Les Midi-Pyrénées Les gÉnÉralitÉs





télécharger 50.75 Kb.
titreLes Midi-Pyrénées Les gÉnÉralitÉs
date de publication09.11.2017
taille50.75 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos

Univerza v ljubljani

filozofska fakulteta

oddelek za romanske jezike in književnosti

Les Midi-Pyrénées

Zgodovina in geografija Francije - exposé









MENTOR: lekt. Laurent Guibelin

AVTORICI: Urša Zupančič

Kristina Camaj

Ljubljana, 2011

Les Midi-Pyrénées



Les gÉnÉralitÉs


Les Midi-Pyrénées, couvrant une superficie de 45 348 km2, est la plus vaste des régions françaises. Cet espace géographique avec 2 855 792 habitants s’étire au Sud-ouest de la France. Les trois quarts de ses habitants vivent en milieu urbain. C’est la 2e région de France pour sa croissance démographique. Toulouse, avec son pôle aéronautique, est la capitale de la région.

La région est divisée en huit départements : Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers Lot, Hautes-Pyrénées, Tarn et Tarn-et-Garonne.

Lot (Quercy)


Le Lot n’est vieux que de 175 ans. Ce département souffre de l’absence presque complète de l’industrie, ce qui explique la persistance de l’émigration. La plupart des habitants travaille dans les services. Le département offre une grande diversité du point de vue géologique. De nombreuses grottes et dolmens démontrent l’occupation très ancienne du sol quercinois. Sous la poussée des Pyrénées, le socle du Massif central s'est soulevé et fracturé en plateaux cristallins - le Ségala - et autres petits massifs. La préfecture de Lot, Cahors, est très célèbre pour son vin.

Aveyron (Rouergue)


Aveyron est situé au nord-est de Midi-Pyrénées. Sa préfecture, Rodez, est située entre les collines humides du Ségala et les plateaux arides des Causses. Son principal secteur d'activité est dans le tertiaire, mais les gens travaillent aussi dans l'industrie, l'agriculture et la construction.

Tarn


Dans le département de Tarn, 1/7 de la population vit à Albi, sa préfecture. Des habitants travaillent dans les services, l'industrie, le commerce, la construction et l'agriculture.

Haute-Garonne


Haute-Garonne se trouve au cœur de Midi-Pyrénées. C’est un département le plus peuplé, avec 1 203 000 habitants et la préfecture Toulouse, le capital de la région. Près de 80 % de la population active occupe le secteur des services et presque personne ne travaille dans l'agriculture. Toulouse et sa périphérie concentrent les activités de pointe comme l'aérospatiale, la recherche médicale ou l'imagerie satellitaire.

Tarn-et-Garonne


Le département, à vocation jusque-là presque uniquement agricole, se consacre maintenant à la mise en valeur de ses richesses fruitières et maraîchères par la création de diverses industries agroalimentaires. D’autre part, une activité liée à l’industrie mécanique a été mise en place à Montauban (la préfecture).

Gers (Gascogne)


Le Gers est un des derniers départements à vocation agricole. Il est réputé pour être l'un des plus ruraux départements de France. Le secteur tertiaire évolue considérablement et emploie plus de la moitié de la population active. Sa préfecture est Auch.

Hautes-Pyrénées (Bigorre)


Ce département est borne par le Gers, la Haute-Garonne, l’Espagne et les Pyrénées-Atlantiques. Sa préfecture, Tarbes, est une ville à vocation touristique. Dans les Hautes-Pyrénées, le secteur tertiaire emploie la plupart de la population donc l'importance du tourisme dans le département est évidente.

Ariège


L’Ariège est très abondamment pourvue en cours d’eau (la rivière Ariège, le Salat, l’Arize, le Lez, le Volp, et l’Aston). Le haut pays ariégeois représente les hautes montagnes des Pyrénées dépassant les 1 000 mètres d’altitude. Les points culminants du département sont : la pique d'Estats avec 3 143 m, le pic de Montcalm (3 077 m) et le pic du port de Sullo (3 072 m). Sa préfecture est Foix.

DÉmographie


Midi-Pyrénées est la plus vaste des régions françaises. Dans son ensemble, elle voit sa population augmenter car elle figure entre les régions les plus attractives de France (la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et la région Languedoc-Roussillon). Malgré l'arrivée de nombreux jeunes, la population de Midi-Pyrénées reste plutôt âgée. Au milieu de la région, seule la population de la Haute-Garonne est globalement plus jeune que la moyenne nationale.

Le secteur tertiaire continue de soutenir l'économie régionale. Les services aux entreprises, notamment les services de conseil et d'assistance liés à la construction aéronautique et spatiale sont particulièrement dynamiques.

GÉographie


Les Pyrénées couvrent 50 % du territoire régional. Ils forment une frontière naturelle avec l’Espagne. La chaîne alterne sommets et échancrures. Les pics sont moins vertigineux que dans les Alpes, mais les cols sont plus élevés. Ce terrain plein de grottes, gouffres et canyons profonds offrent de véritables aventures pour les amateurs de sports de nature, spéléologie, randonnée, canoë-kayak, etc. A la limite du Languedoc-Roussillon, se trouvent les Monts de Lacaune qui culminent à 1 267 mètres.

Dans cette région de forte tradition rurale, les équilibres naturels restent fragiles. La région est confrontée à des problèmes d'environnement sérieux. Certaines parties du territoire régional connaissent une forte déprise agricole et ont du mal à contenir l'enrichissement. Si les cours d'eau dévalant les pentes des premiers contreforts du Massif central sont d'excellente qualité, les choses se compliquent en aval. Les villes et industries en partagent largement la responsabilité avec l'agriculture.

Les Pyrénées restent une montagne vivante, avec ses châteaux forts, ses villes d'eaux et ses troupeaux paisibles en estive. Dans l'Ariège, on a recensé cinq grottes où les Magdaléniens du pays de Foix festoyaient il y a 5 000 ans.

Le canal du Midi


Le canal du Midi est le plus grandiose monument du Midi. 240 km d'une route liquide, il se trouve à Toulouse, Sète, Carcassonne et à Béziers.

La première liaison Atlantique-Méditerranée transforma la région. De Toulouse à Sète, on ne voyageait plus qu'en bateau. Relais, chapelles et maisons closes s'agglutinèrent le long du canal.

Les lacs


Quelle que soit sa forme, ruisseau, torrent, rivière, cascade ou lac, l’eau est présente partout dans les Pyrénées. Les Pyrénées françaises détiennent près de six cent nappes d’eau naturelles d’une superficie notable.

Les parcs nationaux


Le Parc national des Pyrénées est le troisième parc national français. Il s’étire sur 100 kilomètres, sur 2 départements (Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées) et 2 régions (Aquitaine et Midi-Pyrénées).

Cet espace préservé est complété par deux réserves naturelles nationales dont la gestion est confiée au parc national, bien que situées hors du cœur du parc national : la Réserve naturelle nationale du Néouvielle (2 313 hectares) en vallée d’Aure et la Réserve naturelle nationale des vautours fauves d’Ossau (83 hectares).

Il est dépourvu d’habitant permanent et fait l’objet d’une réglementation spécifique de protection des espèces, des habitats et du patrimoine culturel. Dans cette zone s’exercent les activités traditionnelles telles que le pastoralisme et la sylviculture.

Le Parc National des Pyrénées possède la flore la plus originale d’Europe : 160 espèces répertoriées (Ramonde, souvenir de l’ère tertiaire, Lys des Pyrénées, de plus en plus rare…). Sa faune, aussi diverse que fragile, mérite également que l’on s’y attarde : Isard, seigneur des Pyrénées, Gypaète Barbu, plus grand rapace de nos montagnes…

La flore


Midi-Pyrénées offre une grande richesse de milieux, et un grand nombre de plantes endémiques. Plus de 3 000 espèces sont présentes dans la chaîne des Pyrénées. Le parc National des Pyrénées peut se vanter de présenter la flore la plus originale d’Europe. Parmi les espèces endémiques, on peut citer le lis et l’iris des Pyrénées. Aussi, beaucoup d’autres espèces sont protégées comme l’aster, la germandrée, l’aconit ou encore l’ancolie des Pyrénées. Depuis 2005, c’est toute la région qui est dotée d’une liste d’espèces protégées.

En mai, les narcisses envahissent les prairies de l’Aubrac. Des formules découvertes ou randonnée sont organisées autour de ce patrimoine naturel. La région toulousaine abrite plusieurs espèces remarquables ; dans les prairies, on trouve la jacinthe de Rome. Cette espèce est protégée au niveau national. Dans la région de Léguevin, on peut observer une orchidée très rare, l’Orchis lactea.

Le climat


Cette région qui sépare l’Aquitaine océanique du Languedoc méditerranéen, présente une grande diversité climatique du Nord au Sud. Avec 2000 heures de soleil par an en moyenne, Midi-Pyrénées est l’une des régions de France où l'ensoleillement est le plus soutenu. Des températures dépassant 25°C sont observées pendant 60 à 80 jours par an sur la majeure partie du territoire régional. Sur les contreforts du Massif central, les étés sont chauds mais il pleut un peu trop souvent. Au sud de la région, le climat n’est pas très avenant car les masses d’air humide se bloquent aux pieds des Pyrénées. Nombreuses sont les journées avec neiges en hiver, pluies au printemps, nuages en été, brouillards en automne.

Économie


Dans cette région, plus d’un million de personnes sont employées dans 243 000 entreprises. Les Midi-Pyrénées sont au 1er rang des régions françaises pour l’évolution des salaires et au second pour la création d’emplois. L'économie régionale est très largement dominée par le puissant pôle urbain de Toulouse. Des filières à haute valeur ajoutée sont aéronautique, espace, électronique, biotechnologies, nanotechnologies, technologies de l’information et de la communication (TIC), santé, agro-industries.

Au point de vue de l'éducation, la région Midi-Pyrénées est le premier centre d’accueil d’étudiants en France après Paris, doté de 5 universités. Toulouse est la troisième ville étudiante en nombre d'étudiants après Paris et Lyon.

Midi-Pyrénées est la région « bio » de France. Elle s’occupe de l’agriculture biologique et elle maintient une vie rurale active. L’agriculture et l’industrie agroalimentaire sont le premier employeur régional. L’élevage représente 50 % de la production agricole et l’essentiel de l’activité en zone de montagne.

Dans les domaines de l’aéronautique et du spatial, les régions Ile de France et Midi-Pyrénées sont les premiers pôles aéronautiques. En Midi-Pyrénées, l'agglomération toulousaine concentre l'essentiel de l'activité de la région. Toulouse a des écoles spécialisées dans les domaines de la technique comme l’ENAC (Ecole nationale de l’aviation civile) ou l’ENSAE (Ecole nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace). Airbus, le premier constructeur mondial d'avions commerciaux, emploie à lui seul environ 20 000 personnes dans la région, et à peu près le même nombre de personnes en sous-traitance. C’est à Toulouse qu’est né l’un des pionniers l’aviation, celui-là même qui aurait inventé le mot « avion » (Clément Ader). Plus d’un siècle plus tard, la ville rose reste un haut lieu de l’aéronautique.

HISTOIRE


Il n’est pas un endroit de Midi-Pyrénées qui ne porte la marque de l’Histoire. Parmi les monuments qui symbolisent ce passé, il y a sans aucun doute les châteaux, les bastides et les moulins.

Les châteaux révèlent la richesse des nobles dès le Moyen-Age qui était glorieux au Midi-Pyrénées. La région compte plus d’une trentaine de châteaux féodaux. Nombre d’entre eux se situent sur la "Route des Seigneurs du Rouergue" en Aveyron, mais certains des plus beaux châteaux se trouvent en Ariège. Tous montrent l’architecture médiévale par leurs remparts, leurs tours, leurs donjons ou leurs chemins de ronde.

Les châteaux de la Renaissance sont un autre atout du patrimoine de Midi-Pyrénées. Ils sont plus récents mais non moins historiques. C’est notamment dans le Quercy, au nord de la région, qu’on peut admirer leur style classique et leurs jardins à la française. Dans l’Aveyron se situe le château de Bournazel, l’un des trois plus beaux édifices du 16ème siècle construit dans le sud de la France.

Les bastides sont des villes pas comme les autres, aussi fondées au Moyen Âge. Ce sont les "villes nouvelles" du Moyen-âge. Elles marquent une sorte d'âge d'or architectural par leur organisation où les rues se croisent à angle droit autour d'une place centrale : la place du marché. Ces bastides, témoignages vivants d'un phénomène unique d'urbanisation médiévale, sont aujourd'hui bien protégées. 

Les Moulins rappellent l'époque avant la révolution industrielle témoignant le mode de vie traditionnel. Parmi les plus connus est le moulin de Cougnaguet qui est classé Monument Historique depuis 1925.

TRADITION


Certaines formes anciennes des traditions pyrénéennes ont résisté au temps et elles sont encore vivantes. Quelques parmi elles sont:

Les mascarades des bons et des méchants dans les villages de la Soule (près Toulouse)  Ce rituel marque le passage de l'hiver au printemps. C'est la bataille de danse entre deux parties : il y a d'un côté le monde des bons (la mascarade rouge) et de l'autre celui des méchants (la mascarade noire). La mascarade rouge, qui présente l'élégance et la virtuosité, est celle des danseurs mais elle est opposée par les personnages noirs qui viennent contredire la «belle danse» des rouges avec leur impureté, leur agressivité et leur malice. Ces mascarades plongent leurs racines dans les traditions théâtrales rurales et populaires. Elles sont aujourd'hui regardées comme un spectacle social, politique et artistique.

Les costumes traditionnels  Dans le Béarn, le costume ossalois est l'un des plus riches et plus colorés (aussi le plus réputé). Dans l'Ariège, les costumes de Bethmale sont parmi les plus étonnants. (photos)

Dans les Hautes-Pyrénées se maintient aussi une poésie populaire chantée en gascon soit par une personne seule, soit par un groupe. Les manifestations musicales font partie de la vie quotidienne – les danses et les chants rythment toutes les fêtes. Souvent, la flute accompagne les chants et les pastorales.

LANGUE

Les Basques sont le peuple né dans les Pyrénées. Ils sont le dernier en Europe à parler une langue non indo-européenne : langue d’oc (langue occitane). Leur originalité a réussi à défendre son identité contre toutes les invasions et ils continuent à la préserver. Sa langue est un trésor : 160 000 mots, contre 30 000 au français. Mise en littérature par les troubadours, elle régna sur les cours d'Europe, et aujourd'hui encore, près de 10 millions d'Occitans la comprennent. La langue occitane a deux rameaux : le languedocien (le plus pur, parlé de Nîmes à Toulouse ; Toulouse est la capitale universitaire de la langue occitane et l’offre aussi comme épreuve facultative au baccalauréat) et le gascon (enrichi des dialectes basques des vallées pyrénéennes). Pour la préservation de la langue d’oc, il est important de la valoriser et de promouvoir le bilinguisme.

LA RELIGION


La religion tient une grande place dans les traditions régionales avec les pèlerinages et les processions de Lourdes.

Au 19ème siècle, la Vierge s'est apparue à Bernadette Soubirous, la fille de 14 ans. Cette apparition a changé le destin de cette ancienne place forte et l'a transformé en un immense lieu spirituel. Près de 6 millions de personnes visitent la Grotte de Massabielle chaque année. Lourde est le deuxième centre mondial de pèlerinage d'Occident après Rome.

SPORT


Le sport représente l'art de vivre et il est encouragé sous toutes ses formes à tous les niveaux d’accomplissement.

Rugby  Il s'est vigoureusement installé le long de la chaine pyrénéenne à partir de 1900. Les matchs de rugby présentent des rituels festifs en Midi-Pyrénées. La région est en effet le royaume des clubs et des joueurs reconnus au niveau international. Le rugby a sa presse, sa bibliothèque, son sanctuaire et ses hérétiques. On trouve aussi quelques équipes féminines, jouant 'la barrette' qui est un jeu dérivé du rugby.

La pelote basque  Ce sport national se joue dans chaque village. Il y a deux équipes de 3 joueurs. Elle semble un peu au squash.

Beaucoup d’autres sports peuvent être pratiqués dans la région. En hiver, les skieurs profitent des activités offertes par les nombreuses stations. Il y a la possibilité de faire du ski du fond et du ski alpin. Aussi, l'attrait de la montagne attire les ascensionnistes et les alpinistes. Les amoureux de découvrir la nature à pied disposent dans la région de 1600km de chemins de randonnées. Il y a aussi beaucoup d'autres activités sportives comme le parachutisme, le rafting, le canoë, le kayak, la pêche, la chasse.... et on ne doit pas oublier la fameuse Tour de France qui aussi fait son parcours dans les Pyrénées.

FESTIVALS, CONCERTS ET SPECTACLES


En Midi-Pyrénées, les festivals, les concerts et les spectacles jouent un rôle important non seulement en matière culturelle, mais aussi sur le plan économique et touristique. Certaines de ces manifestations, notamment celles de musique classique, mettent en valeur le patrimoine architectural régional (églises, cathédrales, châteaux…). Nombre d’entre elles se situent en milieu rural ou dans les petites villes de la région et contribuent ainsi au développement de ces territoires. Ces dernières années, la région a multiplié le nombre des festivals de musiques actuelles, fréquentés par un nombreux public de jeunes notamment. Aussi, la région s'efforce de soutenir les musiques nouvelles et électroacoustiques. En ce qui concerne la musique instrumentale, les grands orchestres comme l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de chambre de Toulouse et l’Orchestre baroque de Montauban la représentent avec succès.

LA GASTRONOMIE


Midi-Pyrénées est légitime à s’affirmer comme une terre du « Manger bien, manger bon ». La gastronomie reflète le caractère de chaque province dont elle contribue à maintenir la renommée. La Région soutient fortement l’Institut régional de la qualité alimentaire – il y a plus de 100 produits sous signe distinctif de qualité et près de 15 AOC (=Vin d'appellation d'origine contrôlée).

De célèbres spécialités de terroir sont:

Le foie gras fait partie du patrimoine culturel et gastronomique protégé en France. C'est une spécialité culinaire à base de foie frais issu de l'élevage puis de l'engraissement par gavage d’oies et de canards. Le foie gras peut être cru, mi cuit ou cuit (également appelé le foie gras traditionnel). Il est consommé traditionnellement froid en entrée. L'idéal est de le sortir du réfrigérateur 15 minutes avant dégustation, afin de lui permettre de retrouver tous ses arômes.

L'aillade fait partie de la gastronomie du terroir ariégeois qui est basée sur la cuisine des aliments régionaux pyrénéens (le fromage ou la charcuterie montagnarde). C'est la sauce faite de noix, d'ail et de persil.

Les respounjous : Dans le Tarn, elles sont aussi prisées et recherchées que les cèpes ou les autres produits sauvages des bois ou des prés. Elles ressemblent à de petites asperges sauvages. Dans la plupart des recettes, on l’a fait cuire à l’eau bouillante salée et vinaigrée mais on peut aussi la faire cuire dans du lait bouillant. La saveur est très amère. Elles sont couramment consommées au printemps.

Le roquefort est, avec le camembert et le gruyère, dans le tiercé des fromages les plus connus. C'est le fromage du lait cru de brebis. Il bénéficie de la première appellation d'origine (AO), d'une appellation d'origine contrôlée (AOC) et d'une appellation d'origine protégée (AOP). Ce fromage est un symbole historique de la région de l'Aveyron qui a atteint sa richesse financière et culturelle avec la fabrication du fromage.

La croustade est une spécialité culinaire, plus précisément un dessert, fait de deux pâtes feuilletées généralement fourrées aux pommes ou aux raisins secs. En Ariège et en été, elle est souvent fourrée aux myrtilles sauvages.

La garbure est une soupe au chou avec morceaux de légumes, traditionnelle de la cuisine gasconne. Elle demande des légumes frais (choux, haricots, pois) qui varient selon la saison. Les légumes, le persil, le thym, l'ail sont la base avec la viande confite de canard ou d'oie.

VINS


On ne peut pas vraiment parler d’unité des vins dans la région car les sols, les reliefs, les cépages et les ensoleillements sont si différents. C'est une très grande région viticole qui offre aux amateurs de véritables plaisirs.

Le Gaillac (Tarn)

C’est un des plus vieux vins d’appellation d’origine contrôlée (AOC) du vignoble du Sud-ouest de la France. Son histoire est multi-millénaire ; il doit probablement sa création aux Gaulois et son développement aux moines de l'abbaye Saint-Michel de Gaillac qui ont, au Xe siècle, déterminé les cépages. Gaillac est une appellation apte à la production d'une grande palette de vins - il propose des vins rouge, primeur, rosé, blanc sec, perlé, doux, mousseux... Le slogan de la commission interprofessionnelle des vins de Gaillac est : « Gaillac, parce que les vins d'avenir ont toujours un passé. »

Le Madiran (Hautes-Pyrénées)

Le madiran est un vin rouge (AOC) produit dans les départements du Gers, des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques, dans le Sud-ouest de la France. Le vignoble de 1 300 hectares produit des vins rouges très puissants et charpentés. Ils accompagnent la gastronomie locale au canard et les viandes en sauce ou grillées.

Le Marcillac (Aveyron)

C'est un vin rouge ou rosé (AOC) produit dans les vignobles dans Aveyron. Ce vin est en général tannique et rustique, il dénote un arôme prédominant de framboise et de cassis. Il se boit jeune.

Le Fronton (Haute-Garonne)

C'est un vin produit au nord de Toulouse. Il se confère aux vins fruité et fin. Le rouge et le rose se boivent jeunes.

L'Armagnac est une eau-de-vie de vin produite dans la région d'Armagnac. Elle est issue de la distillation de vins blancs secs. Son titre alcoométrique est supérieur ou égal à 40% vol. Produit dès le Moyen Âge, il est la plus ancienne eau de vie française.

LES SOURCES



___________________________________________________________________

similaire:

Les Midi-Pyrénées Les gÉnÉralitÉs iconA voir, a visiter
«jardin remarquable», «prix d’architecture Midi-Pyrénées 2003», «trophée un paysage en héritage 2003», «1er prix trophées du tourisme...

Les Midi-Pyrénées Les gÉnÉralitÉs iconVoyage en Région Midi-Pyrénées 8 Jours/7 nuits

Les Midi-Pyrénées Les gÉnÉralitÉs iconFull text of "Annales du Midi" annales du midi �NMaLes du Midi. �...

Les Midi-Pyrénées Les gÉnÉralitÉs iconLes emplois obtenus
«Gestion territoriale concertée» en Fédération départementale de chasse (Pyrénées Atlantiques)

Les Midi-Pyrénées Les gÉnÉralitÉs iconEspagne Fiche d’identité : Capitale
«A las cinco de la tarde (A cinq heures de l’après midi)». C’est un torero qui meurt attrapé par un taureau à cinq heures de l’après...

Les Midi-Pyrénées Les gÉnÉralitÉs iconLeçon Petit problème + construisons la règle. Souligne les sujets,...
«vivait» ? Le verbe est au singulier car IL s’accorde avec le gn «l’ours des Pyrénées» qui est au singulier. Quelle est la nature...

Les Midi-Pyrénées Les gÉnÉralitÉs iconQuestions diverses et généralités

Les Midi-Pyrénées Les gÉnÉralitÉs iconManuel + étiquettes + grande affiche Petit problème + construisons...
«vivait» ? Le verbe est au singulier car IL s’accorde avec le gn «l’ours des Pyrénées» qui est au singulier. Quelle est la nature...

Les Midi-Pyrénées Les gÉnÉralitÉs iconLa géographie de l' Espagne : introduction, généralités

Les Midi-Pyrénées Les gÉnÉralitÉs iconGénéralités (histoire, épistémologie, méthode, cartographie)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com