I. action d'une pensée sur une autre penséE





télécharger 87.4 Kb.
titreI. action d'une pensée sur une autre penséE
page2/4
date de publication12.05.2017
taille87.4 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4

Le concept «matière» dans la relativité complexe


Parallèlement à l'évolution de nos connaissances sur l'Univers, la représentation de la structure de la matière a subi de profondes mutations depuis la boule électrique de l'électromagnétisme et de la relativité, ayant la propriété de courber l'espace autour d'elle, jusqu'aux quarks entrant dans la composition des hadrons collés ensemble par un champ bosonique de gluons, en passant par l'onde psi asssociée aux particules de la mécanique quantique. Dans la relativité complexes, on retrouve les modèles particulaires de la physique (leptons chargés, hadrons, neutrinos et photons) ainsi que de leurs relations avec la représentation des quarks, mais chaque particule est «duale»en ce sens qu'elle comporte une partie dans le monde réel et une autre partie dans le monde imaginaire.


Teilhard de Chardin, paléontologiste, a été conduit, dans son livre sur le «Phénomène humain», «à conjecturer dans tout corpuscule de matière l'existence rudimentaire (à l'état d'infiniment petit, c'est-à-dire d'infiniment diffus) de quelque psyché», psyché qu'il nomma le Dedans des choses. Pour lui, la matière décrite par la physique du milieu du vingtième siècle n'est que le Dehors des choses. Le Dedans des choses se situe au niveau particulaire et serait selon lui le seul moteur capable d'édifier les premières structures vivantes; c'est ce qui fait la différence entre l'atome de carbone d'une mine de crayon et l'atome de carbone d'une molécule de cellule vivante : franchissement du seuil du vivant. Par la suite, il y a entre les cellules vivantes de l'animal ou du végétal et celles de l'homme le franchissement d'un nouveau seuil du vivant, celui de l'avènement de la pensée et de la conscience. Par la suite, il y aurait un phénomène pensant toujours en progrès vers une sorte de psychisme total que Teilhard de Chardin nomme «Noosphère» (sphère de la pensée) avec convergence à l'échelle de l'Univers entier vers un certain point «oméga» (Dieu). Thalès, il y a plus de vingt siècles, affirmait que «toutes les choses sont pleines de dieux». René Descartes, bien avant Teilhard de Chardin, avait déjà différencié la matière inerte de la matière vivante : la matière inerte peut mémoriser les faits du passé; la matière vivante peut en plus «savoir qu'elle sait», juger de ce qui a été mémorisé et décider de son comportement futur. Voyons maintenant les notions importantes qu'apporte la relativité complexe à notre connaissance de la matière:

a) Dans le cadre de la relativité complexe, les particules de matière se placent dans un référentiel agrandi : Réel (à structure entropique) + Imaginaire (à structure néguentropique).

b) Chaque particule élémentaire possède une structure dans les deux référentiels : elle est étendue dans l'Imaginaire et ponctuelle dans le Réel. Le Réel est constitué de formes géométriques en transformation; toute l'impulsion-énergie de l'Univers est contenue et représentée dans l'Imaginaire. En d'autres termes, l'impulsion-énergie est un attribut physique de l'Imaginaire et la Forme est un attribut géométrique du Réel

c) Les particules élémentaires de matière se divisent en deux sortes et en deux sortes seulement : les ÉONS (dans la Gnose du Ier siècle, on nommait "Éon" les particules censées posséder l'Esprit) qui désignent les particules électriquement chargées (leptons chargés et quarks) et les PRÉONS qui désignent les particules électriquement neutres (neutrinos et photons d'une part, gluons et gavitons d'autre part.

d) Le formalisme de la relativité complexe montre qu'il existe plusieurs masses possibles pour chaque catégorie de particules, masses qui sont fournies par des règles de quantification.

e) La relativité complexe prouve l'existence d'un champ électromagnétique «de fusion» enfermé dans la partie Imaginaire des Éons : c'est le champ sigma. Le champ sigma fonctionne comme une véritable mémoire intégrant dans sa structure les conditions initiales et les conditions nouvelles, qui viennent s'ajouter et non se substituer aux anciennes; il s'agit donc d'une véritable mémoire cumulative. Il peut être aussi être considéré comme une mémoire prévisionnelle du futur. La structure néguentropique de l'Imaginaire permet de générer des informations nouvelles, donc de nouveaux comportements particulaires. La théorie quantique montre que l'onde psi est porteuse d'un ensemble infini de comportements possibles. Le champ sigma effectue avec l'onde psi un couplage entre les Formes du monde extérieur à la particule et le monde personnel de ladite particule, ce qui entraîne en quelque sorte deux types de mémoire pour les particules élémentaires: une mémoire collective et une mémoire personnelle. En d'autres termes, le comportement particulaire est la résultante d'un comportement COLLECTIF et d'un comportement INDIVIDUEL. L'ensemble des événements et des comportements est soumis à une pulsion pour suivre le bon ordre universel.

f) Pour Charon, la partie de la particule où se situe la mémoire est le «Mental» et la partie qui rattache la particule individuelle à l'Univers entier est l'Esprit. Les Éons ont à la fois le Mental et l'Esprit, alors que les Préons ne disposent que de l'Esprit. C'est pour cette raison que la matière vivante possède un double regard: celui de l'Esprit qui la rend solidaire du Tout et celui du Mental qui lui permet de «lire» sa propre mémoire.
Le monde est créé par la parole de Dieu de telle sorte qu'il nous apparaisse fait de choses qui ne nous apparaissent point. Saint Augustin

g) Dans le cadre de la relativité complexe, l'électron constituerait un univers-trou, le pendant à l'échelle atomique des univers-trous gravitationnels. L'électron serait entièrement logé dans l'univers invisible et n'aurait qu'un point de contact avec l'univers observable. C'est ce point précisément qui expliquerait que l'électron possèderait un volume nul tout en ayant une masse non nulle. L'électron naît de la rencontre de deux photons de lumière et utilise l'énergie de ces photons pour se créer. Ces photons constituent le gaz-lumière dans l'électron et ils ne peuvent s'échapper, car l'électron, sorte de trou noir à l'échelle atomique, est un espace refermé sur lui-même d'où rien ne peut s'échapper. Cette intéressante remarque s'applique à tous les Éons.

h) Les Éons font l'acquisition de connaissance par l'intermédiaire de la loi de la néguentropie non décroissante à l'intérieur de l'Univers Imaginaire. Le savoir des Éons est cumulatif au cours du temps. Au coeur des Éons, c'est la lumière qui est porteuse de l'Esprit; on parle dans ce cas de «lumière nouménale» pour la distinguer de la «lumière phénoménale» que nous trouvons dans l'univers observable. Si la lumière phénoménale suit les lois des contraintes entropiques, la lumière nouménale, en suivant les lois de la néguentropie non décroissante,  est capable de mémoriser les informations et d'organiser tous les éléments pour créer de nouvelles informations: c'est l'une des quatre propriétés des Éons « La Réflexion», propriété qui se déroule à l'intérieur du micro-univers éonique.  Les trois autres propriétés psychiques constituent des échanges d'informations entre un Éon donné et son univers extérieur:

La Connaissance est l'échange d'informations entre un micro-univers éonique et l'univers observable qu'il côtoie.

L'Amour est l'échange d'informations entre deux micro-univers éoniques. C'est donc un échange direct de conscience à conscience.

L'Acte est la propriété réflexe de la connaissance; c'est une information donnée par le micro-univers éonique au monde extérieur et qui pourra par exemple réaliser certaines synthèses chimiques.

i) Charon démontre que les Éons sont porteurs de l'Esprit et qu'en ce sens, ils deviennent le connaissant de l'Être; il introduit ainsi un nouveau concept en science, celui de la psychomatière: comme la matière est constituée d'atomes (eux mêmes formés d'un noyau et d'électrons), elle contient dans l'univers invisible un «côté psychique» et c'est pour cette raison que nous devrions voir en ce début du troisième millénaire une évolution des concepts dans ce domaine, nous voulons parler du passage de la matière à la «psychomatière» et de l'avènement de la «psychophysique». Qu'on est loin alors des conceptions objectives sur l'Univers! Ce qui est remarquable dans cette nouvelle physique, c'est de voir sa convergence avec les grands courants philosophiques comme celui du bouddhisme.

j) Une particule de matière ayant une mémoire A se transforme en une autre particule ayant une mémoire A par le processus de la «reproduction». Un autre processsus particulaire important en relativité complexe est celui de l'«union»: deux particules A et B unissent les contenus de leurs mémoires respectives, de telle sorte qu'après l'union la mémoire de A contient ses propres souvenirs et ceux de la particule B; il en est de même de la particule B. Par la suite, les deux particules A et B ont des comportements similaires lorsqu'on les place dans une situation identique dans le monde extérieur. Cela rappelle les particules corrélées en mécanique quantique.
1   2   3   4

similaire:

I. action d\«Renouvelons aussi toute vieille pensée». Ce sont ces mots, empruntés à une ode de Du Bellay [1]
«vieille pensée» des troubadours que renouvelle Hugo, par la forme qu’il lui donne, suivant là une tendance amorcée dès le xviiie...

I. action d\Examinons d’abord le premier de ces concepts centraux de la pensée du philosophe la substance
«L’injustice la plus courante que l‘on commet à l’égard de la pensée spéculatrice consiste à la rendre unilatérale, c’est à dire...

I. action d\Etudes, diplômes et collaborations institutionnelles internationales
«Ordolibéralisme, ordolibéraux, pensée ordolibérale au cœur de l’Allemagne en crise. Contexte et aspects historiques, politiques...

I. action d\Approches actuelles de l’histoire de la géographie en France. Au-delà...
«la pluralité des contenus, des histoires de la géographie», et mettait à la base de cette pluralité une «dualité» : «l’histoire...

I. action d\Recherche-action en temps de catastrophe. Mode et modulation de pensée...
«Michel Sicard, Mojgan Moslehi – Light gravity», 23 déc. 2014, entretien de Michel Sicard, enregistré à Vitry-sur-Seine par H. Wittmann...

I. action d\Transcription L e continent africain et les Africains ont amené,...

I. action d\Bibliographie : Pensée juridique européenne = a-j. Arnaud Droit européen...
«s’inspirant des valeurs culturelles, religieuses, humanistes» en particulier sur le terme «religieuses». Certains Etats comme la...

I. action d\La puissance créatrice de la pensée gb 39
«d'autre chose», et IL a ainsi touché tous les publics, les plus simples comme les plus cultivés

I. action d\Le Québec et les fédérations de l’Amérique du Sud dans une perspective comparée
«Vers une pensée politique fédérale : la répudiation du mythe de la différence québécoise «radicale», dans André Pratte (dir.), Reconquérir...

I. action d\Doctrine et premiers pas de l’Action Française
«Si vous avez résolu d'être patriote vous serez obligatoirement royaliste, la raison le veut.» IL donne ainsi naissance au «nationalisme...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com