Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie





télécharger 73.06 Kb.
titreRéflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie
date de publication07.10.2017
taille73.06 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
Corpus numérique Montesquieu

Catherine Volpilhac-Auger

Société Montesquieu et UMR CNRS 5037

Actualisation : 11 novembre 2015

I. Manuscrits en ligne



Pour Gallica, les métadonnées sont celles de la Bibliothèque nationale de France, dont j’ai retiré les éléments non pertinents dans le cadre de cette présentation sommaire. Mes ajouts et commentaires sont entre crochets.

Les données supplémentaires (dans le cadre de l’édition des Œuvres complètes, Société Montesquieu et UMR CNRS 5037) sont signalées comme « remarques ».

Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie



Titre : Montesquieu, Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie

Date d'édition : 1734

Type : manuscrit

Langue : Français

Format : Papier. - 68 p. - 248 x 178 mm

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/btv1b525038671

Source : Collection particulière, Coll. part.

Description : Le manuscrit a été vendu chez Sotheby's France le 26 novembre 2013. Voir la description du manuscrit sur le site de Sotheby's.

http://www.sothebys.com/fr/auctions/ecatalogue/2013/livres-manuscrits-pf1313/lot.6.html

Provenance : bnf.fr

remarque : Le manuscrit n’étant pas accessible lors de l’édition de cet ouvrage parmi les Œuvres complètes de Montesquieu (t. IX, 2006), le texte reproduit est celui de la seule édition existante (Mélanges inédits, édition des Bibliophiles de Guyenne, 1892).

L’Esprit des lois



Titre : Montesquieu . De l'Esprit des Lois. Livres I-VI

Titre : Montesquieu . De l'Esprit des Lois. NAF 12832

Type : manuscrit

Langue : Français

Format : 270 f. (140 bis, 181 bis)

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/btv1b6000035w

Source : Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits

remarque (valable pour tous les volumes de ce manuscrit) : La mention « Premier jet » qui figure au dos de la reliure du manuscrit, ne correspond pas à la réalité. Il s’agit d’un manuscrit de travail, dont les parties les plus anciennes remontent à une période comprise entre 1735 et 1739, et dont l’essentiel a été transcrit de 1739 à janvier 1747. De très nombreux passages, correspondant à un « premier jet » (expression elle-même contestable, à une époque où la composition est d’abord en grande partie mentale), ont disparu, laissant place à un recopiage qui seul a subsisté.

Ce manuscrit a été édité dans le cadre des Œuvres complètes de Montesquieu, t. III-IV, 2008 (Catherine Volpilhac-Auger éd.).

Titre : Montesquieu . De l'Esprit des Lois. NAF 12833

Titre : Montesquieu . De l'Esprit des Lois. Livres VII-XI

Langue : Français

Format : 274 f. (76 bis)

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/btv1b60000369

Source : Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits

Titre : Montesquieu . De l'Esprit des Lois. NAF 12834

Titre : Montesquieu . De l'Esprit des Lois. Livres XII-XV

Type : manuscrit

Langue : Français

Format : 244 f. (189 blanc)

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/btv1b6000037q

Source : Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits
Titre : Montesquieu . De l'Esprit des Lois. NAF 12835

Titre : Montesquieu . De l'Esprit des Lois. Livres XVI-XXI

Type : manuscrit

Langue : Français

Format : 354 f

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/btv1b60000384

Source : Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits
Titre : Montesquieu . De l'Esprit des Lois. Livres XXII-XXVIII

Titre : Montesquieu . De l'Esprit des Lois. NAF 12836

Type : manuscrit

Langue : Français

Format : 357 f.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/btv1b6000039j

Source : Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits

Lettres persanes (corrections)



Titre : Montesquieu. Dossier des Lettres persanes.XVIIIe s.

Type : manuscrit

Langue : Français

Format : Pap. - 153 f. (5, 9, 62-70, 122-129, 152-153 blancs). - 375 × 270 mm. - Rel. mar. havane

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/btv1b53003146z

Source : Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, NAF 14365

Couverture : La Brède (Gironde). Château

Description : Berny, Gérard de, homme politique. Manuscrit(s) provenant de lui

Description : La Brède (Gironde). Château. Manuscrit(s) provenant des archives Montesquieu

Description : Montesquieu, Charles de Secondat, Baron de La Brède et de. Lettre(s) persanes, (fragments et cahiers de corrections)

Description : Contient : Lettres et fragments rejetés du texte définitif de la main du secrétaire Damours, avec quelques notes autographes ; Notes dictées à Florence Fitz-Patrick pour des variantes aux lettres XCII et XXXV de l'édition de 1721 ; Corrections des Lettres persanes, dernière copie, dite « grand cahier des corrections » ; Corrections des Lettres persanes sur la première édition imprimée à Cologne, Pierre Marteau, 1721, en deux volumes in-12, copie dite « petit cahier des corrections » ; Copie par Florence Fitz-Patrick de lettres publiées dans le supplément de l'édition de 1754

Description : Dossier constitué par l'auteur dans les dernières années de sa vie en vue d'une nouvelle édition.
remarque : Il s’agit des cahiers de corrections que Montesquieu a préparés entre 1752 et février 1755, date de sa mort. Ils ont alimenté l’édition posthume des Lettres persanes, au tome III des Œuvres complètes (1758).

Sur son lit de mort, Montesquieu avait refusé de les communiquer à deux jésuites, Routh et Castel, qui voulaient s’en emparer. Il les avait confiés à Mme Dupré de Saint-Maur et à la duchesse d’Aiguillon, qui les ont transmis à son fils, Jean-Baptiste de Secondat.

La transcription intégrale et l’interprétation de ce dossier, qui a été utilisé pour l’édition posthume de 1758, ont été publiées dans la Revue Montesquieu, no 6, 2002, p. 71-229.[http://montesquieu.ens-lyon.fr/spip.php?article328]. L’édition critique (OC, t. I, 2004) a pu, grâce à ces manuscrits, établir quelle était la fiabilité des corrections de 1758.

Pensées



Bibliothèque municipale de Bordeaux, Ms 1866 (3 tomes).

http://bibliotheque.bordeaux.fr/in/faces/imageReader.xhtml?id=h::BordeauxS_Ms1866_01_JPEG

http://bibliotheque.bordeaux.fr/in/faces/imageReader.xhtml?id=h::BordeauxS_Ms1866_02_JPEG

http://bibliotheque.bordeaux.fr/in/faces/imageReader.xhtml?id=h::BordeauxS_Ms1866_03_JPEG
remarques : La reliure (et donc la division en volumes) est d’origine.

Le titre donné par la bibliothèque de Bordeaux (« Réflexions et pensées de Montesquieu ») est incorrect : il s’agit du recueil intitulé par Montesquieu « Mes pensées » et traditionnellement connu sous le titre de « Pensées », depuis la première édition (1899-1901).

Notes de lecture 

Geographica II



Bordeaux, bibliothèque municipale, Fonds patrimoniaux, Ms 2507

http://bibliotheque.bordeaux.fr/in/faces/imageReader.xhtml?id=h::BordeauxS_Ms2507_JPEG
remarques : Recueil intégralement publié dans les Œuvres complètes de Montesquieu, t. XVI, 2007.

Le Geographica I est perdu ; mais une partie de la table des matières a pu être reconstituée (OC, t. XVI, p. 415-417).


Autres notes et extraits de lecture



Bordeaux, bibliothèque municipale, Fonds patrimoniaux, Ms 2526

http://bibliotheque.bordeaux.fr/in/faces/imageReader.xhtml?id=h::BordeauxS_Ms2526_JPEG

remarques : Ce recueil contient principalement des extraits dus à Montesquieu ; quelques-uns sont de la main de son fils, Jean-Baptiste de Secondat, d’autres ne témoignent d’aucune intervention de la part de Montesquieu : ils ne seront donc pas publiés dans les Œuvres complètes de Montesquieu, t. XVII, 2015.

Dossier de L’Esprit des lois



Bordeaux, bibliothèque municipale, Fonds patrimoniaux, Ms 2506

http://bibliotheque.bordeaux.fr/in/faces/imageReader.xhtml?id=h::BordeauxS_Ms2506_JPEG
remarques : Le titre donné par la bibliothèque de Bordeaux (« Notes sur Montesquieu sur l'Esprit des lois et sur la Défense de l'Esprit des lois ») est erroné. Le dossier ne contient aucun élément relatif à la Défense de L’Esprit des lois ou portant sur Montesquieu ; il se compose de chapitres rejetés de L’Esprit des lois, d’essais de rédaction destinés à « des dissertations » ou à des réponses polémiques, etc.

L’ensemble, qui avait fait l’objet d’une édition partielle en 1904 (Henri Barckhausen, Montesquieu, L’Esprit des lois et les archives de La Brède, Bordeaux ; Genève, Slatkine Reprints, 1970), a été publié intégralement pour la première fois en 2001 (Catherine Volpilhac-Auger, L’Atelier de Montesquieu. Manuscrits inédits de La Brède, Naples, Liguori, « Cahiers Montesquieu » no 7). Cette publication, distribuée selon l’origine et la destination des différents éléments de cet ensemble hétérogène, est reprise dans les tomes IV (Oxford, Voltaire Foundation, 2008), VII (Lyon-Paris, ENS Éditions et Classiques Garnier, 2010) et VI (Lyon-Paris, ENS Éditions et Classiques Garnier, à paraître) des Œuvres complètes.


Correspondance


Bordeaux, bibliothèque municipale, Fonds patrimoniaux.

http://bibliotheque.bordeaux.fr/in/faces/browse.xhtml?query=*&facetClause=%2BfederatedsearchSourceLimit_s%3AINMEDIA%3B%2Bsubject_s%3A%22Montesquieu+Correspondance%22%3B&sort=score&pageSize=20&view=list
remarques : La bibliothèque municipale de Bordeaux possède environ 70% de ce qui a été conservé de la correspondance (active et passive) de Montesquieu, qui compte moins d’un millier de lettres. La partie essentielle porte la cote Ms 1868, et est issue de la vente des manuscrits de La Brède en 1939. Mais de nombreux achats sont venus depuis cette date accroître la collection (voir Louis Desgraves, Inventaire des documents manuscrits des fonds Montesquieu de la bibliothèque municipale de Bordeaux, Genève, Droz, 1998).

Cette correspondance est en cours de publication : Œuvres complètes, t. XVIII (1700 - printemps 1731), Oxford, Voltaire Foundation, 1998 ; t. XIX (1731 – juin 1747), Lyon-Paris, ENS Éditions et Classiques Garnier, 2014.

II. Imprimés




Lettres persanes



Voir Œuvres complètes, t. I, 2004, p. 84-131 (bibliographie de Cecil P. Courtney) 


  1. Première édition, première impression, « A Cologne, chez Pierre Marteau », 1721, 2 volumes in-12 (« 21PM1 »)


[Amsterdam, Susanne de Caux, veuve de Jacques Desbordes, mai 1721 ; 150 lettres]
Mannheim, Universitästsbibliothek, Fr.Mf.472 (1 et 2)
http://digi.bib.uni-mannheim.de/content/pageview/200100

http://digi.bib.uni-mannheim.de/content/pageview/201725


  1. Seconde édition, « A Cologne, chez Pierre Marteau », 1721, 2 volumes in-12 (« 21 PM2 ») Paris, BNF, Arsenal, RESERVE 8-BL-31928 (1) et (2) ark:/12148/btv1b8618439j et ark:/12148/btv1b86184406


[Seconde édition, publiée en octobre 1721 par Jacques Desbordes (Susanne de Caux), avec de nouvelles lettres authentiques, et la disparition de plusieurs lettres de la première édition (même libraire, mai 1721) ; 140 lettres]


  1. « A Cologne, chez Pierre Marteau », 1721, 2 volumes in-12 (« 21 PM3 »)




  1. « A Amsterdam, chez Pierre Brunel », 1721, 2 volumes in-12 (« 21PB1 »)




  1. « A Amsterdam, chez Pierre Brunel », 1721, 2 volumes in-12 (« 21PB2 »)




  1. « A Amster(d)am, chez Pierre Brunel », 1721, 2 volumes in-12 (« 21PB3 »)



  1. « A Amster(d)am, chez Pierre Brunel », 1721, 2 volumes in-12 (« 21PB4 ») « Réimpression de 21PM1, probablement faite à Rouen par Robert Machuel »

Paris, Bibliothèque nationale de France, département Réserve des livres rares, Z-15211 et 15212 : ark:/12148/bpt6k1051588x et ark:/12148/bpt6k10515900

  1. « A Cologne, chez Pierre Marteau », 1721-1722, 2 volumes in-12 (« 21 PM4 »)



Lettres persanes (« Supplément »)


Bibliothèque nationale de France, département Réserve des livres rares, Rés. P-Z-2061 ark:/12148/bpt6k72279q

À cette édition de 1754 a été ajouté un « Supplément » présentant les corrections ajoutées à l’édition posthume des Lettres persanes, dans les Œuvres de 1758. Le Supplément est donc beaucoup plus tardif. Mais la date de cette édition a longtemps laissé croire que Montesquieu avait transmis lui-même aux libraires les corrections et les additions qui font passer l’ouvrage de 150 à 161 lettres, et qui revient sur certaines propositions audacieuses de la première édition (1721). L’édition « définitive » des Lettres persanes est celle que l’on trouve dans les Œuvres de 1758 (voir plus loin).

Discours de réception à l’Académie française


Discours prononcé dans l'Académie françoise, le... 24 janvier 1728, à la réception de M. le président de Montesquieu

J.-B. Coignard fils (Paris), 1728

In-4o , 8 p.

  • adressé à « madame du Tost [? ou Dutout ?] » (de la main du secrétaire de Montesquieu, l’abbé Duval)

Bibliothèque nationale de France, Arsenal 4-BL-953 (2,2)

Identifiant BNF : ark:/12148/btv1b86145743

remarque : L’identification de la destinaire reste à faire : toute suggestion est la bienvenue (montesquieu@ens-lyon.fr).

  • adressé à « madame la marquise de Lambert » (de la main du secrétaire de Montesquieu, l’abbé Duval)

Bibliothèque municipale de Lyon, Réserve 120303

Identifiant : http://books.google.fr/books?id=Uwf11rRwI_IC

remarque : Cet exemplaire a servi de texte de base à l’édition de cet opuscule (Œuvres complètes, t. IX, Œuvres et écrits divers II, p. 3-15) : il a été envoyé par Montesquieu à une de ses plus proches amies, qui de plus avait pris une part active à son élection à l’Académie française.


Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence



Voir Œuvres complètes, t. II, 2000, p. 52-55 (bibliographie de Cecil Courtney)
Première édition (1734)


  • Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence, Amsterdam, Jaques Desbordes, 1734

In-8o, 2 ff. non ch., 277 p. et l'errata

Bibliothèque nationale de France, Réserve des livres rares, RES-J-3035

ark:/12148/btv1b8613371v

« Première édition, seconde émission, comportant deux cartons de plus que la première et un errata. »


  • Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence, Amsterdam, Pierre Mortier, 1734

In-8° , 2 ff. non ch., 277 p. et l'errata

Bibliothèque municipale de Lyon, 806601

http://books.google.fr/books?id=2ZSn9EGCp_QC

« contrefaçon de la première émission de la première édition. »

Deuxième édition (1748)

  • Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence, nouvelle édition, revue, corrigée et augmentée par l'auteur, à laquelle on a joint un Dialogue de Sylla et d'Eucrate, Paris, Huart et Moreau fils, 1748

In-12, 2 ff. non ch., 365 p. et le privilège, frontisp., fleuron et bandeau par Eise[n]

Bibliothèque nationale de France, J-14411

ark:/12148/bpt6k8509133

L’Esprit des lois




Édition originale


De l'Esprit des loix ou du Rapport que les loix doivent avoir avec la constitution de chaque gouvernement, les moeurs, le climat, la religion, le commerce, &c . à quoi l'auteur a ajouté des recherches nouvelles sur les loix romaines touchant les successions, sur les loix françoises, & sur les loix féodales. Tome premier [-second]

A Genève, chez Barrillot & fils, [1748]

2 vol. in-4o ([8]-XXIV-522 ; [4]-XVI-564 p.)

Bibliothèque nationale de France, département Arsenal, RESERVE 4-J-147

ark:/12148/btv1b8618462s

ark:/12148/btv1b8618461c

remarques : La mention de la notice de la Bibliothèque nationale de France, « Contributeur : Vernet, Jacob (1698-1789). Éditeur scientifique », pour être traditionnelle, n’en est pas moins fausse. Jacob Vernet n’a servi que d’intermédiaire (assez indiscret) et de correcteur d’épreuves, Montesquieu n’ayant nul besoin d’un « éditeur scientifique » (Catherine Volpilhac-Auger, Un auteur en quête d’éditeurs ? Histoire éditoriale de l’œuvre de Montesquieu (1748-1964), Lyon, ENS Éditions, 2011, chap. v). Seul son zèle à se faire valoir (plus efficace que son attention comme correcteur) lui a permis de se faire cette réputation, consacrée par des notices bibliographiques qui se répètent les unes les autres depuis deux siècles.

C’est également par erreur que dans cette notice est indiquée, sans crochets, la date de 1748 : celle-ci est certes bien connue et parfaitement attestée par la correspondance de Montesquieu, mais l’ouvrage lui-même ne porte pas cette date.

Cette édition se distingue de sa contrefaçon (ou si l’on préfère, réimpression) parisienne, parue en janvier 1749, par sa page de titre ; l’impression parisienne porte « Barillot, & Fils », au lieu de « Barrillot & Fils ».

Cet exemplaire est remarquable car il comporte le texte primitif, supprimé par des cartons, ainsi qu’une lettre, reliée dans l’ouvrage, qui explique la présence de ces cartons par le zèle déployée par les autorités françaises pour connaître le texte initial de l’ouvrage (sur cette lettre, la signature de Montesquieu est contrefaite).

Réimpression parisienne [1749]



Madrid, Universitad Complutense, A-17-2-12 et 13
http://books.google.fr/books?id=cAl5at_6LyYC

http://books.google.fr/books?id=8MHFPXb-otsC
remarque : Cette édition, extrêmement répandue, a été imprimée à Paris en décembre-janvier 1749 (comme l’édition originale, elle ne porte pas de date). Elle porte comme adresse : « Barillot, & Fils », ce qui la différencie de l’édition originale, qui porte « Barrillot & Fils » (un seul r, et une virgule ajoutée). Aux nombreuses fautes de l’édition originale, elle en ajoute d’innombrables, dues à la précipitation. À la fin du premier tome figure un errata. Catherine Volpilhac-Auger, avec la collaboration de Gabriel Sabbagh et de Françoise Weil, Un auteur en quête d’éditeurs ? Histoire éditoriale de l’œuvre de Montesquieu (1748-1964), Lyon, ENS Éditions, 2011, chap. i-iv.

Édition (posthume) de 1757



De l'esprit des loix. Nouvelle édition revue, corrigée & considérablement augmentée par l'auteur

Londres [Paris, Huart et Moreau fils], 1757, 4 vol. in-12

Bibliothèque nationale de France, Z-29751

ark:/12148/bpt6k62435918

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6432357f

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6227694j

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6424220d

Notice d'ensemble : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb309703602

remarque : La date est peut-être fictive : on n’en enregistre aucun compte rendu ni même aucune mention en 1757. Le rapport avec l’édition de L’Esprit des lois dans les Œuvres de 1758 n’est pas clair. Chacune des deux éditions a ses spécificités, celle de 1758 n’étant nullement copiée sur celle qui porte la date de 1757 : voir Catherine Volpilhac-Auger, Un auteur en quête d’éditeurs ? Histoire éditoriale de l’œuvre de Montesquieu (1748-1964), Lyon, ENS Éditions, 2011, p. 154-171.

Comme pour l’édition des Œuvres de 1758, on n’a aucune certitude sur les corrections introduites par les éditeurs après la mort de Montesquieu (février 1755). Voir ci-après, Œuvres de 1758, Remarque.

Œuvres (1758)


Œuvres de M. de Montesquieu, nouvelle édition revue, corrigée & considérablement augmentée par l'auteur

Amsterdam et Leipsick, Arkstée et Merkus [Paris, Huart et Moreau fils]

3 vol. (LXXXVI-527, XVI-634, 638 p.) ; in-4o

Bibliothèque nationale de France, Z-5191-5193

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb309701746

ark:/12148/bpt6k62267579

ark:/12148/bpt6k62158735

remarque : Les notices descriptives de la Bibliothèque nationale de France doivent être corrigées. Pissot n’a aucune raison d’être nommé comme éditeur (imprimeur-libraire) de cet ouvrage. Et comme Jacob Vernet pour L’Esprit des lois (voir L’Esprit des lois, « Édition originale »), François Richer n’a rien d’un « éditeur scientifique » : il s’agit là encore d’une légende, ou d’une approximation, répétée de bibliographie en bibliographie. François Richer a travaillé à une nouvelle table des matières ; seuls peuvent être reconnus comme ayant contribué à l’édition l’ancien secrétaire et le fils de Montesquieu, Florence Fitz-Patrick et Jean-Baptiste de Secondat, qui ont dû retrouver et trier dans la masse des manuscrits de Montesquieu les corrections inachevées de L’Esprit des lois (voir Catherine Volpilhac-Auger, Un auteur en quête d’éditeurs ? Histoire éditoriale de l’œuvre de Montesquieu (1748-1964), Lyon, ENS Éditions, 2011, p. 154-168).

Le Temple de Gnide (illustrations)



Le Mire, Noël (1724-1800). Graveur

Éditeur : Le Mire (Paris)

10 estampes, taille-douce, 1772

11,8 cm (L) x 17,7 cm (H)

Identifiant : ark:/12148/btv1b2200183z

Bibliothèque nationale de France. Cotes : voir ci-dessous

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38498264r

Description (Bibliothèque nationale de France) : Comprend : [Pl. en reg. p.1. Premier chant : Vénus et Vulcain, sur le lit nuptial, devant l'assemblée des Dieux et des nymphes (dont Mercure et Zeus).] Sa robe fuit ses genoux, la toile vole... [Cote : 4 ° Z Don 205 (39)/Microfilm R 122407] ; [Pl. en reg. p.25. Second chant : une coquette, venue à Gnide, reçoit l'oracle de Vénus. ] Tu mourras accablée de refus et de mépris. [Cote : 4 ° Z Don 205 (39)/Microfilm R 122407] ; [Pl. en reg. p.31. Troisième chant : Vénus et les trois Grâces couronnent la beauté de Thémire.] Elle appella les Grâces : Allez la couronner... [Cote : 4 ° Z Don 205 (39)/Microfilm R 122407] ; [Pl. en reg. p.45. Quatrième chant : Thémire et son amant.] Une nuit que j'étois dans cet état tranquille... [Cote : 4 ° Z Don 205 (39)/Microfilm R 122407] ; [Pl. en reg. p.61. Cinquième chant : Aristée et Camille.] Je sens couler mes larmes... [Cote : 4 ° Z Don 205 (39)/Microfilm R 122407] ; [Pl. en reg. p.73. Sixième chant : la Fureur jette un serpent dans le coeur de l'amant de Thémire.] Elle détacha un de ses serpents. .. [Cote : 4 ° Z Don 205 (39)/Microfilm R 122407] ; [Pl. en reg. p.87. Septième chant : l'Amour se cache sous les jupes de Thémire.] Il se cacaha sous ses genoux, je le suivis... [Cote : 4 ° Z Don 205 (39)/Microfilm R 122407] ; [Pl. en reg. p.99 : Céphise coupe les aîles de l'Amour.] Elle coupa le sommet des aîles de l'Amour... [Cote : 4 ° Z Don 205 (39)/Microfilm R 122407] ; [Pl. en reg. p.102 : Jupiter envoie Cupidon auprès de Vénus pour que l'amour de la déesse fasse repousser les aîles de l'Amour.] La chaleur va les faire renaître... [Cote : 4 ° Z Don 205 (39)/Microfilm R 122407]

Lettres familières


Voir Œuvres complètes, t. XIX, 20014, p. li-lxviii (bibliographie de Cecil P. Courtney) 

Édition originale [Florence], 1767 (in-12, 264 pages) :

Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, AA 7797

https://books.google.fr/books?id=P7MUAAAAQAAJ
Bibliothèque municipale de Lyon, 380997

https://books.google.fr/books?id=d23oQ8ArNlUC

Une édition expurgée (pour donner satisfaction à Mme Geoffrin) a été publiée sans lieu d’édition (en fait, Lyon) la même année :

British Library, 522.B28 (correction à apporter à la bibliographie citée, p. liii)

https://books.google.fr/books?id=sPdeAAAAcAAJ

Une édition expurgée et augmentée a été publiée par Vincent et Durand neveu en 1767 également  (« A Florence, et se trouve à Paris ») :

Koninklijke Bibliotheek (Nationale bibliotheek van Nederland), KW 482 J 11

https://books.google.fr/books?id=c4FYAAAAcAAJ

Œuvres posthumes


Londres [fausse adresse], et se trouve à Paris, chez de Bure fils Aîné, 1783


Œuvres posthumes de M. de Montesquieu

1 vol. (IV-239 p.) ; in-12

Bibliothèque nationale de France, Z-29892

ark:/12148/bpt6k6495917k

remarque : Première publication (incomplète) d’Arsace et Isménie ; republication des ouvrages suivants, authentifiés du fait que l’édition a été faiteà l’instigation du fils de Montesquieu, Jean-Baptiste de Secondat (voir Catherine Volpilhac-Auger, Un auteur en quête d’éditeurs ? Histoire éditoriale de l’œuvre de Montesquieu (1748-1964), p. 198-201) : le Discours de rentrée au parlement de Bordeaux en 1725 (dit également Discours sur l’équité) et Ébauche de l’éloge du duc de Berwick ; publication augmentée de l’Essai sur le goût.

III. Ouvrages contemporains sur L’Esprit des lois




Claude Dupin, Réflexions sur […] L’Esprit des lois


Réflexions sur quelques parties d'un livre intitulé de l'Esprit des loix, 2 volumes in-8o

Paris, Benjamin Serpentin (fausse adresse), 1749

Bibliothèque nationale de France, Arsenal, RESERVE 8-J-35 (1) et (2)

ark:/12148/bpt6k1040417x

ark:/12148/bpt6k1040419r

Source : Bibliothèque nationale de France, département Arsenal, RESERVE 8-J-35 (2)
remarque : Ouvrage très rare, dont la plupart des exemplaires ont été supprimés par l’auteur.

Montesquieu en a fait copier quelques pages, relatives au commerce : Bordeaux, bibliothèque municipale, Ms 2506/16 : voir Bordeaux, bibliothèque municipale, Fonds patrimoniaux, Ms 2506 http://bibliotheque.bordeaux.fr/in/faces/imageReader.xhtml?id=h::BordeauxS_Ms2506_JPEG

Alexandre Deleyre, Le génie de Montesquieu



Le génie de Montesquieu, 1758 (Reproduction en fac-similé, Slatkine, Genève), 1 vol. (IV-438 p.)

Bibliothèque nationale de France, 16- R- 14948

ark:/12148/bpt6k8334d

Stefano Bertolini, Analyse raisonnée de L’Esprit des lois



Analyse raisonée de l’Esprit des loix, Genève, Cl. Philibert et Barth. Chirol, 1771

Oxford, Taylorian Institution, VM3.E.BER

https://books.google.fr/books?id=0VAHAAAAQAAJ


similaire:

Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie iconDiaspora et métissage. Quelques réflexions sur les associations haïtiennes de Guyane

Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie iconColloque
«Quelques réflexions sur le statut ontologique des images à la lumière du cas assyrien»

Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie iconRenee et Sinan célèbreront leur union le weekend des 13 et 14 juin...
«Jardins de Roquelin» à quelques pas de Meung sur Loire. Ce savant mélange de roses anciennes saupoudrées dans un jardin à l’anglaise...

Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie iconNotice sur les livres de Denis Duclos disponibles
«le Translatador»- plusieurs de mes livres récents. Je vous en adresse la liste ainsi que quelques lignes de sommaire, le fac-similé...

Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie iconNote : les numéros suivis d’un h sont des hors-série tous les bateaux...

Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie iconNotes …Tout n’est donc pas rédigé ! Auteur
«Réflexions épistémologiques» générales et appliquées à quelques sujets de l’agrégation interne

Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie iconSemaine des mathématiques à Saint-Pierre
«Annexes de la semaine des mathématiques» et «corrigés» accompagnent celui-ci pour vous donner quelques indices, quelques pistes,...

Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie iconI quelques constats sur l’attractivité économique française
«Made in France» et les performances sectorielles des entreprises d’origine française sont par ailleurs minorées par rapport à leur...

Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie icon1. L’Institut français de l’Éducation, une vieille expérience, un nouvel élan
«ressources vives», sur lesquelles je vais m’appuyer pour proposer quelques éclairages sur les questions en jeu

Réflexions sur le caractère de quelques princes et sur quelques événements de leur vie iconBordeaux-chartrons bordeaux-encheres
«on [y] trouve quelques réflexions pratiques assez utiles et beaucoup de preuves du penchant de l'auteur à surcharger ses malades...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com