Littérature et société en France





télécharger 63.76 Kb.
titreLittérature et société en France
date de publication28.10.2017
taille63.76 Kb.
typeLittérature
h.20-bal.com > littérature > Littérature
Littérature et société en France

Gisèle Sapiro

IFS-NYU (automne 2010)

Syllabus

Le cours examinera les rapports entre littérature et société en France selon quatre perspectives socio-historiques : les attentes de la société à l’égard de la littérature, le métier d’écrivain et la vie littéraire, le rôle social et politique de l’écrivain, les rapports entre littérature et identité, et plus particulièrement entre littérature et nation ainsi que leur redéfinition à l’heure de la mondialisation.

En premier lieu, on étudiera les contraintes sociales qui pèsent sur la production littéraire et la question de son autonomie face à l’Etat et au marché. Cette autonomie s’est affirmée au 19e siècle par la construction d’une éthique professionnelle dégagée des attentes politiques, morales et économiques. Les procès littéraires, notamment celui de Flaubert et de Baudelaire, constitueront un des lieux d’observation de la confrontation entre les valeurs artistiques et celles de la morale publique. Le deuxième volet abordera la question du métier d’écrivain du point de vue professionnel : construction de la vocation, droit d’entrée, conditions d’exercice du métier (droit d’auteur, contrat d’édition, droits sociaux), institutions littéraires (sociétés d’auteurs, académies, prix littéraires). On verra comment, malgré un certain degré de professionnalisation, le métier d’écrivain, qui est peu réglementé, constitue un « défi » pour la sociologie des professions, pour reprendre l’expression d’Eliot Freidson. Le troisième volet traitera du rôle social et politique de l’écrivain dans des périodes de crise nationale comme l’Affaire Dreyfus, l’Occupation allemande en France et la Guerre d’Algérie. On s’interrogera sur les choix politiques des écrivains et sur les modalités de l’engagement. Enfin, dans un dernier volet, on posera la question des relations entre littérature et identité (religieuse, sociale, sexuée, nationale). On se concentrera plus particulièrement sur les rapports entre littérature et nation. La littérature a connu un processus de nationalisation qui a été contrebalancé par l’émergence d’une « République mondiale des lettres » (Pascale Casanova), symbolisée par la notion de Weltliteratur de Goethe. On traitera de l’évolution de la position de la littérature française dans le monde, notamment à travers les traductions du français et en français à l’ère de la mondialisation, et la notion de « littérature monde en français ».

A travers des études de cas précis, il s’agira également d’initier les étudiants aux méthodes d’histoire et de sociologie de la littérature et d’introduire des approches théoriques comme celles de Raymond Williams, Pierre Bourdieu, Michel Foucault, ainsi que des textes d’écrivains illustrant la problématique.

Travail requis

  • Un exposé oral sur un des textes discutés en séance ou figurant dans les lectures complémentaires

  • Un devoir final (15 à 20 pages).



1/ Littérature et société : introduction à une approche sociologique
Raymond Williams, « Towards a Sociology of Culture », in Raymond Williams, Culture. Glasgow: Fontana Press, 1980, pp. 9-33.
Pierre Bourdieu, “The field of cultural production, or : the economic world reversed”, Poetics 12 (4-5), 1983, pp. 311-356. Reprint in Pierre Bourdieu, The Field of Cultural Production. Essays on Art and Literature. R. Johnson (introd. and ed.). Cambridge: Polity Press, 1993, pp. 29-73.
Lectures complémentaires :
Alain Viala, « Effets de champ, effets de prisme », Littérature, n°70, 1988, pp. 64-72.
Priscilla Parkhurst Ferguson, Literary France : The Making of a Culture. Berkeley: University of California Press, 1987.

2/ L’autonomisation du champ littéraire
Pierre Bourdieu, « La conquête de l’autonomie. La phase critique de l’émergence du champ », Les Règles de l'art. Genèse et structure du champ littéraire. Paris : Seuil, 1992, pp. 75-160. English Trsl. The Rules of Art. Cambridge : Polity Press, 1996.
Théophile Gautier, Préface à Mademoiselle de Maupin, Paris : Garnier-Flammarion, coll. « GF », 1966.
Lectures complémentaires
Pierre Bourdieu, Les Règles de l'art. Genèse et structure du champ littéraire. Paris : Seuil, 1992, pp. 75-160. English Trsl. The Rules of Art. Cambridge : Polity Press, 1996.
Alain Viala, Naissance de l’écrivain. Sociologie de la littérature à l’âge classique. Paris : Minuit, 1985.

3/ Les procès littéraires et la construction d’une éthique de responsabilité de l’écrivain
Michel Foucault , “ Qu’est-ce qu’un auteur? ” [1969], Dits et écrits, t. I, 1954-1988. Paris : Gallimard, 1994, pp. 789-820.
Dominick LaCapra, "Madame Bovary" on Trial. Ithaca: Cornell University Press, 1982, pp. 15-64.
Procès intenté à Flaubert pour Madame Bovary, Appendice à Madame Bovary in Flaubert, Œuvres, Paris : Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », t. I, pp. 615-683.

(se trouve également dans édition de poche de Madame Bovary).

Lectures complémentaires 
Elisabeth Ladenson, Dirt for Art’s Sake. Books on Trial from Madame Bovary to Lolita, Ithaca: Cornell UP, 2007.
Yvan Leclerc, Crimes écrits. La littérature en procès au 19e siècle. Paris : Plon, 1991.


4/ Le métier d’écrivain : entre vocation et profession
Christophe Charle, « Situation du champ littéraire », Littérature, n°44, 1982, pp. 8-21.
Eliot Freidson , “ Les professions artistiques comme défi à l’analyse sociologique ”, Revue française de sociologie, vol. XXVII, n°3, 1986, pp. 431-444.
Nathalie Heinich, « Façons d’être écrivain. L’identité professionnelle en régime de singularité », Revue française de sociologie, vol. XXXVI, n°3, 1995, pp. 499-524.
Lectures complémentaires
Gisèle Sapiro. « ‘Je n’ai jamais appris à écrire’. Les conditions de formation de la vocation d’écrivain », Actes de la recherche en sciences sociales, n°168, 2007, pp. 13-33.

5/ Les institutions de la vie littéraires : académies, écoles, prix.
Marc Fumaroli, « La coupole », in Marc Fumaroli, Trois institutions littéraires. Paris : Gallimard, coll. « Folio/histoire », 1994, pp. 11-109.
Rémy Ponton, « Programme esthétique et accumulation de capital symbolique. L’exemple du Parnasse », Revue française de sociologie, vol. XIV, 1973, pp. 202-220.
Lectures complémentaires
James English, The Economy of Prestige: Prizes, Awards and the Circulation of Cultural Value. Cambridge, MA: Harvard University Press, 2005.

7/ La figure de l’intellectuel : les écrivains et l’Affaire Dreyfus
Christophe Charle, « Champ littéraire et champ du pouvoir, les écrivains et l’affaire Dreyfus », Annales ESC, n°2, 1977, pp. 240-264.
Susan Suleiman, “The Intellectual Sublime: Zola as Archetype of a Cultural Myth,” in J.-J. Goux & P. Wood (eds.), Terror and Consensus: Vicissitudes of French Thought. Stanford: Stanford U.P., 1998, pp. 159-172.

Lectures complémentaires
Christophe Charle, Naissance des « intellectuels » 1880-1900, Paris, Minuit, 1990.

7/ Les principes des choix politiques des écrivains : le cas de l’Occupation allemande
Jean-Paul Sartre, « Qu’est-ce qu’un collaborateur ? », Situations, III. Lendemains de guerre. Paris : Gallimard, 1949, rééd. 1976, pp. 43-61.
Gisèle Sapiro, « La raison littéraire. Le champ littéraire français sous l’Occupation allemande (1940-1944) », Actes de la recherche en sciences sociales, n°111-112, 1996, pp. 3-35.

En ligne : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/arss_0335-5322_1996_num_111_1_3166?_Prescripts_Search_isPortletOuvrage=false
Lectures complémentaires
Gisèle Sapiro, La Guerre des écrivains, 1940-1953. Paris : Fayard, 1999.
Anne Simonin, Les Éditions de Minuit 1942-1955. Le devoir d’insoumission. Paris : IMEC, 1994.

8/ Responsabilité et engagement
Jean-Paul Sartre, « Présentation des Temps Modernes » [octobre 1945], Situations II. Qu’est-ce que la littérature ? Paris : Gallimard, 1948, rééd. 1975, pp. 9-30.
Anna Boschetti, Sartre et « Les Temps Modernes ». Une entreprise intellectuelle. Paris : Minuit, 1985, pp. 185-220 (chap. 7).
Lectures complémentaires
Alice Yaeger Kaplan, The Collaborator. The Trial and Execution of Robert Brasillach, Chicago and London, University of Chicago Press, 2000
Jean-Paul Sartre, La Responsabilité de l’écrivain. Paris : Verdier, 1998, 60 p.

9/ Avant-garde littéraire et avant-garde politique
Anne Simonin, « La littérature saisie par l’histoire : nouveau roman et guerre d’Algérie aux Editions de Minuit », Actes de la recherche en sciences sociales, n°111-112, 1996, pp. 59-75. En ligne : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/arss_0335-5322_1996_num_111_1_3168?_Prescripts_Search_isPortletOuvrage=false
Alain Robbe-Grillet, « Une voie pour le roman futur », Pour un nouveau roman, Paris, Minuit, 1961, pp. 15-23.
Lectures complémentaires
Peter Bürger, Theory of the avant-gardes [1973]. Manchester University Press/University of Minnesota Press, 1984.

10/ Littérature et identité
Hervé Serry, introduction au numéro « Littérature et identités », Sociétés contemporaines, n° 44, 2001, pp. 5-14. En ligne : http://www.cairn.info/redirect.php?SCRIPT=/load_pdf.php&ID_ARTICLE=SOCO_044_0005




Buata Bundu Malela, « Césaire nomothète », Les écrivains afro-antillais à Paris (1920-1960). Stratégies et postures identitaires, Paris, Karthala, 2008, chap. 7.

Aimé Césaire, Cahier d’un retour au pays natal, Paris, Bordas, 1945.
Lectures complémentaires
Katharina Städtler, Genèse de la littérature afro-francophone en France
entre les années 1940 et 1950, Mots Pluriels, n°8, 1998. En ligne : http://motspluriels.arts.uwa.edu.au/MP898ks.html

12/ Littérature nationale ou Weltliteratur ?
Anne-Marie Thiesse, « Communautés imaginées et littérature », Romantisme, 143 (1), 2009, pp. 61-68.
Pascale Casanova, La République mondiale des lettres. Paris : Seuil, 1999, chap. 1 (pp. 21-68). English Trsl. 2005. The World Republic of Letters, Cambridge (MA), Harvard University Press, chap. 1.
Manifeste “Pour une littérature monde en français”, Le Monde des livres, 19 mars 2007.

En ligne : http://www.etonnants-voyageurs.com/spip.php?article1574
Lectures complémentaires
Benedict Anderson, Imagined Communities: Reflections on the Origin and Spread of Nationalism. Verso : London, 1983.
Anne-Marie Thiesse, La Création des identités nationales. Europe XVIIIe-XXe siècle, Paris, Seuil, 1999, rééd. « Points », 2000.

13/ Sociologie de la traduction
Itamar Even-Zohar, “The Position of Translated Literature within the Literary Polysystem”, Poetics Today, vol. 11, n°1, 1990, pp. 45-52.
Johan Heilbron, “Towards a sociology of translation: Book translations as a cultural world system.” European Journal of Social Theory vol. 2, n°4, 1999, pp. 429-444.
Gisèle Sapiro, “Globalization and cultural diversity in the book market : the case of translations in the US and in France”, Poetics, vol. 38, n°4, 2010, under press.
Lectures complémentaires
Daniel Milo, « La bourse mondiale de la traduction: un baromètre culturel ». Annales ESC, n°1, 1984, pp. 92-115.
Gisèle Sapiro (ed.), Translatio. Le Marché de la traduction en France à l’heure de la mondialisation. Paris : CNRS Editions, 2008.

14/ Traduction, transferts et échanges littéraires à l’heure de la globalisation
Emily Apter, “On translation in a global market”, Public Culture, vol. 13, n°1, 2001, pp. 1-12.

Gisèle Sapiro, Les échanges littéraires entre Paris et New York à l’ère de la globalisation, CESSP, avril 2010. http://www.lemotif.fr/fichier/motif_fichier/143/fichier_fichier_syntha.se.paris.new.york.paris.pdf



similaire:

Littérature et société en France iconDepuis la loi du 7 mars 2009, France Télévisions regroupe au sein...

Littérature et société en France iconLittérature et société 2

Littérature et société en France iconLittérature et société

Littérature et société en France iconLittérature/questions de société

Littérature et société en France iconLittérature et Société séance du 28 / 01 / 14

Littérature et société en France iconLittérature, histoire, société

Littérature et société en France iconLittérature et politique Un titre plus exact serait «Littérature...
«Littérature et politique en France au xxème siècle». Ce cours se justifie en termes de science politique, c’est un complément aux...

Littérature et société en France iconCours histoire ts 2 Economie, société et culture en France I la France...

Littérature et société en France iconLa critique historique
«la littérature est l’expression de la société» I e elle change avec elle, ds l’espace et le tps

Littérature et société en France iconA. L’évolution du monde depuis 1945 : un monde structuré par des logiques de guerre froide
«Société/Ere d(e L)’abondance», société de consommation, société industrielle/postindustrielle






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com