Programmes : (CE2 cm1 cm2)





télécharger 201.28 Kb.
titreProgrammes : (CE2 cm1 cm2)
page4/4
date de publication07.10.2017
taille201.28 Kb.
typeProgramme
h.20-bal.com > loi > Programme
1   2   3   4

TECHNIQUES USUELLES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

La culture numérique impose l’usage raisonné de l’informatique, du multimédia et de l’internet. Dès l’école primaire, une attitude de responsabilité dans l’utilisation de ces outils interactifs doit être visée. Le brevet informatique et internet (B2i) est une attestation qui comporte trois niveaux de maîtrise des technologies de l’information et de la communication. Le niveau école atteste l’acquisition de connaissances, capacités et attitudes que les élèves doivent maîtriser à l’issue de l’école primaire. Le programme du cycle 3 est organisé selon cinq domaines déclinés dans les textes règlementaires définissant le B2i :

-s’approprier un environnement informatique de travail ;

-adopter une attitude responsable ;

-créer, produire, traiter, exploiter des données ;

-s’informer, se documenter ;

-communiquer, échanger.

Les élèves apprennent à maîtriser les fonctions de base d’un

ordinateur : fonction des différents éléments ; utilisation de la souris, du clavier. Ils sont entraînés à utiliser un traitement de texte, à écrire un document numérique, à envoyer et recevoir des messages.

Ils effectuent une recherche en ligne, identifient et trient des informations.

Les technologies de l’information et de la communication sont utilisées dans la plupart des situations d’enseignement.
À la fin du CM2 les élèves sont capables de :

-utiliser l’outil informatique pour s’informer, se documenter, présenter un travail ;

-utiliser l’outil informatique pour communiquer ;

-faire preuve d’esprit critique face à l’information et à son traitement.


pas de changement, B2i



INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE

L’instruction civique et l’enseignement de la morale permettent à chaque élève de mieux s’intégrer à la collectivité de la classe et de l’école au moment où son caractère et son indépendance s’affirment. Cet enseignement le conduit à réfléchir sur les problèmes concrets posés par sa vie d’écolier et, par là même, à prendre conscience de manière plus explicite des fondements même de la morale : les liens qui existent entre la liberté personnelle et les contraintes de la vie sociale, la responsabilité de ses actes ou de son comportement, le respect de valeurs partagées, l’importance de la politesse et du respect d’autrui. En relation avec l’étude de l’histoire et de la géographie, l’instruction civique permet aux élèves d’identifier et de comprendre l’importance des valeurs, des textes fondateurs, des symboles de la République française et de l’Union européenne. Au cours du cycle des approfondissements, les élèves étudient plus particulièrement les sujets suivants :

1 -L’importance de la règle de droit dans l’organisation des relations sociales qui sera expliquée, à partir d’adages juridiques (“nul n’est censé ignorer la loi”, “on ne peut être juge et partie”, etc.)

2 -L’estime de soi, le respect de l’intégrité des personnes, y compris de la leur : les principales règles de politesse et de civilité, les contraintes de la vie collective, les règles de sécurité et l’interdiction des jeux dangereux, les règles élémentaires de sécurité routière, la connaissance des risques liés à l’usage de l’internet, l’interdiction absolue des atteintes à la personne d’autrui.

3 -Les règles élémentaires d’organisation de la vie publique et de la démocratie : le refus des discriminations de toute nature, la démocratie représentative (l’élection), l’élaboration de la loi (le Parlement) et son exécution (le Gouvernement), les enjeux de la solidarité nationale (protection sociale, responsabilité entre les générations).

4 -Les traits constitutifs de la nation française : les caractéristiques de son territoire (en relation avec le programme de géographie) et les étapes de son unification (en relation avec le programme d’histoire), les règles d’acquisition de la nationalité, la langue nationale (l’Académie française).

5 -L’Union européenne et la francophonie : le drapeau, l’hymne européen, la diversité des cultures et le sens du projet politique de la construction européenne, la communauté de langues et de cultures composée par l’ensemble des pays francophones (en relation avec le programme de géographie).
À la fin du CM2 les élèves sont capables de :

-se respecter, respecter les autres et les règles de la vie collective ;

-comprendre les notions de droits et de devoirs, les accepter et les mettre en application ;

-appliquer les principes de l’égalité des filles et des garçons, de la dignité de la personne.

Retour en force de la morale, mais quelle morale ?

On ne parle plus d’éducation civique, d’apprentissage d’un comportement nécessaire à la vie collective, de « devenir » un citoyen responsable, capable de choisir, penser, critiquer, argumenter….

Plus aucune place n’est faite aux débats et échanges d’idées pour réguler la vie collective en respectant la parole d’autrui... mais les maximes sont de retour !

-Explication de l'importance de la règle de droit dans l’organisation des relations sociales à partir d' « adages juridiques ». (ex : Nul n'est censé ignorer la loi)

-Disparition de la partie « s'ouvrir au monde » : plus de référence à l'approche des inégalités entre régions du globe et les solidarités internationales (mais cité dans la géographie dans « la France dans le monde »).

Au niveau mondial, la diversité des cultures est approchée par l'Union européenne et la communauté de langues et de cultures des pays francophones.

Seuls les enjeux de la solidarité nationale (protection sociale, responsabilité entre les générations) sont cités.

- La Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen et la Convention internationale des droits de l'enfant de 1989, qui étaient cités dans les anciens programmes, ne le sont plus.

- Le « respect et l'acceptation de la différence » des programmes de 2007 n'est plus cité. On parle du « respect d'autrui » et du « respect de l'intégrité des personnes ».

- Les nouveaux programmes ne parlent plus de « participer pleinement à la vie de l'école », mais de « s'intégrer à la collectivité de la classe et de l'école ».

« Les règles d’acquisition de la nationalité » et « le sens du projet politique de la construction européenne » sont des notions excessivement complexes qu'il ne semble pas raisonnable de vouloir faire étudier à ce niveau.






Doc SNUipp CE2 – CM1 – CM2 p - -
1   2   3   4

similaire:

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconProgramme du ce2, du cm1 et du cm2 deuxieme palier pour la maîtrise...

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconCE2 cm1 cm2

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconRencontre avec les œuvres – ce2 cm1-cm2 – Collège – Lycée – Université Durée 1h15
«fait-main» : seul le processus de fabrication est mis en avant, l’action sur un matériau, la réaction d’une matière

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconCM1 cm2 La Préhistoire

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconProgrammation en histoire : cm1-cm2

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconCM1/CM2 annee scolaire 2015/216

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconProgrammes 2008; progression du 05/01/2012 ce2

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconProgrammation histoire cm1 – cm2 2013-2014
«les Riches heures du duc de Berry», raconter l’année d’un paysan du xve siècle

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconLe journal des ce2-cm1 de l’école élémentaire de Loury
Si vous voulez garder vos jolies robes, vous devez me promettre de rester dans la tour

Programmes : (CE2 cm1 cm2) iconProgrammes d’histoire cm2 et 3ème






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com