L'interview express du mois…





télécharger 80.72 Kb.
titreL'interview express du mois…
page1/2
date de publication21.05.2017
taille80.72 Kb.
typeInterview
h.20-bal.com > loi > Interview
  1   2
N° 35

Février 2005

Prix au N° : 15 €

Abonnement annuel : 150 €
MEDITERRANEE

AUDIOVISUELLE

Lettre d'information mensuelle




D'abord, elles sont arrivées au compte gouttes. L'une après l'autre. Presque timidement. On les couvait du regard. Elles étaient si peu nombreuses. Et puis lentement, le rythme s'est accéléré.

- Combien aujourd'hui ?

- Trois

- Ah, pas mal… Combien ?

- Cinq

- Combien ?

- Je ne sais plus : il y en a là, et puis ici également, et encore là…

On les regarde. On les écoute.

Qu'est-ce qu'elles nous racontent ? Des histoires vécues ou rêvées un peu partout autour de la Méditerranée. Des récits tendres, des souvenirs tragiques, des carnets inattendus : la mémoire brisée d'une ville, la découverte émerveillée d'un site archéologique, la douleur sans fin des réfugiés, le pari fou d'une reconstruction…

J'oubliais… "Elles" ce sont les cassettes des documentaires et des reportages qui nous parviennent ici, au CMCA. Le Grand Prix est dans deux mois à Catane. Et la pré-sélection dans trois semaines à Marseille.

Elles continuent d'arriver ! Et nous, on visionne, on visionne…

Bonne Lecture

Jacques BAYLE


SOMMAIRE


VIE DES CHAINES de la page 3 à la page 6

L'INTERVIEW EXPRESS DU MOIS… de la page 6 à la page 7

PROGRAMMES de la page 8 à la page 10

ECONOMIE de la page 11 à la page 12

CINEMA de la page 12 à la page 13

FESTIVALS ET COLLOQUES de la page 13 à la page 16

LES TELEGRAMMES… page 16

VIE DU CMCA page 17
VIE DES CHAINES

# Liban / Réactions à l'interdiction de la chaîne Al Manar

# Liban / "Reporters sans frontières" invité à une rencontre de solidarité avec la chaîne du Hezbollah

# France / Prorogation de six conventions de chaînes extra-européennes

# France / Mise en demeure de la Télévision française juive (TFJ)

# Jordanie / L'audiovisuel bouge en Jordanie

# Maroc / "Arrabiâa" la quatrième chaîne de télévision marocaine

# Algérie / Première Université de la COPEAM

# Italie / Arte sur RAI Sat à partir du 9 février

# France / Une délégation d'Arte à Jérusalem et Ramallah

# France / Beur TV cesse momentanément d'émettre…

# France / Jacques Chirac s'engage sur l'indépendance de la future CII (Chaîne d'information internationale française)

# Europe / Euronews en Turquie

# Liban / Réactions à l'interdiction de la chaîne Al Manar

Réponse du berger à la bergère…. Plusieurs opérateurs privés libanais ont interrompu la diffusion câblée de TV5 à Beyrouth en signe de solidarité avec Al Manar, la télévision du Hezbollah chiite libanais, désormais interdite en France.

Réponse de Marie-Christine Saragosse, Présidente Directrice Générale par intérim de TV5 : "TV5 n'est pas une chaîne française. C'est l'opérateur officiel des sommets de la francophonie dont le Liban est partie prenante".

500.000 libanais regarderaient TV5 au moins une fois par semaine.
# Liban / "Reporters sans frontières" invité à une rencontre de solidarité avec la chaîne du Hezbollah

Le Secrétaire Général de "Reporters sans frontières", Robert Ménard, s'est rendu, à l'invitation de la chaîne de télévision Al-Manar, à une rencontre de solidarité, où il était le seul représentant d'une organisation occidentale.

"Reporters sans frontières" avait déclaré auparavant, que "la fermeture pure et simple d'un média n'est jamais la bonne méthode" tout en jugeant inacceptable la diffusion de propos antisémites.
# France / Prorogation de six conventions de chaînes extra-européennes

Le Conseil supérieur de l'Audiovisuel a décidé de proroger jusqu'au 30 juin 2005, six conventions conclues avec les sociétés qui éditent les services de six chaînes extra-européennes, dont 3 méditerranéennes : la chaîne égyptienne ESC, la Radio Télévision Jordanienne, et comme nous vous l'avions annoncé le mois dernier, la chaîne algérienne Canal Algérie. Le Conseil va leur soumettre très prochainement, une nouvelle convention modifiée où seront intégrées les dernières modifications législatives de la loi du 30 septembre 1986.

# France / Mise en demeure de la Télévision française juive (TFJ)

A la suite de la diffusion, le 13 octobre 2004, d'une séquence présentant une scène non fictive d'égorgement et de décapitation, la Société Télévision française juive a été mise en demeure par le Conseil Supérieur de l'audiovisuel (CSA), de respecter l'article 15 de la loi du 30 septembre 1986 qui stipule, entre autre, que le CSA veille notamment à la protection de l'enfance et de l'adolescence et au respect de la dignité de la personne dans les programmes mis à disposition du public. Dans la convention signée entre les deux parties, l'éditeur (TFJ) "s'est engagé à ce qu'aucune émission qu'il diffuse, ne porte atteinte à la dignité de la personne humaine…"
# Jordanie / L'audiovisuel bouge en Jordanie

La Commission de l'Audiovisuel Jordanien, chargée de donner l'autorisation d'émettre aux chaînes de Radio et de Télévision privées a été créée il y a un an. Cette création a mis fin au monopôle de l'Etat dans le domaine des médias en Jordanie. A ce jour, vingt cinq demandes ont été déposées auprès de la Commission, en vue d'obtenir l'autorisation d'émettre. Huit chaînes locales de radio ont déjà reçu cette autorisation, dont une à capital mixte jordano-turc.

D'autre part, la deuxième chaîne publique jordanienne, est entrée dans un processus de privatisation. La date de la première diffusion n'a pas encore été fixée.

Une restructuration de tous les départements de la Radio Télévision publique Jordanienne est en cours, avec l'aide d'un groupe de consultants local privé et de la fondation Thomson.
# Maroc / "Arrabiâa" la quatrième chaîne de télévision marocaine

La quatrième chaîne marocaine "Arrabiâa" devrait voir le jour au cours du premier trimestre 2005. Chaîne thématique à vocation éducative et culturelle, elle sera diffusée de 17h à 23h par satellite, et pourra donc être accessible à la communauté marocaine à l'étranger.

Ses programmes s'articuleront autour de quatre pôles : vie professionnelle, apprentissage, vie sociale, culture et divertissement. Le public visé : les enfants de 5 à 15 ans et les jeunes de 15 à 30 ans.
# Algérie / Première Université de la COPEAM

La Première Université de la COPEAM, organisée grâce au soutien de la Télévision Algérienne ENTV, a eu lieu à GHARDAIA (Algérie) du 14 au 20 janvier 2005 sur le thème "Medias Méditerranéens et soutiens aux politiques de protection de l’environnement et du développement durable".  

L’objectif de ce projet de formation était de réunir de jeunes journalistes en provenance des Pays de la Méditerranée, afin de renforcer leur réseau de contact et créer des liens entre eux et entre toutes leurs structures. 

La formation a été assurée par la Radiotelevisione Italiana (RAI NEWS 24 / RAI MED), France Télévisions, Radio France, Radio France International, UNEP-MAP, Agence des Nations Unies pour l’Environnement.

On participé à ces travaux, les organismes suivants :

Pour la télévision : la BNT (Bulgarie), ENTV (Algérie), ERTT (Tunisie), ERT (Grèce), HRT (Croatie), RTV (Monténégro), TVR (Roumanie)

Pour la Radio : ERTT (Tunisie), ENRS (Algérie), SSR (Roumanie), Radio Capodistria (Slovénie), RTM (Maroc).

Six équipes de télévision et deux équipes de radio internationales ont réalisé de nombreux reportages sur les enjeux liés au Développement durable dans la région de Ghardaïa (Vallée du M’Zab). Ces sujets seront diffusés sur les antennes de tous les membres participants.
# Italie / Arte sur RAI Sat à partir du 9 février

A partir du 9 Février, Rai Sat diffusera trois heures de programmes par jour (soit 150 heures au total), sélectionnés dans les meilleurs documentaires d'Arte touchant des sujets différents comme les faits de société, l'histoire, l'actualité, l'art et la culture. Ces programmes seront doublés ou sous-titrés.

Une soirée thématique mensuelle de trois heures, viendra compléter cette offre.

Pour mémoire, la chaîne publique Arte France et Rai Sat en Italie, ont signé le 4 octobre, un accord de diffusion de la chaîne française sur Rai Sat Premium par le biais du bouquet Sky italia (Cf Med Audio du mois de novembre 2004).
# France / Une délégation d'Arte à Jérusalem et Ramallah

Du 23 au 25 janvier derniers, une délégation d'Arte conduite par son Président Jérôme Clément, s'est rendue à Jérusalem et Ramallah, au programme :

La signature à Jérusalem d'un accord avec l'Israeli Broadcasting Authority pour la diffusion de programmes d'Arte une heure par semaine sur Iba 3.

La programmation à Ramallah de 13 coproductions d'Arte dans la "salle Arte" du Centre culturel franco-allemand.

Thierry Garrel, directeur de l'unité documentaire, a tenu un séminaire de réflexion sur le documentaire et ses nouvelles écritures. A son initiative, a également été lancé un atelier de formation et de production documentaire réservé à 10 jeunes réalisateurs palestiniens. A l'issue de l'atelier, 5 ou 6 projets seront sélectionnés puis réalisés et constitueront "Chroniques de Palestine", un film de 90 minutes.
# France / Beur TV cesse momentanément d'émettre…

Le mercredi 12 janvier, Beur TV la chaîne méditerranée, qui était diffusée jusqu'à présent par câble et satellite, a suspendu "provisoirement" sa diffusion. La restructuration a été invoquée, comme raison officielle de cette suspension. La chaîne à indiqué que son "redémarrage fera l'objet d'une conférence de presse dont la date sera communiquée ultérieurement". En attendant, Beur TV a lancé une souscription pour financer sa future grille.
# France / Jacques Chirac s'engage sur l'indépendance de la future CII (Chaîne d'information internationale française)

Lors de la cérémonie des vœux à la presse, le Président de la République Jacques Chirac a indiqué que "l'affirmation d'une vision française du monde est une nécessité". La création de la CII "va permettre à la France de mieux faire connaître le regard qui est le sien sur les évènements du temps et du monde" et a déclaré que "sa pleine indépendance sera évidemment garantie".
# Europe / Euronews en Turquie

Depuis le 2 février, le bouquet satellite numérique Digiturk (880.000 foyers abonnés) diffuse la chaîne européenne d'information Euronews.

Les abonnés à Digiturk en Turquie, dans les pays turcophones du Caucase et de l'Asie centrale, ainsi que les communautés Turques en Europe, peuvent recevoir Euronews en quatre langues (allemand, anglais, français et espagnol).

Philippe Cayla, PDG d'Euronews a déclaré : "…j'espère que le développement de la distribution en Turquie, incitera la chaîne publique TRT à rejoindre Euronews et lancer une version linguistique turque de la chaîne européenne d'information".


L'INTERVIEW EXPRESS DU MOIS…

Patricia Boutinard-Rouelle est responsable des documentaires de France 3 depuis cinq ans. L'année 2004 a été un grand cru pour son département : trois documentaires se placent dans les 30 meilleures audiences de la chaîne.

  • "Un été 44" (6ème) : 31,1% de part d'audience

  • "Le trésor enfoui de Saqqara" (14ème) : 27,8%

  • "Versailles secret" (24ème) : 25, 1%



Q : Il n'y a pas si longtemps, le mot "documentaire" était un peu désuet. Plus maintenant. Pourquoi ?
PBR : Depuis une dizaine d'années, le documentaire a connu une évolution tant dans son écriture, que dans son exposition à l'antenne. Ce genre avait tendance à s'enfermer dans des frontières étroites issues du cinéma du réel, et refusait d'autres approches (l'investigation jugée trop journalistique, la reconstitution historique jugée déontologiquement incorrecte, le portrait jugé peu créatif, le feuilleton du réel jugé formaté…).

Toutes ces résistances ont désormais explosé.
Q : A quand remonte, selon vous, le retour en grâce du documentaire dans les grilles de programmes ?
PBR : Ce retour en grâce s'est réellement imposé avec le succès inouï de "L'Odyssée de l'Espèce" en janvier 2003. Cela a été perçu comme un événement de télévision : un genre dont la finalité est de transmettre du savoir, atteignait un record d'audience. Du coup, tout le genre en a bénéficié. Les programmateurs ont fini par admettre que ce n'était pas un programme maudit réservé aux noctambules et ils ont accepté de bien l'exposer.
Q : quels conseils donneriez vous à un responsable de chaîne tenté de mettre des documentaires à une heure de grande écoute ?
PBR : Ma conviction, c'est que paradoxalement pour avoir une politique de documentaires en prime time, il faut absolument oser prendre des risques. Le documentaire est par définition, un genre atypique dans l'univers de la télévision. La télévision produit de la récurrence, des rendez-vous, du formatage. Le documentaire reste à chaque fois un prototype, une œuvre de création singulière, une sorte de cadeau. Le documentaire de prime time doit par l'angle d'un sujet, le point de vue de son auteur, les choix de mise en scène du réel, être immédiatement identifié par le public comme différent du flux des programmes.
Q : Beaucoup de documentaires touchent à la fiction. Les personnages sont mis en scène. De là à glisser vers le cinéma, la marge n'est elle pas étroite ?
PBR : Pour l'instant, c'est la télé et non le cinéma qui permet d'aborder le champ du docu-fiction. La dimension "didactique" de ce nouveau genre ne correspond pas à l'idée que l'on se fait du cinéma. Mais cela change puisque "Homo Sapiens" sort en salle.

L'utilisation de la fiction dans le documentaire permet de faire passer de l'information scientifique et historique dans le plaisir de l'image et de l'émotion. La frontière entre les deux genres est étroite, c'est vrai, et il y a des codes à respecter pour ne pas basculer dans la fiction pure.
Q : Quand ont voit le succès d'audience de "Homo Sapiens" sur France 3, quelles conclusions ou quelles suites peut-on en tirer ?
PBR : Les leçons sont de trois ordres. Le succès est le résultat d'une alchimie entre trois éléments : un sujet, une forme, une conjoncture.

  • La préhistoire reste un sujet fascinant et fédérateur. C'est important en prime time d'aborder des thèmes qui rassemblent des publics divers (40% des 11-14 ans ont regardé "Homo Sapiens").

  • La forme du docu-fiction permet d'aborder des thèmes où l'image n'existe pas (Histoire, Sciences), de rendre visible l'invisible. L'enseignement, c'est que l'émotion reste la clef d'accès en télévision.

  • La conjoncture de malaise social et de peur, n'est pas étrangère au succès des documentaires historiques. Les programmes historiques permettent d'exorciser les peurs. On se projette plus facilement dans l'avenir, quand on sait d'où l'on vient.


Q : quels seront les prochains grands rendez-vous documentaires sur France 3 ?
  1   2

similaire:

L\L'interview express du mois…

L\L'interview express du mois…

L\L’Orient Express

L\Interview interview de Guy le gaufey

L\Document 2 : Gilbert Charles, la tentation de l’eugénisme, L’express, 14/09/2006

L\La bibliothèque russe et slave
«Religieux de Saint-Denis»1, c’est seulement au mois de juillet 1395 que fut apporté à Paris le récit de la bataille de Kosovo qui...

L\À l’espace muséal de l’Abbaye. Durant les six premiers mois de présentation,...
«l’Annexe» : on entre et y découvre une réplique du Journal d’Anne et les murs de sa chambre, ainsi que l’univers où elle a vécu...

L\Interview exclusive

L\Interview, tryo

L\Interview croiséE






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com