Document de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3 concernant le film de Charles Chaplin (1918)





télécharger 101.9 Kb.
titreDocument de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3 concernant le film de Charles Chaplin (1918)
page3/4
date de publication07.10.2017
taille101.9 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4


Le Burlesque


La « bourle » en français renaissant c’est une grosse plaisanterie (la burla italienne), et le mot burlesque n’a guère changé de sens depuis. Il s’agit toujours, et spécialement dans les arts du spectacle, de désigner un genre fondé sur la multiplication, l’enchaînement de blagues, de farces, généralement de mauvais goût (salissantes, dégradantes). Au cinéma, le burlesque fut l’un des premiers genres établis (dès avant la première guerre mondiale), et celui où la pantomime cinématographique faisait merveille. Grâce au cadrage variable (gros plan sur le visage où atterrit la tarte à la crème), grâce au montage qui permet des performances parfaites et quasi sans limite, l’art du comique de music-hall se vit porté à un point de perfection, et les acteurs burlesques furent parmi les plus grands de cette génération, de Fatty, Linder et Keaton à Laurel et Hardy…

La Pantomime


Représentation théâtrale où les personnages ne s’expriment que par gestes… Plus largement, on a très souvent comparé le cinéma muet à l’art de la pantomime, en général pour en déduire que, comme son antécédent théâtral, il avait la vertu de communiquer un sens de manière immédiate, indépendante de toute langue (Anheim, Chaplin).

Le Cinéma Muet


Parler de cinéma « muet » implique que l’on ait ressenti comme une infirmité son absence de parole ; c’est donc seulement après l’invention du parlant qu’on utilisa cette épithète. Le cinéma muet est d’abord une époque du cinéma, révolue aux alentours de 1930 ; d’un point de vue esthétique et critique c’est une forme d’art différente du cinéma parlant, l’absence de paroles audibles allant de pair avec le développement de procédés visuels que le cinéma parlant utilise peu ou pas du tout.

Cette spécificité esthétique du muet tient en quelques points :

  • expressivité gestuelle et mimique des acteurs ;

  • importance de l’aspect visuel, notamment du cadrage et de la composition des plans ;

  • importance du montage, due primitivement à la nécessité d’expliciter les sens des images – naturellement ambiguës en l’absence de paroles -, mais devenant peu à peu un principe signifiant en soi ; corrélativement, recherche d’un « rythme » visuel (« le cinéma musique de la lumière », Gance) ;

  • privilège accordé à certains objets (paysage, visage, objets en gros plans), à certains thème (rêve, fantastique, cosmique), à certains genres (lyrique, mélodramatique, burlesque) ;

  • récurrence de certains succédanés des effets sonores (intertitres, gros plans, inserts très brefs, effets graphiques)[…]


Le Gag

(Mot repris tel quel de l’anglais, où il a désigné une histoire drôle, une partie de dialogue improvisée par un acteur, avant de prendre vers 1920 son sens cinématographique).

Moins narratif et souvent plus abstrait que la saynète, le gag est une forma brève relativement autonome, qui en soi n’est pas propre au film (il existe des gags théâtraux, voire musicaux ou picturaux). Sous sa forme plus générale, il se caractérise par la résolution incongrue et surprenante d’une situation qui peut ou non être réaliste dans ses prémisses. Buster Keaton, par exemple, s’est plutôt spécialisé dans les gags à point de départ réaliste, tandis qu’on trouve souvent chez Jerry Lewis ou les Max Brothers, au départ même du gag, un univers déjà loufoque. […]

Le Cinéma Sonore


Le cinéma fut sonore dès l’origine. C’est pour accompagner son phonographe qu’Edison inventa le kinetograph. Les premiers films furent donc des accompagnements visuels d’enregistrements sonores. Le succès international des vues Lumière muettes et le développement de la production massive de bandes muettes par Charles Pathé à partir de 1903-1905 retardèrent la généralisation du cinéma sonore d’une vingtaine d’années. Les premiers films sonores furent limités à de courts sujets : chansons enregistrées, saynètes comiques, discours et sermons. Tout au long des années 1920, le long métrage « muet » triomphe mais il n’est pas vraiment perçu dans le silence car il est systématiquement accompagné de commentaires, partitions musicales interprétées dans la salle, ou enregistrements phonographiques. Le film sonore, c’est-à-dire le long métrage de fiction, avec son enregistré, apparaît à partir de 1926 et 1927 avec Don Juan et The Jazz Singer. […]
1   2   3   4

similaire:

Document de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3 concernant le film de Charles Chaplin (1918) iconScénario et réalisation : Charles chaplin

Document de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3 concernant le film de Charles Chaplin (1918) iconEnseignement de l’Histoire des Arts au cycle III liste documentaire...

Document de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3 concernant le film de Charles Chaplin (1918) iconQuels outils, quelles pistes pédagogiques ?

Document de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3 concernant le film de Charles Chaplin (1918) iconBibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école...

Document de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3 concernant le film de Charles Chaplin (1918) icon50 activités autour des carnets de voyage à l’école – Cycle 2, cycle 3

Document de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3 concernant le film de Charles Chaplin (1918) iconProgrammes d’Histoire 6ème et progressivité des apprentissages en cycle 3
«Identifier le document et savoir pourquoi IL doit être identifié» ce qui oblige à prendre du recul sur «l'histoire racontée» elle-même...

Document de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3 concernant le film de Charles Chaplin (1918) iconThèse de Sciences de l’éducation Université de Rouen Année 2002-2003...
«bibliographie étendue» est de regrouper les références qui ont alimenté, de manière directe ou indirecte, le travail de recherche...

Document de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3 concernant le film de Charles Chaplin (1918) iconOuverture du s é minaire Fran ç oise Moulin Civil, rectrice de l'acad é mie de Lyon
«apprenons ensemble». IL s’agit par exemple de développer la pratique du tutorat entre élèves, de la médiation et du travail de groupe....

Document de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3 concernant le film de Charles Chaplin (1918) iconLe changement climatique; effet de serre et climat du futur document...

Document de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3 concernant le film de Charles Chaplin (1918) iconDocument 2 : Gilbert Charles, la tentation de l’eugénisme, L’express, 14/09/2006






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com