Nouveaux horizons geographiques et culturels





télécharger 22.24 Kb.
titreNouveaux horizons geographiques et culturels
date de publication30.10.2017
taille22.24 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > littérature > Documentos
NOUVEAUX HORIZONS GEOGRAPHIQUES ET CULTURELS DES EUROPEENS

A L’EPOQUE MODERNE

L’ELARGISSEMENT DU MONDE AU XV°-XVI° SIECLES

CARTE Les grandes civilisations du monde vers 1450 (manuel NATHAN bleu p.158-159)

Faire définir le terme de civilisations (culture, langue, histoire, valeurs, religion, mode de vie communs à une communauté) : 1450 de nombreuses civilisations existent sur plusieurs continents.

Quelles sont les civilisations avec lesquelles les Européens pouvaient être en contact ? Celles qui sont les plus proches géographiquement : au nord - est la Moscovie et autour de la Méditerranée celle des OTTOMANS. Réactivation des connaissances de collège : Qui sont les Ottomans ? ( turcs /musulmans/ à la tête d’un empire).Quelles est leur capitale ? Connaissez- vous Istanbul sous un autre nom ? Byzance et Constantinople

Quels phénomènes les flèches mettent-elles en évidence ? des expéditions lointaines terrestres et maritimes.

Cette carte aurait-elle pu être dessinée en 1450 ? NON car le monde reste mal connu ou inconnu : les différentes régions du globe ne se connaissent pas.

Au Milieu du XV° siècle, deux dates clés bouleversent l’Europe et le monde 

1453 : prise de Constantinople par les Ottomans : la prestigieuse cité chrétienne tombe dans les mains des musulmans.

Quelle autre date à la fin du XV siècle bouleverse la conception que les Européens se font du monde ?

1492 : Découverte de l’Amérique par Christophe Colomb. Les européens s’ouvrent au monde et s’élancent sur les océans : Comment s’appelle cette période ? Les Grandes Découvertes.

Ces expéditions qui s’organisent mettent les hommes en mouvement, élargissent les horizons mais aussi vont créer des rivalités et des tensions.

Nous allons étudier plus particulièrement TROIS VILLES au cœur de ces changements qui mettent en contact des civilisations différentes :

-en Méditerranée : CONSTANTINOPLE la porte de l’Orient conserve un rôle majeur en Méditerranée

-en Amérique : TENOCHTITLAN/MEXICO conquise par les espagnols, symbolise le choc des Grandes Découvertes ;

- en Europe : SEVILLE, ville espagnole porte d’entrée du Nouveau Monde

-En quoi ces trois cités symbolisent-elles ce prodigieux élargissement du monde à la charnière des XV° et XVI° siècles ?

- Comment les Grandes Découvertes modifient-elles la place et le regard des Européens sur le monde ?

I- Ottomans et Européens se rencontrent à Constantinople

Redéfinir qui sont les OTTOMANS (manuel NATHAN Bleu CARTE2 p.155): peuples venus d’Asie centrale, convertis à l’islam (musulmans), ils soumettent l’Asie Mineure puis progressent dans les Balkans. →1453 ils occupent Constantinople

- Que font-ils de Constantinople qui devient la capitale de leur empire ?

- Quelles vont être leurs relations avec les européens ?

A) Constantinople, carrefour

1. Un lieu de contacts commerciaux majeurs

* DOC 1 Texte (manuel Belin doc 6 p.161) La ville vue par un voyageur français 

- que nous apprend ce document sur la population de la ville ?( de très nombreux étrangers vivent à Constantinople : « innombrables » »beaucoup » « plusieurs »,) De quels pays sont originaires les étrangers qui vivent à Istanbul?( Espagne, Portugal, Allemagne, Grecs, Venise, Florence, Raguse, France) Quels sont les métiers exercés par les non musulmans ?(boutiquiers juifs et chrétiens marchands)→commerce.

* DOC 2 Carte 2 p.155 (manuel NATHAN bleu) l’empire ottoman XIV°-XVII° siècles

Pourquoi Constantinople est un lieu propice aux échanges commerciaux ?

Constantinople, carrefour commercial et ville charnière entre l’Europe et l’Asie (épices, soies, or) d’où surnom de « Sublime Porte ».

2. Un lieu de contacts entre religions et cultures

* DOC 3  Plan (manuel Belin doc 3 p.160) Istanbul à la fin du XVI° 

A quoi correspondent les mots encadrés TOPKAPI (centre politique) BAZAR (centre économique) et les carrés de couleurs (lieux de cultes)? Quels sont ces lieux de culte ? (mosquées, églises et synagogues). Les musulmans ont parfois opéré des transformations des lieux de culte : trouvez un ex ? (SAINTE SOPHIE photo manuel Nathan bleu doc3 p.157)

Que dire de la situation religieuse de la capitale du sultan?

Constantinople ville qui respecte la liberté de cultes. La tolérance religieuse est mise en place par le sultan ( protection commerciale et liberté de culte contre un impôt).

* DOC 4 tableaux Nathan doc1 p.156 Evolution de la population de Constantinople

Tableau 1 : Quelle a été l’évolution démographique de la ville du milieu du XV°(1453) au milieu du XVI° siècle(1566) ? Vitalité de la population qui double dans la seconde moitié du XV siècle et qui au milieu du XVI° siècle est multipliée par 8.

Comment expliquer cette si forte progression ? Constantinople attire les Européens car elle reste une place commerçante essentielle en Méditerranée.

Tableau 2 : quelles sont les communautés religieuses représentées ? Quelles sont leurs évolutions ? Que traduisent ces fortes augmentations ?

Présence des 3 religions monothéistes → coexistence religieuse.

Insister sur la tolérance religieuse de la capitale ottomane qui attire de nombreux Européens ce qui explique la forte augmentation des 3 communautés.

A partir de ces quatre documents, comment caractériser la ville de Constantinople ?

Ces docs montrent le cosmopolitisme de la population de Constantinople et l’importance des activités commerciales liées à la présence de ces étrangers. Cosmopolitisme? vivent à Constantinople des personnes originaires de pays différents dont les cultures se mélangent et s’influencent réciproquement

Constantinople, ville cosmopolite, commerçante et tolérante, est la tête de pont d’un immense empire qui est riche, elle reflète :

B) La puissance de l’empire ottoman

1. Un empire fortement organisé

A la tête de l’empire ottoman : un sultan (titre des souverains dans certains états musulmans) qui détient à la fois  le pouvoir politique, religieux et militaire. Il réside dans sa capitale, Constantinople qui prend le nom d’ISTANBUL dans le palais impérial de Topkapi.

Le sultan dirige un empire devenu immense (manuel NATHAN bleu CARTE 2 p.155).Au début du XIV° siècle, les Turcs s’emparent de la majeure partie de l’Orient (dont La Mecque et Médine, centres religieux de l’Islam) et de l’Egypte. En Europe, ils ne cessent de progresser et arrivent jusqu’à Vienne dont le siège en 1529 sera un échec pour les Ottomans.

2 sultans se sont particulièrement illustrés :

- Mehmed II le conquérant de Constantinople en 1453 

PORTRAIT : Le sultan Mehmed II à la rose par Sinan Bey

Miniature ottomane du XV° siècle (extrait du Sarayi album) Istanbul (thesleeplessreader.wordpress.com)

- Soliman Le Magnifique (1494-1566) dont les conquêtes sont stoppées avec le siège de Vienne. Soliman le Magnifique règne sur prés de 20 millions de km2 : l’empire Ottoman est à son apogée.

PORTRAIT : Le sultan Soliman huile sur toile attribuée au Titien vers 1530

Kunsthistorisches Museum Vienne - ( premiumorange.com)

2. Les contacts entre Européens et turcs Ottomans restent complexes:

- les Européens sont partagés entre la méfiance, la peur ( le Pape arrive à organiser une nouvelle croisade contre l’Islam victoire navale des chrétiens à Lepante en 1571) et leurs propres intérêts : des intérêts commerciaux (les liens commerciaux ne sont jamais ininterrompus, forte présence des commerçants européens à Constantinople), des intérêts politiques ( traité diplomatique signé en 1535 entre François I° et Soliman le Magnifique, où la France s’allie aux turcs pour des raisons de rivalités politiques entre puissances européennes, pour faire contrepoids à l’immense empire des Habsbourg).

- Soliman le magnifique est le sultan le plus partagé entre sa culture orientale et la culture européenne qui l’attire (nombreux portraits de Soliman exécutés par des artistes européens ex : Le Titien, rôle de la sultane Roxelane d’origine ukrainienne)

TRANSITION : Les Européens restent présents à Constantinople mais ils ne veulent plus dépendre pour leur approvisionnement de l’Empire Ottoman et des intermédiaires italiens. Ils vont chercher de nouvelles routes commerciales vers l’Asie pour court-circuiter les routes traditionnelles centrées sur la Méditerranée.

similaire:

Nouveaux horizons geographiques et culturels iconPortulan, dit «de Christophe Colomb» Page 135
«Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens à l’époque moderne»

Nouveaux horizons geographiques et culturels iconNouveaux horizons géographiques et culturels des Européens à l’époque moderne
«premier peintre et ingénieur et architecte du Roi». C’est la reconnaissance de ses talents multiples et immenses

Nouveaux horizons geographiques et culturels iconI- le programme : Thème 4 Nouveaux horizons géographiques et culturels...
«Beau Dieu» de la Résurrection des cathédrales du xiième siècle est révolu, c’est l’image du Christ souffrant, martyrisé, celui de...

Nouveaux horizons geographiques et culturels iconCadres intellectuels, géographiques et religieux

Nouveaux horizons geographiques et culturels iconRecherche, innovation, expertise : quels enjeux ?
«cet article contient des résultats nouveaux et des résultats intéressants. Malheureusement, les résultats nouveaux ne sont pas intéressants...

Nouveaux horizons geographiques et culturels iconLeçon magistrale «ex-cathedra» donnée comme un tapis de faits, une...
«ex-cathedra» donnée comme un tapis de faits, une succession d’évènements ou de données géographiques

Nouveaux horizons geographiques et culturels iconSe repérer dans l’espace : construire des repères géographiques

Nouveaux horizons geographiques et culturels iconProgramme «Paris Nouveaux Mondes»
«Paris Nouveaux Mondes». Le financement est versé à l’établissement dans lequel l’étudiant est inscrit en thèse et habilité à gérer...

Nouveaux horizons geographiques et culturels iconDynamiques géographiques des grandes aires continentales : l’Amérique,...

Nouveaux horizons geographiques et culturels iconCongrès de Grenoble des 25, 26, 27 et 28 septembre 2008
«de terrain» et par des formateurs et chercheurs d’horizons variés (mathématiciens, didacticiens, épistémologues, historiens…)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com