A l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de





télécharger 209.94 Kb.
titreA l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de
page1/11
date de publication14.05.2017
taille209.94 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

Introduction



A l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de s’opposer, parfois juste « pour voir comment c’est ». Comme le mentionnent Fréchette et Leblanc (1987), la délinquance est un épiphénomène à l’adolescence. C’est un comportement qui se résorbe habituellement de lui-même, sans qu’il soit nécessaire de réadapter le contrevenant. La crainte de se faire prendre, une simple punition ou le sentiment de n’avoir pas été honnête suffisent souvent à tout faire entrer dans l’ordre.
Pour certains de ces adolescents ce ne sera cependant pas si simple. L’agir délictueux prendra peu à peu une place importante dans leur existence, si bien qu’ils deviendront sujets et objets d’interventions judiciaires et sociales. C’est cette délinquance juvénile, prise sous l’aspect d’un champ de pratique et de recherche, qui est l’objet de cet essai de synthèse à volet rétrospectif.
Dans la première partie du travail nous nous penchons sur l’émergence et le développement de la délinquance juvénile. Nous l’envisageons dans ses aspects légaux et sociaux, essayant le plus possible d’en circonscrire le développement en terrain canadien et québécois.
Dans le second chapitre, nous faisons état des diverses écoles de pensée qui façonnent notre manière de percevoir le phénomène et consécutivement notre façon d’envisager les modalités d’intervention à privilégier. Nous nous penchons aussi sur les principaux facteurs retenus dans l’explication de la genèse du comportement délictueux, soit les facteurs socio-économiques, la famille, l’école, les amis.
Dans le troisième chapitre nous abordons la délinquance comme champ d’intervention. Nous essayons de voir si l’intervention en délinquance fonctionne, et si oui, quels sont les paramètres importants que l’ensemble de la recherche nous demande de respecter. Nous envisageons l’intervention dans sa perspective institutionnelle et communautaire.
En dernier lieu nous examinons l’apport spécifique du service social au champ de la délinquance juvénile, autant dans la manière d’envisager le phénomène que par ses préoccupations sur le plan de l’intervention. Nous concluons par une critique de l’orientation actuelle des pratiques et des pistes qui s’ouvrent devant nous.

Premier chapitre : L’émergence et le développement du phénomène de la délinquance juvénile
Dans cette première partie du travail nous nous penchons sur l’émergence et le développement de la problématique de la délinquance juvénile. Comme le souligne Laberge (1985), la définition du champ de la délinquance juvénile et son développement sont étroitement liés à l’émergence des concepts d’enfance et d’adolescence, ainsi qu’à celui du cadre juridique qui définit de facto ce qu’être délinquant veut dire à une époque et dans un lieu donné.
Le développement de ce champ est aussi influencé par divers contextes théoriques qui se sont construits autour du phénomène de la délinquance juvénile. Retenant en grande partie la nomenclature de François Mourant (1985) jointe à celle plus récente de Lilly (1995), nous abordons quatre courants principaux : les courants classique, positiviste, de la réaction sociale et du renouveau conservateur.
Trois grandes questions guident le développement du chapitre :


  1. De quelle manière est apparu et s’est développé le concept d’enfance (y incluant l’adolescence) et quel en est l’impact sur le développement de la problématique de la délinquance juvénile comme domaine de recherche à l’intérieur du champ d’étude du service social ?

  2. De quelle façon le contexte légal a-t-il influencé, voir délimité, l’évolution du champ de pratique qu’est la délinquance juvénile ?

  3. Quelle lecture de la délinquance juvénile nous propose les grands courants de pensée et quel est leur impact sur la construction de ce champ ?

La délinquance juvénile : perspective historique



La conduite déviante est un phénomène qui a constamment accompagné le développement de la société humaine. Depuis le moment où une autorité a fixé pour la première fois une règle de conduite à suivre ou une norme à respecter, elle a défini par le fait même un lieu pour la déviance, voire la délinquance.

La délinquance juvénile n’est devenue cependant une problématique spécifique que récemment dans le cours de l’histoire. Pour se faire, il a fallu qu’émerge une conception de l’enfance différenciée du monde des adultes, appuyée par un cadre d’intervention légal et social distinct.
Ariès (1973) situe au XVIe siècle le moment où émerge une définition de l'enfant comme sujet de droit ayant des besoins propres. Au XVIIe et au XVIIIe siècle, l’enfance est généralement considérée comme une étape très brève caractérisée essentiellement par l’état de dépendance inhérente aux premières années de la vie. Avec l’âge de raison (fixée habituellement vers 7 ans) arrive l’introduction assez rapide dans le monde adulte. (Carrigan,1998).
Il faut attendre le milieu du XIXe siècle pour que débute une différenciation de la délinquance des enfants de celle des adultes et qu’on institue les premiers lieux spécifiques de détention et de traitement pour les jeunes délinquants. C’est aussi à la fin de ce siècle qu’on assiste à l’insertion de considérations qui leur sont particulières dans les procédures du droit criminel (Laberge,1985).
Au Canada, c’est en 1908 qu’une législation encadre le traitement judiciaire de ceux qu’on dénomme à partir de ce moment « les jeunes délinquants ». On assiste à l’émergence d’une définition concertée de la délinquance. Elle concerne toute personne de 7 à 16 ans posant des gestes qui contreviennent aux articles du code criminel de 1892.
Cette loi est l’aboutissement d’une série de démarches, tant historiques, sociales et judiciaires qui ont peu à peu modelé la définition de ce qu’être délinquant veut dire et conséquemment des modèles d’intervention qui s’en sont dégagés. C’est l’évolution de ce contexte que nous décrivons dans les pages qui suivent.

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

A l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de iconNote : Chaque fois que j’ai pu, j’ai identifié la source, mais de...
«doc de X modifjcd année». Les modifications sont parfois restreintes, mais elles font que le document d’origine à été modifié, même...

A l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de iconPourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons...
«faire plaisir» à l’autre (ce qui n’est pas l’enjeu de l’échange lorsque, par exemple, on achète une baguette de pain). Ainsi, «l’échange»...

A l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de iconLes anciens grecs faisaient de l’amitié le lien affectif par excellence;...
«Il arrive ( ) qu'une vraie amitié existe entre frères et soeurs, mais IL ne nous semble pas exagéré de dire qu'elle est née non...

A l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de iconRésumé : Quel rapport entre le jazz et les musiques actuelles ? Après...
«Un petit rien de jazz», titre sur la compilation Jimmy Jay, Les Cool Sessions (1993), Source/Virgin (production par Zdar)

A l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de iconDossier de présentation
«Nous avons besoin de plus d'enseignants, de plus de nourriture et de plus de lits, affirme Michael Kibet, un Responsable de district....

A l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de iconDepuis que, mus par une même passion de la musique de chambre, nous...
«C’est au niveau émotionnel que vous avez su convaincre le jury, ce qui est très inhabituel pour un concours, très grand respect...

A l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de iconDepuis que, mus par une même passion de la musique de chambre, nous...
«C’est au niveau émotionnel que vous avez su convaincre le jury, ce qui est très inhabituel pour un concours, très grand respect...

A l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de iconPsychologie de l’adolescent
«L’ado» a besoin de sentir l’intérêt familial sur ce qui se passe en lui, mais cet intérêt est surtout centré sur le désir de nous...

A l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de iconAvez-vous lu Dassoucy ? Actes du colloque international du cerhac....
«libertins érudits» et «libertins de mœurs» par laquelle le condamnaient déjà les bibliophiles du xixe siècle (Fr. Sylvos) avant...

A l’adolescence, la majorité d’entre nous avons outrepassé volontairement certaines règles sociales, parfois par opportunisme, parfois par désir ou besoin de iconLettre d’information n°20 : 21 novembre 2015 L’Association France-Chine-Éducation (F. C. E.)
«Lettre» un historique de l’enseignement du chinois tel que relaté par un article du journal «Le Monde» de 1979 qui nous a aimablement...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com