Compétitions 3 – Présentation de l’aps 2e partie : Compte-rendu des séances du cycle





télécharger 431.72 Kb.
titreCompétitions 3 – Présentation de l’aps 2e partie : Compte-rendu des séances du cycle
page2/5
date de publication07.11.2017
taille431.72 Kb.
typeCompétition
h.20-bal.com > loi > Compétition
1   2   3   4   5
1 - Présentation

Le football est jeu de plein air pratiqué par 2 équipes de 11 joueurs chacune, avec un ballon sphérique en cuir.


Sport le plus populaire du monde, nécessitant peu de moyens et de matériel, le football est particulièrement apprécié en Europe et en Amérique du Sud.

Qu’ils soient amateurs ou professionnels, les joueurs suivent les mêmes règles, codifiées depuis plus d’un siècle.

Les équipes de clubs et les équipes nationales s’opposent en compétitions suivant un calendrier qui culmine tous les quatre ans avec la Coupe du monde.

2 - Les principales règles

2.1 - le terrain et les buts

Le terrain est généralement engazonné, mais le football peut se pratiquer sur d’autres surfaces, et certaines épreuves se déroulent parfois sur des surfaces artificielles (synthétiques notamment).

Le terrain ne doit pas dépasser 120 m de long et 90 m de large, et doit mesurer au minimum 90 m de long et 45 m de large.

Remarque : Les dimensions officielles sont de 105 m x 68 m.

90 m à 120 m






5,5 m




45 m

9,15m à

90 m


16,5 m

Les buts consistent en deux poteaux droits, espacés de 7,32 m et reliés par une barre transversale à une hauteur de 2,44 m, le tout portant un filet.

Le ballon est rond, d’une circonférence de 68 à 71 cm et d’un poids de 396 à 453 g, pour une pression de 600 à 700 g/cm2.

Il existe deux types de ballon : le type 4 et le type 5, ceux-ci doivent être sphériques et être en cuir ou autres matières adéquates.





Ballon type 4

Ballon type 5

Circonférence :

63 cm à 66 cm

68 cm à 70 cm

Poids :

350 g à 390 g

410 g à 450 g

Pression :

0.6 à 1.1 atmosphères

0.6 à 1.1 atmosphères

Catégories :

débutant(e)s, poussin(e)s, benjamin(e)s, 13 ans, 16 ans féminines

15 ans, 17 ans, espoirs, seniors hommes et femmes

2.2 - le jeu et les joueurs
L’objectif pour gagner un match de football est de marquer plus de buts que l’adversaire en envoyant le ballon dans les buts de l’équipe opposée.

Seul le gardien de but, lorsqu’il se trouve dans la surface de réparation, a le droit de toucher le ballon avec les mains ou avec le bras. Les dix autres joueurs, appelés « joueurs de champ », ne manient le ballon qu’avec les jambes, les pieds, la tête et la poitrine.


Le jeu est surveillé par un arbitre et deux arbitres assistants, ou juges de touche, chargés de signaler les hors-jeu et les sorties de ballon en touche et en corner.

Une rencontre est normalement composée de deux mi-temps de 45 min, séparées par un repos de 5 min au minimum (le plus souvent la « mi-temps » dure 15 min).

En cas d’égalité lors d’un match de coupe (où il faut un vainqueur), des prolongations sont jouées (2 mi-temps supplémentaires de 15 min chacune), suivies, si cela est nécessaire, d’une série de 5 tirs au but (voire plus en cas d’égalité) par équipe. La Coupe du monde disputée en France en 1998 a toutefois inauguré la règle du « but en or » lors du match France-Paraguay ; les deux équipes n’ayant pu se départager lors du temps réglementaire, la première à marquer lors des prolongations, en l’occurrence la France, a gagné le match, y mettant ainsi fin.

Le gardien de but de chaque équipe doit porter des vêtements qui le distinguent de ses équipiers et de ses adversaires.

Trois remplacements de joueurs sont autorisés par équipe au cours du match.

2.3 - le déroulement du match
Un match commence par un coup d’envoi ; le ballon est placé sur le rond central et l’un des attaquants le frappe (depuis la saison 1997-1998, celui-ci est autorisé à marquer un but dès cet instant, sans avoir à faire de passe).

Lorsqu’un but a été marqué, le jeu reprend de la même manière.

À chaque coup d’envoi, les équipes doivent se trouver dans leur moitié de terrain respective et ne peuvent en sortir que lorsque le ballon a été tapé. Celui-ci est en jeu dès qu’il a franchi, dans le camp adverse, une longueur égale à sa circonférence.

Le joueur qui donne le coup d’envoi n’a pas le droit de toucher le ballon de nouveau tant que celui-ci n’a pas été touché par un autre joueur.

Un but est marqué lorsque le ballon pénètre tout entier entre les poteaux, en dessous de la barre transversale et de l’autre côté de la ligne de but.

À la différence des penalties, les tirs au but pratiqués après les prolongations ne remettent pas en jeu le ballon : un tir repoussé par le gardien de but, par la barre ou par un poteau ne peut en effet être repris par le tireur.

Le ballon cesse d’être jouable dès qu’il franchit les limites du terrain. Lorsqu’il sort du jeu par les côtés, on dit qu’il est mis en touche.

La remise en jeu est faite par un membre de l’équipe qui n’était pas responsable de la sortie du ballon. Le joueur se place à l’endroit de la ligne de touche où le ballon a quitté le terrain, le prend à deux mains au-dessus de sa tête et l’envoie. Au moment de lancer le ballon, le joueur doit faire face au terrain et avoir les deux pieds au sol. Un but ne peut pas être marqué directement d’une touche.

Lorsque le ballon sort du terrain en passant sur la ligne de but, il est remis en jeu soit par un coup de pied, si le ballon a été touché en dernier par un attaquant, soit par un corner (littéralement, « tir de coin »), s’il a été touché par un défenseur. Pour la remise en jeu, un défenseur (généralement le gardien de but) frappe le ballon à partir d’un côté ou d’un autre de la zone de but (« six mètres ») et le ballon est considéré jouable lorsqu’il a franchi les limites de cette surface de réparation.

Pour un corner, le ballon doit être placé à l’extrémité de la ligne de but située du côté où il est sorti du terrain. Le joueur qui tire le corner ne peut plus toucher le ballon tant qu’il n’a pas été touché par un autre joueur, et les défenseurs doivent se trouver à une distance d’au moins 9,15 m du tir tant que le ballon n’a pas été frappé.

Lorsqu’il est en possession du ballon, le gardien de but ne doit pas conserver le ballon dans ses mains plus de 5 à 6 secondes. Si, en outre, il reçoit une passe au pied volontaire de l’un de ses équipiers, il n’a pas le droit de saisir le ballon à la main, mais doit le jouer au pied.

Le hors-jeu (règle n° 11) est la plus complexe des 17 règles principales du football : un joueur est hors-jeu lorsqu’il est plus près de la ligne de but que le ballon et l’avant-dernier adversaire (généralement le dernier défenseur ou joueur de champ avant le gardien de but). La position de hors-jeu n’est pas une faute en soi, mais le devient si le joueur ainsi placé sur le terrain, au moment où le ballon touche l’un de ses coéquipiers ou est joué par l’un d’entre eux, prend une part active dans le jeu, soit en influençant un adversaire soit en profitant de sa position initiale. Le hors-jeu est souvent l’objet de nombreuses contestations du fait de sa difficulté d’appréciation.

2.4 - les fautes


Les manquements aux règles sont pénalisés par des coups francs directs ou indirects et des penalties.

Un coup franc direct permet de tirer directement au but, tandis que le coup franc indirect nécessite une passe avant que le tir au but soit autorisé.

Un coup franc direct est accordé pour les fautes plus graves.

Si une faute est commise dans la surface de réparation, elle est sanctionnée par un penalty.

Tous les coups francs (penalties exceptés) sont tirés de l’endroit où la faute a été commise, sauf si celle-ci a eu lieu dans la surface de réparation. Si c’est le cas, les attaquants jouent le coup franc indirect sur la limite de la surface de réparation, parallèle à la ligne de but, à l’endroit le plus proche du point où la faute a été commise. Les défenseurs peuvent se placer n’importe où dans la surface de réparation, pourvu qu’ils se trouvent à une distance minimum de 9,15 m du ballon au moment où le coup franc est joué.

En cas de faute commise contre l’équipe attaquante, l’arbitre peut laisser jouer si l’action profite à cette équipe : c’est la règle de l’avantage.

Un coup franc direct est accordé pour des infractions dites « graves », telles que fautes et incorrections intentionnelles. Il en existe neuf, dont six sont des fautes contre un adversaire, deux plus sérieuses également contre un adversaire et la dernière est une faute « technique ». Faire tomber ou essayer de faire tomber un adversaire, sauter sur un adversaire, tacler par-derrière (à moins que l’adversaire ne fasse un mouvement d’obstruction), tenir un adversaire par le maillot ou par le bras, pousser un adversaire, charger brutalement ou dangereusement, telles sont les six premières fautes. Les deux suivantes consistent à donner ou à essayer de donner un coup de pied à un autre joueur, à frapper ou à essayer de frapper un autre joueur. Enfin, la dernière faute consiste à porter, envoyer ou frapper le ballon avec la main ou le bras.

Si une faute est commise par l’équipe de défense dans sa propre surface de réparation, l’arbitre accorde un penalty tiré du point de pénalité.

Le joueur qui joue un penalty peut tirer directement au but et il est le seul joueur, avec le gardien de but adverse, qui a le droit de se trouver dans la surface de réparation tant que le ballon n’a pas été frappé.

Le penalty remet, par ailleurs, le ballon en jeu.

Un coup franc indirect est accordé pour les infractions suivantes : jeu dangereux plutôt que violent ; charge d’un adversaire qui n’a pas le ballon à distance de jeu ; obstruction ; charge du gardien de but (sauf s’il tient le ballon ou s’il se trouve hors de sa surface de réparation) ; conduite incorrecte ; et hors-jeu technique.

Si les fautes sont suffisamment graves, l’arbitre peut donner un avertissement à un joueur (il lui montre alors un carton jaune). Cela se produit si le joueur a effectué un geste dangereux, s’il sort ou pénètre sur le terrain sans la permission de l’arbitre, s’il enfreint les règles de manière répétée, s’il s’oppose à toute décision de l’arbitre verbalement ou par geste, s’il se comporte de manière incorrecte en envoyant le ballon au loin lorsqu’un coup franc est accordé par exemple, en gênant un mur défensif ou en se plaçant devant le ballon pour empêcher le tir d’un coup franc.

L’arbitre peut montrer un carton rouge à un joueur et l’expulser, c’est-à-dire le faire sortir définitivement du terrain sans qu’il puisse être remplacé, dans les cas suivants : un défenseur gêne intentionnellement et de manière illégale un attaquant alors que celui-ci a une occasion évidente de marquer un but ; un joueur se conduit de manière violente ou fait une faute grave, par exemple un tacle par derrière ; un défenseur, autre que le gardien de but, touche intentionnellement, dans sa surface de réparation, le ballon, de la main ou du bras, pour empêcher un but ou une possibilité de but ; un joueur utilise un langage grossier ou injurieux envers quiconque sur le terrain ; enfin, un joueur continue à commettre des incorrections après avoir reçu un avertissement.

© Extrait de l’Encyclopédie Microsoft Encarta 2000 de Luxe (édité en novembre 1999, réédité et mis à jour par moi-même)

2e partie :







1 - Séance n°1

niveau Débutants

Exercice n°1 : La passe.



OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITES

CRITERES DE REALISATION

Apprendre à faire des passes précises.

Passer le ballon à l’autre joueur entre les plots.

Faire des passes à ras de terre.

Sur 10 passes, en réussir 7.

  • Lever la tête.

  • Utiliser l’intérieur du pied.

  • Utiliser les 2 pieds.


Evolution : Faire des passes aériennes sur les distances les plus longues.

Exercice 2 : Redoublement de passe.























OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITES

CRITERES DE REALISATION

Défenseurs :

  • Bien occuper le terrain.

  • Avoir un bon placement par rapport à l’attaquant

Défenseurs :

  • Récupérer le ballon.

  • Empêcher les attaquants de marquer.

Attaquants :

  • Marquer le but.

  • Eliminer les défenseurs

Défenseurs :

  • Rattraper les attaquants et les empêcher de marquer.

Attaquants :

- Avancer en se faisant des passes le plus vite possible et marquer le but

Défenseurs :

  • Récupérer 2 ballons sur 4.

Attaquants :

  • Marquer 3 buts sur 4 tentatives




  • Utiliser les surfaces de contact appropriées à la progression du ballon.

  • La passe est le moyen de transmission le plus simple et le plus rapide.

  • Réagir rapidement au signal.








Exercice 3 : Le tir.











OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITES

CRITERES DE REALISATION

Bien se placer (regard, pied, main, corps) afin d’avoir la meilleure position possible pour marquer.

Marquer le but.

Le joueur va shooter dans le ballon.

Sur 10 tirs, 7 cadrés ou 5 marqués. Si le résultat est atteint, reculer.

  • Regarder devant, lever la tête.

  • Bien placer la jambe d’appui au niveau du ballon.

  • Frapper le ballon avec le coup de pied pour plus de force ou avec l’intérieur pour plus de précision.



Exercice 4 : Conduite de balle.
































OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITE

CRITERES DE REALISATION

- Faire des passes précises.

- Courir avec un ballon tout en ayant sa maîtrise.


Aller plus vite avec le ballon que les autres joueurs en passes.

- Un joueur court autour d’une zone délimitée par des plots.

- 5 joueurs se situent chacun au niveau d’un plot et doivent faire faire le tour de la zone au ballon en passe.

Sur 3 courses, le coureur doit gagner 2 fois.

Utiliser les 2 pieds.

Lever la tête.

Utiliser les surfaces des pieds les plus appropriées.


Evolution : Les ballons vont dans le sens inverse. Contrôle pied fort, passe pied faible.

Contrôle pied faible, passe pied faible.

Exercice 5 : Situation finale.






























  • Chaque joueur a un numéro.

  • A l’appel de son numéro, les joueurs de chaque équipe doivent prendre possession du ballon et aller marquer dans le but opposé(règles du béret).

Bilan de la séance :



  1. La situation d’apprentissage mise en place caractérise le joueur et le ballon.

  2. Sur 5 situations, il y en a 3 de jeu. Avec des débutants, il faut ce type de situations.

  3. Il n’y avait pas véritablement de structure de la séance avec des débutants (pas d’échauffement).

  4. Mise en place de situations pour éviter l’effet de « grappe ».

  5. Bonne mise en place de l’exercice final pour plus de répétitions, pour la participation de tous.

  6. L’évolution des consignes tendant vers la complexification.

ex : l’horloge. Contrôle pied fort, passe pied faible ou contrôle pied faible, passe pied faible.

2 – 2e séance

niveau dédutants / initiés


Exercice 1 : Le contrôle et la passe.

















































OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITES

CRITERES DE REALISATION

Travail technique du contrôle et de la passe.

Améliorer la possession de la balle chez le jeune joueur.

  • Les joueurs centraux effectuent 1 contrôle et 1 passe précisée par l’entraîneur (contrôle pied faible, passe pied fort ; contrôle pied fort, passe pied faible). Après leur passe, ils changent de place.

  • Les joueurs en périphérie arrêtent la balle et attendent qu’un joueur central se présente en face de lui.

Sur 10 répétitions, 7 sont correctes.

  • Jambe d’appui.

  • Jambe de frappe.

  • Regard.

  • Position d’équilibre pour effectuer le geste technique approprié.





Evolution : Les joueurs en périphérie lancent le ballon à la main pour qu’il rebondisse avant que les joueurs centraux ne le contrôlent, ou ils peuvent le contrôler directement.

Exercice 2 : Travail du dribble et travail technique.








OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITES

CRITERES DE REALISATION

Garder le contrôle du ballon en le poussant à petits coups de pieds.

Eviter les plots, les obstacles, sans perdre le ballon.

  • Partir balle au pied sur le parcours 1.

  • Enchaîner sur le parcours 2 ou 2’ pour aller porter le ballon dans les pieds du partenaire.

  • Ne pas toucher les obstacles.

  • Sur 10 parcours, il faut faire moins de 4 erreurs.

  • Utiliser les surfaces de contact des 2 pieds (intérieur, extérieur).

  • Ne pas avoir les yeux sur le ballon.

  • Se rééquilibrer avec les membres supérieurs.



Evolution : A la fin du parcours 1, c’est le joueur sans ballon qui décide du parcours à réaliser par le porteur de balle.

Exercice 3 : Protection de son but et conservation du ballon.





















OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITES

CRITERES DE REALISATION

Conserver le ballon individuellement.

Dribbler l’adversaire pour aller marquer 1 point.

  • 2 équipes de 3 ou 4 joueurs. 3 ou 4 ballons situés au centre. 4 buts dans chaque coin.

  • A l’annonce de la couleur d’1 équipe, chacun des joueurs conduira le ballon vers les angles.

Défenseurs :

Sur 6 tentatives, 2 interceptions.

Attaquants :

Sur 6 tentatives, marquer 3 buts.

  • Conduire le ballon.

  • Amener l’adversaire sur de fausses pistes.

  • Courses en ruptures.

  • Pour arrêter le ballon dans l’angle, utiliser la semelle.




Evolution : Une fois qu’un porteur de balle a marqué 1 point, il peut aller aider 1 autre porteur de balle.

Exercice 4 : Lutte contre l’alignement ; être vu par ses partenaires.




OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITES

CRITERES DE REALISATION

Rompre l’alignement porteur / adversaire / partenaire.

Conserver le ballon entre joueurs extérieurs.

  • Les joueurs en zone 1 doivent faire des passes à ceux en zone 3 et inversement

  • Les joueurs en zone 2 doivent intercepter les ballons.

Pour les joueurs en zones 1 et 3 :

Sur 10 passes, 8 sont réussies.

Pour les joueurs en zone 2 :

Ils doivent récupérer la balle directement.

  • Utiliser l’intérieur du pied pour la passe.

  • Se faire voir du porteur.

  • Ne pas être derrière l’adversaire direct.

  • Orientation du pied d’appui.








































Evolution : Limiter les touches de balles par joueurs.


Situation finale : Conserver le ballon collectivement.





OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITES

CRITERES DE REALISATION

Conserver le ballon collectivement à l’intérieur de l’équipe.

Avoir la possession du ballon. Celui qui est maître du ballon est maître du jeu.

Se faire des passes entre les joueurs d’1 même équipe pour atteindre un nombre précis de passes donnant 1 point.

Marquer plus de points que l’adversaire.

  • Se mettre en mouvement le plus rapidement possible.

  • Etre vu du porteur de balle.

  • Avoir vu avant de recevoir le ballon.

  • Utiliser la surface du pied la plus adaptée à la situation.


































Evolution :

  • Interdiction de rendre le ballon à celui qui nous l’a donnée.

  • Limiter les touches de balle.


Bilan de la séance :



  1. Analyse de la situation d’enseignement.




  1. Définir les exercices :

        • Joueur / ballon / partenaire.

        • Joueur / ballon / partenaire / adversaire.

        • Joueur / ballon / partenaire / adversaire / cible.




  1. Etre bien clair dans les consignes données :

        • Adaptées au niveau du joueur (plus ou moins complexes).

        • En fonction d’un aspect technique (ex : limiter les touches de balle) et tactique.




  1. De plus, il est possible de mélanger les niveaux en fonction des joueurs.




  1. Dans une situation de jeu, il faut laisser les élèves s’exprimer et donc ne pas changer de consignes trop vite.




  1. Au niveau du matériel, il est important qu’une équipe se différencie d’une autre en portant des chasubles de la même couleur.




  1. Il faut s’assurer que l’élève a bien compris la tâche à réaliser.




  1. Il faut également s’assurer que tous les élèves fassent la même chose au même atelier, donc qu’ils aient bien compris la même chose.



3 - Séance n°3

niveau initiés / débrouillés
Exercice 1 : Redoublement de passe et tir.





























OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITES

CRITERES DE REALISATION

Etre capable, après un redoublement de passe, d’envoyer le ballon dans un endroit précis du but.

Engager une action construite.

  • Le but est partagé en 3 parties : 2 points en périphérie et 1 point au centre.

  • Après redoublement de passes à travers des piquets représentant l’adversaire, shooter avant de pénétrer dans les 16.50 m

  • Ne pas toucher les piquets dans la construction de passes.

  • Marquer 7 points en 6 tirs.

  • Utilisation de l’intérieur du pied.

  • Jambe d’appui.

  • Jambe de frappe.

  • Orientation vers la zone à atteindre.

  • Regard porté vers le but.



Evolution : Tirer des 2 pieds, croiser après les passes.

Exercice 2 : Protection du but par rapport aux adversaires.















OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITES

CRITERES DE REALISATION

Protéger les cibles matérialisées par les portes

Empêcher le ballon d’atteindre 1 porte en réagissant dès qu’il n’est plus contrôler par son équipe

  • Une équipe en possession du ballon doit attaquer les portes.

  • Faire passer le ballon dans la porte et le récupérer derrière.

  • Si 3 joueurs par équipe, 4 portes.

Marquer plus de portes que l’adversaire.

  • Garder le ballon à l’intérieur de son équipe.

  • Se placer derrière la porte lorsque le porteur de balle s’apprête à faire la passe.

  • Se répartir défensivement sur l’ensemble des portes.





Evolution : Indiquer le numéro des portes dans lesquelles on va passer (numéroter les portes et les passer dans l’ordre).

Exercice 3 : Notion d’appui et défendre un but.























OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITES

CRITERES DE REALISATION

Se déplacer pour recevoir le ballon en se rapprochant ou en s’éloignant du porteur.

Offrir une possibilité de passe en se déplaçant.

  • 3 équipes de 2. 2 contre 2 + 2 appuis qui restent dans leur zone et qui jouent avec l’équipe qui a le ballon.

  • Jeu dans la zone centrale pour le 2 contre 2.

  • Les appuis ont le droit à 2 touches de balle.

Marquer le plus de buts en passant par les appuis, les appuis ne pouvant pas marquer.

  • Les appuis se déplacent sur la zone périphérique.

  • Le but est valable si, dans la construction, le ballon est passé par 1 appui.

  • Alterner les rôles toutes les 4 min.



Evolution : Limiter les touches de balle des joueurs centraux.

Exercice 4 : Prise de balle et élimination d’un joueur.




OBJECTIFS

BUTS

TACHES

CRITERES DE REUSSITES

CRITERES DE REALISATION

Etre capable de dribbler pour atteindre une zone

Eliminer l’adversaire pour progresser

  • Recevoir le ballon d’1 joueur en périphérie.

  • Dribbler l’adversaire direct.

  • Franchir 1 porte et porter le ballon dans la zone opposée.

  • L’adversaire ne peut plus intervenir 1 fois que le joueur a franchi 1 porte.

Défenseur :

Sur 8 attaques, 5 récupérations

Attaquant :

Sur 8 attaques, 6 réussies.

  • Conserver le ballon dans les pieds.

  • Déstabiliser l’adversaire en l’emmenant sur de fausses pistes.

  • Utiliser les feintes.



Evolution : Donner de la valeur aux portes. Le défenseur peut prendre le relais une fois que l’attaquant a franchi une porte.

Bilan de la séance :

1 - Définition de l’
1   2   3   4   5

similaire:

Compétitions 3 – Présentation de l’aps 2e partie : Compte-rendu des séances du cycle iconCompétitions 3 – Présentation de l’aps 1ere

Compétitions 3 – Présentation de l’aps 2e partie : Compte-rendu des séances du cycle iconCompte-rendu

Compétitions 3 – Présentation de l’aps 2e partie : Compte-rendu des séances du cycle iconCompte rendu des décisions prises dans le cadre des délégations au Bureau et au Président

Compétitions 3 – Présentation de l’aps 2e partie : Compte-rendu des séances du cycle iconCompte-rendu de conférence du 10/11/2010

Compétitions 3 – Présentation de l’aps 2e partie : Compte-rendu des séances du cycle iconLittérature à l’école Propositions de séances
«Lire seul (et écouter pour le cycle 2) des textes du patrimoine et des œuvres intégrales de la littérature de jeunesse, adaptés...

Compétitions 3 – Présentation de l’aps 2e partie : Compte-rendu des séances du cycle iconVoici un compte-rendu aussi fidèle que possible de la rencontre des...

Compétitions 3 – Présentation de l’aps 2e partie : Compte-rendu des séances du cycle iconCompte rendu de l'assemblee generale elective

Compétitions 3 – Présentation de l’aps 2e partie : Compte-rendu des séances du cycle iconCompte rendu de la réunion du 5 juillet 2007 à Montreuil

Compétitions 3 – Présentation de l’aps 2e partie : Compte-rendu des séances du cycle iconCompte rendu – écriTech’3 – 5 et 6 avril 2012 Nice

Compétitions 3 – Présentation de l’aps 2e partie : Compte-rendu des séances du cycle iconCompte rendu du conseil d’ecole du 28 mars 2014






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com