Le peintre. Pablo Ruiz Picasso





télécharger 34.93 Kb.
titreLe peintre. Pablo Ruiz Picasso
date de publication13.05.2017
taille34.93 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > littérature > Documentos

Picasso – Guernica




Musée du Prado, Madrid

Le peintre.
Pablo Ruiz Picasso, né à Malaga en Espagne, le 25 octobre 1881 et mort le 8 avril 1973 à Mougins, France, était un peintre, dessinateur et sculpteur. Fondateur du cubisme* avec Georges Braque, il fut l'un des artistes majeurs du XXe siècle.
Cubisme : mouvement pictural initié par Picasso et Braque dans les années 1910. Il consiste à représenter le réel en s’affranchissant de la représentation « photographique » traditionnelle. Les objets sont représentés selon différents points de vue à la fois, et sont ramenés aux formes simples souvent géométriques.

Le contexte.

En 1931, les Républicains espagnols remportent les élections avec une majorité écrasante. Alphonse XIII, roi d’Espagne, est contraint à l’exil et la République est proclamée.

En Espagne, en février 1936, les partis de gauche accèdent au pouvoir et forment le Front populaire (Frente populare). Mais ce gouvernement est très mal accepté par la droite. En juillet, le général Franco soulève l’armée contre le gouvernement républicain.

C’est le début d’une guerre effroyable entre nationalistes (partisans de Franco) et républicains. Dans cette guerre civile, les dictatures italienne et allemande soutiennent les franquistes au nom de la lutte anticommuniste. Hitler envoie ainsi des hommes et du matériel, et teste de nouvelles stratégies comme l’emploi massif de l’aviation, en particulier à Guernica le 26 avril 1937.

En revanche, les républicains ne reçoivent pas d’aide officielle des démocraties européennes. Certains citoyens étrangers soutiennent le combat des républicains et s’engagent même dans les brigades internationales.



Hitler analyse la guerre d’Espagne
« Si l’Espagne devient réellement communiste, la France, vu son état présent, sera elle aussi bolchévisée le moment venu, et c’en sera alors terminé de l’Allemagne. Coincée entre le puissant bloc soviétique de l’est et le bloc communiste franco-espagnol à l’ouest, nous ne pourrions pas faire grand-chose si Moscou nous attaquait. »
Hitler, juillet 1936.



La France refuse d’intervenir en Espagne.
« Une fois la concurrence des armements installés sur le sol espagnol, quelles peuvent être les conséquences pour l’Europe entière, cela dans la situation d’aujourd’hui ?

La solution, ce qui permettrait peut-être à la fois d’assurer le salut de l’Espagne et le salut de la paix, c’est la conclusion d’une convention internationale par laquelle toutes les nations s’engageraient à l’abstention, en ce qui concerne la livraison d’armes, et s’engageraient à interdire l’exportation en Espagne de matériel de guerre. »
Léon Blum, septembre 1936

.



En 1939, Franco l’emporte. 600 000 Espagnols sont morts, 500 000 autres s’exilent pour échapper à la dictature qui s’installe.
Franco meurt en 1975. Il nomme son successeur, Juan Carlos (actuel roi d’Espagne), pensant qu’il poursuivrait sa « mission ». Mais Juan Carlos comprend la nécessité de changer rapidement de régime et, dès 1978, une nouvelle constitution fait de l’Espagne un état démocratique.

Des créations liées à la guerre et à la paix.


À la suite du bombardement de Guernica, horrifié par ce crime, Picasso se lance dans la création d'une de ses œuvres les plus célèbres : Guernica. Elle symbolise toute l'horreur de la guerre et la colère ressentie par Picasso face à la mort de nombreuses victimes innocentes.

Après la destruction de ce petit village basque, Picasso, bouleversé par les clichés parus dans le « Paris-Soir » du 1er mai 1937, dresse dans son atelier de la rue des Grands-Augustins une toile si immense qu’il est obligé de la mettre de biais.
Chez lui à Paris pendant la Seconde Guerre mondiale, Picasso aurait rencontré dans son atelier des officiers allemands très intéressés par son travail. Les officiers apercevant la célèbre peinture Guernica lui auraient demandé : « C'est vous qui avez fait cela ? », Picasso aurait répondu : « Non... vous »

Très opposé à la guerre, il a peint également la célèbre Colombe de la paix (1949) à l'occasion d’un gigantesque congrès organisé par le Mouvement Mondial pour la Paix (d’inspiration communiste), à Paris. Cette affiche se retrouva apposée sur tous les murs des villes d’Europe et fut un symbole important de la propagande du Mouvement.

La petite histoire raconte que Picasso traça aussi ce profil de colombe en hommage aux pigeons blancs qu’il gardait en cage dans son atelier mais surtout en souvenir de ceux présents dans les arbres de son enfance à Malaga.....
Ce dont l’histoire est sûre, c’est qu’il choisit de donner à sa fille le prénom de Paloma, Colombe en espagnol.





Des représentations de “la colombe de la paix”.













Guernica croquis préparatoires


« La guerre d'Espagne est la bataille de la réaction contre le peuple, contre la liberté. Toute ma vie d'artiste n'a été qu'une lutte continuelle contre la réaction et la mort de l'art. Dans le panneau auquel je travaille et que j'appellerai Guernica et dans toutes mes oeuvres récentes, j'exprime clairement mon horreur de la caste militaire qui a fait sombrer l'Espagne dans un océan de douleur et de mort. » 

Picasso.












Guernica Détails

Guernica est une lutte révolutionnaire par la peinture, un engagement politique de Picasso et l’emblème de la participation du peintre aux drames de son temps : la violence, la barbarie et la guerre. Pablo Picasso rejoint en ce sens Francisco Goya, devenu lui aussi témoin engagé des évènements de son époque (violences et répressions lors de la guerre de 1808).



« Tres do mayo » 1814. Museo del Prado Madrid.

Le 3 mai 1808 peint en 1814. Dans ce tableau, Goya représente les soldats français de Napoléon Bonaparte qui exécutent le peuple de Madrid.

La même année, Pablo Picasso a peint La femme qui pleure.

Dora Maar, compagne de Picasso, a suivi toutes les étapes de la réalisation de Guernica.

« La femme qui pleure » 1937. Musée Picasso, Paris.

 « Pour moi elle est une femme qui pleure. Pendant des années, je l’ai peinte en formes torturées, non par sadisme ou par plaisir. Je ne pouvais que donner la vision qui s’imposait à moi, c’était la réalité profonde de Dora. » Picasso.

Autre œuvre majeure.



« Les Demoiselles d’Avignon. » 1907. Museum of modern art, NewYork.

Les Demoiselles d’Avignon, l’une des œuvres les plus célèbres de Picasso, constitue à la fois une synthèse du XIXe (l’Olympia de Manet, les scènes de harem composées par Ingres et Delacroix) et une ouverture vigoureuse vers l’art du XXe.siècle. Cette œuvre, qui suscita des réactions passionnées, est le point de départ du cubisme, caractérisé par un langage géométrique et une multiplicité des points de vue.

Autres œuvres du même champ artistique.





Salvador Dali, « Prémonition de la guerre civile » 1936.

Salvador Dali en 1936 peint « construction molle aux haricots bouillis », dit aussi « prémonition de la guerre civile » six mois avant le début de la guerre civile en Espagne..

C’est dans une atmosphère d’agitation sociale et de violence que Dali peint ce manifeste contre la guerre. Comme Marx Ernst ou Picasso Dali s’implique dans la politique de son temps et se sert de son art pour dénoncer la folie meurtrière qui bientôt ravagera l’Espagne.

Dans ce tableau, un homme immense, décomposé, mutilé, un monstre mi-homme, mi-femme s’autodétruit. L’espace vide au centre forme la carte de l’Espagne.




Max Ernst « L’ange du foyer » 1937



 «Il s’agit là d’un tableau que j’ai peint après la défaite des Républicains en Espagne. C’est évidemment un titre ironique pour désigner une sorte d’animal qui détruit et anéantit tout sur son passage. C’était l’impression que j’avais à l’époque, de ce qui allait bien pouvoir arriver dans le monde, et en cela j’ai eu raison. » Max Ernst

Peint en 1937 comme un manifeste contre Franco et le totalitarisme, ce tableau est prémonitoire, il annonce les massacres et les destructions qui bouleverseront l'Europe. Au même titre que la guerre, ce monstre fantastique détruit tout sur son passage, sans réflexion, en proie à un délire intérieur incompréhensible.  

  Il ne reste qu’un étrange petit personnage qui, à gauche de la composition, essaye de le retenir. Dans l’œuvre de Max Ernst, ce petit oiseau filiforme se nomme Loplop, et il incarne l’artiste, son ombre, son double.

  

Notes personnelles :

 
 

similaire:

Le peintre. Pablo Ruiz Picasso iconLa France en danger et les secrets de Picasso: Les devoirs

Le peintre. Pablo Ruiz Picasso iconDialogue Bernard Moninot (peintre)

Le peintre. Pablo Ruiz Picasso iconL’appareil photographique est bien plus qu’un simple outil, comme...

Le peintre. Pablo Ruiz Picasso iconNouveaux horizons géographiques et culturels des Européens à l’époque moderne
«premier peintre et ingénieur et architecte du Roi». C’est la reconnaissance de ses talents multiples et immenses

Le peintre. Pablo Ruiz Picasso iconDirecteur artistique du Festival des Lumières à Montmorillon (France)
«Jan Van de Driessche – peintre» (épuisé), participe à de nombreuses publications aux éditions Racines, Outre-Part,…

Le peintre. Pablo Ruiz Picasso iconLe Temps des collections
«chaînons» dans l’histoire du peintre, ces œuvres aux sujets très différents permettront d’évoquer le parcours de Nicolas Poussin...

Le peintre. Pablo Ruiz Picasso iconF iche d’identite d’une œuvre
«Le Corbusier», est un architecte, designer, urbaniste, décorateur, peintre, sculpteur et homme de lettres, suisse de naissance et...

Le peintre. Pablo Ruiz Picasso iconMémoires d’un Collégien
«geo», signature employée jusqu’à la fin de sa vie. IL décédera à Paris en 1924; son épitaphe au cimetière de Pantin résume bien...

Le peintre. Pablo Ruiz Picasso iconParcours pédagogique
«le départ des Poilus» (surnom donné aux soldats de la guerre 14-18 en France). Le tableau date de 1926. IL s’agit d’une fresque...

Le peintre. Pablo Ruiz Picasso iconEntretien de l’artiste-peintre Florent Moutti avec Fabio
Oui et non. Oui, parce que la France est un pays qui a accepté beaucoup de nationalités différentes et où IL y a beaucoup de cultures....






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com