Programmes : (CE2 cm1 cm2)





télécharger 201.28 Kb.
titreProgrammes : (CE2 cm1 cm2)
page3/4
date de publication07.10.2017
taille201.28 Kb.
typeProgramme
h.20-bal.com > loi > Programme
1   2   3   4

CULTURE HUMANISTE

La culture humaniste ouvre l’esprit des élèves à la diversité et à l’évolution des civilisations, des parties du monde, des sociétés, des religions et des arts ; elle leur permet d’acquérir des repères temporels, spatiaux, culturels et civiques. Avec la fréquentation des œuvres littéraires, elle contribue donc à la formation de la personne et du citoyen. L’histoire et la géographie donnent des repères communs, temporels et spatiaux, pour commencer à comprendre l’unité et la complexité du monde. Elles développent chez les élèves curiosité, sens de l’observation et esprit critique. Les pratiques artistiques individuelles ou collectives développent le sens esthétique, elles favorisent l’expression, la création réfléchie, la maîtrise du geste et l’acquisition de méthodes de travail et de techniques. Elles sont éclairées, dans le cadre de l’histoire des arts, par une rencontre sensible et raisonnée avec des œuvres considérées dans un cadre chronologique.



Le temps imparti à ces matières sera extrêmement réduit alors que toutes les notions sont maintenues : ce qui risque de conduire de fait à un enseignement au galop et superficiel.

Ce dernier est centré sur l’histoire de France divisée en six grandes périodes devant faire l’objet d’un apprentissage chronologique systématique des évènements et personnages, décidé par le ministère. Selon quels critères ?



Histoire et géographie

Les objectifs de l’enseignement de l’histoire et de la géographie au cycle 3 s’inscrivent dans l’ensemble des connaissances et des compétences que les élèves acquièrent progressivement au cours de la scolarité obligatoire.
Histoire

L’étude des questions suivantes permet aux élèves d’identifier et de caractériser simplement les grandes périodes qui seront étudiées au collège. Elle s’effectue dans l’ordre chronologique. Les événements et les personnages indiqués ci-dessous en italique constituent une liste de repères indispensables que le maître pourra compléter en fonction de ses choix pédagogiques. Jalons de l’histoire nationale, ils forment la base d’une culture commune. Ces repères s’articuleront avec ceux de l’histoire des arts.

La Préhistoire

Les premières traces de vie humaine, la maîtrise du fer et les débuts de l’agriculture, l’apparition de l’art.

L’homme de Tautavel il y a près de 500 000 ans.

L’Antiquité

Les Gaulois, la romanisation de la Gaule et la christianisation du monde gallo-romain.

Jules César et Vercingétorix ; 52 avant notre ère : Alésia.

Le Moyen Âge (476-1492)

Après les invasions, la naissance et le développement du royaume

de France.

La société féodale, le rôle de l’Église.

La guerre de Cent Ans.

Conflits et échanges en Méditerranée : les Croisades, la découverte

d’une autre civilisation, l’Islam.
496 : baptême de Clovis ; 800 : couronnement de Charlemagne ; 987 : Hugues Capet, roi de France ; Saint Louis ; Jeanne d’Arc.

Les Temps modernes (1492-1789)

Le temps des Découvertes et des premiers empires coloniaux, la

traite des Noirs et l’esclavage.

La Renaissance : les arts, les débuts de la science moderne,

catholiques et protestants.

La monarchie absolue en France.

Les Lumières.
1492 : Christophe Colomb en Amérique ; François Ier ; Henri IV et l’édit de Nantes ; Gutenberg ; Galilée ; Richelieu ; Louis XIV, Voltaire, Rousseau.

La Révolution française et le Dix-neuvième siècle (1789-1914)

La Révolution française et le Premier empire : l’aspiration à la liberté et à l’égalité, la Terreur, la France en guerre contre l’Europe (1792-1815), les grandes réformes de Napoléon Bonaparte. La France dans une Europe en expansion industrielle et urbaine : le temps du travail en usine, des progrès techniques, des colonies et de l’émigration. L’installation de la démocratie et de la République

Louis XVI ; 14 juillet 1789 : prise de la Bastille ; 22 septembre 1792 : proclamation de la République ; 1804 : Napoléon I, empereur des Français ; 1848 : suffrage universel masculin et abolition de l’esclavage ; 1882 : Jules Ferry et l’école gratuite, laïque et obligatoire ; Pasteur ; Marie Curie ; 1905 : loi de séparation des Églises et de l’État.

Le Vingtième siècle et notre époque

La violence du XXème siècle :

-les deux conflits mondiaux ;

-l’extermination des Juifs et des Tziganes par les nazis : un crime contre l’humanité.
La révolution scientifique et technologique, la société de consommation.

La Vème République.

La construction européenne.
1916 : bataille de Verdun ; Clemenceau ; 11 novembre 1918 : armistice de la Grande Guerre ; 18 juin 1940 : appel du général de Gaulle ; Jean Moulin ; 8 mai 1945 : fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe ; 1945 : droit de vote des femmes en France ; 1957 : traité de Rome ; 1958 : Charles de Gaulle et la fondation de la Vème République ; 1989 : chute du mur de Berlin.


Une modification de découpage de 2 périodes.

Avant : 1492 – 1815 et 1815 – 1914

Maintenant 1492 – 1789 et 1789 – 1914
Les faits de société sont minorés. Les dates et des grands personnages qui se trouvaient dans les documents d'accompagnement sont introduits.
Les repères historiques doivent s’articuler sur l’histoire des arts (à hauteur de 20h/an)

Les Celtes sont remplacés par les Gaulois


Grossière erreur dans la chronologie concernant Gutenberg : il est mort le 3 février 1468, donc bien avant que Christophe Colomb ne découvre l'Amérique et avant la naissance d'Henri IV !

1989 : chute du mur de Berlin. Plusieurs chercheurs pointent la difficulté d'étudier ce fait : cela paraît impossible à étudier sans aborder l'histoire européenne et mondiale.
La chronologie est nécessaire mais l'histoire ne peut se réduire à une longue énumération de dates et de personnages.


Géographie

Le programme de géographie a pour objectifs de décrire et de comprendre comment les hommes vivent et aménagent leurs territoires. Les sujets étudiés se situent en premier lieu à l’échelle locale et nationale ; ils visent à identifier et connaître les principales caractéristiques de la géographie de la France dans un cadre européen et mondial. Le programme de géographie contribue, avec celui de sciences, à l’éducation au développement durable. Les repères indispensables sont mentionnés en italique, ils intègrent et construisent progressivement le cadre européen et mondial du programme. Ils peuvent être complétés en fonction des choix du professeur.

Des réalités géographiques locales à la région où vivent les élèves

-les paysages de village, de ville ou de quartier, la circulation des hommes et des biens, les principales activités économiques ;

-un sujet d’étude au choix permettant une première approche du développement durable : l’eau dans la commune (besoins et traitement) ou les déchets (réduction et recyclage) ;

-la région : ses limites ; la métropole régionale et son rôle.

Étude de la carte régionale.

Le territoire français dans le cadre européen

-les grands types de paysages et la diversité des régions françaises ;

-les principales caractéristiques et les grands contrastes du territoire français ;

-les pays de l’Union européenne.

Principaux caractères du relief, de l’hydrographie et du climat en France et en Europe : étude de cartes.

Premières approches du découpage administratif (départements,

régions) : étude de cartes.

Les pays de l’Union européenne : étude de carte.
Les Français dans le contexte européen

-la répartition de la population sur le territoire national et en Europe ;

-les principales villes en France et en Europe.

Répartition de la population et localisation des principales villes : étude de carte.

Se déplacer en France et en Europe

-un aéroport ;

-le réseau autoroutier et le réseau TGV.

Le réseau ferré à grande vitesse en Europe : étude de carte.

Produire en France

-quatre types d’espaces d’activités : une zone industrialo-portuaire, un centre tertiaire, un espace agricole, et une zone de tourisme.

Dans le cadre de l’approche du développement durable ces quatre études mettront en valeur les notions de ressources, de pollution, de risques et de prévention.

La France dans le monde

-les territoires français dans le monde ;

-la langue française dans le monde (en relation avec le programme d’éducation civique).

Ces deux questions s’appuieront sur une étude du globe et de planisphères : les océans et continents, les grands traits du relief de la planète, les principales zones climatiques, les zones denses et vides de population, les espaces riches et pauvres à l’échelle de la planète.

L’Union européenne (en relation avec le programme d’éducation civique)

-les principaux caractères géographiques d’un ou deux États de l’Union européenne (en fonction de la langue vivante étudiée en classe, par exemple). Au cours de ces trois années, le programme peut être étudié dans l’ordre de sa présentation. Le CE2 peut être consacré aux “réalités géographiques locales et à la région” ; au CM1, les élèves étudieront “le territoire français dans le cadre européen”, “les Français dans le contexte européen” et “se déplacer en France et en Europe” ; le CM2 sera consacré aux parties “produire en France”, “la France dans le monde”, et “l’Union européenne” .

À la fin du CM2, les élèves doivent être capables de :
- identifier les principales périodes de l’histoire, de mémoriser quelques repères chronologiques pour les situer les uns par rapport aux autres en connaissant une ou deux de leurs caractéristiques majeures ;
-identifier et connaître par la fréquentation régulière du globe, de cartes et de paysages quelques caractères principaux des grands ensembles physiques et humains de l’échelle locale à celle du monde pour décrire et comprendre la diversité de la vie des hommes sur la terre ;

-lire et utiliser différents langages : cartes, croquis, graphiques, chronologie, documents iconographiques.


Le programme propose un découpage par année, partant du local en CE2 à l'Union Européenne en CM2.

Le monde n'est abordé qu'à partir de la France dans le monde.


Recentrage sur l’espace régional et national même s'il doit être traité dans le contexte européen. L’échelle mondiale n’est plus présente.

Il s'agit d'une géographie essentiellement descriptive.



PRATIQUES ARTISTIQUES ET HISTOIRE DES ARTS

Pratiques artistiques

Les pratiques artistiques développent la maîtrise et l’exactitude du geste, le sens esthétique, l’aptitude à l’expression, le goût de la création. Elles permettent de mieux équilibrer les formes diverses d’intelligence, d’habileté et de sensibilité.
1 - Arts visuels

Par une pratique régulière et diversifiée, l’enseignement des arts visuels favorise l’expression et la création. Il conduit à l’acquisition de savoirs et de techniques spécifiques.

2 - Éducation musicale

L’éducation musicale s’appuie sur des pratiques concernant la voix et le chant : jeux vocaux, chants divers, en canon et à deux voix, en petits groupes ou en formation chorale. Des pratiques instrumentales sont mises en œuvre en accompagnement du chant, des jeux rythmiques utilisent un ou plusieurs instruments. Le codage de la musique et la partition font l’objet d’une première approche. Grâce à des activités d’écoute, les élèves s’exercent à comparer des œuvres musicales, découvrent la variété des genres et des styles selon les époques et les cultures. La reconnaissance de quelques instruments intervenant dans une œuvre prolonge le travail engagé au CP et au CE1.

Histoire des arts

L’histoire des arts porte à la connaissance des élèves des œuvres de référence qui appartiennent au patrimoine ou à l’art contemporain ; ces œuvres leur sont présentées en relation avec une époque, une aire géographique (sur la base des repères chronologiques et spatiaux acquis en histoire et en géographie), une forme d’expression (dessin, peinture, sculpture, architecture, arts appliqués, musique), et le cas échéant une technique (huile sur toile, gravure...), un artisanat ou une activité créatrice vivante. Cet enseignement aide les élèves à se situer parmi les productions artistiques de l’humanité et les différentes cultures considérées dans le temps et dans l’espace. Confrontés à des œuvres diverses, ils découvrent les richesses, la permanence et l’universalité de la création artistique. En arts visuels comme en éducation musicale, au titre de l’histoire des arts, les élèves bénéficient de rencontres sensibles avec des œuvres qu’ils sont en mesure d’apprécier. Selon la proximité géographique, des monuments, des musées, des ateliers d’art ou des spectacles vivants pourront être découverts. Ces sorties éveillent la curiosité des élèves pour les chefs-d’œuvre ou les activités artistiques de leur ville ou de leur région. Des œuvres de référence sont énumérées ci-dessous. Le maître puisera dans ces listes à sa convenance ou il les complètera dans le même esprit, notamment en fonction des ressources documentaires, et de la proximité de son école avec des monuments, musées, ateliers d’art ou salles de concert.

Architecture Les ensembles mégalithiques (dolmen de La Roche aux fées, menhirs de Carnac, cercle de Stonehenge). L’acropole d’Athènes, des monuments ou sites gallo-romains.

Arts plastiques Les peintures de Lascaux. Une sculpture égyptienne, un bas-relief mésopotamien, la peinture d’un vase grec, une fresque de Pompéi, une mosaïque romaine.

Arts appliqués Les métaux : des objets d’or ou de bronze de l’art celte.

La Préhistoire et l’Antiquité

Le Moyen Âge

De la Renaissance à la Révolution française

Le Dix-neuvième siècle

L’époque contemporaine
Architecture Un château fort ; une église romane ; une église gothique ; une grande mosquée (Damas, Kairouan, Cordoue) ; une maison à colombage ou une halle ; une cité fortifiée (Carcassonne) ; le Mont Saint-Michel.

Arts plastiques Un manuscrit enluminé (exemple : Heures du Duc de Berry) ; un portrait (exemple : Jean Fouquet) ; des sculptures romanes et gothiques.

Arts appliqués Les textiles : la tapisserie de Bayeux, la Dame à la licorne. Le verre : un vitrail.

Musique Chansons médiévales, mono ou polyphoniques (exemples : chants grégoriens, chansons des troubadours, Guillaume de Machaut ; ).
Architecture Un château de la Loire ; le château de Versailles ; une fortification de Vauban ; une place formant ensemble architectural (exemples : Place Saint-Marc à Venise, Place des Vosges à Paris, Place Stanislas à Nancy...).

Arts plastiques Une œuvre picturale de Clouet, Bruegel l’ancien, Léonard de Vinci, George de La Tour, Vélasquez, Vermeer, Rembrandt, Chardin, Watteau. Une sculpture de Jean Goujon, de Michel-Ange.

Arts appliqués Les émaux : Bernard Palissy. L’horlogerie : une horloge astronomique (Strasbourg). Les textiles : une tapisserie des Gobelins, un tapis du Moyen-Orient. L’horticulture : un parterre à la française, un jardin à l’anglaise.

Musique Extraits de Monteverdi, Lully, Vivaldi, Rameau, Bach, Haendel, Mozart. Chansons traditionnelles et populaires.
Architecture Urbanisme d’Haussmann ; Gustave Eiffel : le viaduc de Garabit ; une grande gare avec architecture métallique et marquise ; le canal de Suez ; le pont-canal d’Agen ou de Briare.

Arts plastiques Une œuvre picturale de David, Ingres, Delacroix, Courbet, Renoir, Monet, Van Gogh, Seurat, Henri Rousseau. Une sculpture de Rodin. Photographie : daguerréotypes, portraits de Nadar.

Arts appliqués Les textiles : un tissage damassé, une dentelle, une broderie (à la main, sujet figuratif). La porcelaine : la manufacture de Sèvres, Limoges. Le métal : un objet technique ouvragé (arme, horloge, loupe, sextant...). Le bois : un chef d’œuvre de marqueterie.

Musique et danse Extraits de Beethoven, Schubert, Berlioz, Chopin, Smetana, Wagner, Moussorgsky ; extraits d’un ballet de Tchaikovsky (Casse-Noisette, Le Lac des cygnes).
Architecture L’art nouveau : un immeuble à Barcelone, à Bruxelles, à Vienne ; une station de métro à Paris. L’architecture new-yorkaise : l’Empire State Building, Le style néo-classique : le Palais de Chaillot. Le Corbusier : la Cité radieuse. La Défense, la pyramide du Louvre. Le musée Guggenheim à Bilbao. Le viaduc de Millau.

Arts plastiques Une œuvre de Picasso, Mondrian, Léger, Miró, Magritte, Chagall, Dubuffet. Une sculpture de Giacometti,Maillol. Une série d’Andy Warhol. Des photographies de Cartier-Bresson, Doisneau, Édouard Boubat.

Arts appliqués Le cristal et le verre : un objet de Baccarat, de Bohème, de Venise. Les textiles : une soie d’Asie ou d’Europe. La haute couture : une robe des années 20, des années 60. Le design : une lampe, une chaise. Le graphisme : une affiche.

Musique et danse Extraits de Debussy, Satie, Ravel, M. de Falla, Stravinsky. Un morceau de jazz (exemples : Gershwin, DukeEllington, Dave Brubeck). Chansons d’Édith Piaf, Jacques Brel, Georges Brassens, des Beatles. Musiques traditionnelles d’Afrique et d’Asie.
À la fin du CM2, les élèves doivent être capables de :

-pratiquer le dessin dans différentes situations en se servant de diverses techniques, matériaux, supports et instruments ;

-interpréter de mémoire une chanson, participer avec exactitude à un jeu rythmique ; soutenir une écoute prolongée, repérer des éléments musicaux caractéristiques simples ;
-reconnaître, décrire et commenter des œuvres visuelles ou musicales préalablement étudiées : savoir les situer dans le temps et dans l’espace, identifier le domaine de la création dont elles relèvent (peinture, architecture, etc.) et le cas échéant les techniques et matières auxquelles le créateur a recouru ;
-utiliser à bon escient le vocabulaire qui permet de décrire une œuvre d’art visuelle ou musicale et de rendre compte des sensations, émotions et jugements de goût qu’elle suscite.


Le projet introduit une nouvelle « discipline », « histoire des arts » (20heures par an. Pourquoi pas si la pratique artistique des élèves en classe est maintenue ?

La place et les indications données sont disproportionnées.

Le catalogue est demesuré et parfois ubuesque : cristal de Baccarat, de Bohème, de Venise ; soies d' Europe et d'Asie ...

Ce catalogue relève davantage d'indications ou d'un document d'accompagnement.
Aucun volume horaire n’est défini pour ces activités.
1   2   3   4

similaire:

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconProgramme du ce2, du cm1 et du cm2 deuxieme palier pour la maîtrise...

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconCE2 cm1 cm2

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconRencontre avec les œuvres – ce2 cm1-cm2 – Collège – Lycée – Université Durée 1h15
«fait-main» : seul le processus de fabrication est mis en avant, l’action sur un matériau, la réaction d’une matière

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconCM1 cm2 La Préhistoire

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconProgrammation en histoire : cm1-cm2

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconCM1/CM2 annee scolaire 2015/216

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconProgrammes 2008; progression du 05/01/2012 ce2

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconProgrammation histoire cm1 – cm2 2013-2014
«les Riches heures du duc de Berry», raconter l’année d’un paysan du xve siècle

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconLe journal des ce2-cm1 de l’école élémentaire de Loury
Si vous voulez garder vos jolies robes, vous devez me promettre de rester dans la tour

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconProgrammes d’histoire cm2 et 3ème






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com