Histoire semestre 2 iep toulouse jacques cantier histoire politique de la france au xxe siecle





télécharger 164.68 Kb.
titreHistoire semestre 2 iep toulouse jacques cantier histoire politique de la france au xxe siecle
page1/8
date de publication07.10.2017
taille164.68 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8

HISTOIRE



SEMESTRE 2 IEP TOULOUSE

Jacques CANTIER


HISTOIRE POLITIQUE DE LA FRANCE AU XXe SIECLE

La France des lendemains de la Première Guerre mondiale à la Libération




Chapitre 1 : La vie politique en France dans les années 20



Le 14 juillet 1919 est un moment d’apothéose de la fierté nationale avec la réunion de Joffre, Pétain, Clemenceau, Poincaré et Barrès (illustration de François Flameng). On cherche à faire oublier la défaite de 1870, la France retrouve son rang de première puissance d’Europe. Le traité de Versailles rend l’Allemagne responsable de la guerre, et la France récupère l’Alsace-Lorraine. Mais les observateurs s’interrogent sur la capacité de la France à tenir son rang. Cette France est aussi en deuil.

I_ Une France en deuil : l’ombre de la Grande Guerre



Une culture du deuil s’établit en 1919 avec notamment la construction de monuments aux morts, à l’initiative de communes, et avec une loi (27 octobre 1919) qui encadre la pratique. On représente souvent le malheur de la guerre, et non pas la fierté de la victoire. Le 11 novembre est un moment privilégié dans cet esprit de deuil, avec en 1920 l’installation de la tombe du soldat inconnu.

A_ Une puissance inquiète : le prix de la victoire



Après deux ans de recherche ,une commission présidée par Louis Marin établit un bilan humain de la guerre : 1 380 000 morts (17% des combattants), 300 000 mutilés, 700 000 veuves, 760 000 orphelins. A la surmortalité, il faut ajouter l’effondrement des naissances (1,4 millions de déficit). En 1911, la population est de 39,6 millions d’habitants ; en 1921, elle est tombée à 39,2 millions. La France apparaît comme un pays vieilli. Le nombre de décès est toujours plus important que le nombre de naissances. Le prix de la victoire est donc démographique, mais aussi économique : le budget du pays est de 5 milliards de francs en 1913 ; en 1920, la dette publique atteint 120 milliards de francs. La France rentre dans l’ère de l’inflation, et c’est seulement en 1928 qu’on acceptera une dévaluation du franc. L’essentiel des combats à lieu en France, avec une « zone rouge » de 500 km de long et 25 de large, zone totalement inutilisable. D’où une baisse de 30% de la production industrielle.

Le traumatisme de la guerre conduit certains à une brutalisation des esprits, avec la recherche de voies politiques radicales. Certains rejettent cette voie par des convictions pacifistes (« plus jamais ça »), avec en particulier les œuvres de Jean Giono. C’est en réalité l’Europe qui est en déclin, qui est abattue par cette guerre. Albert Demangeon publie Le déclin de l’Europe : l’Europe sort affaiblie politiquement et économiquement, les Etats-Unis étant les grands vainqueurs de la guerre. Cette idée du déclin est reprise par Paul Valéry, ou par le mouvement surréaliste et le dadaïsme. Il organise notamment un procès fictif à l’encontre de Maurice Barrès. 8,5 millions de Français ont été mobilisés, 7 millions sont encore en vie après la guerre. Clemenceau dit qu’ « ils ont des droits sur nous ». La démobilisation se fait dans des conditions difficiles : une prime modeste, un costume civil, beaucoup se retrouvent au chômage.

B_ Un nouvel acteur politique : l’ancien combattant



Des associations d’anciens combattants se forment pour défendre leurs intérêts : l’Union fédérale des combattants (UFC), plutôt proche du parti radical (850 000 adhérents), et l’Union nationale des combattants (UNC), plus conservatrice, liée à la hiérarchie militaire et à l’Eglise (850 000 adhérents). Ces associations prennent aussi position dans le débat politique, soutenant la politique pacifiste de Briand. Le discours est moralisateur. A gauche on retrouve l’Association républicaine des anciens combattants (ARAC) dans la mouvance du PCF, à l’initiative d’Henry Barbusse (Le Feu). Les mouvements d’extrême droite s’appuient sur les mouvements de droite : le Faisceau de Georges Valois, les Croix de feu du colonel de la Roques. En 1940, Vichy fait fusionner ces organisations : la Légion française des combattants (« les chevaliers du maréchal »).

  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Histoire semestre 2 iep toulouse jacques cantier histoire politique de la france au xxe siecle iconLittérature et politique Un titre plus exact serait «Littérature...
«Littérature et politique en France au xxème siècle». Ce cours se justifie en termes de science politique, c’est un complément aux...

Histoire semestre 2 iep toulouse jacques cantier histoire politique de la france au xxe siecle iconProgramme : Histoire : Le monde au xxe siècle et au début du xxie siècle

Histoire semestre 2 iep toulouse jacques cantier histoire politique de la france au xxe siecle iconLes Nonières, histoire d’Hommes, du xviiième siècle à aujourd’hui
«Fabrique pour la reconstruction de l’Eglise des Nonières». Guillaume Lacour est élu Présidant, Jacques Ladreit, Jacques Eygas et...

Histoire semestre 2 iep toulouse jacques cantier histoire politique de la france au xxe siecle iconHistoire du Canada au xxe siècle

Histoire semestre 2 iep toulouse jacques cantier histoire politique de la france au xxe siecle iconCours iep de Toulouse 4 ème année, module 8 «Europe, marchés et territoires»
«querelle des étiquettes» (intergouvernementalisme, néo-fonctionnalisme, fédéralisme, etc.)

Histoire semestre 2 iep toulouse jacques cantier histoire politique de la france au xxe siecle iconHistoire des travailleurs au xxe siècle

Histoire semestre 2 iep toulouse jacques cantier histoire politique de la france au xxe siecle iconVie politique française
«politique», utiliser les deux volumes très denses de la Nouvelle Histoire Politique de la France

Histoire semestre 2 iep toulouse jacques cantier histoire politique de la france au xxe siecle iconLes gauches européennes : révolution, contre-révolution, anti-révolution...
«Histoire universitaire de la Révolution», in F. Furet, M. Ozouf (dir.), Dictionnaire critique de la Révolution française, Paris,...

Histoire semestre 2 iep toulouse jacques cantier histoire politique de la france au xxe siecle iconActivités professionnelles : enseignement
«Histoire et sciences sociales : le national», 24 heures de cours par an en un semestre, puis «Histoire et sciences sociales : la...

Histoire semestre 2 iep toulouse jacques cantier histoire politique de la france au xxe siecle iconConférence de David Bellamy, 1er décembre 2004 I. L’Évolution historiographique...
«L’historien et la culture politique» qui est un article programmatique. En 1996, dans Pour une histoire culturelle (Seuil), Serge...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com