6. Questionnaire et réponses 17-18





télécharger 130.45 Kb.
titre6. Questionnaire et réponses 17-18
page1/3
date de publication10.05.2017
taille130.45 Kb.
typeQuestionnaire
h.20-bal.com > loi > Questionnaire
  1   2   3
Ecole Professionnelle Saint-Imier

Renaud, politicien ou philosophe ?



(Travail réalisé pour l’obtention du certificat fédéral de capacité en culture générale )

Année 2002-2003



Donzé Régis

Electronicien Audio-Vidéo

Haut des prés 47

2843 Châtillon

Le 3 février 2003

Tables des matières


page
1. Introduction 3
2. Biographie 4
3. Discographie 5-7
4.1 Renaud fait-il de la politique dans ses textes, ont-ils aidé

la société à évoluer ? 8

4.1.1 Analyse de « Hexagone » 8

4.1.2 Paroles de « Hexagone » 9

4.1.3 Analyse de « Déserteur » 10

4.1.4 Paroles de « Déserteur » 10

4.1.5 Analyse de « Mort les enfants » 11

4.1.6 Paroles de « Mort les enfants » 11

      1. Analyse de « La Ballade Nord-Irlandaise » 12

      2. Paroles de « La Ballade Nord-Irlandaise » 12


4.2 Le parcours politique de Renaud 13

5.1 Comment a commencé et comment a évolué la carrière de

Renaud et a-t-il toujours été fidèle à ses convictions ? 14

5.1.1 La découverte de l’écriture 14

5.1.2 Les débuts comme chanteur 14

5.1.3 Premier grand concert accompagné d’un album live 15

5.1.4 Les années Renaud 15

5.1.5 Moins de média, plus de Renaud 15

5.1.6 Le bistrot 16

5.1.7 Le nouvel Album 16


    1. Renaud fidèle à lui-même 16

6. Questionnaire et réponses 17-18
7. Conclusion 19


  1. Glossaire 20


9. Remerciements et bibliographie 20


  1. Introduction



Le sujet de mon dossier est Renaud, ce chanteur, ce poète que tout le monde connaît.

Ce que je vais essayer de découvrir en faisant ce dossier c’est si Renaud est aussi un politicien et un philosophe au travers de ses oeuvres.

J’ai choisi ce thème car j’écoute beaucoup ses chansons depuis longtemps. En effet, j’ai reçu mon premier CD de Renaud « Marchand De Cailloux » en 1992, j’avais alors 9 ans. Mais ma découverte de cet artiste remonte auparavant. Mes parents avaient une cassette dans la voiture « Putain De Camion ». Elle tournait à chaque voyage que nous faisions.

Dès l’âge de 10 ans, lors de chaque passage dans un magasin, je faisais un tour sous la lettre R, pour trouver un album que je n'avais pas encore. Ce n’est que dernièrement que j'ai complété ma collection.

J’ai eu la chance de voir Renaud en concert à une reprise déjà. C’était lors du Paléo Festival de Nyon 2000, dans le cadre de la tournée « Un piano, une guitare et Renaud ». Je vais le voir à nouveau le 5 mai 2003 à Arena de Genève.

Il me fascine, car il arrive à exprimer les choses simplement et il n'a pas peur de dire haut et fort ce qu’il pense. De plus il a réussi à traverser les générations sans trop changer de style.
La première question que je me suis posée est :

« Renaud fait-il de la politique dans ses textes, ont-ils aidé la société à évoluer ? » (éthique/culture)

Je vais y répondre en analysant quelques textes de ses chansons.

La deuxième question est :

« Comment a commencé et comment a évolué la carrière de Renaud et a-t-il toujours été fidèle à ses convictions? » (éthique/culture)

Pour cette question, je vais retracer la carrière de Renaud.
Les moyens que je vais utiliser sont Internet, un documentaire télévisé, quelques livres consacrés à Renaud et mes connaissances personnelles.
La première partie est l’introduction, puis une brève biographie ainsi que la discographie. Viendra ensuite le développement des deux questions, le dossier se terminera par la conclusion et la bibliographie.



Renaud à l’âge de 25 ans.


2. Biographie

Renaud est né, le 11 mai 1952 dans le 14ème arrondissement de Paris. Il a un frère jumeau, David. Ils ne sont pas les premiers enfants de la famille Séchan. Olivier et Solange Séchan avaient déjà trois enfants : Christine, Nelly et Thierry. Vient au monde quelques années après Renaud la cadette de la famille, Sophie.

Il est issu d’une famille plutôt modeste, d’un père professeur et écrivain. Il venait du sud protestant, et ses ancêtres étaient des pasteurs, des artistes ou des universitaires.

Sa mère était femme au foyer. Sa famille venait du Nord et travaillait dans les mines. Comme il le dit lui-même, il est le Pastis et la bière en même temps.

Renaud traîne rapidement dans les terrains vagues de la porte d’Orléans et constate, dès son plus jeune âge, que l’école ne le passionne pas du tout.

A 16 ans, lors des événements de mai 68, il quitte la maison familiale et passe un mois dans la Sorbonne occupée. Il ne manque aucune manifestation. Il faisait partie du No Man’s Land, c’est-à-dire les personnes qui se trouvaient entre les forces de l’ordre et les premiers rangs de manifestants. Leurs activités principales étaient de donner des coups de pieds dans les grenades lacrymogènes pour les renvoyer aux CRS. Il intègre le groupe gavroche révolutionnaire. Lors des réunions de ce groupe, la tâche de Renaud était de réciter des sketches de Guy Bedos. Ce furent ses premiers pas sur scène. Dès avril 1969, il quitte définitivement le lycée et trouve des petits boulots : aide boucher, vendeur dans une librairie et garçon de café.

En 1977, il rencontre sa femme Dominique à « La Pizza du Marais » et le 9 août 1980 vient au monde sa fille Lolita.

En 1982, Renaud construit son bateau pour voyager souvent mais pas longtemps. Son envie est de découvrir divers pays lointains sans devoir attendre dans les aérogares. A cette époque là, Renaud n’a navigué qu’une seule fois dans sa vie.

Mais l’aventure ne dure pas longtemps, car sa femme et sa fille avaient le mal de mer, et dès que le bateau se trouvait au port, il se transformait en bistrot. Ce n’était pas vraiment le mode de vie qu’elles espéraient.

Le parrain de sa fille, son grand copain Coluche meurt en juin 1986. Renaud lui rend hommage dans « Putain de camion ».

Fin des années 80, il participe à plusieurs actions organisées par Greenpeace. Il envahit entre autres avec quelques militants les locaux de Japan Air Lines pour protester contre le massacre des baleines au Japon. L’aventure se termine au poste de police pendant 6 heures.

En 1989, lors de la compagne électorale, Renaud soutient activement François Mitterrand en donnant un concert dans un meeting à Strasbourg.

En mars et avril 1995, Renaud part en voyage en Bosnie-Herzégovine. Son but est de chanter pour les populations toutes religions confondues.

Puis Renaud se renferme sur lui-même, il tombe dans l’alccolisme pendant quelques années. Après plusieurs cures de désintoxication, il nous revient avec son nouvel album "Boucan d’Enfer".



Renaud enfant

3. Discographie

Amoureux de paname, 1975. On y retrouve entre autres la célèbre chanson « Hexagone ». Edition Polydor France


Place de ma mob, 1977. Album sur lequel on trouve « Germaine », une chanson musette très connue et le légendaire « Laisse béton ». Edition Polydor France





M
Renaud à Bobino, 1980. Premier album live.

Edition Polydor France
a gonzesse, 1979. Premier album dédié à sa femme Dominique. Edition Polydor France



Marche à l’ombre, 1980. Album de plusieurs succès : « Marche à l’ombre », « Dans mon H.L.M », « Où c’est qu’j’ai mis mon flingue ». Edition Polydor France



Le retour de Gérard Lambert, 1981. Support de la chanson « Manu », écrite pour lui-même. Edition Polydor France



U
Morgane de toi, 1983. Disque entièrement dédié à sa fille.

Edition Polydor France

n Olympia pour moi tout seul, 1984. Live enregistré en 1982. Edition Polydor France



Mistral Gagnant, 1985. Album qui c’est vendu à plus d’un million d’exemplaire. On y trouve entre autre, « Mistral Gagant », « Morts Les Enfants », « P’tite Conne ». Edition Virgin France


Renaud Zénith 86, 1986. Durant le mois passé aux Zénith, il donna un concert au profit des Restos du cœur et en fit un disque. C’est un album très rare. Edition Virgin France

Putain de Camion, 1988. Album dédié à Marius et Romain, les enfants de Coluche. Edition Virgin France

V
Marchand de cailloux, 1991. Le premier album de ma collection.

Edition Virgin France

isage pâle rencontre publique, 1989. On y retrouve les titres les plus connus de Renaud en live. Edition Virgin France




C
A la Belle de Mai, 1994. Disque où il compare un peu son enfance, à celle de sa fille.

Edition Virgin France


ante el’Nord, 1993. Disque enregistré en patois du Nord de la France.


E
Les Introuvables, 1993. Regroupe des chansons inédites ainsi que des versions rares des chansons de Renaud.

Edition Virgin France

dition Virgin France



Renaud chante Brassens, 1995. Renaud chante les chanson du répertoire de Brassens.



Renaud chante Brassens, 1995. Renaud interprète les plus belles chansons de Brassens.

Edition Virgin France


Paris-Provinces Aller/Retour, 1996. Double album live aussi bien enregistré lors de concerts à Paris qu’ailleurs en France.

Edition Virgin France


Boucan d’enfer, 2002. Dernier disque en date de Renaud, où il nous dévoile sa descente dans l’alcoolisme, son malheur…






    1. Renaud fait-il de la politique dans ces textes, ont-ils aidé la société à évoluer ?




      1. Analyse de « Hexagone »


Chanson sortie sur son premier album en 1975, elle dépeint le peuple français en douze couplets, un par mois.

Premier couplet, mois de janvier. Renaud trouve que la France n’évolue pas beaucoup, que les mentalités sont toujours les mêmes.

Deuxième couplet, mois de février. Il fait référence aux événements de Charonne. En effet, le 8 février 1962 a eu lieu à Paris une importante manifestation de protestation contre les attentats de l'OAS (Organisation de l’armée secrète ). Ce rassemblement interdit par la Préfecture fut réprimé par la police, provoquant la mort de neuf manifestants.

Lors du troisième couplet Renaud parle de la peine de mort et rappelle aux Français qu’à la sortie du disque, la peine de mort est toujours en vigueur dans le pays.

Mois d’avril, il se moque du fameux dicton, "En avril ne te découvre pas d’un fil".

Cinquième couplet, mois de mai. L’enfant de Paris parle de l’année 1968, des milliers de personnes qui voulaient renverser le pouvoir et, finalement, la Droite fut réélue.

Mois de juin, Renaud nous ramène en 1945, pour rappeler que lors du débarquement, il n’y avait pas énormément de Français actifs dans les combats.

Au mois de juillet, la prise de la Bastille le 14 juillet 1789. Révolution qui selon l’auteur, n’a pas changé grand-chose en France.

Le mois d’août est synonyme de vacances, c’est selon Renaud le mois qui est utilisé pour calmer les esprits, pour endormir les ouvriers par des congés payés.

Au mois de septembre, il fait référence à l’arrivée du Général Augusto Pinochet le 11 septembre 1973, une prise de pouvoir accompagnée de violents affrontements.

Les trois derniers mois de l’année, octobre, novembre et décembre, sont consacrés à la société de consommation En effet, il évoque le salon de l’auto, l’exportation du vin français, le loto, la télé, toutes ces choses faites pour endormir les personnes, pour les garder dans leur petit cocon.

Durant toute la chanson, il met en avant que la France est un pays où il y a une grande présence policière, où les gens suivent les décisions sans protester.

Une affiche de concert

4.1.2 Paroles de « Hexagone »


Ils s’embrassent au mois de Janvier,

Car une nouvelle année commence,

Mais depuis des éternités

L’a pas tell’ment changé la France.

Passent les jours et les semaines,

Y’a qu’le décor qui évolue,

La mentalité est la même :

Tous des tocards, tous des faux culs.
Ils sont pas lourds, en février,

À se souvenir de Charonne,

Des matraqueurs assermentés

Qui fignolèrent leur besogne,

La France est un pays de flics,

À tous les coins d’rue y’en a 100,

Pour faire règner l’ordre public

Ils assassinent impunément.
Quand on exécute au moins d’mars,

De l’autr’ côté des Pyrénées,

Un anarchiste du Pays basque,

Pour lui apprendre à s’révolter,

Ils crient, ils pleurent et ils s’indignent

De cette immonde mise à mort,

Mais ils oublient qu’la guillotine

Chez nous aussi fonctionne encore.
Etre né sous l’signe de l’hexagone,

C’est pas c’qu’on fait d’mieux en c’moment,

Et le roi des cons, sur son trône,

J’parierai pas qu’il est all’mand.
On leur a dit, au mois d’avril,

À la télé, dans les journaux,

De pas se découvrir d’un fil,

Que l’printemps c’était pour bientôt,

Les vieux principes du seizième siècle,

Et les vieilles traditions débiles,

Ils les appliquent tous à la lettre,

Y m’font pitié ces imbéciles.
Ils se souviennent, au moins de mai,

D’un sang qui coula rouge et noir,

D’une révolution manquée

Qui faillit renverser l’Histoire,

J’me souviens surtout d’ces moutons,

Effrayés pas la Liberté,

S’en allant voter par millions

Pour l’ordre et la sécurité.
Ils commémorent au moins de juin

Un débarquement d’Normandie,

Ils pensent au brave soldat ricain

Qu’est v’nu se faire tuer loin d’chez lui,

Ils oublient qu’à l’abri des bombes,

Les Français criaient "Vive Pétain",

Qu’ils étaient bien planqués à Londres,

Qu’y’avait pas beaucoup d’Jean Moulin.
Etre né sous l’signe de l’hexagone,

C’est pas la gloire, en vérité,

Et le roi des cons, sur son trône,

Me dites pas qu’il est portugais.
Ils font la fête au mois d’juillet,

En souv’nir d’une révolution,

Qui n’a jamais éliminé

La misère et l’exploitation,

Ils s’abreuvent de bals populaires,

D’feux d’artifice et de flonflons,

Ils pensent oublier dans la bière

Qu’ils sont gouvernés comme des pions.
Au mois d’août c’est la liberté,

Après une longue année d’usine,

Ils crient : "Vive les congés payés",

Ils oublient un peu la machine,

En Espagne, en Grèce ou en France,

Ils vont polluer toutes les plages,

Et, par leur unique prèsence,

Abimer tous les paysages.
Lorsqu’en septembre on assassine,

Un peuple et une liberté,

Au cœur de l’Amerique latine,

Ils sont pas nombreux à gueuler,

Un ambassadeur se ramène,

Bras ouverts il est accueilli,

Le fascisme c’est la gangrène

À Santiago comme à Paris.
Etre né sous l’signe de l’hexagone,

C’est vraiment pas une sinécure,

Et le roi des cons, sur son trône,

Il est français, ça j’en suis sûr.
Finies les vendanges en octobre,

Le raisin fermente en tonneaux,

Ils sont très fiers de leurs vignobles,

Leurs "Côtes-du-Rhône" et leurs "Bordeaux",

Ils exportent le sang de la terre

Un peu partout à l’étranger,

Leur pinard et leur camenbert

C’est leur seule gloire à ces tarrés.
En novembre, au salon d’l’auto,

Ils vont admirer par milliers

L’dernier modèle de chez Peugeot,

Qu’ils pourront jamais se payer,

La bagnole, la télé, l’tiercé,

C’est l’opium du peuple de France,

Lui supprimer c’est le tuer,

C’est une drogue à accoutumance.
En décembre c’est l’apothéose,

La grande bouffe et les p’tits cadeaux,

Ils sont toujours aussi moroses,

Mais y’a d’la joie dans les ghettos,

La Terre peut s’arrêter d’tourner,

Ils rat’ront pas leur réveillon ;

Mois j’voudrais tous les voir crever,

Étouffés de dinde aux marrons.
Etre né sous l’signe de l’hexagone,

On peut pas dire qu’ça soit bandant

Si l’roi des cons perdait son trône,

Y’aurait 50 millions de prétendants.


  1. Analyse de « Déserteur »


Ce morceau sorti en 1983 sur l’album "Morgane de toi" est une adaptation façon Renaud de la chanson de Boris Vian « Déserteur », texte écrit en février 1954.

Chanson écrite sous forme de lettre adressée au Président de la République Française qui était à l’époque François Mitterrand. Il y décrit l’image qu’il a de l’armée française.

L’auteur nous apprend, dès le premier couplet, que son père, tout comme lui, n’apprécie aucune forme d’autorité, que se soit l’Eglise, la gendarmerie ou les militaires. Renaud n’est d’accord avec aucune de ces institutions. Comme il le dit, il est un militants du parti des oiseaux, des baleines, des enfants, de la terre et de l’eau.

Renaud dévoile son côté anarchiste par sa révolte contre l’armée et le second couplet nous apprend qu’il est dans une ferme avec des amis, qu’ils vivent entre eux, un peu en autarcie et qu’ils travaillent quand ils le veulent.

Le troisième couplet est celui où Renaud dit clairement que jamais il ne servira sous le drapeau français.

Il donne les explications de son refus de servir lors du quatrième couplet. Il explique que, sans militaire, il n’y aurait pas de guerres. Renaud essaie aussi de faire comprendre que si la Guerre froide ne s’arrête pas, Russes et Américains détruiront la planète.

Ce texte démontre que Renaud est un pacifiste, qu’il est d’extrême gauche, voire même un peu anarchiste.
4.1.4 Paroles de « Déserteur »

  1   2   3

similaire:

6. Questionnaire et réponses 17-18 iconSynthèse rapide des réponses contenues dans un fil sur H&O du 21...

6. Questionnaire et réponses 17-18 iconQuestionnaire de L Questionnaire de la Division a Division
«Hôtel de la Marine». Les hautes autorités de la Mari­ne, sous des appellations variant au gré de l'organisation politique et militaire...

6. Questionnaire et réponses 17-18 iconBibliographie 46 glossaire 48 Les annexes 49 Annexe 1 : 50 questionnaire...
«Activité de service de préparation de repas chauds ou froids, en dehors du cadre domestique, à consommer sur place ou ailleurs,...

6. Questionnaire et réponses 17-18 iconRÉponses au quiz sur la bretagne

6. Questionnaire et réponses 17-18 iconUne fois un retravail assez considérable accompli sur ce fichier,...
«rien mettre», je résume les informations matérielles qu’il contenait dans la suite. Les titres de problématiques sont en rouge et...

6. Questionnaire et réponses 17-18 iconQuestionnaire de lecture

6. Questionnaire et réponses 17-18 iconQuestionnaire Vide

6. Questionnaire et réponses 17-18 iconQuestionnaire de recherche

6. Questionnaire et réponses 17-18 icon101 questions et réponses : comment ça fonctionne, 600, 4v, Doc,...

6. Questionnaire et réponses 17-18 iconLe questionnaire sur le var






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com