The delinquent figure in the early songs of Renaud





télécharger 0.61 Mb.
titreThe delinquent figure in the early songs of Renaud
page9/10
date de publication13.05.2017
taille0.61 Mb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10
Dictionnaire de l’argot, p. 391

70Michelle Perrot, “Dans la France de la Belle Epoque, les ‘Apaches,’ ” pp. 393-394

71David Caute, The Year of the Barricades: A Journey through 1968, Harper and Row, New York, 1988, pp. 265-266

72“Si l’on se réfère à l’idéologie qu’expriment ses textes et que confirment la plupart de ses déclarations et de ses actes, il est tout de même un domaine où une contradiction flagrante apparaît: la conception de la femme dans ses chansons est loin d’être toujours progressiste” Erwan, Renaud, p. 57

73“Le ‘retour à la nature,’ parce qu’il n’inscrit pas la revendication écologique dans le cadre de la lutte pour le socialisme, rêve d’une utopique marche arrière de l’histoire, d’un havre de paix sans lutte, d’un oasis, d’un weekend prolongé. Et c’est pourquoi le commerce s’en est vite emparé et en a fait une affaire très rentable” Michel Gheude and Richard Kalisz, Il y a folklore et folklore, Editions Vie Ouvrière, Paris, 1977, p. 56

74“La qualité de la vie dans les villes en y réduisant les densités excessives, en empêchant la prolifération des tours, en sauvegardant tous les espaces verts urbains, publics ou privés, et en établissant un plan de dix ans pour donner à chaque agglomération au moins 10m2 de parcs et de jardins publics par personne” Quoted by Bernard Marchand, Paris, histoire d’une ville: XIXe-XXe siècle, Editions du Seuil, Paris, 1993, p. 323

75“Déteste la campagne . . . et prend la ville – son milieu de vie – comme elle est: ‘Nous aimons Londres, les blocs, le béton,’ confie Joe Strummer” Paul Yonnet, Jeux, modes et masses: La Société française et le moderne 1945-1985, Gallimard, Paris, 1985, pp. 172-173. Joe Strummer was the lead singer of British punk band The Clash.

76The OAS (Organisation de l’Armée Secrète) was a terrorist military organisation which supported French rule in Algeria.

77Dominique Sanchez and Thierry Séchan, Renaud: L’Album, Messidor, Paris, 1987, p. 7; Renaud en liberté. Like most of the French population, Renaud would not have known when he wrote Hexagone that the Chief of Police in 1962, Maurice Papon, had also been responsible for the deportation of Jews from the Bordeaux region to the Nazi death camps during the German Occupation: Le Canard enchaîné published the first revelations about Papon’s past in 1981.

78Bernier and Buot, L’Esprit des seventies, pp. 54-55

79Edouard de Blaye, Franco and the Politics of Spain [1974], translated by Brian Pearce, Penguin, Middlesex, England, 1976, p. 365; Stanley G. Payne, The Franco Regime, 1936-1975, The University of Wisconsin Press, Wisconsin, 1987, p. 596. Puig Antich’s execution has been interpreted as a retaliatory measure both against the assassination of Spanish Prime Minister Carrero Blanco by the ETA in December 1973 and against the Catalan regionalist movement in general.

80This was a period when it was still possible for a collaborationist like the former head of the Lyons militia, Paul Touvier, to receive a discreet Presidential pardon (1971).

81For example, Montéhus’s La Vérité en marche: “J’accus’ la classe ouvrière / De n’pas se sout’nir / Elle regard’ trop en arrière / Au lieu d’voir l’avenir / Allons, peuple, du courage / Lève ton drapeau / Abolis ton esclavage / N’sois plus un troupeau” (“I accuse the working classes / Of not supporting each other / They look too much to the past / Instead of seeing the future / Come on people, be brave / Raise your flag / Abolish your slavery / Stop behaving like sheep”)

82“Les Chiliens ont vécu le problème – bien théorique en France pour le moment mais qui pourrait ne pas le rester – du passage légal et pacifique vers le socialisme. Cette expérience, ils l’ont faite, aussi, pour nous” Jean Daniel, “Le Chili c’est aussi un peu la France,” Le Nouvel observateur, 462, 17-23 September 1973, p. 20

83“Il y avait une semaine dont on pouvait profiter. Le gouvernement français s’en est bien gardé: plus le fascisme chilien commet des crimes, plus, selon lui, les Français auront peur des conséquences d’une victoire de l’Union de la gauche. Ce calcul sordide donne la nausée” Jean Daniel, “L’Etat français et le régime chilien,” Le Nouvel observateur, 463, 24-30 September 1973, p. 20

84“En septembre 1973, les militaires chiliens brisent à coups de crosse de fusil les doigts de Victor Jarra [sic], chanteur de l’Unité Populaire, partisan d’Allende, puis lui tranchent les mains à la hache avant de l’exécuter d’une rafale de mitraillette” Renaud, preface to Claude Fleouter, Un Siècle de chansons, Presses Universitaires de France, Paris, 1988, p. vii

85James Corbett, Through French Windows: An Introduction to France in the Nineties, The University of Michigan Press, Ann Arbor, 1994, p. 206

86The tiercé is a bet placed on a horse race and is similar to our trifecta.

87“Le 31 mars 1974, après vingt ans d’existence, le pari tiercé (couru sur l’hippodrome d’Auteuil) bat un nouveau record d’enjeux: 90 millions et demi de francs” Yonnet, Jeux, modes et masses, p. 17

88Ibid., p. 18

89François Schlosser, “Allemagne ‘dangereuse...,’ ” Le Nouvel observateur, 459, 27 August-2 September 1973, pp. 27-29

90Encyclopaedia Universalis, corpus 18, Encyclopaedia Universalis France S.A., Paris, 1993,
p. 788

91These lines resonate with the chorus of Georges Brassens’s Le Roi (1972): “Il y a peu de chances qu'on / Détrône le roi des cons” (“There’s little chance of / Dethroning the king of dickheads”)

92“La vraie musique révolutionnaire n’est pas celle qui dit la révolution, mais celle qui en parle comme un manque” Quoted by Pierre-Albert Castanet, “Les Années 1968: Les Mouvances d’une révolution socio-culturelle populaire,” in Antoine Hennion (ed.), 1789-1989: Musique, histoire, démocratie: Colloque international organisé par Vibrations et l’IASPM, Paris, 17-20 juillet 1989, Editions de la Maison des Sciences de l’Homme, Paris, 1992, p. 145

93“En 1975 s’interrompt ce récit commencé à l’aube des années soixante. Nous le pressentions lorsque nous menions nos interminables entretiens avec les ‘héros’ de cette histoire. D’eux-mêmes, ils achevaient leur ‘confession’ vers ce point de bascule où l’aventure collective, diverse mais portée par le même souffle, s’étiole en destins individuels. L’’itinéraire de dégagement’ a revêtu des formes multiples: le retour à soi, à la famille, aux enfants, l’insertion professionnelle, l’analyse, l’étude, la vie associative, la religion . . . A la braderie du siècle, les idéologies obsolètes se sont retrouvées en solde” Hervé Hamon and Patrick Rotman, Génération: 2. Les Années de poudre, Editions du Seuil, Paris, 1988, p. 617

94Renaud was still performing Hexagone in public as recently as 1995 and even thought of using it as a model for a new song about the twelve member countries of the European Union. In 1998 he released an updated version of Hexagone with rap artist Doc Gynéco entitled L’Hexagonal.

95Renaud en liberté; Personal interview

96Corbett, Through French Windows, p. 206

97For this recital, Renaud was accompanied on accordion by Jo Maurage.

98“L’éclecticisme du répertoire laissa l’auditoire extrêmement perplexe” Séchan, Le Roman de Renaud, p. 50

99Bernier and Buot write in L’Esprit des seventies that “les gauchistes n’aiment pas le rock’n’roll” (“leftists don’t like rock and roll”), p. 44

100This became known as the “circulaire Guichard,” after the name of its author, Olivier Guichard.

101“Le temps du béton à n’importe quel prix est fini” Quoted by Marchand, Paris, histoire d’une ville, p. 326

102“Michel Poniatowski, ministre de l’Intérieur et ami intime du Président, recommanda une réduction des équipements publics dans la région parisienne afin de tarir les migrations vers Paris. Il s’agissait, sans oser le dire, de laisser péricliter la capitale afin d’en détourner les provinciaux et peut-être les Parisiens eux-mêmes” Ibid., p. 330

103“La ‘crise’ des grands ensembles se cristallise . . . dans les années 1970, autour des problèmes d’adolescents” Jacques Brun and Marcel Roncayolo, “Formes et paysages,” in Duby (ed.), Histoire de la France urbaine, Vol. 5, Marcel Roncayolo (ed.), La Ville aujourd’hui: Croissance urbaine et crise du citadin, Editions du Seuil, Paris, 1985, p. 345

104For more on the fascinating evolution of the term zone and its derivatives, see Colin, Mével and Leclère, Dictionnaire de l’argot, pp. 674-675 and Dictionnaire historique, Dictionnaires Le Robert, Paris, 1992, p. 2303

105Guy Sitbon, “Leur pote Renaud...,” Le Nouvel observateur, 802, 24-30 March 1980, p. 46

106“Reportages chantés” Jacques Erwan, “Renaud, ‘chanteur énervant,’ ” Paroles et musiques, March 1986, p. 25

107Caute, The Year of the Barricades, pp. 214-215

108“Je me sens musicalement proche de personne mais, enfin, plus proche d’un courant ‘folk’ que d’un courant ‘rock,’ et aussi plus proche d’un courant assez vague qui est ‘la chanson française,’ qui est musicalement pas très défini, qui pique un peu à toutes sortes de musique: c’est pas du folk, c’est pas du rock, c’est pas de la variété au sens péjoratif, c’est de la chanson française . . . ça privilégie la mélodie et les arrangements pas trop aggressifs et pas trop envahissants” Personal interview

109The term loubard is synonymous with zonard.

110Colin, Mével and Leclère, Dictionnaire de l’argot, p. 177; Collins Robert Comprehensive French-English Dictionary, HarperCollins Publishers and Dictionnaires Le Robert, Glasgow and Paris, 1995, p. 219

111Chevalier, Classes laborieuses et classes dangereuses, pp. 187-194

112“Paris a un enfant et la forêt un oiseau; l’oiseau s’appelle le moineau; l’enfant s’appelle le gamin. Accouplez ces deux idées qui contiennent, l’une toute la fournaise, l’autre toute l’aurore, choquez ces étincelles, Paris, l’enfance; il en jaillit un petit être. Homuncio, dirait Plaute . . . Si l’on demandait à l’énorme ville: Qu’est-ce que c’est que cela? elle répondrait: C’est mon petit” Hugo, Les Misérables, p. 590

113Séchan, Le Roman de Renaud, pp. 54-55

114“Pour les loubards, les vrais, Renaud est un usurpateur, qui va quérir à Bobino (1980) les bravos d’un public petit-bourgeois qui repart rassuré” Chantal Brunschwig, Louis-Jean Calvet and Jean-Claude Klein, Cent ans de chanson française, Editions du Seuil, Paris, p. 326

115“J’suis pas né avec un blouson d’cuir, j’ai décidé un jour d’en porter un. Parce que j’suis bien avec les ‘voyous’: ils m’font marrer, y m’fascinent dans ce qu’ils ont et que j’ai pas, ils sont fous! Et toute cette violence! Moi qui suis pas violent parce que j’ai pas le physique pour l’être. Pour être violent, il faut être soit barge soit fort: barge, je l’ai jamais été beaucoup, et fort, je l’ai jamais été du tout . . . Mais, mentalement, j’suis comme eux: j’ai la même révolte qu’eux, mais peut-être que j’aime plus la vie qu’eux . . . J’suis plutôt quelqu’un de doux et qui respecte les autres, j’suis même parfois fleur bleue, j’aime ce qui est romantique. Alors, il faut bien qu’il y ait le contre-pied, que je défoule ma violence quelque part et que j’exprime ma révolte: c’est essentiellement dans mes chansons” Quoted by Erwan, Renaud, p. 74

116“Comme s’il fallait vivre dans la misère pour la dénoncer!” “Renaud: ‘Je ne suis pas le valet de Tonton,’ ” interview with Sacha Reins, Elle, 2 December, 1991, p. 70

117“Relais contesté du pouvoir impersonnel de l’office immobilier gérant de l’immeuble, figure à la fois impuissante et mal aimée d’une autorité répressive et d’un moralisme rigide” Jean-Claude Chamboredon, Michel Coste and Marcel Roncayolo, “Populations et pratiques urbaines,” in Duby (ed.), Histoire de la France urbaine, Vol. 5, p. 468

118Colin, Mével and Leclère, Dictionnaire de l’argot, p. 38

119“Même dans les grands ensembles sélectifs de la deuxième génération, les nuances sociales, plus ou moins voilées dans la tradition urbaine ou mêlées par la multiplicité des signes, prennent ici une sorte de netteté caricaturale” Brun and Roncayolo, “Formes et paysages,”
p. 343

120The radical newspaper “Libé,” or Libération, founded in 1973, pursued a rigorously egalitarian philosophy and provided former soixante-huitards with a forum for protest throughout the 1970s.

121See for example the video of his 1986 concert at Le Zénith, La Chetron sauvage, Virgin, 1986

122This pun is impossible to translate into English.

123These are no doubt pro-choice rallies: the Veil laws legalising abortion had only recently been made permanent when Renaud wrote Dans mon HLM.

124“Je donnerais des milliers de pages sur la sociologie urbaine contre Mon HLM [sic] de Renaud” Quoted by Séchan, Le Roman de Renaud, p. 95

125“C’est à la représentation théâtrale qu’il incombe ici de combattre les images de désagrégation, mais aussi la solitude, le racisme, la dégradation de l’environnement en révélant les potentialités d’un monde que l’on croyait sans espoir et en construisant de par l’acte théâtral même des valeurs nouvelles: solidarité, complémentarité, réhabilitation des lieux . . . [il s’agit de] lutter contre ces effets tout en combattant l’image négative que la banlieue porte désormais sur elle-même, adhérent d’autant plus volontiers aux représentations négatives venues d’ailleurs qu’elles correspondent à un mal de vivre réel qui ne tient en rien du fantasme” Noëlle Gérôme, Danielle Tartakowsky and Claude Willard (eds), La Banlieue en fête: De La marginalité urbaine à l’identité culturelle, Presses Universitaires de France, Saint-Denis, 1988, p. 17

126“La jeunesse des banlieues se reconnaît aujourd’hui dans les chansons de Renaud et de quelques autres” Ibid., pp. 19-20

127“Deux réverbères brisés coup sur coup, cette chanson chantée à tue-tête, cela était beaucoup pour des rues si poltronnes, qui ont envie de dormir au coucher du soleil . . . Il était clair que l’Hydre de l’Anarchie était sortie de sa boîte et qu’elle se démenait dans le quartier” Hugo,
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

The delinquent figure in the early songs of Renaud iconIntervention de me benoit renaud

The delinquent figure in the early songs of Renaud icon«Sur le chemin de Renaud»

The delinquent figure in the early songs of Renaud iconCours Bonjour à toutes et à tous, Je suis heureuse et très honorée...
«non liée» que par défaut. Nous sommes encore loin à ce stade de la figure émancipée, de la figure non liée mais dotée d'une sexualité...

The delinquent figure in the early songs of Renaud iconEffigies ou allégories sur les timbres-poste de France d’usage courant
La Seconde République ayant été proclamée le 24 février 1848, ce nouveau régime devait être symbolisé par une figure allégorique....

The delinquent figure in the early songs of Renaud iconMemoire pour le diplôme d’etudes approfondies (D. E. A.)
«A consumer survey taken in early 1985 showed that 93 percent of the people polled remembered who Mr Clean was, although he hadn’t...

The delinquent figure in the early songs of Renaud iconBibliographie wébographie résumé annexes introduction «Il n’est pas...
«Il n’est pas de figure plus populaire dans l’histoire universelle que celle de Napoléon»

The delinquent figure in the early songs of Renaud iconBibliographie wébographie résumé annexes introduction «Il n’est pas...
«Il n’est pas de figure plus populaire dans l’histoire universelle que celle de Napoléon»

The delinquent figure in the early songs of Renaud iconGreek-english lexicon of the New Testament and other early christian...
«De bien des manières» : la recherche biblique aux abords du xxie siècle – Paris, Cerf, 1995 – 491 p. – (Lectio Divina; 163). = 12...

The delinquent figure in the early songs of Renaud iconSurtout ‘’Le repos du guerrier’’ et ‘’Les petits enfants du siècle’’
«une victoire chèrement acquise» en quittant Renaud. Puis elle raconte son histoire

The delinquent figure in the early songs of Renaud iconRenaud : ami de Charlie, ennemi de Libé Sous la direction de Mme A. Guyaux
«Ma compil n°2». Près de dix ans avant la sortie de l’album «A la belle de mai», nous goûtions déjà au «Sirop de la rue»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com