conférence d’André Breton à Barcelone.

*Miró peint le tableau "La ferme".

La « Marche sur Rome » des Chemises noires conduit Mussolini, avec l’accord du roi Victor-Emmanuel III, au pouvoir en Italie.

1923

Coup d’Etat de Miguel Primo de Rivera. La Constitution libérale de 1876 est abolie. Le roi reste au pouvoir et signe la révocation d’une constitution qu’il avait promis de défendre. Répression sélective des partis de gauche et nationalistes. Décret royal instituant le Directoire militaire. Fermeture de l’Ateneo.

1er numéro de la Revista de Occidente. José Ortega y Gasset publie El tema de nuestro tiempo.





1924




Unamuno doit renoncer de nouveau à sa cátedra à l’Université de Salamanque suite aux pressions politiques du dictateur. Exil aux îles Canaries, puis en France.

Valle-Inclán, Luces de bohemia.

*Rafael Alberti, Marinero en tierra.

Mort de Lénine.

1925




*Ortega y Gasset publie La déshumanisation de l’art, essai décisif pour les avant-gardes.

*Miguel d’Unamuno : publication de La agonía del cristianismo en France.





1927

Débarquement militaire d’Alhucemas. Défaite d’Abd-el-Krim. Le protectorat espagnol au Maroc est définitivement consolidé.







1928




García Lorca, Primer romancero gitano.




1929




Un perro andaluz, film de Luis Buñuel.




1930

Démission du général Primo de Rivera. Gouvernement du général Berenguer. Pacte de Saint-Sébastien entre les forces démocratiques et républicaines d’oppositions. Soulèvement militaire républicain à Jaca (Aragon). Les capitaines Galán et García sont fusillés.







1931

Élections municipales. Triomphe républicain, surtout dans les villes. 14 avril : Avènement pacifique de la Seconde République espagnole. Formation du gouvernement provisoire présidé par Alcalá Zamora. Le roi Alphonse XIII part en exil en Italie. Élections constituantes : victoire des socialistes et des républicains d’Azaña. Rédaction d’une nouvelle Constitution.

Missions Pédagogiques.




1933 

Victoire de la droite aux élections, pour la première fois dans l’histoire d’Espagne au suffrage pleinement universel, c’est-à-dire, y compris le vote des femmes.






Incendie du Reichstag à Berlin. Hitler est nommé chancelier de l’Allemagne.


1934

Création de la Phalange Española de las JONS, dirigée par José Antonio Primo de Rivera, fils du dictateur et dirigeant charismatique du fascisme espagnol.

5 et 18 Octobre : Révolte des Asturies. Répression brutale, commandée par le général Franco.




6 et 9 Février: Suite aux scandales Stavinsky et se déroulent des Manifestations de l’extrême droite, provocant des graves incidents, suivis des contre-manifestations de la gauche. Doumergue remplace Daladier comme président du gouvernement français.

1936

Février : Victoire du Frente popular aux élections. Azaña est élu président de la République. 18 juillet : Soulèvement militaire au Maroc puis dans la métropole. L’Italie et l’Allemagne fournissent des avions aux insurgés. 6 Novembre : le gouvernement républicain se déplace à Valence.

18 Novembre : L’Allemagne et l’Italie reconnaissent officiellement la Junta de Franco. Franco s’autoproclame chef de l’Etat national. Gouvernement républicain du socialiste Largo Caballero.

Antonio Machado, Juan de Mairena.

*Juin : Victoire du Front Populaire en France. L.Blum devient président du gouvernement.

*Juillet et Août: Blum se rallie à la politique anglaise de non-intervention dans le conflit espagnol.

*Charles Chaplin, Temps modernes.

1937

Gouvernement républicain du socialiste modéré Juan Negrín, proche des communistes. Juin : Prise de Bilbao par les franquistes. Octobre : Prise des Asturies par les franquistes. Dorénavant, aidée par l’industrie et les mines du Nord, l’armée, dite « nationale », aura un léger avantage sur l’armée républicaine.

L’ « Alliance d’intellectuels antifascistes » organise à Valence le Seconde Congrès International pour la Défense de la Culture.

Revue en faveur de la République : Hora de España.

Invasion de la Chine par le Japon.


1938

Promulgation du Fuero del trabajo (Charte du travail) en zone national. Il s’agit d’un premier paquet de lois, inspiré du fascisme italien. Offensive finale des franquistes sur la Catalogne.




*Conférence de Munich (Allemagne, Italie, France et Grande-Bretagne)

*J.P.Sartre, La Nausée.

*Beckett, Murphy.


1939

31 mars : Victoire définitive de l’armée franquiste. Le gouvernement républicain part en exil. Bilan tragique de la Guerre Civile : presque un million de morts et autour de 500 000 personnes exilées.




*Pacte de non-agression entre l’Allemagne et l’URSS.

*Invasion de la Pologne par l’armée allemande. *Déclaration de guerre par la France et la Grande-Bretagne. La Deuxième Guerre Mondiale éclate.

1940




Revue dirigée par Ridruejo : Escorial.




1941

Création de la Division Bleue, qui va combattre sur le front russe.







1942

Remplacement de Serrano Suñer par le général Jordana. Début d’un rapprochement vis-à-vis des Alliés.

Camilo José Cela, La familia de Pascual Duarte.

1942-1945 : Génocide exécuté par les Nazis. Six millions de juifs sont assassinés, ainsi que de milliers de gitans, d’homosexuels, et de opposants de gauche, parmi lesquels des républicains

espagnols.

1945

L’Espagne exclue de l’Assemblée constitutive de l’ONU à San Francisco. Promulgation de la Charte des Espagnols, un autre paquet de lois qui va dans le sens d’un autoritarisme moins phalangiste. Abolition du salut fasciste.




Défaite de l’Axe. Conférence de

Yalta. Fin de la Deuxième Guerre Mondiale.


1946

La France ferme sa frontière avec l’Espagne. L’ONU recommande la rupture des relations diplomatiques avec Madrid




Prise de pouvoir en Argentine par le général Perón.


1947







Avènement de la IV e République en France.

Indépendance de l’Inde.

1948




Les peintres Tàpies, Brossa et Cirlot créent la revue Dau al Set.




1950







La Guerre de Corée éclate.

1952




Luis Gª Berlanga, le film Bienvenido Mr. Marshall.




1953

Concordat avec le Vatican qui confirme et renforce le confessionnalisme de l’Etat espagnol. Accord militaire et économique avec les Etats-Unis. En échange d’une aide alimentaire et financière les Américains installent en Espagne des bases militaires. 




Mort de Staline. Fin de la Guerre de Corée.


1955

Admission de l’Espagne à l’ONU.

*Gabriel Celaya, Cantos íberos.

* María Zambrano, El hombre y lo divino.

*Mort de José Ortega y Gasset.

Maurice Blanchot, L’espace littéraire.


1956

*Heurts violents entre étudiants phalangistes et étudiants anti-franquistes. Les ministres Ruiz Jiménez et Fernández Cuesta sont renvoyés par Franco.

Santiago Carrillo est nommé à Paris secrétaire général du Parti Communiste Espagnol. Il démissionnera de son poste en 1985.

*Création de la Télévision Espagnole.

Rafael Sánchez Ferlosio, El Jarama.

*Bardem, le film Calle Mayor.

*Eisenhower devient le 34e président des Etats-Unis.

*XXe Congrès du PCUS. « Rapport secret » de Khrouchtchev contre le culte de la personnalité à l’époque de Staline.

*Mouvement insurrectionnel en Hongrie. Occupation du pays par l’URSS.

1957




Constitution du groupe de peintres El Paso : Antonio Saura, Millares, Canogar.

Traité de Rome : la C.E.E est créé.


1959

Création de l’ETA au Pays Basque par une scission radicale du Parti Nationaliste Basque. Lancement du Plan de stabilisation économique qui va clore l’étape d’économie autarcique.




Le dictateur Fulgencio Batista est chassé du pouvoir, au Cuba. Le mouvement révolutionnaire, dirigé par Fidel Castro et le « Che » Guevara, instaure ce qui s’avère après comme un régime communiste.

1961




Dionisio Ridruejo, Escrito en España.




1962

Grèves les plus importantes depuis 1936, s’étendant dans tout le pays à partir du Pays Basque. Deuxième état de siège dans toute l’Espagne. Naissance des Commissions Ouvrières, (C.C.O.O.), syndicat proche des communistes, qui deviendra plus tard le syndicat majoritaire en Espagne.

Martín Santos, Tiempo de silencio.

Crise des fusées entre Cuba et l’Union Soviétique, d’une part, et les Etats-Unis, d’autre part.

L’Algérie devient un Etat indépendant après huit ans de guerre contre la France.

1963

Le pape Jean XXIII sollicite la grâce de Julián Grimau, haut dirigeant du PCE, mais Franco le fait exécuter.

Berlanga, le film El verdugo.

*Premiers pas de la Nova Canço : Raimon, Joan Manuel Serrat, Pi de la Serra, Lluis Llach, María del Mar Bonet.

*Oteiza, Quosque tandem.




1966

Loi de Presse (Fraga): pas de censure préalable.

Miguel Delibes, Cinco horas con Mario.

*Juan Goytisolo, Señas de identidad.




1968

Txabi Etxebarrieta tue un garde civil dans un contrôle policier. Quelques minutes après la poursuite, il est tué par les forces de l’ordre. Txabi devient le premier martyr de l’ETA.

Le chef de la police au Pays Basque, Melitón Manzanas, responsable des multiples tortures, est assassiné par l’ETA. Quelques jours après : déclaration de l’état de siège dans la province de Guipúzcoa. Premier attentat mortel planifié.

Entre 1968 et 2003 il y aura autour de 800 victimes mortelles.




Événements de mai à Paris ; d’autres révoltes en Italie, au Mexique et ailleurs.

Invasion soviétique de la Tchécoslovaquie.


1969

Juan Carlos, petit-fils d’Alphonse XIII, est désigné comme successeur de Franco.







1970

Procès de Burgos contre plusieurs activistes de l’ETA.

Accord Préférentiel avec la CEE.

Luis Buñuel, le film Tristana.

*Fernando Savater, Nihilismo y acción.

*Juan Benet, Una meditación.

*Josep María Castellet, Nueve novísimos poetas : la naissance d’une nouvelle génération de poètes.




1973

Assassinat de l’amiral Carrero Blanco, président du gouvernement, par l’ETA, dans un attentat spectaculaire, regardé avec sympathie par plusieurs secteurs de l’opposition antifranquiste. 

Víctor Erice, le film El espíritu de la colmena.

Fin de la Guerre du Vietnam.

Première crise internationale du pétrole.


1974

*Exécution de l’anarchiste Puig Antich.

*Formation de la Junte Démocratique.

*Congrès du PSOE à Suresnes. Felipe González devient secrétaire général du parti. Les jeunes de l’intérieur refondent le parti des vieux exilés, dirigé jusqu’à présent par Llopis.







1975

*Exécution de trois activistes de l’ETA (Txiki et Otaegi) et du FRAP à l’issue du deuxième procès de Burgos.

* « Marcha verde » organisé par le Maroc. Le Sahara Occidental n’est plus sous la souveraineté espagnole.

*Mort du dictateur Francisco Franco Bahamonde. Prestation de serment de Juan Carlos devant les Cortès franquistes.







1976

Adolfo Suárez, président du gouvernement. Loi de Réforme Politique qui ouvre la voie vers la démocratie. Commence le retour des exilés.

4 mai : 1er numéro du journal El País.

1er numéro de la revue : Interviú.

Sculpture de Chillida à Saint-Sébastien, Peine de los vientos.




1977

Légalisation des partis politiques, y compris le Parti communiste. Premières élections législatives depuis 1936. Victoire de l’UCD, le parti de centre de Suárez.

*Fin du monopole de Radio Nacional.

*Création du Ministère de la Culture.

*Aleixandre : Prix Nobel de littérature.




1978

Approbation de la nouvelle Constitution démocratique par référendum.







1979

Approbation des premières autonomies régionales, au Pays Basque et en Catalogne.

Pendant les cinq premiers mois : 80 victimes de l’ETA.







1981

Putsch manqué du lieutenant-colonel Tejero, du général Milans del Bosch et de l’amiral Armada.

Ralliement à l’Alliance Atlantique (OTAN) sous l’initiative du dernier gouvernement de l’UCD, celui de Leopoldo Calvo Sotelo.

Le tableau de Picasso, Guernica, rentre en Espagne.

Le socialiste François Mitterrand gagne les élections en France.


1982

Victoire des socialistes aux élections. Felipe González : président du gouvernement.







1983

Création du GAL, groupe terroriste dirigé par des hauts fonctionnaires de la police, du Ministère de l’Intérieur et du PSOE, dont le but est d’assassiner et de kidnapper des membres de l’ETA ou des gens appartenant à la mouvance, résidant en France.

Au mois de décembre, Segundo Marey, citoyen hispano-français, est enlevé « par erreur ». C’est le cas qui permettra le dévoilement de toute la trame.

Víctor Erice, le film El Sur.

José Luis Garci, le film Volver a empezar reçoit l’Oscar au meilleur film étranger .




1984




Pedro Almodovar, le film Qué he hecho yo para merecer esto.




1986

Entrée dans la CEE. Referendum sur l’OTAN. Victoire de justesse du Oui.

Musée Reina Sofía à Madrid.

Explosion d’un des quatre réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine.

1987

Attentat de l’ETA au supermaché Hipercor de Barcelone. Bilan : 21 morts et 45 blessés.







1988

Grève générale organisée par les principaux syndicats : l’UGT et les CCOO.







1989

Trêve conditionnel de l’ETA.

1er numéro du journal : El Mundo.

*Camilo José Cela : Prix Nobel de littérature.

*Le roman en basque de Bernardo Atxaga, Obabakoak, reçoit le Prix National de littérature.

Le mur de Berlin tombe. Révoltes démocratiques dans la plupart des pays de l’Est.

1990




Fin du monopole de la Télévision Espagnole. Trois nouvelles chaînes privées de télévision : Antena 3, Telecinco et Canal Plus.

Carlos Saura, le film ¡Ay, Carmela !




1991

Début des procès contre la « guerre sale ». La justice commence à faire son travail. La trame du GAL est étendue…




Traité de Maastricht : création de l’Union Européenne.

Démembrement de l’Union Soviétique. La guerre civile en Yougoslavie éclate. Génocides ethniques.

1992

Jeux Olympiques de Barcelone. Exposition Universelle à Séville.

*Javier Marías, Corazón tan blanco.

*Trueba, le film Belle Epoque reçoit l’Oscar au meilleur film étranger.

* Publication, en deux volumes, du recueil Ensayos y artículos, de Rafael Sánchez Ferlosio.




1994

Plusieurs scandales, liés à personnes du Gouvernement socialiste ou de l’entourage, sont mises au jour par la presse, notamment par El Mundo : Flick, Filesa, Ibercorp, le cas Juan Guerra et le cas Luis Roldán.

Le juge Baltasar Garzón lance de nouveau le procès contre le GAL.




Génocide ethnique au Rwanda. Bilan : entre 500 000 et 1 million de morts.

1996

L’augmentation des flux migratoires vers l’Espagne commence à être important. Les pateras et les morts noyés s’introduisent aux foyers espagnols.

Victoire aux élections du Parti Populaire. Jose-María Aznar : président du gouvernement.







1997




Musée Guggengeim à Bilbao.




1998

Pacte de Lizarra entre les partis nationalistes basques et IU en vue d’une résolution politique du problème basque.

Septembre : Deuxième trêve de l’ETA.

Procès concernant le cas Marey.







1999

Novembre : fin de la trêve.







2000










2001







Attaque inouïe contre les Twin Towers à

New York, commandité et planifié par l’organisation islamiste Al Qaida.

2002

L’euro remplace la pesète.

Naufrage du Prestige au large de la Galice. C’est la pire catastrophe écologique en Espagne. Le mouvement citoyen Nunca Mais ! (Jamais ça !) est fondé. La réaction et la gestion de la catastrophe sont taxées de tardives et d’irresponsables par l’opposition de gauche.







2003

Le gouvernement espagnol envoie des troupes à l’Irak. Manifestations massives en Espagne contre la guerre.

Arcadi Espada, Diarios

Invasion d’Irak par la coalition dirigée par les EEUU.

2004

Attentats meurtriers du 11 mars à Madrid. Les islamistes d’Al Qaida s’avèrent les responsables du massacre. Victoire des socialistes aux élections. José Luis Zapatero : président du gouvernement.













similaire:

Histoire de l’espagne icon1 Deux vol. «Histoire de l’Espagne» J. Perez 1996 – «Guadalquivir»...
«Histoire de l’Espagne» J. Perez 1996 – «Guadalquivir» J. Durand et J. Maigne, 1990

Histoire de l’espagne iconCalendrier d’activités de l’axe «Histoire, Mémoire et Politique dans...
«Histoire, Mémoire et Politique dans l’Europe Méridionale (Espagne, Catalogne, Italie, Portugal)»

Histoire de l’espagne iconXavier Tabet, professeur des universités (département d’études italiennes, Paris 8)
«Les catégories de l’histoire littéraire italienne»; et le séminaire «Histoire, mémoire et politique dans l’Europe méridionale. Espagne,...

Histoire de l’espagne iconLittérature, thèses, Espagne…
«La grande famille du Toro» (1980), «Les toros du Tage» (1988), «Les aventures de Félix Robert, premier matador français» (1996),...

Histoire de l’espagne iconProgrammes Histoire des arts Lycée 2010
«gothique international», les échanges entre Italie et Flandres au xve s et leurs conséquences sur la peinture et la musique; la...

Histoire de l’espagne iconEvasion en espagne

Histoire de l’espagne iconBibliographie : Romans sur l'Espagne

Histoire de l’espagne iconLa géographie de l' Espagne : introduction, généralités

Histoire de l’espagne iconLot n°2 Voyage en Espagne 2016

Histoire de l’espagne iconA partir de novembre 2008 : Doctorat d’histoire sur les mobilisations...
«L'influence de la tutelle mandataire française sur l'identification des élites syriennes et libanaises devant la société argentine...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com