►Les Gaulois





télécharger 38.28 Kb.
titre►Les Gaulois
date de publication07.11.2017
taille38.28 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
L’histoire de France de Clovis à Louis XVI

Intervention de Mme Annick Guillou-Moinard

Le 2 février 2016, au Conseil Départemental à Vannes

Les Gaulois


Les Gaulois vivaient en tribus dans un pays nommé « la Gaule ». C’étaient avant tout des paysans. Ils avaient un clergé : les Druides. Les Gaulois sont connus pour être très querelleurs.

Jules César entreprend la conquête de la Gaule. En 56 av. JC a lieu en mer la guerre des Vénètes contre les galères romaines. Les navires sont alors équipés de toiles de cuir. Les romains se servent de faux pour couper les cordages des navires vénètes. Alors que ces derniers gagnaient le combat, le vent est tombé, ce qui immobilisa les bateaux gaulois. Les romains ont profité de cet avantage et ont massacré beaucoup de Vénètes.

Vannes est devenue alors une ville Gallo-Romaine.

Vercingétorix


Les autres tribus de Gaulle se regroupent sous la conduite de Vercingétorix et se réfugient à Alésia établie sur une hauteur entre deux cours d’eau. Ne pouvant pas mener un assaut contre la ville, César décide de l’assiéger pour la forcer à la reddition. Pour cela, il fait construire une palissade d’une quinzaine de kilomètres de long autour du camp gaulois.

Après une bataille difficile et sanglante, Vercingétorix décide de se rendre. Il jette ses armes aux pieds de César qui le mettra en prison où il restera cinq ans avant de mourir étranglé sur ordre de César.

Les invasions barbares


La France connaitra ensuite plusieurs siècles de paix pendant lesquels seront construits des ponts et des routes sur le territoire. En 400 ont lieu les « invasions barbares » par les Germains, Burgondes, Visigoths, Francs et les Huns. On considère parfois Attila le Hun et ses envahisseurs comme l’évènement déclencheur de la chute de l’empire romain.

Pour la petite histoire, on disait que là où passait Attila le Hun l’herbe ne repoussait pas.

Clovis


Une période trouble suit ces évènements. Il n’y a plus d’état. Un chef franc nommé Clovis deviendra le roi de tous les Francs. Il va unifier une grande partie des royaumes francs, repousser les Alamans et Burgondes hors du territoire. Lors de la bataille de Tolbiac contre les Alamans, Clovis, sur le point d’être vaincu promets de se convertir à la religion de son épouse Clotilde en cas de victoire. C’est ce qu’il fit en se faisant baptiser à la basilique de Reims.

Charlemagne


Pépin dit « le Bref » se fait sacrer roi. Son fils, Charles le grand appelé aussi Charlemagne se fera, lui couronner empereur. Il veut restaurer l’équivalent de l’empire romain qui sera « l’empire carolingien ».

On lui prête la création des écoles.

A sa mort, le territoire sera partagé entre ses trois petits-fils par le traité de Verdun conclu en 843. A cause de la coutume basée sur le partage de l’héritage entre tous les fils plutôt que son attribution au fils aîné, l’empire carolingien restera définitivement scindé en 3 suite à ce traité.

Charles IV


Charles IV dit « Le Chauve », troisième des petits fils deviendra le premier « roi de France ». Au cours de son règne les Vikings tentent d’envahir le territoire. Ils remontent la Seine et s’emparent de Paris. Charles IV achète leur départ en leur donnant la Normandie.

Il se fera couronner empereur par le pape en 875.

Entre temps, le royaume de France a choisi Paris comme capitale.

Vers l’an 1000 commence la dynastie des capétiens.

Les Croisades et LouisIX


Les croisades du Moyen Age sont des pèlerinages chrétiens qui ont lieu au XIème siècle. Elles ont pour objectif la reconquête de Jérusalem et, en particulier le tombeau du Christ.

Louis IX dit « Saint Louis » règne sur la France et participe aux croisades. Il incarne le chef chrétien, simple et charitable. L’histoire dit qu’il rendait la justice sous un chêne.

Il sera fait prisonnier en Egypte lors d’une 7ème croisade. Libéré grâce au paiement d’une forte rançon, il repartira pour une 8ème croisade pendant laquelle il s’emparera de Carthage, mais la chaleur et le manque d’eau potable favoriseront les maladies qui envahiront le camp. Louis IX mourra de la peste à Tunis en 1270.

Philippe IV dit Philippe Le Bel


Connu aussi comme « le Roi de Fer », il tentera d’unifier les coutumes du royaume et le pays connaîtra alors une grande prospérité économique.

Mais c’est un roi sans scrupule et il n’hésite pas à s’emparer des biens des Templiers. Ces derniers seront condamnés pour hérésie, simonie, sodomie et idolâtrie, torturés et brûlés.

On lui prête la phrase suivant : «Ce qui plaît à faire au roi doit être tenu pour loi ».

Il fait pression sur le Pape alors installé à Avignon et l’oblige à payer l’impôt.

A sa mort, en 1314, les France est le pays le plus puissant et le plus peuplé d’Europe.

La guerre de Cent Ans


Après la mort de Philippe le Bel, un problème de succession se pose en France. Le plus proche parent par le sang est le roi d’Angleterre. Or, les nobles de France ne veulent pas d’un roi étranger. Ils cherchent un roi français car ils sont confrontés à la loi salique qui écarte les femmes de la succession au trône. Démarre alors la guerre de Cent Ans qui oppose la France et l’Angleterre pour cette succession. La France n’est pas en bonne posture, elle perd plusieurs batailles.

Charles VI


Charles VI devient roi de France en 1380. Il est sacré roi du vivant de son père. On le surnommera « Charles le Bien-Aimé » ou encore « Charles le Fou ».

Jeanne d’Arc


Surgit une héroïne : Jeanne d’Arc qui deviendra le symbole de la liberté française. C’est une fille de paysan, née en Loraine en 1412.

Elle affirme avoir entendu dans le jardin de son père des voix célestes lui demandant de libérer le royaume de France de l’envahisseur. A 16 ans, elle obtient un cheval et 1 escorte pour aller à Chinon pour voir de Dauphin Charles. Celui-ci se serait déguisé et caché au milieu de ses courtisans. Jeanne aurait ignoré la personne installée sur le trône et se serait directement dirigé vers le roi, le reconnaissant parmi les courtisans.

Elle délivrera Orléans, écrase les Anglais en Beauce puis persuade le Dauphin de se faire sacrer roi de France à Reims. Une fois Charles VII couronné, les anglais sont boutés hors de France.

Le roi se désintéresse ensuite de Jeanne d’Arc qui se considèrera comme un chef de guerre indépendant. Capturée par les Bourguignons, elle sera vendue aux anglais qui lui feront un procès pour sorcellerie. Elle sera brûlée à Rouen en 1431. Elle avait 19 ans. L’histoire est connue grâce aux minutes du procès.

Un second procès en réhabilitation aura lieu 20 ans plus tard.

En Bretagne


Anne de Bretagne naît à Nantes en 1477. C’est une femme très cultivée, qui parle plusieurs langues, elle est intelligente et a beaucoup de charme même si elle boite légèrement.

Pour protéger son duché convoité par le roi de France, le duc François II, s’engage à marier sa fille Anne avec le prince de Galle. Elle sera plusieurs fois fiancée et plusieurs fois mariée.

Le roi de France va occuper la Bretagne. Rennes résiste et Anne de Bretagne comprend que la paix est au prix de son mariage avec le jeune roi Charles VIII. Elle a 14 ans.

Après la mort de Charles VIII, son frère, Louis XII la demande en mariage.

Elle meurt en 1514 à Blois. La Bretagne pleure alors sa duchesse qui a tant aimé la Bretagne et qui fut le rempart des libertés bretonnes.

La Renaissance

Avec la fin de la guerre de Cent Ans vient la fin du Moyen Age.

François Ier est sacré roi. Il a un puissant rival : Charles Quint et doit compter avec Henri VIII d’Angleterre qui cherche à s’allier l’un ou l’autre camp.

François Ier a fait la guerre en Italie. Il y a apprécié le style des châteaux. Il jouera un rôle important concernant les châteaux de la Loire. Il entamera la construction du château de Chambord et poursuivra le travail de ses prédécesseurs au château d’Ambroise ou de Blois ou encore de Fontainebleau.

Par un édit, François Ier rendra le français obligatoire dans les actes juridiques et sera considéré comme protecteur des lettres. C’est l’époque de grands poètes et d’écrivains comme Pierre de Ronsard et Joachim Du Bellay.

La France est catholique mais à Rome les papes ont des mœurs qui scandalisent. Un mouvement de réforme voit le jour avec Luther et Calvin : la religion Protestante est née.

La guerre civile est déclenchée entre protestants et catholiques. Le comble est atteint avec le massacre de la St Barthélémy visant les protestants dans la nuit du 23 au 24 août 1572. On comptera 3000 morts à Paris.

Henri IV


Henri III hérite du trône alors qu’il n’était pas destiné à régner. A La mort de son frère, Charles IX, il quitte la Pologne pour lui succéder. Il mourra assassiné par le moine ligueur Jacques Clément.

Son cousin Henri de Navarre peut prétendre au trône pour sa succession mais sa religion huguenote est un obstacle. Il renonce à sa religion et se converti au catholicisme. Il se fait sacrer roi de France à Chartres en 1594 et entrera dans la capitale. Il aurait prononcé la phrase suivante à propos de la cérémonie : « Paris vaut bien une messe ».

En 1598, il promulgue l’édit de Nantes qui consacre la liberté religieuse. Il accordait notamment des droits de culte, des droits civils et politiques aux protestants.

Henri IV rétablit la loi et l’ordre et restaure les finances.

Ils voulaient que tous les français mangent de la viande une fois par semaine : « la poule au pot »

Il sera assassiné en 1610.

Louis XIII


Lorsqu’Henri IV est assassiné, son fils, le futur Louis XIII, a alors 9 ans. La régence est confié à sa mère Marie de Médicis. Louis XIII a quatorze ans lorsqu’il est marié à Anne d’Autriche, infante d’Espagne.

En 1624, le cardinal de Richelieu entre au Conseil.

Le roi doit faire face à de nombreux complots à la cour et, pour mâter la noblesse rebelle, le cardinal de Richelieu encourage le roi à promulguer de nombreux décrets tel celui interdisant le duel. Ces décrets instaurent des sanctions sévères allant jusqu’à la pendaison des nobles.

Parallèlement, les affrontements entre catholiques et protestants prennent de l’ampleur. Le siège de La Rochelle y mettra fin. Le roi ne voulait pas que les protestants créent un état dans l’état.

Il entrera en guerre avec l’Autriche et l’Espagne mais sa mauvaise santé ne lui permet pas de participer aux combats.

Il créera l’Académie Française en 1635.

A la mort de Louis XIII en 1643, Anne d’Autriche prendra la régence pendant la minorité de Louis XIV. A ses côtés, Mazarin un italien diplomate prendra la succession du cardinal de Richelieu. Mais devant la montée de l’autorité monarchique et la ponction fiscale de plus en plus forte, les juges et les nobles se révoltent : c’est la Fronde.

Le dauphin a alors une dizaine d’années. Il se méfiera ensuite toujours des nobles.

Louis XIV


Louis XVIII naîtra au bout seulement de 23 ans de mariage entre Louis XIII et Anne d’Autriche. Trop jeune pour gouverner à la mort de son père, sa mère, Anne d’Autriche a assuré la régence avec Mazarin. Ce dernier lui transmettra son goût pour l’art et l’initiera aux questions militaires politiques et diplomatiques.

Louis XIV est sacré roi en 1654 à Reims mais laissera le gouvernement à Mazarin. Celui-ci décède en 1661. Le roi a alors 23 ans, il décide de gouverner lui-même et refuse que ce soient les ministres qui commandent. « Je veux gouverner moi-même mon royaume (…) s’il arrive que j’aie besoin de vos conseils, je vous en demanderai ».

Il impose sa volonté : il fait emprisonner le surintendant des finances, Fouquet.

Son règne présente des points positifs :

  • Louis XIV sait s’entourer de ministres compétents

    • Colbert pour les finances, l’intérieur, le commerce et la marine

    • Louvois, secrétariat d’Etat à la guerre qui dirigera une armée de 400.000 hommes

    • Vauban, ingénieur qui bâtira 300 fortifications

  • La France d’aujourd’hui est dès lors dessinée.

  • Versailles est la plus belle résidence royale. Les nobles ont l’obligation de résider à proximité (rappelons la méfiance du roi à l’égard des nobles due aux évènements qui ont marqué son enfance)

  • Louis XIV s’entoure d’hommes de lettres comme Corneille, Racine, Molière ou La Fontaine

  • L’hôpital des Invalides est construit pour accueillir les soldats blessés.

Mais son règne comporte aussi des points négatifs :

  • Les nombreuses guerres et les dépenses de prestige vont assécher le Trésor Publique qui ne peut suffire. Le roi doit écrire à chaque paroisse pour demander de l’or.

Louis XIV se comporte en monarque absolu. Il ne supporte pas les dissidences. Il révoquera l’édit de Nantes en 1685 qui accordait la liberté religieuse. Ce fut une grosse erreur politique qui aura pour conséquence la fermeture des temples et l’exil de plus de 200.000 personnes vers les pays protestants.

Louis XV «  le Bien-Aimé »


Louis XV est l’arrière-petit-fils de Louis XIV. Il a 5 ans à la mort de son arrière-grand-père et devient l’héritier du trône. Ses parents, oncles et tantes sont morts soit de la petite vérole, soit de la rougeole. Lui-même échappera de justesse à la maladie.

Le royaume est placé sous la régence d’un neveu de Louis XIV, Philippe d’Orléans qu’on appellera « Le Régent ». Contrairement aux vœux de Louis XIV, le Régent obtiendra la garde du futur roi qui sera élevé au château de Vincennes puis au Louvre.

Philippe d’Orléans a une réputation d’homme corrompu et paresseux. Le peuple est choqué par les soupers et les bals organisés par le Régent où l’on retrouve tous les esprits libertins et sceptiques. Si cette période annonce la philosophie des Lumières, elle voit aussi le mécontentement des bourgeois.

Louis XV sera sacré à Reims en 1722 et déclaré majeur en 1723, à la mort du Régent. Il gouvernera avec le Cardinal de Fleury puis seul après la mort de de Fleury.

La rivalité entre la France et la Grande Bretagne entrainera une guerre maritime qui durera 7 ans. La France avait conquis les Indes et le Canada. Louis XV les cèdera au Royaume Uni.

La France reste le pays de la culture européenne avec Voltaire, Jean-Jacques Rousseau, Montesquieu. L’Encyclopédie symbolisera la synthèse du savoir humain.

Louis XV tentera de mettre en œuvre de grandes réformes telles que la taxation des revenus de la noblesse et du clergé, la gratuité de la justice. C’est une « révolution royale » que Louis XVI supprimera dès son arrivée au pouvoir.

Louis XV meurt en 1774 à Versailles dans l’indifférence générale.

Louis XVI


C’est le petit-fils de Louis XV. Il a 20 ans lorsqu’il arrivera au pouvoir. Il se passionnait pour la chasse et les travaux artisanaux (en particulier la serrurerie). C’est un roi vertueux mais très timide.

Il se marie avec Marie-Antoinette, fille de Marie Thérèse d’Autriche, elle a alors 19 ans.

En Amérique les colons se révoltent contre le pouvoir anglais. Louis XVI signe avec Benjamin Franklin un traité d’amitié en 1778. Benjamin Franklin demandera l’aide des français pour se venger de la situation humiliante crée par le traité imposé par les Anglais. Un jeune aristocrate, La Fayette, traversera la mer pour aider les colons.

En France le mécontentement gronde au sein de la bourgeoisie. Les réformes que tente d’imposer le roi en matière de droit des personnes (abolition de la torture, du servage…) et en matière de fiscalité (instauration d’un impôt direct égalitaire en remplacement de la taille…)

Le peuple se soulève provoquant la Révolution française de 1789. La monarchie est abolie en 1792.

Louis XVI est arrêté, inculpé de trahison et condamné à mort. Il est guillotiné le 21 janvier 1793, quelques mois avant Marie Antoinette. Tous deux mourront dignement.

Certains historiens affirment que le roi, peu de temps avant son départ pour l’échafaud aurait demandé des nouvelles de Monsieur de La Pérouse disparu quelques 5 années auparavant, se souciant ainsi plus du capitaine de vaisseau que de son propre sort.

forme automatique 1Histoire de France des gaulois à Louis XVI

similaire:

►Les Gaulois iconDes origines au Gallo-roman
«couche du dessous» de la langue française. Nous avons gardés environ 60 mots gaulois en français. Cependant, ces mots gaulois ont...

►Les Gaulois iconSociéTÉ D'Études scientifiques et archéologiques
«Cultes et rites chez les gaulois, des gestes quotidiens aux pratiques spectaculaires»

►Les Gaulois iconLa gaule et la conquête romaine texte à trous Guerriers Gaulois

►Les Gaulois iconLa gaule et la conquête romaine texte à trous (C) Guerriers Gaulois

►Les Gaulois iconInterview d’Arnaud Bouthéon, directeur marketing du village gaulois (extraits)

►Les Gaulois iconPourquoi les Romains appellent-ils Gaulois les Celtes ?
«mode». De nombreux ouvrages leur sont consacrés; films, livres, bandes dessinées, expositions, groupes musicaux les placent au devant...

►Les Gaulois iconSource : Salon noir (France Culture)
«marcher» donc on veut les utiliser même si cela vient de l'extérieur. Le gaulois représente quelque chose d'inaccessible, d'exotique...

►Les Gaulois iconBibliographie : Saint-Bonnet Fr., Sassier Y
«Les français se veulent un peuple latin mais ils revendiquent également des ancêtres gaulois et appellent leur Nation la France»;...

►Les Gaulois iconDemain 100% énergies renouvelables
«100% énergies renouvelables» dépasse largement le cadre de quelques villages, fussent-ils petits et gaulois, face à des puissances...

►Les Gaulois iconBulletin du comité national de littérature comparée de la république...
««Nos ancêtre les Gaulois». Genèse et avatars d’un stéréotype historique», Cahiers d’histoire, t. XIV (1969), p. 339-370






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com