Renaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux





télécharger 437.17 Kb.
titreRenaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux
page1/14
date de publication10.05.2017
taille437.17 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14


Cédric Adam Janvier 2003

3ème année

Graduat en communication







Renaud : ami de Charlie, ennemi de Libé

Sous la direction de Mme A. Guyaux






Année Académique 2000/2001 Institut Pédagogique et Social de Marcinelle
REMERCIEMENTS

Anne Guyaux pour son aide précieuse,

Pierre Duculot pour sa confiance,

Claude Bonte pour m’avoir fait découvrir le monde de la chanson française,

Pierre Lehert dit «Pierrot» pour ses trésors, sa disponibilité et son amitié,

Artur Blisart pour sa passion, ses anecdotes, sa disponibilité et ses conseils,

Frédéric Dejonckeere pour les documents et l’intégrale,

Marc Robine, Jo Masure, Nathalie Marotta et Philippe Val pour leur gentillesse, leur disponibilité et leur collaboration,

Mes parents et toute ma famille pour leur soutien durant mes études,

Renaud…pour toutes les choses décrites dans ce mémoire…




Avant propos
Un travail de fin d’études sur un chanteur, cela vous paraît facile ou peu approprié…Mais si vous comprenez que ce chanteur est un poète, un militant de l’humanité, un guerrier de l’injustice, un acharné de l’amour, un révolté de naissance, un pilier de Mai 68, Don Quichotte des cités et bien d’autres choses encore, peut être verrez vous ce travail autrement…
Mon intention n’est pas de passer du temps à raconter la vie d’un homme tout ce qu’il y a de plus banal. Non, je vous parle d’un Rimbaud post – moderne, de ce gars à la crinière jaune hurlant d’une voix de ménestrel les conditions de la liberté d’un monde en pleine évolution, et malheureusement pas la meilleure.
Certains de mes propos vous sembleront peut être orientés. J’ai pourtant tenté qu’ils le soient le moins possible mais il est difficile de ne pas lutter en faveur de sa passion, de ses sentiments…
Entrez dans l’univers d’un chanteur engagé pour qui le franc – parler ne fut jamais un problème, sauf peut être pour les personnes qui le trouvent dérangeant…Voici la fabuleuse histoire de Renaud Séchan.



TABLE DES MATIERES



Introduction


Chapitre 1 : Renaud

  1. Biographie

  1. Sa jeunesse

  2. 1968, sous les pavés, la rencontre

  3. Le début de la gloire

  4. Renaud coup de gueule

  5. Tendre poète

  6. Le temps passe, Berri aussi

  7. A la belle de Mai

  8. 20 ans de chansons et un hommage

  9. Et maintenant ?

  1. Chanteur engagé

  2. Chanteur énervant

  3. Renaud vu par San Antonio

Chapitre 2 : Charlie Hebdo

  1. Historique

  2. Renaud et Charlie

Chapitre 3 : Libération

  1. Historique

  2. Renaud et Libé

Chapitre 4 : Rencontres et témoignages

  1. rencontre avec The Fan

  2. Interview de Marc Robine

  3. Interview de Jo Masure

  4. Rencontre avec Artur

Conclusion

Bibliographie

Annexes





INTRODUCTION.


C’était en été 1987, je venais d’avoir 9 ans, ma sœur aînée en avait 13. A cette époque, nous étions chaque soir près d’une vingtaine à nous rassembler devant l’une ou l’autre maison, sur un terrain vague aujourd’hui envahi de constructions. Je me souviens des parties de football, de tennis, des courses à bicyclettes et des constructions «maisons» de sarbacanes.

Je me souviens également d’un vieux transistor pourri qui diffusait les musiques du moment écoutées par les gamins de la rue ; The Cure, Depeche Mode, Téléphone...toutes ces musiques qui résonnent encore en moi. Il y avait aussi Cabrel, les premiers mouvements de la Beat generation et...Renaud ! Ce chanteur que m’a fait découvrir un adolescent plutôt rebelle, Gaetano, un gars en blouson de cuir noir, bandana rouge ou keffieh autour du cou, jean délavé assorti au perfecto et aux bottes de simili bon marché. Un petit anarchiste au grand cœur qui me prêta sa première cassette de Renaud, «Ma compil n°2» . Près de dix ans avant la sortie de l’album «A la belle de mai» , nous goûtions déjà au «Sirop de la rue» ...

«  La boule à zéro et la morve au nez

On n’était pas beau et on s’en foutait

Le mercurochrome sur nos genoux pointus

C’était nos diplômes d’l’école de la rue... « (1)

C’est mon enfance également que Renaud illustra au travers ce titre nostalgique, rêveur et si loin aujourd’hui.

Depuis cette époque, j’ai grandi en écoutant Renaud et Renaud m’aida à bien grandir ; à oser dire les réalités, à regarder avec méfiance les promesses données par les grands, par les gens qui se disent avoir comme but de nous guider à travers les âges afin de devenir des «gens biens» ...mais qui sont-ils ces gens biens ? Le Sont-ils uniquement parce qu’ils portent la gabardine ou le chapeau allongé par la fumée des gros cigares ? Jamais Renaud n’y a cru et, par lui, moi non plus. Et lorsque Renaud dira dans une interview que «même un disque d’or ou un Olympia pour moi tout seul ne me feront ni virer de bord et encore moins fermer ma gueule» , j’applaudis de tout cœur et hurle de la même manière «ne t’arrête que pour mourir et même mort, tes chansons vivront à travers nous, tes fans de toujours» .______________________________________________

(1) : Séchan (Renaud), «Le sirop de la rue»in «A la belle de Mai», 1994 

Renaud, c’est le grand frère dont nous rêvons, le pote qu’on aimerait réveiller à quatre heures du matin parce que l’on ne se sent pas bien ou que l’on a pas sommeil et envie de fermer les derniers rades encore ouverts.

Renaud, c’est le loubard au grand cœur, le Robin des Bois du vingtième siècle, celui qui vole les mobylettes des riches pour donner les freins neufs aux pauvres.

Renaud, c’est la graine de voyou emplie de tendresse, qui a quitté sa bande pour Dominique, la femme qui sera pour beaucoup dans la conception de ses plus beaux textes puisqu’elle en sera la source d’inspiration.

Renaud, c’est ce grand gars tout frêle passionné de «Pierrot»  mais qui n’en deviendra pas moins papa - gâteau lorsque Lolita viendra embellir sa vie et donnera encore plus de tendresse aux textes du chanteur.

Sans oublier que c’est en regardant «Germinal» , lors d’une projection dans le cadre de mes études secondaires, que j’ai rencontré mon premier amour ; nous nous sommes embrassés pour la première fois devant Renaud...Plus tard, lorsque nous nous écrivions, on utilisait des paroles de Renaud...à la fin de ces lettres il y avait bien souvent : «J’suis Morgane de toi...» .

Mais Renaud est également l’un des chanteurs (avec Johnny Hallyday) le plus en symbiose avec son public : lorsque Renaud est heureux, son public l’est également. A l’inverse, lorsqu’il souffre (comme c’est le cas depuis quelques temps), ses fans le ressentent et sont aussi malheureux que lui.

Renaud, vous allez le découvrir dans ces pages ; pas comme père de famille ni uniquement comme chanteur énervant, mais comme humaniste qui se mouille pour l’Ethiopie ou les Restos du cœur tout en se faisant descendre par les médias d’une part, glorifier par ces mêmes «journaleux»  d’autre part. Cet homme qui n’a jamais compté sur ces opportunistes qui le poussèrent dans le puits alors qu’il y cherchait de l’eau ou qui le déclareront «triplement médiocre car il est auteur - compositeur – interprète»  (Libération)...

Renaud, qu’on l’aime ou pas, procure de la joie aux personnes envers qui il se découvre une attache, un point commun ou encore une âme ne demandant qu’à mûrir.

Certains penseront qu’un travail de fin d’études basé sur un chanteur ne semble pas adéquat. Laissez - moi vous prouver le contraire, vous faire découvrir (ou redécouvrir) la manière dont cet homme jongle avec les mots.
Mi - Bruant, mi - Brassens, mi - homme, mi - enfant, Renaud est à la chanson française ce que les Beatles sont aux sixties : indispensables.

Ce poète suscita et suscite encore bien des ouvrages, mais le plus important à ses yeux n’est - il pas celui qui fut rédigé par son frère aîné, Thierry ? Et cette préface de la même œuvre signée Jean Vautrin ne résume t’elle pas l’importance des paroles de cet homme face à une société en plein chavirement ? Lisez plutôt...

«Vers 70, années Paname, tours de béton et macadam, t’en souvient - il, petit frère des anges ? Comme un Gavroche à poils à ressorts, tu nous disais : révolution

Vers 80, années Tonton, t’es militant au parti des oiseaux. Tu tires des bords du côté des baleines. Morgane de Lola. J’acclame !

Renaud l’ami, moitié de marin, petit frère des hommes, comme t’as grandi ! Comme t’as forci ! Tes habits craquent, c’est bien normal. C’est la colère, c’est la fatigue. L’amour des autres. Ce putain de monde. Quelle vastitude ! Ca crève salement d’être attentif. Je connais bien ça, je subis pareil. Quand je te regarde, je suis chaviré. Mais je sais pourquoi. Facile à dire. C’est tes yeux bleus en arbalète, posés si flèches sur la vacherie.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

similaire:

Renaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux icon11 1 L’ Oral individuel – Transcription oral ns
«Je suis Charlie», enfin Charlie pour Charlie Hebdo c’était le nom de la revue des trois caricaturistes qui se sont fait tuer et...

Renaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux iconMr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse...

Renaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux iconMathieu Gouirand Sous la direction de : Mme Dorota Girard
«Etat fédéral social» (sozialer Bundesstaat ou Rechtsstaad social).»4, Bismarck prononcera en 1881, le message impérial. Ce discours...

Renaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux iconRecherche de «l’ennemi principal»
«l’ennemi principal» : lorsque la crise syrienne déboussole les gauche arabes1

Renaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux iconProgramme du séminaire du premier semestre
«Histoire des sociétés occidentales contemporaines» (hsoc) placé sous la direction de M. Pascal Ory. Les validations sont faites...

Renaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux iconRapport realise sous la direction de m. Le professeur herve isar

Renaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux iconDictionnaire universel du pain sous la direction de Jean-Philippe de Tonnac

Renaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux iconDe la société industrielle à la société post-industrielle (des années 60 à nos jours)
...

Renaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux icon7. Rapports de recherche 33
«Analyse du Monde Arabe Contemporain» (amac) sous la direction du Professeur Rémy leveau

Renaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux iconRecherche, cnrs (ihpst), Paris curriculum vitae
«chose même» en philosophie sous la direction de Françoise Dastur (mention tb)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com