Articles dna sur adret et yvoir





télécharger 293.15 Kb.
titreArticles dna sur adret et yvoir
page12/24
date de publication07.11.2017
taille293.15 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   ...   24

La place Kléber en vedette



Place Kléber, féerie de Noël avec un sapin plus beau que jamais.

 Chaque année, pense-t-on, c'est la même chose. Et pourtant, c'est à chaque fois différent. Avec des améliorations et des dissonances. La 7e édition de l'opération « Strasbourg, capitale de Noël » a été inaugurée hier.


 Double inauguration même, puisqu'il y avait à la fois le maire de Strasbourg, Roland Ries, et la ministre de la Culture, Catherine Trautmann. C'est un long parcours, avec quelques entorses au programme, qu'ils ont effectué à travers la ville. Il a débuté, place de la Gare, où se trouve le traditionnel marché du bredele qui avait du mal à contenir tous les invités heureux de se réchauffer et de déguster les petits gâteaux de Noël. Pourtant, le chapiteau est plus spacieux que celui de l'an dernier. Gourmandise, quand tu nous tiens !  La place a retrouvé la patinoire de 300 mètres carrés qui avait attiré 7000 personnes en 97. Passage du cortège aussi sous la grande roue, surprenante dans ce décor hivernal et de Noël. D'ailleurs, la ministre a décliné la proposition d'y faire un tour. « Il fait trop froid et nous n'avons pas le temps », a-t-elle expliqué. De l'autre côté de la place sont érigées sept des quatorze pierres de Bethléem qui seront taillées par des sculpteurs français avant de retourner en Israël où elles relieront la vieille ville à l'université.  Bethléem sera l'invitée d'honneur de « Strasbourg, capitale de Noël » en 1999. Un rapprochement qui a démarré il y a plusieurs mois déjà et qui nécessite d'importantes démarches, ce qui explique, selon la municipalité, l'absence de pays étranger au marché de Noël cette année. Le cortège devait prendre le tram pour se rendre au centre-ville. Mais vu l'importance du cortège, c'est à pied que les officiels ont fait le chemin à travers la rue Kuss, puis la Grand'rue.  Que de monde dès le premier jour de « Capitale de Noël », se disent les passants et les touristes en voyant passer cette horde. Dans la Grand'rue, un vieux monsieur reconnaît Catherine Trautmann et la salue. « Bonjour monsieur Ries », s'exclame-t-il tout enjoué en s'adressant à Jacques Trautmann. Les uns rient, les autres commentent la méprise. La ministre, il est vrai, ne passe pas inaperçue.

Une longue visite

 On accèlere le pas. Pourtant, la visite n'en finit pas. Petit détour place du Marché-aux-Cochons-de-Lait où un manège d'enfants à l'ancienne s'est installé. Là, la ministre accepte de faire un tour de manège, dans un tramway qui ressemble à ceux qui sillonnaient la ville autrefois. Puis, rapide traversée de la cathédrale pour y admirer les tapisseries de la vie de la vierge. Du sacré, on retourne dans une ambiance de vin chaud, de frénésie d'achats et de musique péruvienne.  Puis, c'est la féerie de Noël dans le quartier du Carré d'or et place Kléber, lequel tient cette année la vedette avec un sapin plus beau que jamais et une couronne de l'Avent tout aussi harmonieuse. Les ho ! ho ! et les applaudissements accueillent la mise en lumière du grand sapin du Kiwanis. Devant la couronne de l'Avent, dont la première bougie est déjà allumée, une statue de sainte Lucie recueille les dons au profit d'Adret-Alsace. Catherine Tratmann et Roland Ries y déposent leur écot. La statue incline la tête en guise de remerciement.  Dans les travées des marchés de Noël déjà bondées de monde, les bonnets rouges ont refait leur apparition. En pire. Cette année, il y en a qui clignotent et d'autres qui sont munis de tresses façon Gretchen. Noël revient avec ses traditions et ses aberrations.

Chantal Grandgeorge


© Dernières Nouvelles D'Alsace, Dimanche 29 Novembre 1998. - Tous droits de reproduction réservés



Opération parking

 Afin de soutenir l'ADRET (Association pour le développement de la recherche sur la régénération et la transplantation des cellules rétiniennes) dans sa lutte pour aider la recherche sur les pathologies de la rétine menées à Strasbourg, le Lions Club du Kochersberg, cette année encore, a organisé une opération parking.  Ainsi, Jean Reber, proviseur du gymnase Jean Sturm, a mis à la disposition du Lions les cours de son établissement qui seront ouvertes pour les fêtes : les dimanches 13 et 20 décembre, le mercredi 23 décembre, les jeudis 24 et 31 décembre, le samedi 2 janvier, de 13 h 30 à 18 h 30.  Les tarifs du parking sont libres et laissés à l'appréciation de chacun. La totalité des sommes recueillies sera réservée à l'ADRET.

© Dernières Nouvelles D'Alsace, Dimanche 13 Décembre 1998. - Tous droits de reproduction réservés



Sainte Lucie et la lumière

 C'est aujourd'hui la Sainte Lucie, fête de la lumière. L'occasion de rappeler le martyr de cette vierge qui selon certaines versions se serait elle-même arraché les yeux après avoir été dénoncée comme chrétienne. La vierge Marie, ayant eu pitié d'elle, lui en aurait fait renaître de bien plus beaux encore.  Le rapprochement entre la sainte et la lumière vient plus vraisemblablement de ce que son nom évoque la « lux » des Romains mais la version des yeux retrouvés convient parfaitement à l'ADRET (association pour le développement de la recherche sur la régénération et la transplantation rétinienne) qui en a fait la patronne de sa couronne de l'Avent géante, place Kléber.  La troisième bougie de la couronne sera allumée aujourd'hui tandis que les bénévoles de l'ADRET continueront d'appeler les passants à faire un don de 10 F pour l'acquisition d'un microscope électronique pour le laboratoire de physiopathologie rétinienne de Strasbourg d'un coût de 1 MF. En quinze jours ce sont 78 000 F qui ont ainsi été récoltés.  Des dons peuvent également être adressés au siège de l'ADRET, 1, rue Auguste Kern à Strasbourg.

© Dernières Nouvelles D'Alsace, Dimanche 13 Décembre 1998. - Tous droits de reproduction réservés



Sainte Lucie et la lumière

 C'est aujourd'hui la Sainte Lucie, fête de la lumière. L'occasion de rappeler le martyr de cette vierge qui selon certaines versions se serait elle-même arraché les yeux après avoir été dénoncée comme chrétienne. La vierge Marie, ayant eu pitié d'elle, lui en aurait fait renaître de bien plus beaux encore.  Le rapprochement entre la sainte et la lumière vient plus vraisemblablement de ce que son nom évoque la « lux » des Romains mais la version des yeux retrouvés convient parfaitement à l'ADRET (association pour le développement de la recherche sur la régénération et la transplantation rétinienne) qui en a fait la patronne de sa couronne de l'Avent géante, place Kléber.  La troisième bougie de la couronne sera allumée aujourd'hui tandis que les bénévoles de l'ADRET continueront d'appeler les passants à faire un don de 10 F pour l'acquisition d'un microscope électronique pour le laboratoire de physiopathologie rétinienne de Strasbourg d'un coût de 1 MF. En quinze jours ce sont 78 000 F qui ont ainsi été récoltés.  Des dons peuvent également être adressés au siège de l'ADRET, 1, rue Auguste Kern à Strasbourg.

© Dernières Nouvelles D'Alsace, Dimanche 13 Décembre 1998. - Tous droits de reproduction réservés



Couronne de l'Avent : derniers jours

 Derniers jours pour la couronne géante de l'Avent installée place Kléber, et avant-dernier bilan : l'ADRET a rassemblé en quatre semaines environ 140 000 F.  Ces dons, rappelons-le, sont destinés à soutenir la recherche sur les malvoyances et notamment à l'achat d'un microscope électronique pour des équipes médicales. La couronne sera encore allumée ce dimanche, de 14 à 18h, puis lundi, mardi et mercredi de 12h à 18h. Même après le démontage de la plus grande couronne du monde, l'association d'aide au développement de la recherche sur la régénération de la rétine et sa transplantation poursuivra son action et pourra être jointe dans ses locaux du 1, rue Auguste-Kern à Strasbourg, * 03 88 31 53 94

© Dernières Nouvelles D'Alsace, Dimanche 27 Décembre 1998. - Tous droits de reproduction réservés


1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   ...   24

similaire:

Articles dna sur adret et yvoir iconRecherche de nouveaux établissements partenaires. Présentation
«exemplaires» sur le carnet hypothèse de Rue des facs se fait au rythme de 2 à 4 articles par semaine. Ces publications sont relayées...

Articles dna sur adret et yvoir icon10 numéros par an (pour 1 abonnement) 680,00 € Vente et abonnement...
«France Mutualité» publie chaque mois la liste de ses cinquante derniers articles ou dossiers, brèves comprises. Vous pouvez télécharger...

Articles dna sur adret et yvoir icon10 numéros par an (pour 1 abonnement) 680,00 € Vente et abonnement...
«France Mutualité» publie chaque mois la liste de ses cinquante derniers articles ou dossiers, brèves comprises. Vous pouvez télécharger...

Articles dna sur adret et yvoir iconConsignes n°1 : Lire les articles de la Charte de la Laïcité à l’école...
«Indivisible, laïque, démocratique et sociale» : expliquez chacun de ces mots

Articles dna sur adret et yvoir iconProgramme Terminale Bac Pro Géographie Généralités
«La documentation photographique» : articles clairs, documents très intéressants et exploitables en classe, en Histoire et en Géographie...

Articles dna sur adret et yvoir iconLe journal Montpellier Notre Ville est désormais disponible en version...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Articles dna sur adret et yvoir iconLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Articles dna sur adret et yvoir iconSur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Articles dna sur adret et yvoir iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Articles dna sur adret et yvoir iconRecherche du laboratoire umr stef de l’ens cachan «Analyse des articles...
«Analyse des articles publiés dans la revue Technique Art Science (T. A. S.) (1946-1977)»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com