Une variante à privilégier en classe de langue : l'internet





télécharger 60.14 Kb.
titreUne variante à privilégier en classe de langue : l'internet
date de publication12.05.2017
taille60.14 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos


 

Une variante à privilégier en classe de langue : l'internet
De plus en plus de professeurs sont fascinés par cet outil en raison des multiples possibilités d’exploitation pédagogique qu’il offre :

  • la préparation des cours,

  • l’utilisation en classe de langue

  • l’auto apprentissage.

  • un support authentique actualize


Arrêtons-nous brièvement sur deux questions que tout enseignant sensible aux TICe est en droit de se poser : quels sont les avantages et risques des TICe et quelle place faut-il leur accorder en classe de FLE ?
Aussi célébrés soient-ils, ces avantages restent relatifs, ne serait-ce qu’en fonction des objectifs et des personnes que l’on prend en compte : les enseignants, les apprenants, les acteurs sociaux… ou les fabricants d’équipements informatiques, les concepteurs de logiciels et les fournisseurs de services Internet.

Si l’on s’en tient aux apprenants, ces avantages se situent à différents niveaux :

• psychologique : l’utilisation des TICe peut attiser la motivation des jeunes étudiants à la faveur d’un transfert d’intérêt de l’outil vers l’objet de l’apprentissage ; elle donne aussi aux plus timides l’occasion de travailler en dehors des regards des autres et de la pression de la classe ;

• social : Internet permet la constitution de réseaux sociaux, de communautés cybernétiques qui élargissent les groupes de contact, multiplient les occasions d’échanges, diversifient les formes de collaborations ;

• cognitif : la lecture hypertextuelle que permet l’outil informatique correspondrait à des processus cognitifs spontanés, par arborescence et associations libres, et favoriserait ainsi « naturellement » l’apprentissage par rapport à la lecture ou à l’écoute linéaires plus contraignantes d’une leçon classique ;

• pédagogique : grâce aux TICe, l’enseignement peut être davantage adapté et différencié que dans une classe, car il laisse plus d’autonomie et partant plus de responsabilité aux étudiants, tout en leur ménageant plus d’interactivité avec le professeur et entre eux ;

• documentaire : il est inutile d’insister sur la mine d’informations diverses auxquelles Internet donne accès ;

• pratique : l’ordinateur et Internet sont en principe au service de l’utilisateur en tout lieu et à tout moment, alors que les cours donnés par un enseignant sont assujettis à un horaire, à une institution, et que l’accessibilité et les ressources de la bibliothèque sont limitées.
Si l’ordinateur, le logiciel, Internet, stimulent davantage la curiosité de l’apprenant et répondent plus facilement et rapidement à ses besoins et à ses intérêts, ils peuvent aussi créer des problèmes sur le plan de l’attention, de la compréhension, de la mémoire, et même empêcher les processus essentiels de synthèse et d’assimilation des connaissances ainsi acquises. Le zapping, auquel pourraient inciter les TICe, ne facilite en effet pas toujours la construction du sens, au point où d’aucuns craignent l’apparition d’une certaine paresse intellectuelle, voire d’une nouvelle forme d’illettrisme dans la génération exposée davantage à l’écran numérisé qu’à la page écrite. Les interactions virtuelles, malgré leurs incontestables opportunités, peuvent entraîner, suivant la même logique, un repli de l’apprenant sur lui-même et lui causer ultérieurement des difficultés à mener des échanges en contexte et en présentiel.

L’utilisation de l’Internet en classe de FLE constitue un avantage seulement dans la mesure où il contribue à développer la compétence de communication des apprenants. Utiliser l’Internet en classe, ce n’est pas lire sur un écran, chacun dans son petit coin.
L’utilisation de l’Internet doit entraîner les quatre compétences : lire, écrire, écouter, parler.

En cherchant les informations, les élèves réaliseront une activité de lecture sélective ou globale. L’écoute des documents audio-visuels permettra des activités de compréhension orale, tandis que les discussions sur des forums, les contributions personnels sur des blogs ou les emails favoriseront l’expression écrite.

L’activité Internet sera intégrée dans un ensemble d’activités d’apprentissage. Les activités de recherche d’information et de lecture sur Internet ne seront pas isolées. Elles perdront tout leur intérêt si elles ne sont pas précédées (et suivies) d’autres activités d’expression orale et écrite qui permettront de créer le contexte nécessaire à la réalisation de la tâche. Toutes ces activités visent à développer les connaissances et compétences  à la fois linguistiques, sociolinguistiques (adéquation du discours à la situation de communication), discursives (fonctionnement des textes), référentielles (du monde), socioculturelles (connaissance des cultures et des sociétés francophones).

Grâce à l’Internet, le monde de la francophonie entre dans la classe et la langue française acquiert le statut de langue vivante de communication contemporaine, partagée par des locuteurs d’origine sociale, culturelle et ethnique différente. C’est un médium très motivant pour les élèves et les professeurs, c’est un outil important qui contribue à l’augmentation du degré d’implication des élèves.

Dans la vie réelle nous communiquons pour échanger des informations, pour combler un vide. Si nous voulons que l’élève soit motivé pour parler et communiquer en français, il faut que nous créions une situation de communication avec un réel enjeu. Comment ? En introduisant systématiquement une tâche à résoudre, avec un déficit d’information qui requiert une interaction entre les interlocuteurs. Les élèves ne rechercheront pas les mêmes informations sur Internet, mais des informations différentes qu’ils échangeront ensuite. Pour augmenter l’interaction entre les élèves, il est utile d’organiser du travail de groupe. Celui-ci permet, en effet, que chaque élève prenne plus de temps de parole et que le rythme de travail soit moins contraignant, aussi bien pour les élèves rapides que pour les élèves moins rapides.

Mais si cet outil est fascinant car il est immensément riche, il est en même temps dangereux, car il peut noyer l’élève (débutant) dans la multitude d’informations disponibles. De cette façon, il peut souffrir de surcharge cognitive. Sa mémoire de travail est saturée et il n’arrive plus à structurer les informations et donc à construire du sens. La solution consiste à limiter le temps de recherche d’informations sur Internet et à délimiter aussi la recherche, en attribuant une tâche précise et adaptée au niveau des élèves.

Contrairement aux autres média, les sites Internet offrent souvent trois canaux complémentaires d’accès au sens : images (animées ou non), texte écrit et commentaire oral. La compréhension s’en trouve facilitée car l’élève peut mettre en œuvre des stratégies de compensation s’il ne comprend pas le texte écrit et/ou oral. L’exploitation des images permet, en outre, d’aller vers ce que l’élève sait faire sans s’arrêter à ce qu’il ne sait pas encore faire. En effet, tout élève est bien capable de retirer une information des images à condition que les questions posées soient suffisamment ouvertes. La flexibilité d’emploi de l’outil rend moins contraignantes les différences de rythme de travail pour les élèves et pour le professeur qui aura moins de mal à gérer sa classe s’il prévoit une occupation édifiante pour les élèves les plus doués en français.

Très souvent, on parle de la motivation des élèves. Mais, qu’en est-il de la motivation des professeurs? La plupart des professeurs sont créatifs et gourmands de connaissances. Le travail avec l’Internet et, en général, avec des documents authentiques actuels, leur permet aussi de continuer à apprendre ensemble avec leurs élèves et d’emblée à rester motivés dans l’exercice de leur métier.

Mais l’utilisation d’Internet en classe de FLE constitue un avantage seulement dans la mesure où il contribue à développer la compétence de communication des apprenants.
Utiliser l’Internet en classe, ce n’est pas lire sur un écran chacun dans son petit coin...

 Pour tirer le plus grand profit de cet outil fascinant et susciter « le désir d’apprendre » de vos élèves, voici 10 règles à respecter :

 

 

Règle 1 : Utilisez l'Internet pour entraîner les quatre compétences

 

Rechercher des informations. Lire – Ecrire – Ecouter - Parler

Les élèves réalisent alors une activité de lecture sélective ou globale. 
Ecoutez des documents audio-(visuels) permettant des activités de compréhension orale. 
L'expression écrite avec les forums de discussion, les e-mails, les blogs…

 

Règle 2 : Intégrez l'activité Internet dans un ensemble d'activités d'apprentissage

 

Les activités de recherche d'information et de lecture sur Internet ne seront pas isolées. Elles prendront tout leur intérêt si elles sont précédées (et suivies) d'autres activités d'expression orale et écrite qui permettront de créer le contexte nécessaire à la réalisation de la tâche.

L'ensemble des activités visent à développer les connaissances et compétences :

  • linguistiques,

  • sociolinguistiques (adéquation du discours à la situation de communication),

  • discursives (fonctionnement des textes),

  • référentielles (du monde)

  • socioculturelles (connaissance des cultures et des sociétés francophones).

  

Règle 3 : Augmentez le degré d'implication des élèves

 

Grâce à l'Internet, le monde de la francophonie entre dans la classe et la langue française acquiert le statut de langue vivante de communication contemporaine partagée par des locuteurs d'origine sociale, culturelle et ethnique différente. C’est un médium très motivant pour les élèves et les professeurs.

Quelques principes pédagogiques simples pour augmenter cette motivation :

La pédagogie de la tâche et la pédagogie différenciée

L'élève sera impliqué davantage si nous lui donnons une tâche en partant de ses centres d'intérêt à lui.

Un petit exemple pour expliquer cette idée. Admettons que nous ayons travaillé avec une chanson du groupe Manau (rap celtique) que les élèves ne connaissent pas. Nous pouvons leur demander de formuler, en groupe de deux élèves, des questions sur le groupe, auxquelles ils souhaitent recevoir une réponse, avant d'entamer leur recherche sur le site officiel de Manau. Les questions de la classe peuvent être mises au tableau mais chaque groupe peut rechercher les informations qui l'intéressent. C'est le principe de la pédagogie différenciée. 

Et, quel est le but de la recherche de ces informations ? Les élèves communiquent les résultats de leur recherche à leurs compagnons de classe et ensuite les groupes doivent rédiger un petit texte de présentation du groupe Manau (de 10 lignes) pour la couverture de leur nouveau CD. C'est le principe de la pédagogie de la tâche qui est, en somme, une pédagogie du sens parce qu'elle contextualise l'activité en attribuant à l'élève un rôle (créateur/dessinateur de couvertures pour disques CD) et une intention de communication (écrire un texte de présentation) destiné à un public précis (l'acheteur potentiel de l'album).

 

Suspens, suspens…Surprise, surprise

Captiver l'attention des élèves, ce n'est pas toujours facile mais c'est possible. Introduire dans la démarche un effet de surprise ou une énigme peut contribuer à leur donner envie d'apprendre. 
 

Jeux et compétitions

L'homme est « ludens » avant d'être « sapiens »! C'est pourquoi les activités stimulantes, ludiques et créatives favorisent l'implication des élèves et leur permet, d'emblée, de mieux réussir leur apprentissage. A travers le jeu en classe de français, l'élève prend conscience de ce qu'il est capable de faire …. et il ne bloque plus sur ce qu'il ne sait pas encore faire…
Règle 4 : Augmentez la communication entre les élèves

Le déficit d'information (information gap)

Dans la vie réelle nous communiquons pour échanger des informations, pour combler un vide. Si vous et votre ami(e) avez regardé le JT à la télé, vous ne lui demanderez pas ensuite de vous raconter ce qui a été dit. Cela n'aurait aucun sens puisque vous partagez la même information. Il y a communauté de répertoire. Si, par contre, votre ami n'a pas eu l'occasion d'écouter le JT et que vous le lui résumez, il y a un réel besoin de communication et c'est ici que l'interaction prend tout son sens (pédagogie du sens). 

Si nous voulons que l’élève soit motivé pour parler et communiquer en français, il faut que nous créions une situation de communication avec un réel enjeu. Comment ? En introduisant systématiquement une tâche à résoudre, avec un déficit d'information qui requiert une interaction entre les interlocuteurs. Les élèves ne rechercheront pas les mêmes informations sur Internet mais des informations différentes qu'ils échangeront ensuite.
Le travail de groupe

Pour augmenter l'interaction entre les élèves, il est utile d'organiser du travail de groupe. Celui-ci permet, en effet, que chaque élève prenne plus de temps de parole et que le rythme de travail soit moins contraignant aussi bien pour les élèves rapides que pour les élèves moins rapides.

Le système du carrousel est particulièrement efficace pour rentabiliser le temps de parole et pour introduire un déficit d'information. C'est le système par lequel, au départ, il y a p.ex. 4 groupes (A, B, C, D) de 4 élèves (1, 2, 3, 4). Chaque groupe réalise une tâche différente. Ensuite, on reforme de nouveaux groupes (I,II,III,IV) composés d'un élève de chacun des groupes initiaux (groupe I étant composé de élève A1, B1, C1, D1; groupe II de A2, B2, C2, D2, etc.) pour échanger les informations.

 

Une limite du temps de recherche d'informations

Si cet outil est fascinant car immensément riche, il est en même temps dangereux car il peut noyer l'élève (débutant) dans la multitude des informations disponibles. De cette façon, l'apprenant peut souffrir de surcharge cognitive. Sa mémoire de travail est saturée et il n'arrive plus à structurer les informations et donc à construire du sens. 

La solution consiste à limiter le temps de recherche d'informations sur Internet et à délimiter aussi la recherche en attribuant une tâche précise.
Règle 5 : Adaptez la tâche au niveau des élèves

 L'Internet est exploitable même avec des débutants. Cela dépend de la tâche que vous assignez aux élèves. C'est la tâche qui fait la difficulté plus que le document, même si certains documents sont plus complexes que d'autres.

 

Règle 6 : Exploitez la dimension visuelle de l'outil

 Les photos, les images, les illustrations, les vidéos et les animations (aspect interactif) sont autant d'indices contribuant à conférer du sens au texte écrit à l'écran.

 

Contrairement aux autres média, les sites Internet offrent souvent trois canaux complémentaires d'accès au sens :

  • images (animées ou non),

  • texte écrit

  • commentaire oral.

La compréhension s'en trouve facilitée car l'élève peut mettre en œuvre des stratégies de compensation s'il ne comprend pas le texte écrit et/ou oral.L'exploitation des images permet en outre d'aller vers ce que l'élève sait faire sans s'arrêter à ce qu'il ne sait pas encore faire. En effet, tout élève est bien capable de retirer une information des images à condition que les questions posées soient suffisamment ouvertes. Cela rejoint le principe que c'est la tâche qui fait la difficulté.

 

Règle 7 : Prévoyez des tâches supplémentaires pour les apprenants rapides

 C'est encore un fois le principe de la différentiation. La flexibilité d'emploi de l'outil rend moins contraignantes les différences de rythme de travail des apprenants pour les élèves et pour le professeur qui aura moins de mal à gérer sa classe s'il prévoit une occupation édifiantes pour les élèves les plus doués en français. Profitez-en !

 

Règle 8 : Sauvegardez vos sites préférés sur un CD-rom

 Le site Internet est un média éphémère. C'est ce qui fait en partie son attrait mais aussi sa difficulté pour les professeurs désireux de garder les informations quand ils ont élaboré des exploitations pédagogiques. Alors la solution, c'est de sauvegarder sur CD-rom vos sites préférés. Les logiciels Teleport pro et Memoweb pourront vous aider à le faire.

 

Règle 9 : Vérifiez la qualité de l'information

 La qualité de certains sites laisse à désirer pour la simple raison que tout un chacun peut réaliser son propre site et qu'il n'y a pas de contrôle de qualité. Soyez donc vigilants dans le choix des sites et privilégiez les sites officiels.

 

Règle 10 : Prenez plaisir à enseigner avec Internet

 Très souvent, on parle de la motivation des élèves. Mais, qu'en est-il de la motivation des professeurs ? La plupart des professeurs sont créatifs et gourmands de connaissances. Le travail avec Internet et, en général, avec des documents authentiques actuels, leur permet aussi de continuer à apprendre ensemble avec leurs élèves et d'emblée, à rester motivés dans l'exercice de leur métier. Intégrer les TICE en classe de langue c’est souvent renouer avec le « plaisir d'enseigner »
Il est facile de trouver des sites à pédagogiser vu la profusion de documents concernant l'ensemble de ces points. Toutefois, le site Internet de France 5(émission C dans l'air et la rubrique Côté profs) a particulièrement retenu notre attention. Le site contient des informations contextuelles et historiques sous forme de textes relatifs à de nombreux thèmes de société, de politique, d'histoire, etc. et met à disposition de l'internaute, gratuitement et libres de droits d'auteurs, des reportages vidéo et audio en ligne. De plus, ce site est officiel et ancré vers la diffusion des savoirs. Sur ce site, les enseignants disposent également, pour certains thèmes, de fiches ou de pistes pédagogiques.

Pour conclure je vous présent au-dessous une liste de sites très utiles

Cours de français en ligne › Méthodes interactives









 Basile enquête

Qui est Basile la Garrigue ? - Un roman noir en 10 chapitres accompagné d'exercices interactifs de compréhension, de vocabulaire et de grammaire.
fin A1/A2-B1Centro Linguistico di Ateneo - Università degli Studi di Padova - Italie





 CLE International - Sites compagnons - France

• Amis et compagnie - Colette Samson
• Métro Saint-Michel - Anne-Marie Monnerie, Sylvie Schmitt, Stéphanie Saintenoy & Béatrice Szarvas
• Festival - Sylvie Poisson-Quinton, Michèle Mahéo-Le Coadic & Anne Vergne-Sirieys
• Tout va bien! - H. Augé, M.D. Cañada Pujols, C. Marlhens, L. Martin
  





 DidierLatitudes 1 (A1-A2) / 2 (A2-B1) / 3 (B1)

"Correspondant à chaque unité de la méthode de Français langue étrangère Latitudes, le site propose des activités variées auto-correctives qui permettent de tester ses connaissances et progresser en dehors des cours dans tous les domaines : acquisition de la grammaire, lexique, prononciation et discrimination, communication"
 Anneline Dintilhac / Didier - France





Dynamots

"Dynamo{t}s est un cours de français organisé en 3 niveaux.
Il va jusqu'au niveau seuil (B1 du cadre commun de référence). Les ressources multimédias sont produites par le centre linguistique de l'université de Padoue. Elles complètent le travail fait en classe mais sont également un outil précieux à utiliser en autonomie."
A1/A2Centro Linguistico di Ateneo - Università degli Studi di Padova - Italie





France Aventures

"France Aventures est un jeu pédagogique destiné à tous ceux qui s'intéressent à la France et à la langue française et qui ont déjà des connaissances de base du français.
Participe à un tour de France avec Clara et Clément, résous les problèmes posés et collectionne des timbres dans ton passeport de voyage - une surprise t'attend à Paris !
Bon voyage !"

> Pour la version en français, cliquer sur le drapeau en haut à droite puis sur 'Commencer le jeu'
 Kaisa Appelqvist et Salla Syrman / Opetushallitus - Finlande





 Tapis Volant 1

"All aboard the magic carpet for a trip around the French-speaking world! In the Student Book, you will meet young people from France, Australia and New Caledonia, and learn to understand, speak, read and write simple, useful and up-to-date French. In the Workbook and on this Tapis Volant website there are lots of exercises and activities to practise what you have learnt."
 Jane Zemiro & Alan Chamberlain - Cengage Learning Australia





 Tapis Volant 2
 Jane Zemiro & Alan Chamberlain - Cengage Learning Australia














Sites d'exercices

ABC of French Grammar
 Martin Beaudoin - Pomme - University of Alberta - Canada


Accord 1 - Exercices autocorrectifs de FLE
 Editions Didier Hatier - France


Accord 2 - Exercices autocorrectifs de FLE
 Editions Didier Hatier - France


Activités de FLE
 José Mª Campo - El Tinglado, blog de aula - Espagne


Apprendre le français
 Luísa Dutra - Apprendre le français - OfsGonçalo - Portugal


 AppuiFLE
 Mireille Spalacci - Espagne


 Asticou
 Yves Hétu - Canada


 Autoévaluation grammaticale
 ACCROS - Université du Québec - Canada


 Bonjour de France
 Azurlingua - France


Bon voyage ! (1)
 Glencoe Online - McGraw-Hill - USA


Bon voyage ! (2)
 Glencoe Online - McGraw-Hill - USA


Bon voyage ! (3)
 Glencoe Online - McGraw-Hill - USA


Carmen Vera Pérez - Exercices
 EOI de Hellín - Espagne


Connexions - Méthode de français
 Editions Didier Hatier - France


 Cours de français pour débutants
 Juan Antonio Ortiz Cantos / EOI de Estepona - Espagne


 Cours toujours
C1/C2Michel Backeljau - Belgique


 Exercices de français
 Hélène Weinachter - Le Point du FLE - lepointdufle - France


Exercices de français pour étrangers: vocabulaire, grammaire, exercices d'écoute...
 ver-taal - USA


 Exercices de grammaire
 Jean-Luc Rey - HKBU Language Center - Hong Kong, Chine


 Exercices de préparation au français
 Yung Truong / Vanier College - Québec, Canada


 Exercices grammaticaux
 Eileen Lohka - University of Calgary - Canada


 Exercices interactifs de français
 Christine Wadge / UVic University of Victoria - Canada


 FrancaisFacile
 Laurent Camus - France


 Français langue étrangère
 E&N Education et Numérique - France


 Grammaire-FLE
 Fanny Grosse - France


 LearnngApps -  De nombreux exercices de français comme langue étrangère
 LearningApps - Suisse


 Le français en ligne
 Pascal Dussausaye - Amitiés françaises - Luxembourg


 Libre Service
 ThiemeMeulenhoff - Pays-Bas


 Lingolia - Apprendre le français avec Lingolia
 Lingolia / Lingo4you - Allemagne

 Ortholud - Apprendre le français en s'amusant
 Pascal Canac - France


Podcastfrancaisfacile
 Vincent Durrenberger / Podcast français facile - France


 Questionnaires et jeux éducatifs
 








Bibliogaphie

« Approche Culturelle Et Internet En Classe De Fle » Isabelle Salengros,

'Internet En Classe De Fle » Broche – 1 Septembre 2001 De Carmen Vera Perez

Ressources Didactiques Sur Internet

Http://Platea.Pntic.Mec.Es/Cvera/Ressources/Recursosfrances.Htm

similaire:

Une variante à privilégier en classe de langue : l\En France comme en Allemagne, l’apprentissage précoce d’une langue...
«Amitié» propose un assortiment thématique de 23 livres, dont 14 en langue allemande et 9 en langue française. Ils sont destinés...

Une variante à privilégier en classe de langue : l\Après les attentats du 13 novembre, quelques pages glanées sur Internet...

Une variante à privilégier en classe de langue : l\Ressources didactiques sur Internet: chanson et musique
«Banque d'activités pédagogiques» de Association canadienne d'Education de langue française (acelf)

Une variante à privilégier en classe de langue : l\Création d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise
«chefs d’entreprise, artisans, commerçants» est une classe, moins confiante vis à vis des médias, située plutôt à droite et plus...

Une variante à privilégier en classe de langue : l\Questions sur le metier de conteuse classe de ce1 severine gaugin
«contes» avec les gsb et cpe. Lamia Chahed, célèbre conteuse tunisienne en langue française est venue leur narrer plusieurs contes...

Une variante à privilégier en classe de langue : l\Résumé Le film comme média alternatif facilite l’acte pédagogique...
«L’objectif est de compléter la formation artistique des élèves car le film représente souvent l’adaptation d’un roman ou d’une nouvelle...

Une variante à privilégier en classe de langue : l\Programme Terminale Bac Pro Géographie Généralités
«La documentation photographique» : articles clairs, documents très intéressants et exploitables en classe, en Histoire et en Géographie...

Une variante à privilégier en classe de langue : l\Projet 2008-2009 : rep 19 : liaison cm2-6ème
«le goût des mots», points (6€) X 6 : 1 par classe : expressions empruntées à la mythologie passée dans la langue française. Travail...

Une variante à privilégier en classe de langue : l\Quelques citations
«[ ] la plupart des petits nègres ne savent d’autre langue que la langue française et [ ] ils n’entendent rien à la langue naturelle...

Une variante à privilégier en classe de langue : l\Rapport d’un indicateur de police au Préfet de Seine-et-Oise à propos...
«Libertés et nations en France et en Europe dans la première moitié du xixe siècle» (classe de Seconde) et «L’enracinement d’une...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com