Blois, la forme d’une ville





télécharger 86.99 Kb.
titreBlois, la forme d’une ville
page1/3
date de publication08.11.2017
taille86.99 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3
Blois, la forme d’une ville

Le contexte pédagogique

A/ Introduction.

Il s’agit d’un travail mené dans une classe de cinquième dans un établissement situé à Blois, siège de la royauté sous les Valois. Ce projet pluridisciplinaire a pour but de créer des liens entre plusieurs disciplines, autour d’un thème fédérateur, le patrimoine architectural, artistique et littéraire de proximité. Le nom du projet, « Blois, la forme d’une ville », fait écho à la citation d’un poème de Charles Baudelaire1, repris par Julien Gracq2 et titre d’une œuvre d’Annie Cosperec dédiée à la ville de Blois3.

Les objectifs généraux de ce projet sont triples :

  • Faire connaître aux élèves leur patrimoine proche grâce à l’étude de textes, de manuscrits, de gravures, de photos et grâce à la visite de lieux importants de la ville.

  • Favoriser l’acquisition de connaissances et de compétences transversales grâce aux liens disciplinaires sur un sujet fédérateur.

  • Créer des liens entre le collège et la cité en sollicitant le partenariat de référents culturels de la ville (Bruno Guignard, responsable de la section fonds patrimonial dans la bibliothèque Abbé Grégoire et auteur d’un ouvrage sur la ville ; Séverine Desgeorges, guide conférencier au service éducatif de la ville de Blois).

Ce travail a été mené tout au long de l’année scolaire dans cinq disciplines :

  • le français

  • les arts plastiques

  • l’histoire-géographie

  • la technologie

  • les mathématiques.

Le professeur documentaliste de notre établissement a rassemblé les documents nécessaires à l’étude des textes.

Chaque professeur des matières concernées a abordé le projet au moment le plus opportun de sa progression pédagogique et des temps forts, deux sorties réunissant tous les acteurs du projet, ont permis aux élèves de créer des liens entre chacune d’elles.

B/ L’inscription dans les programmes.

  1. Les programmes disciplinaires.

Ce projet s’inscrit parfaitement dans les programmes des cinq disciplines concernées. La mise en œuvre détaillée et chronologique dans chacune sera détaillée plus loin.


Disciplines

Références aux programmes

Mise en œuvre succincte

Français

Je ne ferai pas référence aux parties étude de la langue et lecture, traitées évidemment en cours mais plutôt aux trois points majeurs du projet :

« Etude de l’image : en classe de Cinquième, le professeur s’intéresse prioritairement à la représentation des époques médiévale et classique. Il poursuit l’étude des fonctions de l’image, en insistant sur la fonction descriptive. »

«  Ecriture : Dans la continuité de la classe de Sixième, le professeur privilégie la rédaction de textes narratifs et descriptifs, en lien avec le programme de lecture (fabliaux, récits d'aventure et de chevalerie). Au cours des activités de lecture, il s'attache à faire percevoir les caractéristiques et le rôle de la description et des dialogues. Parallèlement, l’élève apprend à les rédiger et, le cas échéant, à les insérer dans ses propres écrits. Pour favoriser cet apprentissage de l’écriture, le recours au traitement de texte, aux TIC, en relation avec l’enseignement reçu en technologie, se révèle utile.. »

« L’apprentissage de l’oral poursuit les objectifs définis dès la classe de Sixième. Parmi les exercices, la description est privilégiée : on attend de l’élève qu’il présente de façon organisée une personne, un objet, un lieu, en s’appuyant sur un vocabulaire précis et varié. » 4

    • - Etude de textes descriptifs variés ayant pour objet la ville de Blois (extraits de guides de voyages, de récits de voyage, de poèmes...)



    • – Observation de l'évolution diachronique dans la description de la ville : du XVIème siècle, ville des Rois au XIXème siècle où les Romantiques redécouvrent la ville.

  • - Etude des caractéristiques du texte descriptif ( vocabulaire des sens, verbes de perception et d’état, étude des expansions nominales, organisation du texte descriptif : connecteurs spatiaux, compléments circonstanciels de lieu…)

- Ecriture d’un texte descriptif « in situ » lors d’une sortie et rédaction du texte définitif sur le site du collège.

-Mise en voix du texte de l’élève sur un fichier mp3 mis sur le site du collège.

- Rédaction de questions pour préparer l’entretien avec Bruno Guignard, le rédacteur du livre, support d’étude en classe.


Arts plastiques

Construire une histoire à l’aide d’images fixes en jouant sur les cadrages et l’échelle des plans

Photographier, scanner, imprimer des images

Choisir et maîtriser des techniques simples adaptées au projet: peinture, dessin, techniques mixtes et volume .

Utiliser et reconnaître les modes de représentation de l’espace usuels (plan, perspective géométrique simple)

Reconnaître et nommer, avec un vocabulaire adapté, les techniques, les médiums et les supports utilisés dans une œuvre ou une production d’élève .

Faire la distinction entre une image artistique, de communication et de documentation

Reconnaître et commenter quelques œuvres marquantes ( peinture, architecture, du patrimoine local).

Faire des liens entre des œuvres de plusieurs domaines artistiques (peinture, gravure, sculpture, littérature...).

Organiser le travail ( temps, espace, matériel).

Utiliser une méthode simple pour analyser une œuvre ou comparer deux œuvres entre elles.

Dialoguer autour des œuvres développer des arguments simples.

Trier des informations sur Internet et conserver les données.


Activités proposées :

Réalisation en deux ou trois dimensions à partir d'une photographie de la façade Louis XII. (Chamboule tout ! Que se passe-t-il derrière cette façade ?)

- Utilisation de divers modes de production d'images (supports, médiums, matériaux, choix d'outils).

- Modification des images pour en travailler le sens, appropriation des images, détournement pour leur donner une dimension fictionnelle.

- Acquisition d’ une culture artistique:

-Étude et analyse de différentes façades du château de Blois, comparaison entre ces dernières .

-Découverte de quelques réalisations architecturales contemporaines à partir de leurs façades.

-Observation de réalisations d’artistes d'aujourd'hui qui se sont approprié par l'installation, différents bâtiments.

Pour connaître le détail de mise en œuvre, nous renvoyons nos lecteurs au document complet joint à ce scénario.

Histoire-Géographie

Le projet s’intègre aux parties I et II.

I-L’Occident féodal, avec le château comme symbole de la puissance des comtes de Blois

L’étude de la ville médiévale

II-Vers la modernité

Blois capitale royale


- Description et analyse des fonctions du château médiéval

- Reconnaissance des aspects médiévaux du château de Blois dans son état actuel

- Description de quelques aspects de la ville médiévale (plans, gravures, recoupement avec l’état actuel ex : le quartier du Foix)
-Analyse de l’imagerie médiévale : Maison des acrobates, église St Nicolas

-Description du château comme témoignage de l’esprit de la Renaissance
- Etudier la vie de cours à la Renaissance
- Relier le patrimoine de la ville à l’histoire politique (salle des états 1588, chambre royale lieu de l’assassinat du Duc de Guise)
-Repérage dans le temps : situation sur une frise chronologique des bâtiments emblématiques de Blois ->approche de la longue durée

Technologie

Points du programme :
Évolution des styles en fonction des principes techniques et des tendances artistiques.

Évolution d’objets techniques dans un contexte historique et socio-économique.
Croquis, schéma, codes de représentation.

Moteur de recherche, mot clé, opérateur de recherche.

Propriété intellectuelle. Copyright et copyleft.

Propriétés mécaniques et esthétiques d’une structure : résistance, déformation, esthétique.

Capacités des élèves traitées par ces points du programmes, l’entrée étant l’étude des ponts de Blois:

Repérage sur une famille d’objets techniques de l’évolution des principes techniques ou des choix artistiques.

Association entre les grands inventeurs, ingénieurs et artistes et leurs réalisations.

Identification de l’évolution des besoins.

Traduction sous forme de croquis l’organisation structurelle d’un objet technique.
Recherche, recensement, sélection et organisation des informations pour les utiliser.

Identification des sources (auteur, date, titre, lien vers la ressource).

Identification des droits d’utilisation et de partage des ressources et des outils numériques ainsi que les risques encourus en cas de non respect des règles et procédures d’utilisation.

Mise en relation, dans une structure, d’une ou des propriétés avec les formes, les matériaux et les efforts mis en jeu.

Mathématiques

Dans le cadre de l’organisation et la gestion de données, les fonctions :

  • travail sur la proportionnalité (échelle)

Dans le cadre de la géométrie :

  • recherche d’éléments de symétrie

  • travail sur la reconnaissance de figures planes

  • les pavages

  • travail sur la reconnaissance la description, la représentation des figures de l’espace (perspective – patron)

Dans le cadre des grandeurs et mesure :

  • unités de mesure

  • périmètre

  • aire

  • volume




La mise en œuvre s’effectue à partir de l’observation sur site, de gravures, de plans, de photos, de la maquette de l’ancien château de Blois.



  1. L’HIDA.

Ce projet suit à plus d’un titre les modalités de mise en œuvre de l’Histoire des arts au collège.

Tout d’abord, soulignons l’importance du partenariat avec les services et monuments de la ville, attachés également au ministère de la Culture : « L’enseignement de l’histoire des arts est l’occasion de nouer un partenariat avec :

* Les institutions artistiques et culturelles de l’Etat : […] les établissements publics à vocation artistique et culturelle dépendant du ministère en charge de la culture, de l’enseignement supérieur et de l’éducation nationale […] : musées, bibliothèques, lieux d’exposition et de spectacles, archives, médiathèques, cinémathèques, etc.) ;

* Les ensembles patrimoniaux, lieux de mémoire, chantiers de fouilles archéologiques, villes d’Art et d’Histoire, et d’une façon générale, l’ensemble des bâtiments civils, religieux, militaires et d’art, présentant un intérêt pour l’histoire des arts ;

* Les collectivités territoriales et les dispositifs artistiques et culturels qu’elles financent ;

* L’ensemble des structures artistiques et culturelles dont l’Etat exerce ou partage la tutelle avec les collectivités. »5

Les arts étudiés :

En fonction des disciplines concernées, les arts suivants ont été étudiés :

- Les « arts de l'espace » : architecture, urbanisme, arts des jardins.

En histoire-géographie, étude de l’architecture des édifices civils et religieux appartenant aux périodes historiques du Moyen Age à l’époque classique. Etude des phases de la structure de la ville et de ses phases d’extension.

En français, étude d’un texte descriptif d’Alexandre Dumas décrivant les trois parties du château (aile Louis XII, aile François Ier et aile Gaston d’Orléans).

En technologie, étude des matériaux utilisés pour la construction des édifices et des ponts de la ville. Etude de la structure des ponts.

En mathématiques, étude de principes géométriques à travers les gravures de Du Cerceau représentant les anciens jardins du château aujourd’hui disparus et étude des différents éléments constituant les édifices.

- Les « arts du langage » : littérature écrite et orale (roman, nouvelle, fable, légende, conte, mythe, poésie, théâtre, etc.).

En français, étude de textes littéraires variés (poème de P. de Ronsard, lettre de Mme de Sévigné à sa fille, récits de voyage d’A. Dumas, de G. Flaubert et d’A. Rodin)

- Les « arts du visuel » : Arts plastiques : architecture, peinture, sculpture, dessin, photographie, bande dessinée, etc.

En arts plastiques, étude de gravures représentant Blois au XVIIIème siècle, prise de photos pour un photo montage et travail sur la façade du château.

En mathématiques, travail sur les modes de représentation, la perspective, les patrons, les constructions géométriques planes, les pavages.


Les thématiques :

Ce projet s’inscrit principalement dans deux grandes thématiques :
Thématique « Arts, techniques, expressions »




Rappel du texte officiel :


« Cette thématique permet d’aborder les œuvres d’art comme support de connaissance, d’invention, d’expression en relation avec le monde technique.

* L’œuvre d’art et l’influence des techniques : œuvre d’ingénieur ou d’inventeur chronophotographie, cinématographe) ; liée à l’évolution technique (architecture métallique, en verre, etc.) ou à des techniques spécifiques (perspective, anamorphose, enregistrement, etc.).

* L’œuvre d’art et la technique, source d’inspiration (mouvement, vitesse, machine, industrie, etc.). […]

* L’œuvre d’art et la prouesse technique. […] »

Techniques de construction des édifices (technologie, histoire, arts plastiques).


Thématique « Arts, ruptures, continuités »
Rappel du texte officiel :

« Cette thématique permet d’aborder les effets de reprises, de ruptures ou de continuité entre les différentes périodes artistiques, entre les arts et dans les œuvres d’art.

* L’œuvre d’art et la tradition : ruptures (avant-gardes), continuités (emprunts, échos, citations), renaissances (l’influence d’une époque, d’un mouvement d’une période à l’autre, historicisme, etc.). La réécriture de thèmes et de motifs (poncifs, clichés, lieux communs, stéréotypes, etc.) . […]

* L’œuvre d’art et sa composition : modes (construction, structure, hiérarchisation, ordre, unité, orientation, etc.) ; effets de composition / décomposition (variations, répétitions, séries, ruptures, etc.) ; conventions (normes, paradigmes, modèles, etc.). »6


Ruptures et continuités architecturales (histoire, technologie, arts plastiques).
Ruptures et continuité littéraire et linguistique (comparaison des textes de Dumas et Flaubert : romantisme et réalisme)
Copie et réécriture des récits et guides de voyage ( français).

  1   2   3

similaire:

Blois, la forme d’une ville iconBlois, la forme d’une ville
«Blois, la forme d’une ville», fait écho à la citation d’un poème de Charles Baudelaire1, repris par Julien Gracq2 et titre d’une...

Blois, la forme d’une ville iconUn quartier c’est un morceau d’un tout, juste une petite partie extraite...
«génial» mais qui se pose quand même des questions quant à l’exécution d’un tel engagement dans ce qu’il faut malgré tout appeler...

Blois, la forme d’une ville iconUne ville pour l’impressionnisme
«une ville pour l’Impressionnisme, Monet, Pissaro et Gauguin à Rouen» va rassembler une centaine d’œuvres en provenance de collections...

Blois, la forme d’une ville iconProgramme de remise en forme : 2 forfaits balnéo au choix Forfait «5 accès espace forme»
«5 accès espace forme»: 1 matinées et 4 fins d’après-midi sont réservées aux séances de balnéothérapie à l’établissement thermal

Blois, la forme d’une ville iconEtude de documents : dimensions et objectifs de la politique de la ville à l’égard des zus
«contrat de ville» et des objectifs de la politique de la ville. (Source : ministère de la ville)

Blois, la forme d’une ville iconSuggestions d’activités pour la classe
«Arles» au tableau et annoncer qu’il s’agit d’une ville en France. Donner des indications spatiales et faire repérer la ville sur...

Blois, la forme d’une ville iconVersion revue et actualisée, pour l’iforel, à Blois, en 2007, d’une...
«vrai républicain», Jules Grévy. La gauche anticléricale est désormais au pouvoir de façon durable

Blois, la forme d’une ville iconMutations territoriales et éducation : De la forme scolaire vers la forme éducative ?
«La jeunesse en Nord Pas-de-Calais : Quels enjeux ? Quelles ressources ?»

Blois, la forme d’une ville iconBerlin est une capitale européenne de premier ordre qui à l’instar...
«bons plans» qu’offre la ville que j’ai pu découvrir au cours de mon échange universitaire (second semestre de l’année 2011-2012)....

Blois, la forme d’une ville iconLe philosémitisme est une forme d'antisémitisme






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com