C'est Saint Nicolas qui a inspiré le Père Noël





télécharger 134.8 Kb.
titreC'est Saint Nicolas qui a inspiré le Père Noël
page3/5
date de publication08.10.2017
taille134.8 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5

Comment se fête Saint-Nicolas à l'étranger


Saint Nicolas - Père fouettard - Sinterklaas - Zwarte Piet

 

Dans le Nord de la France

Dans le nord de la France, les “géants” défilent dans les rues avec Saint Nicolas et le Père Fouettard.


  En Alsace

En Alsace Saint Nicolas est accompagné depuis 1737 de Hanstrapp (Hans Trapp ou Rupelz). Il arrive le soir du 5 décembre pour récompenser les enfants méritants de friandises et c’est son âne qui est chargé de punir les petits garnements.


  Au Pays Bas

La Hollande fête particulièrement Saint Nicolas. Voici des explications communiquées par Sonia, sympathique maman hollandaise. 
La fête de Saint Nicolas en Hollande racontée par Sonia


  En Autriche

La fête de Saint Nicolas rassemble toutes sortes de personnages qui paraissent venir des enfers. Santaklos ( Nikolo, Niglo ou Klos) défile dans les rues , accompagné de “Krampus”. Les Krampus portent un masque du diable et un grand manteau de fourrure. Saint Nicolas interroge les enfants pour savoir s’ils connaissent leurs prières et distribue des noix, des pommes, des oranges et même des cadeaux.

Dans d’autres endroits, Santaklos est accompagné de personnages recouverts de paille, avec de longues antennes : ”les Schab”. Ils accomplissent les “Nikolospiele”, Jeux de Saint Nicolas.


  En Allemagne

Saint Nicolas accompagné du Knecht Ruprecht descend du ciel dans une luge chargée de petites gourmandises (noisettes, chocolat...)


  En Belgique

En Belgique, la Saint Nicolas est une fête importante, tout comme en Hollande.
La tradition est de distribuer des speculoos en forme de Saint Nicolas, des petites figurines en massepain (cochon, carottes, pommes, ...), des Saint Nicolas en chocolat (les blancs sont les meilleurs, surtout quand on commence par le chapeau) et des mandarines ou des oranges sanguines.

Dans les grandes villes, Saint Nicolas arrive en hélicoptère début décembre et dès la fin novembre il visite les supermarchés. Les enfants pas sages reçoivent un martinet du Père Fouettard. Saint Nicolas apporte des cadeaux aux enfants dans la nuit du 5 au 6 décembre.

Info communiquée par Sylvie : 
En Belgique, dans la région de Verviers, les enfants "mettent les souliers à Saint Nicolas". Un mois avant sa grande fête, les petits découvrent chaque matin ce que le grand saint leur a déposé dans leur soulier. S'ils ont été sages la veille, Saint Nicolas leur a donné une récompense comme un petit chocolat, un bonbon, un biscuit... Chaque jour, c'est une petite fête au réveil...

Info communiquée par Frédérique : 
En Belgique, Saint-Nicolas a plus d'importance que le Père Noël. C'est à ce moment que les enfants recoivent leurs cadeaux de fin d'année, tandis que Noël est plus simplement un repas de famille, avec un ou deux cadeaux symboliques venant de toutes part de la famille. 
Saint-Nicolas est fêté dans les écoles, on a des photos de classe avec Saint-Nicolas. Même à l'université, il arrive que des professeurs offre des friandises à leurs étudiants. A propos de l'université, le 6 décembre est très fêté par les étudianrts qui font la quête auprès des collégiens et lycéens pour leur futures sorties, en les menaçant de leur jetre farine ou oeufs s'ils ne donnent pas une petite pièce. 
Mais revenons à notre vrai Saint-Nicolas : on ne le fête pas que le 6 décembre : plusieurs jours avant, voire un mois pour certains foyers, les enfants mettent leurs pantoufles, ou chaussures, devant la cheminée ou à un endroit symbolique de la maison. Ils y trouvent des friandises le matin. Un matin, pas forcément le 6 décembre mais au plus tard le 6 décembre, ils trouveront bien plus dans leurs petits souliers : énormément de friandises et de cadeaux. C'est pourquoi, dans les cours de récréation, les enfants se posent mutuellement la question de savoir si Saint-Nicolas est déjà passé chez eux, c'est à dire, s'il a déjà déposé tous ses cadeaux (et non uniquement les petites friandises telles que spéculoos ou mandarines, ou guimauves).

Saint-Nicolas est un moyen très utilisé par les parents pour l'éducation des enfants, car tout au long de l'année, "Saint-Nicolas nous voit et ne passera pas si on fait des bétises ou si on désobéit à ses parents". Comme si on était observés perpétuellement. Les parents en font du chantage... C'est parfois bien utile !!! Voilà en gros mes souvenirs. J'habite maintenant dans le sud de la France, je serai contrainte d'abandonner mon bon Saint Nicolas pour mes enfants, mais il me reste de très bons souvenirs de ce vieil homme sympathique.


  Au Grand-Duché de Luxembourg

Au Luxembourg, Saint Nicolas arrive dans un carrosse tiré par des chevaux. A Rémich, il arrive en bateau. Il est suivi du Père Fouettard qui porte de nombreux petits fouets. Ils défilent dans la ville et se rendent à l’Hôtel de ville où les enfants les attendent.


  En Suisse

La fête de Saint Nicolas donne lieu à des défilés nocturnes : les “Iffelträger” défilent en portant d’énormes mitres éclairées, ils sont accompagnés de centaines de personnes qui agitent de grosses cloches et des grelots. (En particulier dans la région de Küssnacht am Rigi). Ailleurs, comme à Zurich, ce sont les enfants qui défilent dans les rues avec des masques illuminés.

En Suisse centrale, les parents peuvent demander une visite du Saint-Nicolas à la maison en lui envoyant une liste comportant le nom et l'âge de leur(s) enfant(s) ainsi que les choses positives et négatives les concernant.

Le jour prévu, le Saint-Nicolas arrive avec son ou ses "Schmutzli" (Père Fouettard), prend éventuellement les cadeaux que les parents auraient préparés et laissés devant la porte et vient voir les enfants chez eux. Il se présente, explique qui il est et ce qu'il fait. Il parle ensuite à l'enfant de ses bons et mauvais points et l'encourage à s'améliorer tout au long de l'année. Les enfants peuvent ensuite réciter un poème ou chanter une chanson qu'ils auront, le plus souvent, appris au jardin d'enfants.

Le Saint-Nicolas distribue ensuite les cadeaux préparés par les parents ainsi que des friandises (mandarines, noix, pain d'épice, chocolat). Des cortèges du Saint-Nicolas sont aussi organisés en divers endroits.


  En Flandre

Une étrange coutume. 
Dans cette région, il n’y avait que des hommes dans les processions de la nuit du 5 décembre. Ils étaient tous masqués et portaient un bâton. A la tête du cortège se trouvaient Ouwe Sunderklaas (Le vieux Saint Nicolas) et son valet Pierre le Noir. Les hommes envahissaient les maisons et forçaient les femmes et les jeunes filles à danser. Est ce que cette coutume existe toujours ??


  Aux Etats-Unis

Après la Réforme protestante survenue au XVIe siècle, la fête de Saint Nicolas fut abolie dans certains pays européens. Les Hollandais conservèrent cependant cette ancienne coutume catholique. Ainsi, les petits Néerlandais continuèrent de recevoir la visite de Sinterklaas (saint Nicolas) la nuit du 6 décembre. Au début du XVIIe siècle, des Hollandais émigrèrent aux États-Unis et fondèrent une colonie appelée "Nieuw Amsterdam" (en néerlandais) qui, en 1664, devint New York. En quelques décennies, cette coutume néerlandaise de fêter la Saint-Nicolas se répandit aux États-Unis. Pour les Américains, Sinter Klaas devint rapidement Santa Claus. Après plusieurs décennies, la société chrétienne trouva plus approprié que cette "fête des enfants" soit davantage rapprochée de celle de l'enfant Jésus. Ainsi, dans les familles chrétiennes, saint Nicolas fit désormais sa tournée la nuit du 24 décembre sous le nom de Santa Claus (Père Noel chez nous) est habillé de façon bien moins ecclésiastique. C'est la marque Coca Cola qui donna le dernier coup de pouce à sa promotion et à son look.


  Au Canada

Jusqu’à la première guerre mondiale, seuls les petis anglophones fêtaient Saint-Nicolas qui leur apportait des friandises et des jouets. Actuellement la Saint Nicolas est également fêté au Québec.


  En Grèce

Saint Nicolas est l'un des saints les plus populaires en Grèce et dans l'Eglise Latine. Les grecs ne manquent pas de fêter Saint Nicolas chaque année comme saint patron des bateliers.

Saint Nicolas est fêté le 6 décembre, dans de nombreux pays et principalement dans le nord et l'est de l'Europe : France, Allemagne, Suisse, Luxembourg, Belgique, Hollande, Russie, Pologne, Autriche. En Hollande, la Saint Nicolas est une des fêtes les plus importantes de l'année.



Le scénario

Saint Nicolas juché sur une petite mule visite chaque maison dans la nuit du 6 décembre. Sa mission : récompenser les enfants sages en leur apportant des friandises et des petits cadeaux. Il est accompagné d'un sombre personnage, peu sympathique : le Père Fouettard, qui lui est chargé de sermoner les enfants, qui n'ont pas été sages. Le soir du 5 décembre, avant d'aller se coucher, les enfants déposent devant la cheminée, leurs petits souliers ou y accrochent une grande chaussette, afin que Saint Nicolas y dépose des cadeaux. Ils placent un verre de vin chaud ou de lait pour le grand Saint et du sucre et des carottes pour la mule. Le matin du 6 décembre, les enfants se lèvent en hâte pour découvrir les cadeaux déposés par Saint Nicolas pendant la nuit. La journée du 6 décembre est consacrée à jouer, déguster les friandises et fredonner des chansonnettes en mémoire du grand Saint. De nombreuses villes font défiler Saint Nicolas dans la journée du 6 décembre et organisent de grandes fêtes pour l'accueillir : défilés de chars, feu d'artifice, concerts, spectacles pour les enfants.



Les personnages
Saint-Nicolas


c'est le gentil bienfaiteur qui récompense les enfants sages par des petits cadeaux et quelques friandises. Il en impose par son grand âge (il a une grande barbe blanche) et sa tenue vestimentaire solennelle.
Son costume : Il est habillé avec une grande robe en coton blanc, une longue cape rouge et des gants blancs. 
Ses accessoires : une coiffe pointue (une mitre) et une grande crosse.
Caractère : souriant et amical avec les enfants.
La Mule


C'est le fidèle compagnon de transport de Saint Nicolas. Une charmante petite mule grise que les enfants tentent d'amadouer en lui laissant une carotte et quelques sucres au pied de la cheminée la veille du 6 décembre.

Le père Fouettard


c'est le méchant, très méchant qui accompagne Saint Nicolas et gronde les enfants qui n'ont pas été sages. Sa tenue vestimentaire est rudimentaire. Il est vêtu d'une longue robe en bure marron tenue par une ceinture en corde. Son visage est couvert de suie (ce qui l'apparente au « Zwarte Piet » des Néerlandais, le serviteur maure qui accompagne chaque année Sinterklaas, venu d'Espagne. ) et se cache derrière une grosse barbe noire.
Ses accessoires : un grand bâton ou un martinet et quelques triques à distribuer aux enfants pas sages.
Son rôle : faire peur et punir les enfants qui n'ont pas été sages. La pire des punitions qu'il puisse leur infliger étant de les emporter avec lui, ce qui le place dans la grande famille des croquemitaines.


Les enfants :


Pas de fête de Saint Nicolas sans enfants. Le grand saint est leur protecteur. La légende raconte qu'il a sauvé 3 petits enfants enfermés dans un saloir pour être découpés. La veille de la Saint Nicolas ils s'endorment très excités après avoir placé leurs souliers devant la cheminée ou une grande chaussette pour que Saint Nicolas y dépose des cadeaux. A côté de leurs chaussures, ils laissent une carotte et des sucres pour la mule du Saint Nicolas et un verre de vin chaud ou du lait pour réchauffer le Grand Saint. Le 6 décembre, est leur grand jour. Ils découvrent les jouets et les friandises déposée par Saint Nicolas devant leur cheminée et passent la journée à jouer, grignoter des friandises et fredonner des chansonnettes en l'honneur de Saint Nicolas. Autrefois, les enfants recevaient le jour de la Saint Nicolas, des fruits secs, pommes, oranges, petits gâteaux, chocolats et bonbons. Aujourd'hui, Saint Nicolas apporte des jouets et on distribue aux enfants de grands pains d'épices en forme du Saint Evêque et des bonbons. Saint Nicolas défile dans les rues et distribue des bonbons aux enfants. C'est l'occasion de grandes réjouissances, de défilés et parfois de feu d'artifice.

Quelques compléments au scénario :

 Dans le nord de la France une coutume veut que les garçons organisent une immense farandole et bombardent les filles de farine à la sortie des écoles. Se faire blanchir porte chance toute l'année. Cette coutume est le reste d'une légende qui raconte que Saint Nicolas multiplia la farine pour préserver une région de la famine.

 Le jour de la Saint Nicolas, les garçons reçoivent de leur famille des petites cartes, tout comme les filles le jour de la Sainte Catherine le 25 novembre, ainsi que des friandises (bonbons, chocolats et pains d'épices) et des petits cadeaux.

Les Friandises de Saint Nicolas

Le pain d'épices
Au début du XVIe siècle, dans les offrandes destinées à Saint Nicolas, on trouve le pain d'épices. Les ingrédients de base des pâtisseries de Noël ont peu changé depuis : oeufs, farine miel et épices. Les épices parfument et favorisent la digestion : anis, cannelle, fenouil, clous de girofle, macis, cardamone, badiane. Les incontournables sucre et et beurre, n'apparaissent que plus tard au XIXe siècle.

La coutume est restée de confectionner du pain d'épices et des petits gâteaux pour la Saint Nicolas. En Alsace la pâtisserie occupe depuis des siècles une place essentielle des festivités du mois de décembre. 
Il existe des gâteaux de toutes les tailles et de toutes les formes. Des gros gâteaux tel le Christolle sont moulés à la main et cuits couchés sur une tôle. Sa forme représente l'enfant Jésus enveloppé dans ses langes. D'autres gâteaux dorés à l'oeuf, sont torsadés comme des bretzels. Porte bonheur, les gâteaux tressés en croix, en couronne ou en escargots, chassent les mauvais esprits de la maison. D'autres gâteaux sont pressés dans des moules en bois dur sculptés dont les sujets sont des personnages de Noël. Des petits gâteaux sont découpés à l'emporte pièce en fer blanc et représentent une étoile, un sapin, un croissant de lune.



Saint Nicolas à l'étranger

 Dans la région de Hanovre et en Westphalie, on l'appelle aussi " Klas " ou " Bullerklas ". C'est à lui que les enfants adressent leurs prières, se réjouissant de petits présents qui les attendent pour le 6 décembre.

 Au Pays Bas, on fête le 6 décembre de manière particulièrement solennelle. 
Tous les enfants hollandais savent que Sinterklaas vit en Espagne. Pourquoi en Espagne? Personne ne le sait, mais c'est ce que disent toutes les anciennes légendes et chansons. Sinterklaas passe le plus clair de son temps à consigner dans son grand livre rouge les faits et gestes de tous les enfants, tandis que son serviteur Zwarte Piet (appelé aussi Piet tout court) prépare les cadeaux pour le 5 décembre. Dans les premières semaines de novembre, Sinterklaas, monté sur son cheval blanc, et Zwarte Piet, portant sur son dos un sac plein de cadeaux, s'embarquent sur un bateau à vapeur à destination des Pays-Bas. À la mi-novembre, le bateau arrive aux Pays-Bas - chaque année dans un port différent -, ses passagers sont accueillis par le maire et une délégation de citoyens de la ville. Le cortège et les festivités sont retransmis en direct sur les antennes de la télévision nationale. L'événement marque le début de la « saison de Sinterklaas ».

Les Hollandais déploient une intense et joyeuse activité en cette période de l'année pour acheter des cadeaux et fabriquer les « surprises » car la tradition veut que les cadeaux soient emballés de manière à tromper sur le contenu - d'où leur nom de surprises - et qu'ils soient accompagnés d'un poème en rimes où le destinataire ne manquera pas de reconnaître l'un ou l'autre de ses petits travers.Chacun est non seulement autorisé, mais tenu de se moquer gentiment d'autrui. Enfants et parents, élèves et enseignants, employés et employeurs, amis et collègues s'y emploient donc consciencieusement, en pointant à l'envi les mauvaises habitudes et les menus travers de chacun. La fête, c'est aussi la façon dont les cadeaux sont cachés ou camouflés. On organise parfois de véritables chasses au trésor à travers la maison, car les cadeaux peuvent se trouver partout: dans la réserve de pommes de terres, à l'intérieur d'un entremet, dans un gant rempli de sable humide, dans le corps d'une poupée ou encore à l'intérieur d'un objet-surprise parfaitement farfelu. Il faut se donner de la peine pour entrer en possession de son cadeau, autant que pour confectionner ceux que l'on destine aux autres, mais tout le plaisir est là.

Le 5 décembre, entreprises, bureaux, commerces, tout s'arrête un peu plus tôt que d'habitude. Chacun s'empresse de rentrer chez soi, où l'attendent friandises et pâtisseries traditionnelles. Des lettres en chocolat, à l'initiale de chaque convive, servent à indiquer la place de chacun. Sur la table, de grands pains d'épices en forme d'hommes ou de femmes, appelés « amoureux », et dans une corbeille, de mystérieux paquets. À portée de main, une paire de ciseaux. Après le dîner, c'est le moment de manger les friandises, d'ouvrir les paquets et de lire les poèmes à haute et intelligible voix afin que chacun puisse savourer pleinement les piques décochées aux uns et aux autres. Ce qui compte avant tout, c'est l'originalité et l'investissement personnel plutôt que la valeur marchande du cadeau.

 En Belgique on distribue des speculoos en forme de Saint Nicolas, des petites figurines en massepain (cochon, carottes, pommes, ...), des saint nicolas en chocolat, des mandarines ou des oranges sanguines. Dans les grandes villes, Saint Nicolas arrive en hélicoptère début décembre et dès la fin novembre il visite les supermarchés. Les enfants pas sages reçoivent un martinet du Père Fouettard. Saint Nicolas apporte des cadeaux dans la nuit du 5 au 6 et puis on ne le voit plus avant l'année suivante.

 A Fribourg, en Suisse, la fête du St-Nicolas est aussi une grande fête, car c'est le saint patron de la ville, et les gens viennent de très loin pour venir voir le cortège du Saint-Nicolas, entendre son discours entouré de ses pères-fouettard.
1   2   3   4   5

similaire:

C\«Il était une fois l’abbaye saint nicolas de ribemont.»
«D’or échiqueté d’azur, surmonté de l’image de Saint Nicolas à mi-corps, crossé, mitré et bénissant.» C’est cette belle devise qui...

C\Alain Schneider, Steve Waring, Robinson, David Sire
«chaque année, au centre de Paris à l’Espace Cardin, à l’époque de la fête de Saint-Nicolas, la première semaine de décembre…». C’est...

C\L’ "ancienne" église Saint-Nicolas-Sainte-Alexandra (1860)
«Je vais à Ta maison, je me prosterne dans Ton saint temple avec crainte» (Ps 5,7)

C\Œuvre scolaire Saint-Nicolas

C\Plus de 25 ans d’expérience dans l’organisation de séjours enfants de 4 à 17 ans
«Dona enchantée» avec la participation de Peter Pan et du Père Noël grandeur nature !

C\Reglement du jeu-concours «Noël 2009»
«ubisoft», et est représentée en sa qualité de Directeur Général par Geoffroy Sardin, organise un Jeu-Concours gratuit et à l’occasion...

C\Sapin – Père Noël- chapon- minuit- chars-raisin- 6 janvier –galette-...

C\Conférence du Père Jérôme : Saint Louis, Le roi Dévot

C\5 – Naissance de la ville de Saint-Denis
«Montjoie saint Denis» devient la devise du royaume de France, qui se place ainsi sous la protection du saint titulaire du royaume...

C\Les Etats-Unis, la superpuissance du dessin animé
«Noël Mortel», un épisode spécial Noël fut diffusé le 17 décembre 1989. La première saison s’acheva en mai 1990






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com