Questionnaire sur l'identité personnelle. Questions sur





télécharger 39.24 Kb.
titreQuestionnaire sur l'identité personnelle. Questions sur
date de publication07.10.2017
taille39.24 Kb.
typeQuestionnaire
h.20-bal.com > loi > Questionnaire
PROPOSITION EMC 4ème (2015-2016)


  1. L'IDENTITE




  1. Étape 1 : la découverte de l'identité légale : 1-2 heures

→ les élèves viennent en classe avec des documents d'identité au choix :

  • CNI

  • passeport

  • carte de séjour

  • livret de famille

→ en groupe, ils relèvent les éléments de l'identité qui figurent sur les documents = mise en commun.

ils élaborent leur identité imaginaire. De manière individuelle, les élèves imaginent une identité qui leur plait, en utilisant les éléments de l'identité légale.

ils mettent en forme un document d'identité imaginaire, sur le modèle d'une CNI, d'un passeport, etc... Le document sert d'évaluation.
Sortie aux Archives départementales : travail sur le registre de recensement de Châtillon de 1975.

Possibilité de travailler avec le professeur de mathématiques, sur des statistiques.


  1. Étape 2 : la découverte de l'identité personnelle : 2-3 heures

→ les élèves doivent essayer de déterminer ce qui fonde leur identité personnelle.

→ pour les aider, carte mentale projetée au tableau.

→ on peut réfléchir sur ce qu'on pourrait y rajouter :

- la famille

- les lieux auxquels ils sont attachés (vacances...)

- les origines géographiques

- la santé

- l'opinion politique

- l'engagement

- l'apparence physique.

=> ils créent leur propre carte mentale qui sert d'évaluation.
→ les élèves doivent préparer un questionnaire sur l'identité personnelle. Questions sur :

  • la famille

  • le métier

  • les études

  • les amis

  • les passions

  • les loisirs

  • les lieux auxquels ils sont attachés

  • les origines géographiques

  • les problèmes de santé

  • l'opinion politique

  • l'appartenance religieuse

  • l'engagement

  • l'apparence physique

Exemples :

  • parmi ces 13 critères, quels sont les 3 qui vous définiraient le mieux ?

  • Lequel placez vous en premier et pourquoi ?

  • Quel critère ne vous semble pas pertinent pour définir l'identité d'une personne ?


→ par groupe de deux, ils effectuent le sondage auprès de 10 personnes.

Voir avec la Vie scolaire la possibilité de se rendre à la maison de retraite derrière le collège.

  • 2 jeunes de moins de 25 ans (un garçon et une fille)

  • 2 personnes âgées de plus de 65 ans (un homme et une femme)

  • 2 femmes âgées entre 25 et 65 ans (un homme et une femme)

  • 2 hommes âgés entre 25 et 65 ans

  • 2 adolescents (un garçon et une fille)

Ou alors chaque groupe de 2 ne s'occupe que d'une catégorie de sondés.
→ la 2e heure de classe, ils se mettent par groupe de 4 ou 6 et font une synthèse de leur sondage en rédigeant un texte répondant à la question : qu'est-ce que l'identité personnelle ?

→ à la maison, ils complètent leur identité imaginaire en rédigeant un texte sur l'identité personnelle de leur personnage (qui sert d'évaluation).
Possibilité de travailler avec le professeur de mathématiques pour mettre en forme les résultats du sondage (diagrammes en bâtons, utilisation d'un tableur).

En français, travail sur les lettres où l'on présente son identité.

Possibilité de travailler avec le professeur d'arts plastiques.
La sensibilité :

  • 3a. Comprendre la diversité des sentiments d'appartenance civiques, sociaux, culturels, religieux (l'identité personnelle ; l'identité légale)


Attention ! Il ne s'agit pas de mettre les élèves en difficulté personnelle. Cette question de l'identité peut être extrêmement sensible pour certains, voire tabou dans certaines familles. Dès lors tout questionnement direct, sans choix, est à proscrire. Cette proposition, qui laisse une grande liberté à l'élève, permet d'éviter cet écueil.
II. LA JUSTICE
1) Étape 1 : le Règlement intérieur : punitions et sanctions :1h

→ les élèves, en groupe de 3-4, lisent le passage du règlement intérieur sur les punitions et les sanctions, cherchent les droits et les devoirs des élèves.

→ les élèves font un classement des manquements au règlement qu'ils connaissent et mettent en relation les punitions ou sanctions qui correspondent aux manquements.
2) Étape 2 : étude de deux affaires judiciaires : Affaire Calas / affaire Céline Jourdan : 2h

→ A partir d'un corpus documentaire, les élèves relèvent le déroulement du procès et les principes de la justice qui sont appliqués.

→ les élèves sont répartis en groupe.

→ des rapporteurs de chaque groupe exposent leurs découvertes.

→ Qu'est-ce qui est juste, qu'est-ce qui ne l'est pas ?
3) Étape 3 : jeu de rôles – un procès : 2h

procès en cours d'assises. Les élèves sont répartis avec une fiche de leur rôle : 6 à 12 jurés (on double), 5 juges (4 assesseurs et 1 président), 2 avocats de la défense, 2 avocats des parties civiles, 1 procureur de la République et des témoins.

→ il faut prévoir des fiches-rôles

→ ils doivent mener le débat contradictoire et prouver si l'accusé(e) est coupable ou non des faits reprochés.

→ au fur et à mesure du procès, le professeur affiche les principes de la justice aujourd’hui :

  • protéger les membres de la société et punir les auteurs d'infractions

  • les droits de la défense (droit à un avocat)

  • la mise en œuvre d'un débat contradictoire pour faire surgir la vérité

  • une peine proportionnelle à l'infraction commise

  • le droit au recours (faire appel du jugement).

→ à la fin du jeu, les élèves doivent rédiger une phrase expliquant chacun des principes de la justice.
4) Si possible, sortie au TGI (elle peut souvent s’effectuer avec le collègue de français, s’il traite à ce moment de l’argumentation)
Le droit et la règle

  • 1a. Expliquer les grands principes de la justice (droit à un procès équitable, droit à la défense) et leur lien avec le règlement intérieur et la vie de l'établissement (le rôle de la justice : principes et fonctionnement → du duel au procès, à partir d'exemples historiques – participation à des audiences au tribunal – le règlement de l'établissement et les textes qui organisent la vie éducative → élaboration d'un projet de règlement intérieur ou d'une modification de celui-ci).


III. LA LIBERTE
Proposition 1 : le débat : Fiche PDF : le débat en classe sur http://eduscol.education.fr/cid85297/liberte-de-conscience-liberte-d-expression-outils-pedagogiques-pour-reflechir-avec-les-eleves.html


  1. Étape 1 : préparation d'un débat sur la liberté d'expression : accroche : 1h

visionnage de la vidéo « C’est quoi, la liberté d’expression ? », du 14 janvier 2015

Disponible sur https://vimeo.com/116349210

→ Les élèves doivent émettre une première opinion : de quoi parle cette vidéo ?

Classement des mots clés pour et contre la liberté d'expression

  • Les mots « pour » : la liberté d’expression - le courage - la création - les lois et le droit – la démocratie - le respect - la créativité - la vérité - le dessin humoristique - le dessin satirique – la liberté de la presse.

  • Les mots « contre » : la censure - la dictature - le régime totalitaire - la xénophobie – les extrémistes - le fanatisme - le terrorisme - la haine raciale - le délit - l’appel au meurtre.

corpus documentaires sur la liberté d'expression : DDHC, loi de 1881 + les ordonnances du 2 novembre 1945 et les lois du 23 octobre 1984 et des 1er août et 27 novembre 1986 => en groupe de 3-4, les élèves répondent à quelques questions pour connaître les bases législatives de la liberté d'expression en France.


  1. Étape 2 : préparation du jeu de rôle : 1h

problématique du débat : Pourquoi faut-il préserver la liberté d’expression ?

→ Quatre personnages sont choisis pour cette séance : constitution de 4 groupes d’élèves (plus si la classe est nombreuse = il faudra faire tourner les groupes ou trouver de nouveaux personnages...)

LES 4 PERSONNAGES :

  • 1er groupe : un élève vivant dans un pays où la liberté d’expression n’existe pas : Il connaît la situation que la France a vécue début janvier 2015. Ce personnage montre combien, dans son pays, la privation de la liberté d’expression peut anéantir des vies.

  • 2e groupe : un député européen : Il apporte la parole de celui qui œuvre pour la liberté d’expression dans le monde, en relation avec les organisations internationales, tout en posant un cadre juridique pour l’exercice raisonné de cette liberté. Il participe ainsi à l’édition des lois qui garantissent à chaque personne une véritable prise en compte du droit individuel.

  • 3e groupe : un journaliste : Il défend la liberté de la presse, et s’élève contre la censure arbitraire, exercée dans les pays où règnent la dictature et le totalitarisme. Il cherche à montrer que, dans la latitude que laissent les lois, la liberté d’expression demeure l’expression du peuple.

  • 4e groupe : le dessinateur de presse : Il pratique la caricature et le dessin satirique. Il s’exprime au nom de la pensée, de la créativité, de la culture, de la connaissance et du choix. Il se bat contre l’ignorance, l’obscurantisme, le fanatisme. Il défend seulement des valeurs.

=> objectif : persuader et convaincre = il faut argumenter.

→ Chaque groupe tire au sort une carte personnage : les élèves s’approprient tout d’abord l’identité de leur personnage. Le groupe échange sur ses caractéristiques, la thèse et les idées qu’il défend.

→ Chaque groupe doit trouver 4 arguments pour donner raison à leur personnage. Il faut écrire ces arguments sur la carte.

=> il existe des cartes Joker pour les élèves en difficultés.

  1. Étape 3 : le jour du débat : 1-2 h

TEMPS DE DÉBAT

- Tirez au sort le groupe qui va parler en premier. Lorsque le premier groupe aura exprimé son premier argument, vous demanderez la parole pour intervenir.

N.B. : ici, toute la difficulté revient à faire comprendre à l’élève qu’il ne s’agit pas de « réciter » tous les arguments élaborés en groupe, mais de répondre avec cohérence, en s’appuyant sur des faits ou sur des exemples. Il doit aussi apprendre à respecter la cohérence de l’échange en essayant de répondre à l’argument qui vient d’être présenté, en proposant un argument contraire, ou complémentaire.

- Les groupes se confrontent et expriment leurs idées :

• L’enseignant est le meneur de jeu et le gardien du temps.

• Il distribue la parole et s’assure que le débat conserve une forme démocratique.

• Il répartit les temps de parole de manière efficace.

• Il n’intervient pas dans le cadre du débat.

Chaque groupe joue son personnage et argumente pour défendre son point de vue.

TEMPS D’ÉVALUATION

De manière individuelle, à l’écrit, chaque élève remplit une grille d’évaluation pour analyser son propre comportement durant le débat. (voir page 9 document).Variante : en s’appuyant sur cette grille, l’enseignant peut aussi choisir de faire évaluer aux élèves la prestation de leur groupe, ou d’un groupe adverse.

TEMPS DE SYNTHÈSE

L’enseignant revient sur l’évaluation du débat et questionne le groupe classe.

Répondez en groupe aux questions suivantes.

  • Quel était le thème du débat ?

  • Quels personnages avaient un même avis ? Un avis proche ? Un avis contraire ?

  • Quel groupe a le mieux convaincu ? Pourquoi ?

  • Qu’est-ce qui a bien fonctionné ?

  • Que faut-il améliorer ?

TEMPS DE LA RÉFLEXION PERSONNELLE

À l’issue du débat, ou au cours d’un temps décroché, il est indispensable de donner à l’élève la possibilité d’exprimer son opinion. Et toi, que penses-tu de la liberté d’expression ?

  1. Étape 4 : la Charte de la laïcité : 1-2h

→ corpus documentaire sur les libertés religieuses dans l'histoire de France avec petit questionnaire.

→ en groupe de 3-4, les élèves choisissent un article de la Charte de la laïcité qui exprime le mieux, selon eux, l'idée de liberté.

→ ils doivent trouver un exemple concret de mise en œuvre de cette liberté dans la vie quotidienne et au collège.

→ quelle limite existe à cette liberté ? Les élèves peuvent utiliser leurs connaissances issues du débat ou des corpus documentaire étudiés

→ ils doivent faire un affiche sur laquelle ils écrivent en titre la liberté dont il est question, ils recopient l'article de la Charte et ils l'illustrent (dessins, collages) : la liberté et sa limite.
Possibilité de travailler avec le professeur d'arts plastiques pour l'élaboration des affiches.

Possibilité de travailler le thème aussi en français.
Proposition 2 : le livre dont tu es le héros

→ les élèves sont répartis en groupes de 3 ou 4.

→ ils mènent l'aventure comme bon leur semble. Ils ont des informations à récolter sur les libertés. → un fiche bilan servira d'évaluation.

présentation orale de leurs découvertes.
Thèmes abordés dans le parcours :

  • l'histoire du divorce

  • la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen

  • la conquête des libertés au travail

  • la laïcisation de l'école

  • l'esclavage en France

  • la laïcisation des cimetières et des hôpitaux

  • le combat des femmes pour la liberté

  • la liberté de la presse


La sensibilité

  • 2a. Comprendre que l'aspiration personnelle à la liberté suppose de reconnaître celle d'autrui (connaissance historique de l'aspiration à la liberté)

Le Jugement

  • 1b. Comprendre les enjeux de la laïcité (liberté de conscience et égalité des citoyens) (les principes de la laïcité → travail sur la Charte de la laïcité)

  • 2b. Comprendre que deux valeurs de la République, la liberté et l'égalité peuvent entrer en tension (les libertés fondamentales (libertés de conscience, d'expression, d'association, de presse) et les droits fondamentaux de la personne → exercice du débat contradictoire).



similaire:

Questionnaire sur l\Questionnaire : Quelle différence y a-t-il entre un volcan et une montagne ?
«Dessine sur ton cahier d’expérience un volcan en expliquant ce que tu sais et en utilisant le vocabulaire que tu connais. Tu pourras...

Questionnaire sur l\Questionnaire pédagogique comportant 20 questions en ligne sur le...
«Les Morts pour la France de Limoges» sur le site La Grande Guerre et le Limousin

Questionnaire sur l\Littérature russe
Dans ma table des questions philosophico-religieuses, je formule les perplexités accablantes qui nous guettent sur toute l’étendue...

Questionnaire sur l\Transcription de l’entretien p. 18 à 21 Quiz sur les pâtisseries...

Questionnaire sur l\Leçon de seconde à partir de document (film) sur la jeunesse du personnage....
«pucelle» signifiait au Moyen Age jeune fille a montré l’exemple du courage et de la détermination

Questionnaire sur l\Le questionnaire sur le var

Questionnaire sur l\Bibliographie 46 glossaire 48 Les annexes 49 Annexe 1 : 50 questionnaire...
«Activité de service de préparation de repas chauds ou froids, en dehors du cadre domestique, à consommer sur place ou ailleurs,...

Questionnaire sur l\Questionnaire de lecture sur La Nuit du Renard

Questionnaire sur l\1. L’Institut français de l’Éducation, une vieille expérience, un nouvel élan
«ressources vives», sur lesquelles je vais m’appuyer pour proposer quelques éclairages sur les questions en jeu

Questionnaire sur l\Transcription de l’entretien p. 19 à 21 Les proverbes sur l’eau et...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com