Définition du terme «patrimoine», historique…





télécharger 12.7 Kb.
titreDéfinition du terme «patrimoine», historique…
date de publication10.10.2017
taille12.7 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos
Définition du terme « patrimoine », historique…

Petit larousse : patrimoine : Bien, héritage commun d’une collectivité, d’un groupe humain.

Le patrimoine est étymologiquement défini comme l'ensemble des biens hérités du père (de la famille, par extension). En effet, patrimonium signifie héritage du père en latin ; la notion est apparue au XIIe siècle.

En droit civil, le législateur l'entend comme l'ensemble des biens et des obligations d'une personne, envisagé comme une universalité de droit, c'est-à-dire comme une masse mouvante dont l'actif et le passif ne peuvent être dissociés.

Le patrimoine fait appel à l'idée d'un héritage légué par les générations qui nous ont précédées, et que nous devons transmettre intactes aux générations futures, ainsi qu'à la nécessité de constituer un patrimoine pour demain. On dépasse donc la simple propriété personnelle.

« L'héritage ne se transmet pas, il se conquiert. »
    — André Malraux (1935)

___________________________________________________________________________

Émergence de l'idée de patrimoine pendant les Lumières

Dès le XVIIIe siècle, on commence à considérer le patrimoine. Lors d'un de ses rapports à la Convention, l'Abbé Grégoire (1750-1831), juriste et homme politique révolutionnaire, affirme que le respect public entoure particulièrement les objets nationaux qui, n'étant à personne, sont la propriété de tous (…) Tous les monuments de sciences et d'arts sont recommandés à la surveillance de tous les bons citoyens.

On entend alors par patrimoine les éléments architecturaux et œuvres d’art. La conservation du patrimoine commence à se faire dans les musées où l’on conserve les œuvres d’art (début 19ème sous Napoléon).

Le patrimoine en France aujourd’hui

Depuis les années 1970, le sens du patrimoine a été largement étendu. Il ne se limite plus au cadre strict des éléments architecturaux remarquables et au patrimoine écrit et graphique, mais se consacre également aux éléments faunistiques et floristiques, paysagers, mais aussi aux langues locales ou encore aux ouvrages anciens.

Le patrimoine culturel « On entend par patrimoine culturel immatériel les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire - ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés - que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel. Ce patrimoine culturel immatériel, transmis de génération en génération, est recréé en permanence par les communautés et groupes en fonction de leur milieu, de leur interaction avec la nature et de leur histoire, et leur procure un sentiment d'identité et de continuité, contribuant ainsi à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine.

Le patrimoine naturel « l’ensemble des biens dont l’existence, la production et la reproduction sont le résultat de l’activité de la nature, même si les objets qui le composent subissent des modifications du fait de l’Homme » (INSEE, 1986).

Les composantes environnementales externes à la nature, telles que l’environnement urbain (bruit, urbanisme), ou industriel (déchets, pollution de l’air) ne sont donc pas intégrées dans le patrimoine naturel, même s'ils le modifient fortement.

Un sous-ensemble du patrimoine naturel est le patrimoine géologique, qui inclut la richesse en fossiles d'un site, et peut justifier dans de nombreux pays (dont en France) la création d'une réserve naturelle

___________________________________________________________________________

Patrimoine mondial ou patrimoine de l’humanité (de l’Unesco) : Ce patrimoine est défini comme « l’héritage du passé dont nous profitons aujourd’hui (et) que nous transmettons aux générations à venir ».

La Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel, adoptée en 1972 par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), concernait exclusivement la préservation du patrimoine matériel.

Il est ensuite apparu un intérêt important pour la sauvegarde des traditions orales, en tant que patrimoine culturel immatériel, tel que : traditions à sauvegarder, langues et cultures menacées, savoir-faire artisanal à transmettre ou expression artistique vivante.

En 1997 s’est tenue à Marrakech, à l’initiative d’intellectuels marocains et de l’UNESCO, une réunion d’experts au cours de laquelle a été défini le concept de « patrimoine oral de l’humanité », et décidé d’établir une distinction pour la préservation et la mise en valeur des « chefs-d’œuvre » de ce patrimoine (ex: FO Fana).

Cette distinction appelée : « Proclamation des chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité » a été octroyée pour la première fois en 2001 après étude approfondie, à une première liste de patrimoines sur candidatures proposées par les États. Une nouvelle liste est établie tous les deux ans par un jury international. Les chefs-d’œuvre proposés doivent être une expression culturelle vivante ou menacée. Ils doivent aussi faire l’objet de programmes de préservation et de promotion, le fait d’être inscrit sur la liste de l’UNESCO n’étant pas une garantie absolue de protection. En 2003 les États membres de l'UNESCO ont adopté la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

similaire:

Définition du terme «patrimoine», historique… iconChapitre 1: Le patrimoine: Lecture historique

Définition du terme «patrimoine», historique… iconVinimage a ruoms : le musée découverte des vins d’Ardèche
«Lumières d’histoire» pour les amateurs de patrimoine historique à travers villes et monuments

Définition du terme «patrimoine», historique… iconChapitre La définition du domaine public Section Définition légale

Définition du terme «patrimoine», historique… iconCours privés en Restauration de cadres et redorure- sacha-Marie Levay,...
«Le Patrimoine religieux du Québec», Conférence internationale Musée National des b-arts, Québec, 2004

Définition du terme «patrimoine», historique… iconCours 10 Epistémologie 2008-2009
«Education» : terme qui vient du latin conducere : signifie conduire, terme d’introduction

Définition du terme «patrimoine», historique… iconRépertoire numérique détaillé réalisé par Fanny Coirard, assistant...

Définition du terme «patrimoine», historique… iconLes chiffres de la délinquance
«bon sens» nous inciterait à penser, la violence a tendance, sur le long terme, à reculer fortement. Cette analyse historique est...

Définition du terme «patrimoine», historique… iconLa protection du patrimoine culturel et naturel
«père». le patrimoine est donc d’abords un héritage, un dépôt que l’on a reçu de ses ancêtres et que l’on doit conserver et enrichir...

Définition du terme «patrimoine», historique… iconEtrangers définition (étrangers, immigrés) Immigrés = 8% de population...
«crainte révérencielle des parents» = pas 1 cause de nullité des contrats.  devrait plus s’appliquer au mariage

Définition du terme «patrimoine», historique… icon«Le Canal du midi, Site du Patrimoine Mondial en péril ?»
«Environnement et Patrimoine» au sein de la Direction Régionale de vnf de Toulouse où elle a pu apporter une contribution paysagère...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com