Adosphère 1 1º eso programación de aula





télécharger 73.12 Kb.
titreAdosphère 1 1º eso programación de aula
date de publication20.05.2017
taille73.12 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos

ADOSPHÈRE 1

1º ESO Programación de aula





Module 2 XAVIER
Que fait Xavier lorsqu’il n’a pas cours ? Avec qui partage-t-il ses centres d’intérêts ? Que préfère-t--il le plus: étudier ou jouer aux jeux vidéo ? Jouer, bien sûr !

Dans ce module, Xavier va entraîner les élèves vers son univers. Avec lui, ils vont apprendre à parler de leurs loisirs en dehors de l’école, à exprimer leurs goûts tels que sur l’école, leurs matières scolaires… Enfin, dans « mon cours de… », ils découvriront ce que recherchent le plus les jeunes français lorsqu’ils surfent sur le net. Les ados français partagent-ils les mêmes goûts et loisirs que les ados hispanophones ?


OBJECTIFS


CRITÈRES D’ÉVALUATION

COMPÉTENCES ESSENTIELLES

- Exprimer ses goûts sur des thèmes ciblés tels que l’école, les loisirs, internet…

- Exprimer ses goûts sur le thème des centres d’intérêts.

- Donner son opinion sur l’école et les jours de la semaine.

- Raconter et décrire ses loisirs pendant son temps libre.

Compétence linguistique


- Donner et demander une explication pour justifier son avis sur ses goûts.

. - Être capable de se justifier en utilisant les connecteurs de la cause

Compétence linguistique


- Analyser le fonctionnement de la langue : les verbes en

er et les articles définis.

- Savoir conjuguer un verbe du 1er groupe (-er).

- Utiliser correctement les articles indéfinis.

Compétence linguistique

Acompétence apprendre à apprendre

- Poser des questions.

- Utiliser ls structure interrogative est-ce que.., ?

- S’intéresser à ce que font les autres pendant leur temps libre en posant des questions.

- Reconnaître et reproduir l’intonation interrogative.

- Répondre à une question de façon négative.

Compétence linguistique


- Connaître le lexique des goûts, des loisirs et les jours de la semaine.

- Utiliser les jours de la semaire.

- Savoir nommer les composants d’un ordinateur ainsi que comprendre les instructions informatiques.

Compétence linguistique

Compétence pour le traitement de l’information et la compétence numérique

- Reconnaitre et produire la liaison.

- Identifier et marquer à l’oral les liaisons ou les enchaînements phonétiques entre les articles et leurs substantifs.

Compétence linguistique


- Connaître quelques symboles de la France

- Reconnaître et savoir nommer quelques symboles de la France.

Compétence culturelle et artistique


CONTENUS


  1. Comprendre, parler, interagir

- Parler de ses goûts, de ses loisirs et s’intéresser à ceux des autres en posant des questions pour réinvestir ce qui a été étudié en début de séquence sous forme de sondage.

- Compléter à l’oral une amorce de phrase comme évaluation sur la compréhension orale.

- Parler de soi en réutilisant le vocabulaire ou faits de langue étudiés.

- Prendre la parole en continu pour mettre en pratique ses acquis.

- Établir un échange en utilisant la question « fermée » (ou « totale »).


  1. Lire et écrire

- Lire et comprendre des documents de nature variée : un sondage, un test…

- Expression semi-libre selon un contexte donné et des faits de langue précis à réutiliser.

- Compréhension écrite globale ou guidée avec appui d’images ou association d’éléments visuels.

- Compréhension écrite d’un dialogue avec écoute simultanée de la transcription en s’aidant des éléments paralinguistiques.

- Identifier des mots clefs à l’écrit pour associer à des images.


  1. Réflexion sur la langue et son apprentissage

    • Connaissance de la langue

      1. Grammaire

- Expression des goûts : aimer ; détester.

- Demander et donner une explication : pourquoi ? ; parce que…

- L’article défini : le, la, l’, les et ses valeurs : généralité (les jeux vidéo), périodicité (le lundi).

- La structure d’une phrase négative simple : ne/n’ … pas.

- Verbe jouer suivi d’une activité (jouer à/au) ou d’un instrument de musique (jouer de/du).

- La phrase interrogative fermée avec est- ce que… ?

      1. Vocabulaire

- Les loisirs.

- Les verbes d’activités (jouer ; regarder ; écouter…) à la fois verbes du 1er groupe –er.

- Les jours de la semaine.

- Le lexique de l’informatique et d’internet.

      1. Phonétique

- La liaison entre un article défini pluriel et son substantif.

- L’intonation de la phrase interrogative (ascendante) et de la phrase déclarative (descendante).

- Distinction phonétique entre l’article défini masculin singulier le et le pluriel les.  


    • Réflexion sur la langue et stratégies d’apprentissage

- Apprendre à observer tous les composants d’une page pour retrouver des éléments de réponses.

- Entraîner à utiliser le dictionnaire à la fin de la méthode.

- Apprendre des chansons pour mémoriser le vocabulaire.

- Fixer le lexique par le jeu de mimes.

- Proposer des activités ou tâches à créer entre plusieurs élèves pour développer leur imagination, partager des idées et le travail coopératif.

- Mémoriser la conjugaison des verbes du 1er groupe.


  1. Dimension sociale y culturelle

- Activités préférées des adolescents français pendant leur temps libre ; comparaison avec celles des hispanophones.

- Les jours scolaires en France.

- Quelques symboles de la France.
ORIENTATIONS MÉTHODOLOGIQUES


  1. CONNAISSANCES PRÉALABLES

Petit à petit, les apprenants auront à se confronter à des dialogues plus longs, à des tâches plus complexes qui imposent de réutiliser plusieurs faits de langue étudiés dans les modules précédents. Le 2ème volet prépare les élèves vers ce nouveau cap en introduisant un plus grand nombre de faits de langue. Nous allons donc déterminer en détails les bases à savoir pour faire face à d’éventuelles difficultés que poseraient certains nouveaux points du module 2.


    • Révisions. En somme, deux points linguistiques étudiés dans les modules précédant sont principalement repassés dans le module présent. D’abord, ce sont les pronoms personnels sujets déjà vus lors de la conjugaison du verbe s’appeler. Les élèves devront s’en rappeler pour conjuguer être et les verbes du 1er groupe en –er. Pour leur rafraîchir la mémoire, un exercice de la leçon 1 propose de retrouver et de conjuguer les verbes correspondant aux illustrations à partir d’un seul indice qui est le pronom personnel sujet. Ensuite, les exercices de phonétique qui traiteront du phénomène de la liaison leur rappelleront le phénomène des enchaînements consonantique et vocalique du module 1.




    • Avant, ce qu’il faut savoir. C’est dès le module 2 que les élèvent prendront vite conscience de l’importance et de la nécessité d’acquérir les bases dès le début de leur apprentissage, sans quoi ils seraient vite égarés. Nous pouvons déjà mentionner cinq notions préalables pour prédisposer les apprenants. Premièrement, la conjugaison de s’appeler supposément assimilée depuis le module 1. Il leur servira d’exemple pour la conjugaison de n’importe quel autre verbe du 1er groupe dont l’infinitif se termine en –er. Il serait judicieux aussi que le professeur commente à la classe les 3 types de groupe verbaux. Deuxièmement, les deux formes de la question fermée. Dans les deux modules précédent, ils ont appris à formuler (ou plutôt répéter et systématiser) une question simple dont la réponse et soit oui ou non (exemple : tu t’appelles Marc ?). Il conviendra alors de citer de nouveau un ou plusieurs exemples pour établir le rapport avec la question commençant par est-ce que. Troisièmement, les articles définis et indéfinis, et leurs emplois. Les articles définis qui seront vus dans ce module suivent le même schéma que ceux indéfinis (excepté le l’ dont il faudra bien souligner), ce qui peut être une clef pour les élèves. Autre piste à fournir sont les différences d’emplois à rapprocher avec la langue espagnole puisqu’ils traduisent la même valeur : indéfini pour quelque chose d’indéterminée et défini pour une généralité ou un cas déterminé. Quatrièmement, l’expression de la cause en français qui différencie la phrase interrogative de la phrase déclarative, d’où deux mots (pourquoi et parce que) selon le type de phrase, à l’inverse de l’espagnol. Dans ce cas particulier, nous pourrions rapprocher la langue française à la langue anglaise qui elle aussi dispose de mots (why et because). Et cinquièmement, qui relève moins de l’aspect linguistique, l’usage d’un ordinateur qui servira à introduire le lexique en rapport à l’informatique dans « Mon cours d’informatique ».




  1. ANTICIPATION DES DIFFICULTÉS

S’il y a plus de faits de langue à travailler et à comprendre, le nombre de difficultés à prévoir est logiquement plus élevé. À cela s’ajoute plus d’activités de communication et de compréhension orale, différentes des échanges questions-réponses du module 1. Ce qui suit annonce les éventuelles difficultés que l’enseignant devra prendre en compte pour expliquer et éclaircir les nouveaux points de langue du module 2.

  • La phrase négative. La difficulté majeure résidera dans la structure d’une phrase négative. Il faudra bien mettre l’accent dès le départ sur les deux éléments obligatoires ne et pas qui forment la négation car très souvent un hispanophone omettra le pas. Il pensera à tort que le français se comporte comme sa langue maternelle, c’est–à–dire, avec qu’un seul élément devant le verbe conjugué.

  • Phonétique : différence de prononciation entre le et les. Pour éviter de faire des confusions et les habituer à bien prononcer et les distinguer, le module 2 offre plusieurs activités sur le et les. Il ne sera pas évident au début pour un hispanophone de faire attention à la prononciation des articles définis car le système alphabétique de sa langue maternelle ne contient pas le e muet et donc ne l’a jamais éduqué à l’écoute et à la prononciation de ce nouveau phonème. Par conséquent, l’enseignant devra impérativement porter son attention sur ce phénomène phonétique, en reprenant et en corrigeant les élèves dès qu’ils se trompent à l’oral.

  • L’expression de la cause. Ce n’est pas une difficulté à prévoir car l’expression de la cause ne suppose pas de difficulté grammaticale. C’est juste un choix de vocabulaire car à la différence de l’espagnol, le français dispose de mots selon si l’on demande ou donne une explication. Il faudra donc bien insister sur l’emploi de deux mots distincts pourquoi et parce que. Par la même occasion, faire remarquer l’apocope à que lorsqu’il est suivi d’une voyelle.

  • Comprendre et répondre à un test. Pour fixer le vocabulaire des jours de la semaine, les élèves s’amuseront à répondre à un test pour découvrir leur jour préféré. Ce sera la première fois que les élèves seront confrontés à ce type de document. La difficulté est double : comprendre les questions et les réponses présentées au choix, puis à partir de qu’ils ont compris, sélectionner une réponse en accord avec leurs affinités et leurs croyances.




  1. INTERDISCIPLINARITÉ

  • Technologie et informatique : les accessoires d’un ordinateur (la souris, l’écran…) et les icônes d’instructions dans les programmes informatiques (enregistrer, effacer…) ; les univers virtuels des jeux vidéos.

  • Histoire : quelques grands événements historiques français.

  • Arts plastiques : créer et dessiner un personnage d’un jeu vidéo.




  1. DÉCOUPAGE EN SESSIONS

Nous suivrons à titre de suggestion le plan que nous nous sommes fixé dans le module 1, c’est-à-dire :

  • 4 leçons, chacune composée d’une double page, la quatrième traitant d’un fait culturel ou de civilisation puis d’une activité interdisciplinaire « mon cours de… ».

  • Une double page d’activités et d’exercices « entraîne- toi » qui reprend tout le contenu du module.

  • Comme conclusion au module, la page « DELF » pour évaluer les connaissances, les compétences et les acquis.

C’est sans rappeler que l’enseignant est libre de respecter ou pas l’ordre de découpage ci-dessous proposé. Il pourra, et c’est d’ailleurs vivement recommandé, introduire d’autres documents externes qu’il jugera intéressants pour compléter ou appuyer les contenus du module 2. Et rappelons que les cours seront complétés par les activités du cahier d’exercices de l’élève et/ou de la double page « entraîne-toi » du livre.
Révision et Contrat d’apprentissage. Introduction à l’axe thématique (voir titre) du module 2 à partir de la page d’ouverture 25 et brève sensibilisation aux contenus linguistiques principaux (les jours, les activités, la cause…)
Leçon 1 : verbes et expression des goûts à relier à la conjugaison des verbes du 1er groupe en –er ; la phrase interrogative et la question fermée ; lexique d’activités.
Leçon 2 : les articles définis et les différences d’emplois entre un article défini et indéfini ; phonétique : prononciation et discrimination auditive des articles définis le ; l’ ; les ; la phrase négative ; (pour ne pas employer trop de temps en classe et pour que l’élève développe son imagination, il est préférable de donner à faire à la maison l’activité présentée dans l’encadré « créer ton personnage de jeu vidéo »).
Leçon 3 : Révision et/ou approfondissement des contenus du cours précédent + leçon 3 qui porte sur les jours de la semaine, soit le test et l’activité de l’encadré « mime ton jour préféré » ; l’expression de la cause.
Ma page culture  et Mon cours d’informatique.
Évaluation des acquis avec les activités du DELF qui travaillent les 4 compétences.
Même si cela va de soi, nous rappelons que l’enseignant devra réserver une session pour évaluer les élèves en préparant un examen personnel qui reprendra les compétences et les contenus du module en rapport avec les critères d’évaluations précisées au début. Il peut, s’il le souhaite concevoir une évaluation de lecture et/ou de phonétique.


  1. PROPOSITIONS D’ACTIVITÉS

Le livre du professeur propose des indications méthodologiques pour un travail plus approfondi des contenus du cours, complété dans les Cahiers d’évaluation et pour la diversité par des propositions d’activités supplémentaires, pour renforcer, enrichir et faire une évaluation de tous les modules. Il existe aussi le Cahier d’évaluation des compétences essentielles pour évaluer l’acquisition des compétences essentielles.
PARTICIPATION DU MODULE À L’ACQUISITION DES COMPÉTENCES ESSENTIELLES


  • Compétence linguistique. Inutile de rappeler que toutes les sous-compétences qui entrent dans cette catégorie sont travaillées dans ce module comme dans le reste de modules. Néanmoins nous pouvons faire ressortir certains aspects qui sont caractéristiques du module 2. En ce qui concerne la communication orale : ils auront à écouter des textes oraux en tant que source de connaissance et de divertissement (la page culturelle par exemple). L’expression de la cause oblige, ils auront à dialoguer et à argumenter entre eux sur des aspects de leur vie quotidienne et sur leurs goûts. Citons pour finir la communication dans une langue étrangère : comprendre une langue étrangère c’est pouvoir accéder à d’autres sources d’informations, de culture ; ainsi, les apprenants connaîtront d’autres aspects culturels et de civilisation qui symbolise la France.

  • Compétence sociale et citoyenne. Le test à réaliser sur son jour préféré n’a pas qu’un aspect ludique qui d’ailleurs plaît beaucoup aux adolescents, c’est aussi une méthode pour mieux se connaître, découvrir d’autres aspects de soi que l’on ne soupçonne pas. Nous retrouvons dans cette activité le développement personnel et social qui, en plus de ce qui a été précédemment dit, incitera les apprenants à communiquer, à parler d’eux (s’ils sont d’accord avec le résultat obtenu). Ensuite, dans la page culture, les élèves connaîtront et comprendront mieux la réalité historique et sociale de la France à travers quelques événements historiques qui ont marqué l’Histoire de l’Hexagone mais aussi qui ont eu des répercussions sur la mentalité de la population au fil des années. Ajoutons également la participation civique et vie en communauté dont nous reparlerons dans les modules suivants puisque cette compétence y est toujours présente dans les activités à réaliser en petit groupe ou dans les tâches à mener en fin de leçon.

  • Compétence pour l’autonomie et l’initiative personnelle. De la même façon que les tâches ou activités à réaliser à plusieurs sont favorables à la participation civique et à l’apprentissage de la vie en communauté (voir ci-dessus), elles ont la faculté de développer l’autonomie personnelle. En effet, coopérer avec autrui demande d’abord de gérer, reconnaître ses émotions et autres sentiments ainsi que ceux de ses camarades. De nouveau est traitée la planification et réalisation de projets, ici encore dans les activités collectives. Un nouvel aspect de cette deuxième compétence intervient dans le module 2, particulièrement dans « mon cours d’informatique » ; cela concerne l’innovation. Même si pour beaucoup les nouvelles technologies font partie de leur quotidien comme c’est le cas de Xavier, il faut continuer à motiver les jeunes afin qu’ils s’intéressent à ces nouveautés car ils devront dans le futur cohabiter avec. Par conséquent, il est important qu’ils aient une attitude positive face au changement et l’innovation.

  • Compétence culturelle et artistique. Les apprenants auront à solliciter leur capacité d’imagination et de créativité pour dessiner leur personnage de jeu vidéo. Au moyen de codes artistiques tels que les couleurs, les formes, ils feront transmettre leurs idées et sentiments dans ce personnage qui prendra vie. Tous ces efforts permettront de travailler l’expression et la communication artistique. Bien sûr, ceci est liée à la sensibilité artistique car à la fin de cette activité, ils auront à voter pour le meilleur personnage de jeu vidéo. Cela sous-entend qu’ils choisiront des procédés pour mettre en valeur et attirer le regard de leurs camarades. La page culturelle du module 2 fait émerger le travail avec le patrimoine culturel et artistique. Ils se rendront compte que l’utilisation du fait culturel est une source de richesse et d’amusement personnel et collectif. Ils ne vont pas seulement apprendre des dates d’événements historiques français mais aussi d’autres symboles moins attendu mais autant significatif pour l’image de la France tels que des personnages de BD (Astérix), des produits alimentaires… Cette sous-compétence intervient également dans le thème des nouvelles technologies telles qu’Internet, les nouveaux jeux vidéos : les élèves sont bien conscients de l’évolution des pensées, des modes dans la société qui en résulte.

  • Compétence pour l’interaction et le monde physique. Une fois le sondage sur les activités fini, la classe aura à tirer des conclusions ; ils appliqueront de ce fait une méthode scientifique à partir de données. Nous avons vu précédemment l’utilité et le profit des nouvelles technologies dans la société d’aujourd’hui. Cela implique aussi la connaissance et l’évaluation du développement scientifique technologique. Les adolescents sont en mesure d’évaluer l’apport du développement de la science et de la technologie à la société. Qui de nos étudiants ne se connecte pas une fois sur Internet en une journée ? Comme le fait remarquer la dernière question adressée à la classe dans « mon cours de… », les nouvelles technologies facilitent le quotidien et permettent des gains de temps. Ils appliquent des solutions techniques à des problèmes afin de satisfaire leurs besoins quotidiens.

  • Compétence mathématique. Juste rappeler que Adosphère a opté pour un apprentissage actif et réfléchi de la langue ; c’est pourquoi la plupart des exercices purement linguistiques mais également les exercices de compréhension amènent les élèves à suivre des processus de pensée déterminés (induction, par transparence…).

  • Compétence pour le traitement de l’information et la compétence numérique. Dans « mon cours d’informatique », on exige aux élèves de maîtriser les langages spécifiques et les principaux systèmes d’exploitation (pour faire des recherches documentaires par exemple). On les encourage aussi à utiliser les outils technologiques pour leur apprentissage et non seulement comme loisirs. Finalement, nous pouvons avancer avec certitude que les adolescents ont su apprécier l’impact des TICE sur l’environnement personnel, sociologique et professionnel dans la société actuelle. Ils doivent néanmoins savoir l’utiliser de manière responsable et respecter les règles éthiques de leur emploi.


AUTRES COMPÉTENCES DE CARACTÈRE TRANSVERSAL


  • Compétence émotionnelle. Cette compétence est travaillée dans les activités qui suscitent chez l’élève une prise de conscience de ses propres émotions. Ces activités l’aident aussi à exprimer ces états d’âme ou sentiments et à ressentir de l’empathie vers ses camarades. Capter le climat émotionnel dans un contexte précis constitue une habilité sociale basique pour participer à une communication réceptive et expressive. La compétence émotionnelle vient compléter et favorise la compétence sociale.




  • Apprendre à penser. Les tâches proposées en fin de leçon ont pour objectif de faire développer le raisonnement critique à partir d’observations et d’analyse des informations. Ainsi elles obligent les élèves à réfléchir pour les mener à bien et jusqu’au bout.


PARTICIPATION DU MODULE À L’ACQUISITION DES COMPÉTENCES ESSENTIELLES


COMPETENCE

SUBCOMPETENCE

DESCRIPTEUR

APPLICATION

Compétence linguistique

Communication orale

Exprimer oralement des pensées, des émotions, des expériences et des opinions de manière cohérente et adéquate dans des contextes différents 

L’élève sait dire ce qu’il aime ou déteste.

Exercices 4, 5, 6 et 8(p. 27) ; Exercice 4 (p.29) ; Exercices 1, 3 et 9 (pp. 30-31) ; Exercices 4, 5 et 6 (pp. 34-35)

Communication dans une langue étrangère

Interagir et intervenir de manière adéquate et cohérente dans une langue étrangère dans des contextes sociaux, et culturels autres que les siens 

L’élève sait poser des questions, demander et donner une explication. L’élève sait demander la cause.

Exercice 9 (p. 27) ; Exercices 8 et 9 (p. 29) ; Exercices 6 et 8 (p. 31) ; Exercices4-5, 9-12 (pp. 34-35)

Réflexion sur le langage

Prendre la langue comme un objet d’observation et d’analyse, connaître et appliquer efficacement les règles de fonctionnement du système de la langue et les stratégies nécessaires pour interagir linguistiquement de manière adéquate.

L’élève connaît et sait utiliser quelques verbes du premier groupe, ainsi que les articles indéfinis.

Exercices 5-7 (p. 29) ; Exercices 1-3 (p. 34)

Compétence pour le traitement de l’information et la compétence numérique


Obtention, transformation et communication de l’information

Chercher et sélectionner l’information par le biais de différentes techniques selon la source et le support et utiliser de nouvelles sources au fur et à mesure de leurs apparitions 

L’élève cherche sur internet des images pour compléter une activité.

Exercice 10 (p. 29) ; Exercices 1-5 (p.33)

Compétence culturelle et artistique


Compétences et attitudes interculturelles

Sensibilisation pour interagir avec les diverses cultures en acceptant les différences

Reconnaître la diversité culturelle 

L’élève connaît quelques symboles culturels de la France.

Exercices 1-5 (p. 32)

Compétence Apprendre à apprendre


Maniement des stratégies pour développer les capacités propres et générer la connaissance

Connaître et appliquer, selon les besoin, les stratégies qui favorisent l’apprentissage comme les techniques d’études 

L’élève connaît des techniques différentes pour mémoriser les conjugaisons.

Apprendre à apprendre


P
Cahier d’Évaluation des Compétences essentielles Grille d’évaluation des compétences

our évaluer le niveau d’acquisition des compétences de cette unité, il est recommandé d’utiliser les ressources suivantes :

ÉDUCATION AUX VALEURS
Les contenus abordés dans ce module ainsi que le thème principal autour duquel est organisé le travail des compétences intègrent les valeurs éducatives du currículo officiel :
- Interculturel : les élèves apprennent qu’en France il n’y a pas cours le mercredi. Ils découvrent aussi quelques symboles de la France, qu’ils peuvent mettre en relation avec les symboles de leurs pays.
RESSOURCES COMPLÈMENTAIRES
Magazines : OKAPI nº 870 (septembre 2009) : enquête + forum : Accros aux jeux vidéos ; nº 902 (novembre 2010) les adolescents et internet : Comment t’amuses- tu ? ; Comment communiques- tu ?;

B.D : Raph et Potétoz (publié dans OKAPI nº 893) qd le tchat né pala : sur le langage et écriture texto ;

Livres Clés pour la France en 80 icônes culturelles, Denis C.MEYER ; Paris Hachette 2010 ;

Webs : jeu de devinettes sur les symboles de France http://www.e-sm.net/symboles.







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com