Identitate şi memorie culturală în Europa secolelor XX – XXI





télécharger 1.24 Mb.
titreIdentitate şi memorie culturală în Europa secolelor XX – XXI
page27/27
date de publication13.05.2017
taille1.24 Mb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > littérature > Documentos
1   ...   19   20   21   22   23   24   25   26   27

Alina CRIHANA est professeur de littérature roumaine du XXe siècle et de théorie de la littérature à la Faculté des Lettres de l’Université « Dunărea de Jos » de Galaţi. Docteur ès lettres depuis 2008, avec une thèse sur Le roman de la génération des années ’60. Imaginaire mytho-politique et fiction parabolique. De la mythocritique à la mythanalyse, elle a publié plus de 100 travaux scientifiques sur des thèmes visant notamment la littérature roumaine de l’après-guerre et la littérature comparée. Elle est l’auteur de 4 volumes, dont le dernier – L’écrivain roumain de l’après-guerre et la « terreur de l’histoire ». Dilemmes et (re)constructions identitaires dans les récits de vie (2013) – est le résultat d’un projet postdoctoral, déroulé en 2011-2013 sous l’égide de l’Académie Roumaine, co-auteur de plusieurs ouvrages collectifs (à retenir les 5 volumes de la Chronologie de la vie littéraire roumaine. La période de l’après-guerre : IV-VII – 2011 et X – 2012) et coordonnateur de 11 volumes, constituant, pour la plupart, des numéros thématiques (actes des colloques) de la revue Communication interculturelle et littérature, dont elle est rédacteur dès 2008. Depuis 2009, elle a organisé 7 colloques internationaux, le dernier (les 26-27 juin 2015) concernant le thème Formes de l’opposition culturelle et représentations identitaires dans l’Europe des totalitarismes. Ses études les plus récentes : Les illusions culturelles du (post)communisme roumain : histoire, mémoire et fictions identitaires (Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte, 2012), Mythologies identitaires et « idéologie (auto)biographique » dans l’écriture mémorielle du post-totalitarisme roumain (Arcadia, 2013), La vie comme un « roman » ou les mémoires d’un exilé « atypique » : Virgil Tănase – Un, deux, trois, la mort ! (Diasporas, histoire et sociétés, 2013), Survivre et écrire : à propos du roman « allo-autobiographique » de Herta Müller – La bascule du souffle (Orbis Litterarum, 2014) et Éthique et esthétique dans les narrations identitaires du contexte roumain (post)totalitaire (à paraître en 2015 dans Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte).
Danielle DAHAN-FEUCHT est spécialiste de la littérature judéo-algérienne du 20 et 21ème siècles et d’études cinématographiques. Elle a été maître de conférences à l’université de Tübingen et de Constance, en Allemagne jusqu’en septembre 2014 où elle enseignait la littérature française, francophone et pour une faible part latino-américaine (Cortázar). Ses recherches portent sur la littérature féminine (Marlène Amar, Annie Cohen), la littérature mémorielle et les récits de filiation dans la littérature maghrébine (Assia Djebar, Maissa Bey, Dalila Kerchouche), la représentation de la guerre d’Algérie au cinéma. Elle a publié plusieurs articles en France et en Allemagne. Actuellement, elle travaille à un projet de publication sur les relations entre mémoire, témoignage et institution dans la littérature judéo-algérienne d’auteurs français du 20ème et 21ème siècles.
Mircea A. DIACONU est professeur dr. à la Faculté des Lettres de l’Université Ştefan cel Mare de Suceava. Parmi les volumes publiés, à retenir: Mişcarea Iconar. Literatură şi politică în Bucovina anilor `30 / Iconar mouvement. Littérature et politique en Bucovine 30s, Éditions Timpul, 1999; Poezia postmodernă / La poésie postmoderne, Éditions Aula, 2002; Cui i-e frică de Emil Cioran? / Qui a peur de Emil Cioran, Éditions Cartea Românească, 2008; I.L.Caragiale. Fatalitatea ironică / I.L.Caragiale. La fatalité ironique, Éditions Cartea Românească, 2012. Les derniers livres publiés: Firul Ariadnei. 10 cărţi de proză (şi nu numai) / Le fil d'Ariane. 10 livres de prose (et pas seulement), Éditions Eikon, Cluj Napoca, 2014, şi Înainte şi după dezmembrarea lui Orfeu. Fragmente despre poezia românească de azi / Avant et après le démembrement d'Orphée. Études sur la poésie roumaine aujourd'hui, Éditions Tracus Arte, 2014.
Caius DOBRESCU est professeur dr. à la Faculté des Lettres de l’Université de Bucarest (Chair de Théorie de la littérature). Auteur des volumes: Modernitatea ultimă / La dernière modernité (études sur le radicalisme en idéologie, politique et littérature), Éditions Univers, 1998; Inamicul impersonal / L’ennemi impersonnel (sur les intellectuels publiques pendant le communisme et le postcommunisme), Éditions Paralela 45, 2000; Semizei şi rentieri / Demi-dieux et rentiers (sur l’identité symbolique de la bourgeoisie), Éditions Nemira, 2001 ; Eminescu – imaginarul spaţiului privat/imaginarul spaţiului public / Eminescu – l’imaginaire de l’espace privé/ l’imaginaire de l’espace publique, Éditions Aula, 2004; Revoluţia radială / La Révolution radicale (despre pluralitatea internă a modernităţii intelectuale), Éditions de l’Université Transilvania, Braşov, 2008.
Lavinia-Ileana GEAMBEI, PhD, is a philologist, lecturer at the University of Piteşti, Romania, and a member of the Centre of Research on the Imaginary. Text. Discourse. Communication. IMAGINES, of the Faculty of Letters in the University of Piteşti. Her research mainly tackles a new chapter of modern Romanian literature, i.e. the literature of communist prisons and penal camps. Initially, these researches addressed the lyrical poetry of detention and materialized in the book Ipostaze ale metaforei în lirica detenţiei (Aspects of metaphor in the lyrical poetry of detention), published at Piteşti University Publishers, 2007; currently, they especially approach memories writing of communist detention and camps, with some of the results presented as papers in several international conferences, and published in their proceedings volumes. Her research concern for the interwar Romanian literary phenomenon has also materialized in the work Tradiţionalism şi modernism în interbelic. Şase trasee lirice (Traditionalism and modernism in the interwar period. Six lyrical tracks), Craiova, Universitaria Publishing House, 2014.
Adrien GUIGNARD est chercheur avancé au sein du Fonds national suisse de la recherche scientifique. La recherche qui lui a valu ce statut s’intitule (non sans une cabotine allusion à M. Balint) : « Approche centrée sur le personnage » et porte sur des récits « hostobiographiques » (le néologisme argotique est emprunté au livre d’A. Boudard). Son article constitue une partie de ladite recherche. Sous la direction de C. Reichler, il a soutenu une thèse en littérature française portant sur l’ironie et le paysage des Alpes au second XIXe. Il fut maître assistant et chargé de cours (université de Lausanne). Il est rattaché à L’Institut lausannois d’histoire de la médecine (V. Barras, dir.). Ce rattachement fait qu'il enseigne depuis quelques années dans le domaine des « humanités médicales ». Un choix de ses publications figure sur le site CAIRN.INFO.
Emanuela ILIE est maître de conférences en littérature roumaine à l’Université « Al. I. Cuza » d’Iassy. Ses centres d’intérêt sont principalement l’évolution de la poésie roumaine, du récit autobiographique contemporain, de l’art et de la littérature fantastiques, ainsi que leur didactique. Ses travaux de recherches (pour lesquels elle a reçu plusieurs prix de critique littéraire) portent essentiellement sur la construction de l’altérité dans ces types de discours. Ses derniers livres : Fantastique et altérité; La didactique de la langue et de la littérature roumaine.
Silviu LUPASCU (born July 28th, 1966) is a scholar whose field of expertise is constituted by the history of religions, the philosophy of religion and the religious anthropology. An alumnus of Alexandru Ioan Cuza University (1984-1988) in Iasi, Romania, he was a Post-Graduate Student at the University of Oxford, UK (1992-1993; Saint Cross College, Oxford Center for Post-Graduate Hebrew Studies at Yarnton Manor) and a Fulbright-Marshall Research Fellow at the University of Yale, USA (1995-1996; Yale University Divinity School). He holds a Ph. D. from École des Hautes Études en Sciences Sociales in Paris, France (2000-2005; under the supervision of Professor Sylvie-Anne Goldberg). His academic profile was completed by a Relink Fellowship awarded by New Europe College in Bucharest, Romania (1996-1999), a Mellon Fellowship awarded by Maison des Sciences de l’Homme in Paris, France (2001), a Post-Doctoral Fellowship awarded by Agence Universitaire de la Francophonie at École des Hautes Études en Sciences in Paris, France (2007-2008), and the Mircea Eliade Post-Doctoral Fellowship (POS DRU 61104) awarded by the Institute for the History of Religions / Academy of Romania in Bucharest, Romania. Silviu Lupascu is the author of L’Imaginaire religieux au carrefour des espaces sacrés (The Religious Imagination at the Crossroad of the Sacred Spaces), Éditions Honoré Champion, Paris, 2007 and Langage divin et non-absolutisme. Discours et espaces religieux en Orient et en Occident (Divine Language and Non-Absolutism. Religious Discourses and Spaces in the East and the West), Éditions Classiques Garnier, Paris, 2011.
Christina OIKONOMOPOULOU est membre du personnel enseignant spécialisé au Département d’Etudes Théâtrales de l’Université du Péloponnèse. Docteur de Littérature générale et comparée de l’Université de Paris, Sorbonne-Paris IV, elle s’intéresse au théâtre francophone du monde (thèmes et esthétiques actuels) et le F.L.E. à l’enseignement supérieur. Elle a participé à plusieurs colloques et elle a publié plus de quarante articles et études sur la dramaturgie francographe du monde. Parmi ses publications, Aspects du théâtre francophone mondial (en cours), Francophonie et Multiculturalisme (2013), Dictionnaires français-grec, grec-français (2008), Guide de terminologie théâtrale française (2006).
Florica PERSĂCEL (TEODORIUC) est doctorante de l’Université „Ştefan cel Mare” de Suceava. Sa thèse, sous la direction du Professeur dr. Mircea A. Diaconu, s’intitule «L’experience du communisme dans la littérature. Cinq auteurs, cinq perspectives», démarche qui cherche à identifier, à travers un corpus de textes en prose appartenant à cinq auteurs – Gabriela Adameşteanu, Gheorghe Crăciun, Herta Müller, Matei Vişniec et Dan Lungu – plusieurs facettes de l'expérience du totalitarisme communiste reflété dans la littérature, avant et après 1989, en Roumanie et en exil.
Après avoir terminé des études de langues et littératures romanes et allemandes, Julia PFEIFFER complète actuellement un doctorat en littératures romanes à l’Université de Constance, Allemagne. Elle y est maître de conférences et enseigne la littérature francophone et espagnole. Étant membre d’équipe de recherche de Prof. Dr. Pere Joan i Tous sur les narrations des victimes, elle s’intéresse particulièrement à la littérature testimoniale des génocides du XXième siècle. Son projet de recherche porte sur l’œuvre de l’auteure rwandaise Scholastique Mukasonga et focalise sur la poétique et l’éthique de la mémoire.
Professeur agrégé d’allemand, Lionel PICARD a soutenu en 2012 sa thèse de doctorat portant sur la presse publiée par les Allemands expulsés de l’est à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il est actuellement chargé de cours à l’Université de Paris 3 - Sorbonne Nouvelle, et poursuit ses travaux de recherche au sein du Centre Interlangues – Texte, Image, Langage (EA4182) de l’Université de Bourgogne qui portent notamment sur les relations germano-polonaises, les rapports entre histoire et mémoire ainsi que les médias.
Diplômé en traduction et interprétation et master en études européens à l’Université de Iasi (avec un stage Erasmus à l’Université Catholique de l’Ouest, Angers), Andi Valentin SÂSÂIAC a été professeur assistant chez l’École Vocationnelle d’Économistes et Secrétaires de Novo mesto (Slovénie), ou il a été chargé avec des séminaires d’anglais économique et français pour débutants. Son domaine d’intérêt comprise la traductologie générale, la traduction journalistique et la traduction des images des Roumains dans la littérature anglophone, qui fait l’objet de sa recherche doctorale. Il est enseignant d’anglais et de français au collège public.
Professeur des universités à la Faculté des Lettres de l’Université „Vasile Alecsandri” de Bacău, Vasile SPIRIDON est l’auteur des livres suivants: Cuprinderi (eseuri critice) – „Amplitudes (essais critiques)” (1993); Nichita Stănescu. Monografie – „Nichita Stănescu. Monographie” (2003); Viziunile «învinsului de profesie» Nichita (Cosmicitate în lirica stănesciană) – „Les visions du «vaincu par la profession» Nichita (Cosmicité de la lirique de Nichita Stănescu”) (2003); Perna cu ace, I (Din vremea «obsedantului deceniu») – „Porte-aiguille, I (Du temps de «l’obsédante décennie»” (2004); Gellu Naum. Monografie – „Gellu Naum. Monographie” (2005); Înscrierea pe orbită. O cronică a prozei contemporane – „Insertion en orbite. Une chronique de la prose contemporaine” (2008); „La mijloc de Rău și Bun”. Identitate spirituală românească, în diacronie – „«Au milieu du Mauvais et du Bon». Identité spirituelle roumaine. Aproche diachronique” (2009); Apărarea și ilustrarea poeziei – „Défense et illustration de la poésie” (2009). Vasile Spiridon écrit des études de recherche scientifique, des essais, des chroniques littéraires, des comptes-rendus, des articles publiés dans les plus importantes revues littéraires du pays (il a signé jusqu’à présent plus de 700 parutions) et signe des préfaces et des postfaces, tout en obtenant 20 prix littéraires nationaux et internationaux. Egalement membre de l’Union des Écrivains de Roumanie, membre fondateur de l’Association Roumaine d’Études Sémiotiques (AROSS) et fait partie des jurys nationaux et internationaux pour accorder des prix littéraires.
Roula TSITOURI complète un doctorat sur la notion de la représentation chez Artaud, Genet et Beckett. Diplômée de l’Université d’Athènes (Langue et Littérature Française), du Centre de Traduction Littéraire de l’Institut Français d’Athènes et de l’Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle (Théâtre et Arts du Spectacle) elle a travaillé au théâtre en tant que traductrice et dramaturge. Elle a entrepris la traduction en langue grecque des essais de J. Lacan, M. Corvin, R. Breuer, C. Claudel, J. Genet. Fr. Gros. Elle a publié des articles sur le modernisme au théâtre, sur la conception de la société dans le théâtre brechtien, sur la parole dans le théâtre becketien. Ses travaux les plus récentes portent sur l’évolution de l’espace dramatique et scénique à partir de la crise du drame et sur le théâtre documentaire.
Nathanaël WADBLED est doctorant en Sciences de l'Information et de la Communication à l'Université de Lorraine et en Muséologie, Médiation, Patrimoine à l'Université du Québec à Montréal. Après des master d’histoire et de philosophie, il poursuit actuellement un doctorat sur l’expérience de visite du musée-mémorial d’Auschwitz—Birkenau. Attentif aussi bien aux enjeux épistémologiques, qu’aux formes et à la réception des diverses manifestations socio-culturelles de la mémoire et de l'identité, sa démarche s’inscrit à la croisée de l’ethnologie sociale, de la philosophique, de l’historiographie, de la sémiologie et de la communication.


1   ...   19   20   21   22   23   24   25   26   27

similaire:

Identitate şi memorie culturală în Europa secolelor XX – XXI iconIdentitate şi memorie culturală în Europa secolelor XX – XXI

Identitate şi memorie culturală în Europa secolelor XX – XXI iconSaint-Louis du Sénégal et La Nouvelle-Orléans : Histoire comparée...
«Saint-Louis du Sénégal et La Nouvelle-Orléans : Histoire comparée et croisée de deux cités portuaires de part et d’autre de l’Atlantique...

Identitate şi memorie culturală în Europa secolelor XX – XXI iconEuropa-Park – Pleins feux sur Halloween !
«Horror Nights», du 26 septembre au 1er novembre est un rendez-vous incontournable !

Identitate şi memorie culturală în Europa secolelor XX – XXI iconEuropa-Park – Le plein de nouveautés !
«Beautiful Europe» créé l’événement et invite à la rêverie ! Sur un écran à 360°, 11 projecteurs surpuissants, accompagnés de son...

Identitate şi memorie culturală în Europa secolelor XX – XXI iconUne nouvelle plateforme ludique et éducative en ligne
«kit de démarrage» plein de surprises. La carte de membre de l'Europa-Park junior club est disponible dans des magasins du parc désignés...

Identitate şi memorie culturală în Europa secolelor XX – XXI iconProgramme de recherche «Les figures de l’intermédiation marchande...
«[…]En fait, Yvan Debbasch passe en revue toutes les Echelles méditerranéennes, et ce sont les conditions générales du commerce entre...

Identitate şi memorie culturală în Europa secolelor XX – XXI icon«Les Entretiens de l’Excellence» Le Club XXI e siècle organise en partenariat avec Sciences-Po
«Le modèle français de promotion sociale est toujours valable et opérant. Contrairement à ce que l’on peut entendre, l’ascenseur...

Identitate şi memorie culturală în Europa secolelor XX – XXI iconSitué à Waldkirch en Forêt-Noire, mack rides voit le jour en 1780....
«Gastronomie» et «Marketing» d’Europa-Park. Au cours de leurs études, Michael et Thomas Mack ont acquis une formation internationale...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com