Cours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de Gaulle (édition «Pocket»





télécharger 263.24 Kb.
titreCours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de Gaulle (édition «Pocket»
page6/6
date de publication09.11.2017
taille263.24 Kb.
typeCours
h.20-bal.com > littérature > Cours
1   2   3   4   5   6

III-L’ordre




Année 1945

19 mars (1)


mois de mars (2)

23 avril (3)


IV-La victoire


Novembre(1)

Décembre

Janvier

(2)

Février

(2)
Mars

avril

(3)

Avril




1er

mai

(4)
8 mai

(5)


V- Discordances

Juin (1)
Juin (1)
Juin (1)

18 juin (2)

Juillet (2)

14 juillet(2)

6-10 Août(3

)

Août-septembre(4)

Octobre(2)
Octobre (3)
VI- Désunion


9-13mai (4)

Mai-Juillet(1)


4-15 juin (2)
août (3)


Juillet- 21 octobre(5)

V11- Départ

Novembre (1)


Décembre(2)
15 décembre(3)

1946
Janvier (4)
3 janvier (5)
20 janvier(6)


La stature de DG, retraite à Antibes puis Colombey, posture du mémorialiste dans la prosopopée* finale p 343 à 345 : « au moment d’achever ce livre, je sens autant que jamais , d’innombrables sollicitudes se tourner vers une simple maison. »

Annexe 3

TL1

Correction du DM : devoir écrit type baccalauréat



***

Question générale [ /12pts] :
Le « Salut », tome III des Mémoires de Guerre, présente-t-il une vision objective de l’histoire ?

Etape 1 : élaborer le plan en classe



1- Les Mémoires de guerre présentent une vision objective de l’histoire « au détail près »

[citation de De Gaulle , entretien avec son biographe Louis Terrenoire : « Ces mémoires me donnent énormément de mal pour les écrire et en vérifier les documents au détail près. » (Jérémy)]


    1. Le « Salut » comme une chronique minutieuse de la libération : 1944-1946.

    2. Le « Salut » : un témoignage sur l’histoire, trait constitutif des « Mémoires d’Etat » (voir la citation de Pierre Nora reproduite dans « Lire et comprendre… » p 152)

    3. La hauteur de vue du mémorialiste : l’expérience et le vécu comme gage de crédibilité .



Transition : …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

2- [ Mais] Les Mémoires de guerre restent un témoignage personnel et subjectif qui sont la fondation d’un mythe.
2.1 Le traitement des faits en eux-mêmes : des « silences » significatifs.

2.2 L’écriture comme manière de transformer l’histoire en fiction .

2.3 Le passé (re)composé : de l’homme au mythe .

Etape 2 : rédiger un paragraphe argumenté complet ( idée directrice- exemple )
Chacun de ces paragraphes s’inspire de vos devoirs  :

  • Complétez-les pour mettre en valeur la cohérence du propos (voir grille d’évaluation compétence 1) ou son illustration (voir compétence 2)




  • A quel argument du plan détaillé ce paragraphe pourrait-il correspondre ? Justifiez.



  1. De Gaulle , en chef victorieux de la libération , retrace essentiellement l’histoire des vainqueurs ; l ‘évocation des victimes n’est présente que pour servir l’objectif politique. ( Thomas)

…………………………………………………………………………………………

  1. Les événements historiques ……………………………………………………………

Ainsi le 12 avril 1944 , rapportant la mort de Roosevelt dans un hommage assez convenu où l’auteur dit ne « méconnaître ni l’envergure de (l’)esprit, ni (les) mérites, ni (le) courage » (p111) du président américain , figure dans « Le rang » alors que le 14 avril , où De Gaulle prend la décision de liquider les poches de résistance allemande en Aquitaine prend place dans « La Victoire » alors que deux jours à peine séparent les deux événements (Valentine)


  1. Les Mémoires de guerre et en particulier « Le Salut » peuvent-être lus comme un manuel d’histoire tant le témoignage comporte de dates et d’événements précis.(Mathilde) . Ainsi…………………………………………………………………………




  1. Comme le fait remarquer un critique , il y a très peu de « Charles » dans les Mémoires de guerre ; de brèves allusions sont faites à des circonstances familiales son fils, Philippe, « au combat », à Anne , « qui (les) a quittés » : on notera d’ailleurs l’euphémisme. (Johanna)

C’est parce que…………………………………………………………………....




Etape 3 : mettre en forme le devoir complet en veillant à l’enchaînement du propos

3.1 Rédigez l’introduction : comment articuler la présentation du sujet et l’annonce de la problématique ? Complétez ce qui suit pour mettre en valeur la transition.

Les deux premiers tomes des Mémoires de guerre sont respectivement publiés en 1954 et 1956 lors de « la traversée du désert » ; c’est différent pour le troisième : « Le Salut » est publié en 1959 alors que De Gaulle a été élu le premier président de la V°République. (d’après Marie)

Simple coïncidence du calendrier ou……………………………:  ce simple fait nous amène à interroger……………………………………………………………

3.2 Rédigez la conclusion : comment faire la synthèse du devoir et ouvrir la réflexion ? Complétez ce qui suit en adoptant un point de vue qui dépasse le clivage objectif/subjectif.
De Gaulle est donc tout à la fois historien et mémorialiste : en tant qu’historien il …………………………………………………, en tant que mémorialiste, il………………………………………………………………………. .

Ainsi histoire personnelle et histoire collective fusionnent dans un propos qui retrace l’épopée de la France libre : si l’histoire commence avec l’écriture , c’est particulièrement vrai avec « Le Salut ». (d’après Alicia)

Annexe 3 : correction

TL1

Correction du DM : devoir écrit type baccalauréat



***

Question générale [ /12pts] :
Le « Salut », tome III des Mémoires de Guerre, présente-t-il une vision objective de l’histoire ?

Etape 1 : élaborer le plan en classe



1- Les Mémoires de guerre présentent une vision objective de l’histoire « au détail près »

[citation de De Gaulle, entretien avec son biographe Louis Terrenoire : « Ces mémoires me donnent énormément de mal pour les écrire et en vérifier les documents au détail près. » (Jérémy)]


    1. Le « Salut » comme une chronique minutieuse de la libération : 1944-1946.

    2. Le « Salut » : un témoignage sur l’histoire, trait constitutif des « Mémoires d’Etat » (voir la citation de Pierre Nora reproduite dans « Lire et comprendre… » p 152)

    3. La hauteur de vue du mémorialiste : l’expérience et le vécu comme gage de crédibilité .



Transition : ……Ainsi Les Mémoires de guerre nous fournissent un témoignage précieux concernant la deuxième guerre mondiale, mais son propos est de nous offrir une histoire recomposée par un de ses principaux protagonistes.
2- [Mais] Les Mémoires de guerre restent un témoignage personnel et subjectif qui sont la fondation d’un mythe.
2.1 Le traitement des faits en eux-mêmes : des « silences » significatifs.

2.2 L’écriture comme manière de transformer l’histoire en fiction.

2.3 Le passé (re)composé : de l’homme au mythe.

Etape 2 : rédiger un paragraphe argumenté complet (idée directrice- exemple )
Chacun de ces paragraphes s’inspire de vos devoirs :

  • Complétez-les pour mettre en valeur la cohérence du propos (voir grille d’évaluation compétence 1) ou son illustration (voir compétence 2)




  • A quel argument du plan détaillé ce paragraphe pourrait-il correspondre ? Justifiez.



  1. De Gaulle, en chef victorieux de la libération , retrace essentiellement l’histoire des vainqueurs ; l ‘évocation des victimes n’est présente que pour servir l’objectif politique. (Thomas)

Ainsi si de Gaulle insiste particulièrement dans le chapitre « La Victoire » sur le spectacle pathétique d’une Allemagne exsangue, s’il sent se « serrer (son) cœur d’européen », c’est que son propos est d’unifier l’Europe, en faire le contre poids des deux blocs que Yalta a dessiné. Rien sur les massacres de Setif du 8 mai 1945 car ces insurrections hostiles au colonialisme en Algérie et leur répression sanglante ne sert pas l’ « L’idée » que le narrateur se fait de la France. Même le pèlerinage à Oradour sur Glane n’est présenté que comme un hommage nécessaire sans que beaucoup d’émotion ne perce du propos.

  1. Si le récit est la plupart du temps chronologique et s’ouvre en septembre 1944 pour se fermer en janvier 1946 dans le tome III, l’ordre de la narration ne suit pas toujours scrupuleusement celui des événements car nous savons que le passé des Mémoires de guerre ne saurait être que (re)composé.……………………………………………………………

Ainsi le 12 avril 1944 , rapportant la mort de Roosevelt dans un hommage assez convenu où l’auteur dit ne « méconnaître ni l’envergure de (l’)esprit, ni (les) mérites, ni (le) courage » (p111) du président américain , figure dans « Le rang » alors que le 14 avril , où De Gaulle prend la décision de liquider les poches de résistance allemande en Aquitaine prend place dans « La Victoire » alors que deux jours à peine séparent les deux événements (Valentine)


  1. Les Mémoires de guerre et en particulier « Le Salut » peuvent-être lus comme un manuel d’histoire tant le témoignage comporte de dates et d’événements précis.(Mathilde) . Ainsi le « Tour de France » des départements dans « Libération » est décrit avec beaucoup de minutie à travers les différentes villes que De Gaulle traverse pour rétablir l’ordre et la représentativité de la République.…………………………………………………………………………




  1. Comme le fait remarquer un critique , il y a très peu de « Charles » dans les Mémoires de guerre ; de brèves allusions sont faites à des circonstances familiales son fils, Philippe, « au combat », à Anne , « qui (les) a quittés » : on notera d’ailleurs l’euphémisme. (Johanna)

C’est parce que… comme le précise Pierre Nora dans la définition des « Mémoires d’état » par opposition aux « Mémoires de cour », le projet collectif sublime toute tentation personnelle et individuelle




Etape 3 : mettre en forme le devoir complet en veillant à l’enchaînement du propos

3.1 Rédigez l’introduction : comment articuler la présentation du sujet et l’annonce de la problématique ? Complétez ce qui suit pour mettre en valeur la transition.

Les deux premiers tomes des Mémoires de guerre sont respectivement publiés en 1954 et 1956 lors de « la traversée du désert » ; c’est différent pour le troisième : « Le Salut » est publié en 1959 alors que De Gaulle a été élu le premier président de la V°République. (d’après Marie)

Simple coïncidence du calendrier ou calcul éditorial… :  ce simple fait nous amène à interroger sur l’objectivité des Mémoires de guerre, la relation que l’homme et le chef entretiennent avec l’historien.……………………………………………………………

3.2 Rédigez la conclusion : comment faire la synthèse du devoir et ouvrir la réflexion ? Complétez ce qui suit en adoptant un point de vue qui dépasse le clivage objectif/subjectif.
De Gaulle est donc tout à la fois historien et mémorialiste : en tant qu’historien il nous livre un précieux témoignage sur son action militaire et politique, en tant que mémorialiste, il sublime par l’écriture son destin personnel en mythe fondateur.………………………………………………………………………. .

Ainsi histoire personnelle et histoire collective fusionnent dans un propos qui retrace l’épopée de la France libre : si l’histoire commence avec l’écriture, c’est particulièrement vrai avec « Le Salut ». (d’après Alicia)

Annexe 4

Terminale L : Mémoires de guerre, tome 3, Charles De Gaulle

Contrôle de lecture



Contrôle noté sur 20 : deux points bonus
1°) Parmi les termes suivants, retrouvez ceux qui sont aussi des titres de chapitres pour le

tome III des Mémoires de Guerre et remettez-les dans l’ordre :

Désunion – Force – La Libération – La Guerre – Le Rang – La Victoire – La Défaite – départ- l’Ordre – Discordances – Inquiétudes – Vérité – Conflits. [1pt]
2°) Commentez le titre du troisième tome des Mémoires de guerre. [1 pt]
3°) Quelle est la première image (métaphore / allégorie) que De Gaulle utilise à la fin du1er paragraphe pour évoquer la France à la libération ? En quoi est-elle révélatrice du style de l’auteur ? [1 pt]
3°) Dans quel but De Gaulle fait-il le tour des départements français en septembre 1944? [1 pt]
4°) A propos de quel personnage, De Gaulle écrit-il : « Au fond, comme chef de lEtat, deux choses lui avaient manqué : quil fût un chef ; quil y eût un Etat » ? Présentez-le brièvement. [1 pt]
5°) Avec quelle expression insultante Roosevelt qualifie-t-il De Gaulle ? Pourquoi ? [2 pts]
6°) Pourquoi le général tient-il autant à libérer Strasbourg ? Expliquez ce qui l’oppose à l’état major des forces alliées. [2 pts]
7°) A quel rituel sadique se livre Staline lors de la visite à Moscou du général ? Citez une expression de l’auteur pour qualifier le personnage. [2 pts]
8°) Quels sont les deux chefs d’état qui ont : «  navigué côte à côte sur la mer démontée de l’histoire » ? Que nous apprend cette métaphore sur les personnages désignés et leurs relations ? [2 pts]
9°) Quels sont les « ennemis » De Gaulle à l’intérieur comme à l’extérieur ? Justifiez votre réponse en citant au moins deux noms propres dans chaque catégorie. [2 pts]
10°) Quelle attitude De Gaulle adopte-t-il face aux collaborateurs ? Expliquez sa position.[2 pts]
11°) Pourquoi De Gaulle décide-t-il de quitter le pouvoir le 20 janvier 1946 ? [2 pts]
12°) « La nature chante au printemps : […] quoiqu’il ait pu, jadis, arriver, je suis au commencement ! Tout est clair malgré les giboulées […] ». Quelle est ici la figure de style utilisée ? A quel registre rattache-t-elle l’extrait ? [2 pts]


1   2   3   4   5   6

similaire:

Cours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de Gaulle (édition «Pocket» iconLittérature et politique Un titre plus exact serait «Littérature...
«Littérature et politique en France au xxème siècle». Ce cours se justifie en termes de science politique, c’est un complément aux...

Cours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de Gaulle (édition «Pocket» iconLittérature française En ce dernier semestre de vos années au «secondaire»
«secondaire» d’année scolaire, IL semble opportun et intéressant de jeter un coup d’œil sur l’histoire de la littérature à travers...

Cours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de Gaulle (édition «Pocket» iconMémoires de Guerre, une adaptation de Pierre cardinal : on peut par...
«Le politique» (1944-1959), Jean lacouture (IL accompagne bien l’œuvre au programme avec des références précises aux chapitres du...

Cours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de Gaulle (édition «Pocket» iconMémoires de Guerre
«Le départ», c’est une sorte de calendrier de démission de Charles de Gaulle. Ce chapitre restitue de novembre 1945 à janvier 1946...

Cours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de Gaulle (édition «Pocket» iconPrincipiano Attention la vie de De Gaulle est à connaître pour l’épreuve...
«Mémoire de guerre» composées de l’Appel (1940 1942) publié en 1954, l’Unité (1942 1944) publié en 1956 et le Salut publié en 1959....

Cours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de Gaulle (édition «Pocket» iconThèse en 1993 (en littérature latino-américaine, sur l'espace dans...
«Du statut de la couleur dans le discours des autos sacramentales caldéroniens», dans Les couleurs dans l'Espagne du Siècle d'Or,...

Cours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de Gaulle (édition «Pocket» iconLittérature : littérature générale (grand format et éditions de poche), littérature jeunesse
«pépite» dans le monde de l’édition. Cette réussite, Editis la doit à ses maisons, des maisons prestigieuses, parfois centenaires,...

Cours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de Gaulle (édition «Pocket» iconLittérature : littérature générale (grand format et éditions de poche), littérature jeunesse
«pépite» dans le monde de l’édition. Cette réussite, Editis la doit à ses maisons, des maisons prestigieuses, parfois centenaires,...

Cours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de Gaulle (édition «Pocket» iconLittérature : littérature générale (grand format et poche), littérature jeunesse
«pépite» dans le monde de l’édition. Cette réussite, Editis la doit à ses maisons, des maisons prestigieuses, parfois centenaires,...

Cours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de Gaulle (édition «Pocket» iconCollege III – quartier d’orleans annee scolaire 2011 / 12






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com