Informations du Comité Louis Braille





télécharger 267.81 Kb.
titreInformations du Comité Louis Braille
page2/22
date de publication07.11.2017
taille267.81 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   22

Partenaires et acteurs de la ville



Priorité aux soins

Confrontés comme tous les CHU à une situation financière difficile, les Hospices civils de Lyon visent le retour à l’équilibre en 2013. Pour autant, l’accès de tous à des soins de qualité, la proximité et la santé publique sont la priorité.

En juin dernier, la maternité et les urgences femmes quittent l’Hôtel-Dieu pour être redéployées sur la Croix-Rousse, Lyon-Sud et l’hôpital Femme-Mère-enfant. Dans le même temps est confirmée la cessation progressive des autres activités médicales de l’établissement d’ici à 2011. Emoi, compréhensible, parmi les Lyonnais. Et aussi confusion des genres entre le déficit de gestion des HCL et ce qui est parfois perçu comme un recul du service public de santé. «Le service public est notre mission première, réaffirme le directeur général, Paul Castel (lire interview ci-contre), il demeure notre priorité». Cela veut dire une offre de proximité dans toutes les disciplines médicales (y compris la prise en charge ambulatoire de la pathologie VIH) sur les 6 groupements spécialisés issus de la réorganisation. Et le développement des alternatives à l’hospitalisation : chirurgie ambulatoire (d’ici à 2011, 2 structures seront mises en place à Edouard-Herriot et la capacité de celle du groupement Sud sera augmentée), hospitalisation à domicile. Dans le même temps, les Hospices civils continuent de développer les complémentarités avec des établissements partenaires - clinique du Val d’ouest pour les urgences pédiatriques, Hôpital St-Luc - St-Joseph pour les soins aux brûlés -, et vont renforcer les relations entre médecine de ville et réseaux de soins, services d’urgences et maisons médicales de garde.

Les mêmes objectifs de permanence des soins dans la ville prévalent pour les missions de santé publique. Après l’arrêt des activités de l’Hôtel-Dieu en 2011, l’orthogénie (planification des naissances) sera maintenue à son niveau actuel sur un autre site facile d’accès. La prise en charge des pathologies addictives (comme la toxicomanie) sera structurée en pôle de référence avec hospitalisation de proximité. Tout comme les urgences dentaires, la Permanence d’accès aux soins de santé (PASS), pour les plus démunis, devrait être transférée à Edouard- Herriot, ce qui permet aux HCL d’envisager d’augmenter la prestation sociale et de soins et d’élargir l’amplitude horaire. Tout en se modernisant, condition sine qua non au maintien de l’excellence reconnue de leurs équipes médicales et de recherche et à la qualité des soins prodigués à tous, les Hospices civils ne perdent pas de vue qu’ils sont “de” Lyon. Donc “à” Lyon.
Interview de Paul Castel, directeur général des Hospices civils de Lyon

Rétablir l’équilibre financier des HCL tout en maintenant et améliorant la qualité de la prise en charge et des soins, est-ce compatible ?

Non seulement c’est compatible mais c’est indissociable. Le rétablissement de l’équilibre financier, indispensable, ne peut en aucun cas se faire au détriment du service public, notre mission première. Encore fallait-il moderniser nos établissements et notre organisation. C’est l’objectif du plan considérable lancé il y a dix ans et aujourd’hui très avancé. Mais c’est en ce moment que nous signons des chèques, ce qui pèse fortement sur notre budget.

La cessation des activités de l’Hôtel-Dieu à partir de 2011 a un impact émotionnel fort parmi les Lyonnais…

Je le comprends. Car cet établissement prestigieux a été le cœur historique de l’école lyonnaise de santé et propose encore des services de proximité. Mais l’essentiel de ses activités a déjà été redistribué (obstétrique, dermatologie…) et les patients y ont accès aisément. La partie santé publique (orthogénie, urgence dentaire…) le sera aussi, très certainement à Edouard-Herriot, dont la desserte par les transports en commun est excellente.

Précisément : que peut-on dire aujourd’hui du devenir d’HEH ?

Sa modernisation sera entreprise en 2013. La ministre en a accepté le principe et prévu de nous attribuer un crédit d’études en vue de densifier les activités. C’est dire que loin d’être un bouche-trou, Edouard-Herriot sera un hôpital multidisciplinaire à part entière.
Déplacements sûrs… et durables

Journée de la sécurité des déplacements et Village de l’Eco-mobilité s’installent cette année côte à côte à Bellecour. Tandem événementiel inédit pour rouler en douceur vers les codes d’un trafic urbain plus malin, plus sain pour demain.

A l’initiative des collectivités locales, Grand Lyon en tête, la Journée de la sécurité des déplacements rythme depuis plusieurs années le cœur de la Presqu’île. Objectif de l’opération : sensibiliser le public qu’il soit piéton, cycliste, automobiliste ou en deux-roues motorisé à la sécurité liée aux déplacements en milieu urbain. Et tous les acteurs-partenaires de la sécurité routière sont au rendez-vous pour sensibiliser, former, tester le grand public dans le cadre d’animations ludiques, pratiques et même spectaculaires. Au total, près

de 30 stands pour faire le plein de bon sens via les codes d’une bonne conduite nécessaire à la tranquillité de tous.

Formule “deux en un”, cette journée ouvre aussi les portes de l’univers durable, éclectique et très électrique du village de l’éco-mobilité. Faire découvrir, divertir et informer chacun autour d’innovations durables pour le développement des transports urbains, de quoi fêter l’union sacrée entre mouvement et environnement grâce aux acteurs institutionnels et régionaux. Expo d’engins électriques en tout genre, piste d’essai, démonstrations roller, freestyle, simulateur de conduite… ça va rouler propre.

Bellecour, le 17 octobre de 10h à 18h30
Duo ki Bouj’ : le sport en famille

Il existe des activités sportives qui plaisent aux enfants et aux parents, ni trop ringardes pour les uns, ni trop “plus de notre âge” pour les autres. Aussi, l’association Duo ki bouj’, qui milite, avec de nombreux partenaires scientifiques et institutionnels, contre l’excès de poids chez les 6 à 14 ans et les maladies cardiovasculaires chez les adultes, invite enfants et parents à redécouvrir le plaisir de se dépenser ensemble. Sur présentation du passeport “Duo ki bouj’ ” à télécharger, elle propose plus de 80 activités gratuites + le stimulant d’un jeu concours. Périodiquement, en partenariat avec l’Éducation nationale, l’association organise des animations ludiques dans les écoles et, tout au long de l’année, des événements de sport en famille ; prochain rendez-vous : Inter VTT le 17 octobre au Grand parc de Miribel-Jonage. Allez : on s’informe et on bouge ! En duo. duokibouj.fr
Bridge solidaire

Le Bridge club de Montchat-Villeurbanne organise un tournoi de bridge dont la recette (10 € l’inscription par personne) sera entièrement reversée à l’association Vaincre la mucoviscidose. Le 18 octobre à 14h30, 111 rue du 1er-mars à Villeurbanne. Allez (bridgeurs), on s’inscrit ! Renseignements et inscriptions 04.72.33.75.50.
U-pop : assis !

C’est la rentrée à l’Université populaire de Lyon qui fête 5 ans de succès. Prochains cours (de 19h à 21h) : cycle Danièle Moralès, “la résistance allemande à Hitler…”, les 14 et 21 octobre, et le 9 novembre ; cycle Cédric Mulet-Marquis, “Les structures de l’univers…”, les 10, 17, 24 novembre, et les 1er et 8 décembre. Pour la suite, on y reviendra. Attention : dans chaque cycle, chaque cours est unique. Campus : lycée Diderot, Périscope et Comoedia. Gratuit, ouvert à tous, sans condition d’âge ni de diplôme. http://uplyon.free.fr
Compagnon comédien

Le Théâtre compagnonnage, une bonne formule d’insertion pour les comédiens de 18 à 26 ans (ayant suivi une formation initiale). Recrutement 2010-2011 à partir du 18 décembre. CV et lettre de motivation à : GEIQ théâtre Alice Azatkhanian, 22 rue Cdt-Pégout (8e). 04.78.78.96.72 compagnonnage.theatre@ wanadoo.fr
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   22

similaire:

Informations du Comité Louis Braille iconLe Comité Rhône Echecs : un comité dynamique !

Informations du Comité Louis Braille iconArchitecture et Histoire : du Classique au Contemporain
«place Louis xv», puis «place de la Révolution» après le 10 août 1792, «place de la Concorde» sous le Directoire, le Consulat et...

Informations du Comité Louis Braille iconTranscription et édition braille
«Découverte du Printemps de Bourges 2010», ce duo féminin masculin, formé par Nina Goern et Yohan Hennequin, sort son tout premier...

Informations du Comité Louis Braille iconQuel est l’âge de Louis XIV quand IL décide de gouverner tout seul...

Informations du Comité Louis Braille icon6ème Se repérer dans l’espace et le temps
«roi chrétien» au xiiième siècle-François Ier, un protecteur des Arts et des Lettres à la Renaissance Louis XIV, le roi Soleil à...

Informations du Comité Louis Braille iconLe Comité consultatif national d'éthique publie un avis sur les enjeux...
«Jusqu'où a-t-on le droit d'aller ?», traduit le Comité consultatif national d'éthique (ccne), qui présentait vendredi son dernier...

Informations du Comité Louis Braille iconMémoires de M. d’Artagnan
«Mémoires de M. le comte de La Fère, concernant quelques-uns des événements qui se passèrent en France vers la fin du règne du roi...

Informations du Comité Louis Braille iconAction publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains...
...

Informations du Comité Louis Braille icon3. Images de Louis XIV
«Académie de peinture et de sculpture», fondée par Mazarin en 1648. Les artistes qui en font partie sont donc reconnus par le pouvoir...

Informations du Comité Louis Braille iconThème : Louis XIII un pas de plus vers la monarchie absolue (CM1 n°11)
«journée des dupes». Marie de Médicis est de plus en plus inquiète de la politique extérieure de Richelieu, prêt à combattre les...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com