Histoire de barcelone (Antiquité et Moyen Âge)





télécharger 19.99 Kb.
titreHistoire de barcelone (Antiquité et Moyen Âge)
date de publication14.10.2016
taille19.99 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > littérature > Documentos
HISTOIRE DE BARCELONE (Antiquité et Moyen Âge)

-Fondation de la ville romaine de Barcino sous Auguste (-15)

-Murailles romaines

-La voie Auguste traverse la ville (de Rome à Cadix)

-Barcelone, siège épiscopal (350)

-Barcelone, Hôtel de la monnaie (ceca) sous les Visigoths.

-Louis le Pieux, fils de Charlemagne, reconquit Barcelone en 802, en chassant les Musulmans.

-Barcelone : assiégée et parfois saccagée par les Musulmans à plusieurs reprises (852, 861, 956, 966, 971, 974 et 985).

-À la mort de Wifredo el Velloso (897), le comté de Catalogne devient héréditaire, toujours comme Marche Hispanique de l’Empire carolingien.

-Borrell II (966-992) ne prête pas serment comme vassal d’Hugues Capet.

-Alphonse I le Chaste (1162-1196), fils de Raymond Berenguer, comte de la Catalogne, et de Peronella, héritière du royaume d’Aragon, devient le premier roi de la Couronne catalano-aragonaise.

-Sous Jacques I (1208-1276) et Pierre III (1240-1285), c’est la période de splendeur de Barcelone :

1225 : Construction des chantiers navals (Atarazanas, en espagnol ; Drassanes, en catalan.

1232-1245 : Reconquête du royaume de Valence.

1265 : Conseil de Cent. (Construction du bâtiment actuel : 1373)

1282 : Création des Cortes (Parlement) en Catalogne.

1282 : Annexion de la Sicile.

1284 : Première Charte municipale, privilège octroyé par le roi.

-Le Bas moyen Age (XIV-XV) est pour Barcelone une période de crises successives, politiques et économiques, en dépit de l’expansion territoriale de la couronne d’Aragon.

1298 : Première pierre de la cathédrale de Barcelone.

1326 : Annexion de la Sardaigne.

1343-1349 : Reconquête des Baléares.

1359 : Palais Royal (Saló del Tinell).

1329-1383 : Construction de l’église de Santa María del Mar.

1381-1383 : Crise financière en Catalogne.

1399 : façade gothique du bâtiment abritant le Conseil de Cent (actuel Hôtel de Ville).

1402 : Construction du Palais de la Generalitat (gouvernement de la Catalogne (façade du bâtiment : fin XVI).

1416-1458 : Royaume d’Alphonse V d’Aragon le Magnanime.

1443 : Annexion du royaume de Naples.

-Guerre Civile (1462-1472) à Barcelone et en Catalogne entre les partisans de la Biga (oligarchie urbaine) et la Busca (classes populaires).
HISTOIRE DE BARCELONE (Époque moderne et contemporaine)
-1493 : Les Rois Catholiques reçoivent Christophe Colomb à Barcelone, au Palais Royal du Tinell, de retour de son premier voyage en Amérique.

-1494 : Un Conseil d’Aragon est créé en Castille, s’occupant des affaires de la Catalogne, du Royaume de Valence et d’Aragon proprement dit. La Couronne d’Aragon maintient, tout de même, ses monnaies propres, une triple fiscalité différente de celle de Castille et les institutions politiques ; dans le cas catalan, la Generalitat, les Cortes et le Conseil de Cent, organe municipal de Barcelone.

-1498 : Réforme municipale de Ferdinand II (Roi Catholique d’Aragon et de Castille) : la mairie de Barcelone est pacifiée grâce, en partie, à la inseculación. La petite noblesse commence à faire partie du Conseil des Cent.

-1557 : Construction du Palais du Lloctinent, demeure du Vice-roi, à côté du Palais Royal.

-1597 : Construction de la façade du palais de la Generalitat, place San Jaume.

-1640 : Révolte des Segadors, à Barcelone, contre la tentative du Comte-Duc d’Olivares de création d’une armée entièrement espagnole. Pau Claris proclame la République catalane, mais incapable de se défendre, la Catalogne fait appel à la France, qui occupe le comté durant quelques années. En 1652, les Français sont chassés de la Catalogne par l’armée de Philippe IV.

-En 1553, la population de Barcelone par rapport à celle de la Catalogne représente 9,4% des Catalans ; en 1718 : 8,3%.

-Au cours du XVIIIe siècle, Barcelone subit trois transformations importantes : la construction de la forteresse militaire de la Ciudadela et du quartier populaire, des marins pêcheurs, de la Barceloneta, à l’Est, ainsi que le percement et l’urbanisation du boulevard de las Ramblas, au milieu du Quartier Gothique.

-1714 : Suite à la révolte contre Philippe d’Anjou, (Felipe V), premier roi Bourbon d’Espagne, la Catalogne perd son autonomie fiscale, financière et politique. C’est le Decreto de Nueva Planta.

-1765 : Neuf ports espagnols sont autorisés à faire directement du commerce avec les colonies américaines, parmi lesquelles Barcelone.

-En 1787, la population de Barcelone par rapport à celle de la Catalogne représente 11% des Catalans ; en 1950 : 39% !

-1804 : 104 petites industries textiles à Barcelone ! En 1834 : 341 !

-1808-1812 : Barcelone occupée par l’armée de Napoléon. La Catalogne est rattachée en 1810 à la France, avec d’autres régions espagnoles au Nord de l’Ebre.

-Au XIX siècle, le théâtre de la Santa Creu, puis, le Liceo, en 1848, animent la vie théâtrale et musicale de la ville au plus haut niveau européen. Par contraste, le quartier du Raval, terrains vagues entre les deux enceintes de murailles jusqu’à cette époque-là, devient un arrondissement marginal, ouvrier, dégradé. Une des zones sera appelé le Barrio Chino, la Quartier Chinois. En effet, en 1856, le prolétariat représente 33% des Barcelonais.

-En 1843, au moment où la ville s’apprête à démolir les murailles, le général Espartero lance un bombardement contre Barcelone !

-Le nouveau Paseo de Gracia, boulevard plus large que las Ramblas, et mieux éclairé depuis 1853, grâce aux réverbère à gaz. À partir de 1891, c’est le boulevard préféré des architectes modernistes.

-1854-1859 : Le plan et le projet de l’Ensanche (Eixample, en catalan), conçu par l’architecte, Ildefonso Cerdà, sont approuvés par le Gouvernement central.

-Une seule année, 1872, est significative de l’ampleur de l’Ensanche : 1 319 logements construits, autrement dit : 204 700 mètres carrés nouveaux!

-1878 : Connexion ferroviaire entre Barcelone et la frontière française.

-1909 : Percement de la Vía Layetana.

-1926 : Première ligne de métro à Barcelone.

-La fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle est l’âge d’or de Barcelone : les peintres modernistes, comme Rusiñol, Casas, amis de Picasso, et les architectes modernistes : Gaudí, Domench i Montaner, Puig i Cadalfach…Puis, c’est le tour des Noucentistes, sous la direction intellectuelle d’Eugeni d‘Ors, et des avant-gardistes : Dalí, Salvat-Pappasseit, Barradas, les architectes du GATCPAC…

-Barcelone : ville d’Expositions Universelles (1888 et 1929), des Jeux Olympiques (1992) et du Forum des Cultures (2004). L’arc du Triomphe, le parc de la Ciudadela, le « Pueblo Español », la place d’Espagne, les stades olympiques, la « Vila Olimpica » (le quartier Olympique), enfin, l’aménagement du Bessós, en dérivent, respectivement.

-Entre 1919 et 1923, c’est une période de lutte féroce entre les mouvements ouvriers, épris de justice, et la patronale, veillant toujours à ses intérêts. Parfois les affrontements sont armés.

-Entre 1937 et 1939, Barcelone devient la capitale non seulement de la Catalogne, mais aussi du Gouvernement Basque et de la République Espagnole. La ville subit, une fois de plus, des bombardements meurtriers. En 1930, elle est occupée par les franquistes qui interdisent toute manifestation de culture nationale catalane et l’usage publique du catalan.

-Au début des années soixante, sur quatre ans, Barcelone voit arriver 800 000 personnes, en provenance du Sud et de la Galice, qui s’entassent dans la périphérie.

-En 1979, la Catalogne récupère son autonomie grâce au rétablissement de la démocratie en Espagne. Barcelone devient une ville de référence en Europe, qui concilie les services, l’industrie, le tourisme et la culture. Selon certains spécialistes un « modèle » urbanistique, selon d’autres secteurs, plus critiques, un modèle très loin d’être parfait.

-Barcelone est la ville de référence en Espagne au niveau de l’édition (30-40%), du design, de la mode et de la BD.

-Après l’étape de développement effréné de la fin du Franquisme, Barcelone renouvelle, à partir des années 70, ses quartiers historiques, améliore et élargit son équipement culturel (MNAC, MACBA, Auditori, Museo de Historia de Cataluña), ses parcs (Creueta del Coll, Parc de l’Espagne industrielle) et ses moyens de transports (liaison AVE, train haute vitesse, avec Madrid, Terminale 1 à l’aéroport…).

-En 2007 : 16,5% de la population de Barcelone n’a pas la nationalité espagnole…Vers une sorte d’ « auberge espagnole » ? Ou plutôt vers une identité post-nationale ? Parmi les 267 000 étrangers figurant sur le padrón (le recensement), 58 792 appartiennent à l’Union Européenne et 208 415 aux autres pays du monde.

similaire:

Histoire de barcelone (Antiquité et Moyen Âge) iconLes sociétés européennes au Moyen Âge
«Les pauvres des villes à la fin du Moyen Âge : histoire, historiographie et possibilités de relectures d’une question majeure un...

Histoire de barcelone (Antiquité et Moyen Âge) iconLe moyen âge les rois de France au Moyen Âge (2/2)

Histoire de barcelone (Antiquité et Moyen Âge) iconLe moyen âge les rois de France au Moyen Âge (1/2)

Histoire de barcelone (Antiquité et Moyen Âge) iconLa notion de matière littéraire au Moyen Âge
«Si Jean Bodel avait lu l’Estoire del Saint Graal, à quelle matière l’aurait-il rattachée ?»3, d’autant plus que la fin du Moyen...

Histoire de barcelone (Antiquité et Moyen Âge) iconEssais sur l'histoire de la mort en Occident : du Moyen Âge à nos jours

Histoire de barcelone (Antiquité et Moyen Âge) iconQui était Clovis?
«Mérovingiens : les premiers rois du Moyen Age». L’Histoire, novembre 2010, n°358, p. 38-63

Histoire de barcelone (Antiquité et Moyen Âge) iconLa medecine monastique dans l’occident medieval
«médecine monastique» comme une médecine pratiquée par des moines dans ou à partir d’un monastère. Elle eut son apogée du ixe siècle...

Histoire de barcelone (Antiquité et Moyen Âge) iconBulletin de la Société historique de Meaux et sa région, n° 10, 2013,...
Où l'eau est abondante, les vignobles excellents, les champs cultivés contigus et le sol extrêmement fertile Encore au xvie siècle,...

Histoire de barcelone (Antiquité et Moyen Âge) iconArticles dans des revues avec comité de lecture
...

Histoire de barcelone (Antiquité et Moyen Âge) iconLeçon d’ouverture au cours d’histoire du Moyen Age, à la Faculté...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com