Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres





télécharger 221.48 Kb.
titreAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
page6/6
date de publication16.10.2016
taille221.48 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6
L'aiglon’’

(1900)
Drame en six actes et en vers
Le fils de Napoléon et de Marie-Louise d'Autriche, le roi de Rome, le duc de Reichstadt, emmené à Vienne par sa mère, y est victime de l'implacable Metternich, mais est soutenu par le fidèle Flambeau, ancien grenadier de l'Empire. Vers 1830, des patriotes français l'incitent à se joindre à un mouvement en faveur de son retour sur le trône impérial. Mais l'Aiglon tergiverse et hésite à passer à l'action, car il doute de ses propres forces. Son drame, tout intérieur, se résout par une mort prématurée.
Commentaire
Edmond Rostand a voulu à tout prix émouvoir avec les miettes de l'épopée : il a dodeliné entre le pathos, l'emphase et le pastiche. L'aiglon, «sorte de Hamlet blanc faisant ineffablement pendant à l'Hamlet noir de Shakespeare», est un héros au front pâle, empereur en songe, épris de gloire et orphelin de sa destinée, un enfant du siècle écrasé par trop d’Histoire.

Ce chef-d'oeuvre un peu rance avait été écrit pour Sarah Bernhardt. À l'âge de cinquante-six ans, elle tenait le rôle d'un jeune homme de vingt ans à peine. Sanglée dans son uniforme blanc, elle était toujours magique grâce à sa voix d’or qui, même ternie et fêlée, faisait passer encore avec véhémence le souffle épique de la bataille de Wagram.

Et “L'aiglon” obtint un succès de public presque aussi foudroyant que celui de “Cyrano de Bergerac”. La critique fut cependant beaucoup plus partagée et on reprocha surtout à Rostand d'avoir écrit une pièce où il y a si peu d'action. Elle poursuivit cependant sa carrière à Bruxelles, à Londres, aux USA, à Budapest, à Berlin et à Vienne, le rôle étant presque toujours tenu par des femmes. Un de ses rares interprètes mâles, le délicat Jean Weber y a eu, lui, un peu l’air d’un travesti.

En 1913, le cinéaste français E. Chautard porta “L'aiglon” à l'écran. Il y eut aussi une production franco-allemande en 1931, par V. Tourjansky. Michel Simon immortalisa le monologue de Flambeau : «Et nous, les petits, les obscurs, les sans-grade» dans le film de Julien Duvivier, ‘’La fin du jour’’ (1939).

En 1937, Jacques Ibert et Arthur Honegger en ont fait un opéra, interprété par l’ensorcelante Fanny Heldy qui avait les yeux les plus théâtraux et la silhouette lyrique la plus flexible de l’époque.. Longtemps, personne n’a osé relever le défi. Alexia Cousin l’a fait en 2004.

_________________________________________________________________________________
En 1900, les Rostand abandonnèrent leur hôtel, le vendirent ensuite pour se fixer à Cambo-les-Bains.

En 1901, il fut élu à l'Académie française. Il avait d'abord hésité à poser sa candidature de peur d'avoir à renier ses convictions dreyfusardes. Mais, grâce à l'appui d'amis influents, i n'eut pas à revenir sur ses positions. Cependant, étant malade, il ne put y être reçu qu’en 1904.

_________________________________________________________________________________
‘’Un soir à Hernani’’

(1902)
Recueil de poèmes
Commentaire
Ils ont été écrits à la suite d'un court voyage de Rostand à Hernani et rendent hommage à la fois au génie de Victor Hugo et à la beauté de l'Espagne.

_________________________________________________________________________________
‘’Discours de réception à l'Académie française’’

(1903)
C’est la seule oeuvre en prose d'Edmond Rostand.

_________________________________________________________________________________
‘’Chantecler’’

(1910)
Fable dramatique en quatre actes en vers
Tous les personnages sont des animaux. Parmi eux, trône le coq, Chantecler, qui s'imagine que, par son chant, il fait lever le soleil. Mais l'amour de la Faisane lui fera un jour oublier de chanter. Ses illusions s'effondrent alors car le soleil se lève tout de même.

Commentaire
Rostand mit neuf ans à écrire cette pièce que le public attendait impatiemment. Coquelin, à qui était destiné le rôle principal, se rendait fréquemment à Cambo pour obtenir des morceaux du texte et ne se privait d'ailleurs pas d'en réciter de nombreux passages au cours de réceptions, ce qui créa un suspense incomparable autour de cette oeuvre. Cependant, le 27 janvier 1909, Coquelin mourut subitement d'une embolie, étant enseveli dans le costume de Cyrano. Rostand fut très affecté par la mort de cet ami et interprète. La production de ‘’Chantecler’’ fut différée, la première ayant lieu le 7 février 1910 à la Porte Saint-Martin, Lucien Guitry remplaçant Coquelin dans le rôle-titre. Pour Rostand, Chantecler est le symbole du poète qui, malgré l'incompréhension et l'hostilité de son milieu (et même malgré son propre sentiment d'inutilité) doit continuer à chanter parce qu'il convient que chacun fasse «son métier». La pièce, plus allégorique que symbolique, s'en prend à toutes les formes d'imposture, mais satirise surtout les milieux des lettres et de la politique. C'est une pièce-témoignage, une sorte de testament dramatique de l'auteur. Et Rostand-Chanteclerc, le coq gaulois, fit vibrer le patriotisme de tous les Français :

Je pense à la lumière et non pas à la gloire.

Chanter c'est ma façon de me battre et de croire;

Et si de tous les chants mon chant est le plus fier,

C'est que je chante clair afin qu'il fasse clair !

(II, 3).

On n'en donna que trois cents représentations, ce qui est bien peu quand on songe aux milliers de représentations de ‘’Cyrano de Bergerac’’ et de ‘’L'aiglon’’. Certains, comme Léon Blum ou Maurice Barrès furent enthousiasmés. Mais, dans l'ensemble, la critique se fit acerbe et agressive : ‘’Chantecler’’ est un four, une faillite, une chute brillante, le chant du cygne d'Edmond Rostand.

_________________________________________________________________________________
‘’Le cantique de l'aile’’

(1914)
Recueil de poèmes
Commentaire
Ils sont une sorte d'hymne à l'aviation.

_________________________________________________________________________________
‘’Le vol de la Marseillaise’’

(1914)
Recueil de poèmes
Commentaire
Ils constituent un panégyrique du réveil de la France.

_________________________________________________________________________________
‘’La dernière nuit de Don Juan’’

(1921)
Court dialogue
Le héros est condamné pour l'éternité à jouer les «burladors» sur un théâtre de Guignol.
Commentaire
Le héros offre certaines similitudes avec celui de Molière. Cette oeuvre posthume fut présentée à la Porte-Saint-Martin.

_________________________________________________________________________________
Edmond Rostant mourut à Paris en 1918, désespéré de n’avoir jamais réussi à refaire ‘’Cyrano de Bergerac’’ qui avait à la fois couronné et écrasé sa carrière.

André Durand
Faites-moi part de vos impressions, de vos questions, de vos suggestions !
 Contactez-moi   



1   2   3   4   5   6

similaire:

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres, qui sont commentées

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
«deux sœurs pleines d’esprit et de grâces, qu’il appelait ses premières danseuses» : les demoiselles Le Douairin, Louise et Zoé

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
Fille de paysans, elle avait été si bonne écolière que ses parents l'avaient laissée aller jusqu'au brevet supérieur






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com