Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions





télécharger 18.48 Kb.
titreAssassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions
date de publication10.10.2017
taille18.48 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos
Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions

Ghislaine et Claude : Condoléances des internautes



(MFI/05.11.2013) Vos nombreux messages en réaction à l’assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, qui travaillaient à montrer et décrypter la réalité du terrain, portent des mots de condoléances, de soutien, de colère et d’encouragements. Tous, y compris ceux que nous n’avons pas repris ici par manque de place, rendent hommage à une femme et à un homme qui faisaient leur métier avec rigueur et passion dans le seul but d’informer et de participer à la construction de la liberté de penser, d’agir et d’évoluer sur tous les continents.
« Au siècle de l’internet encore ils ont tiré pour assassiner la parole », nous écrit une internaute basée au Congo. « C’est triste de voir que des habitants des coins les plus reculés de la planète n'ont plus droit à l'information à l'heure du numérique. Hommages à ces deux courageux journalistes ». Lufred, un internaute, écrit sur notre forum : « Le monde a perdu une militante de la liberté d'opinion. Cette voix nous donne les réalités de ce continent meurtri et surtout elle donne parole aux voix sans voix. Compassion avec toute la famille RFI ».
Des militants de la liberté d’expression
« A vous, les journalistes tombés au champ de l'honneur, sachez que votre existence et votre travail resteront gravés à jamais dans nos mémoires. Merci à votre combat pour l'information », souligne Jules Kouakou. « C’est avec tristesse et consternation que j’ai appris la mort de deux braves journalistes, Ghislaine Dupont et Claude Vernon, tués à Kidal, au Mali. Souvent, nous avons écouté leurs belles voix. Ils ne sont pas morts, car leurs voix resteront gravées dans nos cœurs », écrit Djenga Desire, depuis la République démocratique du Congo.

« Une militante du droit à la parole est tombée par la main des intolérants, adeptes d'une violence gratuite. Nous ne t'oublierons jamais. A chaque fois que la liberté d'opinion sera touchée, Ghislaine, tu seras dans nos esprits pour crier justice. Pour le métier, journalistes, enquêteurs, c'est une victoire, malheureusement au prix du sang », juge un internaute parisien.
Parmi les internautes, certains ont connu nos collègues
« J'ai fait l'école Louis Lumière en cours de soir avec Claude Verlon en 1985. En écoutant la radio, ce soir, j'apprends qu'il est mort aujourd'hui. Je suis bouleversée », témoigne une internaute de Paris. « Chers collègues… Quelle perte ! Lorsque des vaillants collègues perdent ainsi la vie sur le terrain, ils nous rappellent comment ce boulot est noble. A la famille et à RFI, nos pensées », écrit Norbert, de Newport, au Royaume-Uni. « Que c'est triste, condoléances à la grande famille RFI », nous écrit Jean-Pierre, un autre journaliste. « Mes sincères condoléances aux proches de ces deux courageux journalistes. Une tristesse et un regret de ne pas avoir pu connaître davantage Ghislaine. Une profonde pensée pour sa mère », écrit Gaëtane, « une petite cousine ».

« Claude Verlon était vraiment un ami. Des années qu'on se connaissait, des années qu'on regardait le danger comme une chose évidente, inquiétante, mais non paralysante. L'amitié était pour lui la première valeur à défendre. La dernière fois qu'on avait travaillé ensemble, c'était il y a moins d'un an, pour les obsèques de Chavez dans la fournaise de Caracas. Il avait trouvé l'ombre d'un grand arbre où il m'avait invité à le rejoindre. Ton vieil imperméable trop grand pour toi me manque déjà. Bon voyage, Claude, et trouve, là où tu vas, un grand arbre pour nous y retrouver, on y viendra tous, tôt ou tard...

Jean-Marie Porcher / Technicien de reportage / Radio France ».
D’autres s'indignent pour cet acte barbare
« A ma colère s'ajoute une profonde indignation. Mais surtout, ce soir, je pense aux familles des deux journalistes. Toutes mes condoléances à leurs proches, à la rédaction de RFI et à toutes vos équipes. La brutalité et l'horreur n'ont jamais eu de limites. C'est terriblement triste. Très sincèrement désolée que ça vous touche de façon aussi brutale ! Comment ne pas être indigné devant cet assassinat que rien ne justifie. C'est le monde que l'on veut priver de sa liberté de parole. Mais vous les journalistes il faut continuer. Pour moi, RFI est une source inestimable d'informations, une ouverture incroyable sur le monde qui me permet d'apprendre et d'appréhender des facettes de l'histoire actuelle et passée. Je suis de tout cœur avec les familles de Ghislaine et de Claude, avec vous journalistes et techniciens qui maintenez cette fenêtre ouverte », souligne Michèle.

« Je dénonce avec fermeté cet acte barbare qui a fait disparaître ces journalistes en exerçant leur noble métier. Le terrorisme n’a pas de religion. Tout le monde est indigné », écrit Moctar Ebbey. « Au nom de toute ma famille, je vous présente nos condoléances les plus attristées. Que leurs âmes reposent en paix », écrit Mamadou Diallo.

« Je suis Boubacar Diallo, Guinéen de Conakry. Cet assassinat odieux et la lâcheté de ces individus vis-à-vis de ces deux braves journaliste de RFI me révoltent et m'amènent à dire à l’Etat Malien de mener des enquêtes le plus rapidement que possible avec une impartialité totale pour traduire ces terroriste devant la justice ». Un internaute, journaliste gabonais, considère pour sa part : « Les mots me manquent pour l’instant, mais nos collègues sont devenus immortels. Ils ont déjà gravé le chemin ». Quant à Fabio de Brésil, il écrit : « La voix de vos envoyés a si souvent résonné dans ma radio, j'ai si souvent admiré leur courage. J'ai vraiment l'impression d'avoir perdu deux copainsUne pensée à leurs familles et aux équipes de RFI. Tristement. Depuis l'Argentine», signé María Eugenia Peltzer.

Romaine, une auditrice de RFI depuis Porto Novo (Bénin) : « Deux soldats de la recherche de la vérité morts pour l’Afrique ! Pauvre Afrique quand reconnaîtras-tu ceux qui t’aiment vraiment. Et vous, les politiques de tout bord, qu’avez-vous à nous répondre face à cette ignominie. A toute la famille RFI et aux parents de Ghislaine et de Claude, tous les dignes filles et fils de l’Afrique vous soutiennent dans cette douleur ».

Un autre internaute lance un appel : « Face à la barbarie et à l'obscurantisme, restons mobilisés afin de porter haut la voix de la liberté d'expression et des droits humains. Reposez en paix, braves soldats de l'information ».

« Les obscurantistes et les barbares ne vaincront jamais la liberté d'expression. Pensées profondes pour ces combattants de la liberté d'information. RFI, votre voix ne s'éteindra jamais », assure Philippe, de Bruxelles, comme en écho. « Je suis atterrée ! Merci à RFI, à tous ses journalistes pour la qualité du travail qu'ils font et la fenêtre qu'ils ouvrent pour nous sur l'Afrique, notamment. Nous sommes en pensées avec toute la rédaction et les familles, bien sûr. Là, les mots me manquent », souligne PF, de France.

« Toutes mes condoléances à l'équipe de RFI. Nous sommes tous consternés par le décès de ces deux très bons reporters. En solidarité avec tous les collègues de la radio française ouverte sur l'international ». Enfin, Junior, de Conakry, rappelle : « Je m'incline devant la mémoire des deux reporters de RFI qui ont fait la fierté des auditeurs de RFI. A leurs familles, je présente mes sincères condoléances. Et à leurs collaborateurs de RFI, je dis : ne baissez pas les bras. Continuez à donner le meilleur de vous pour la lumière du monde. J'ai encore une pensée pour les autres journalistes de RFI, Johanne Sutton et Jean Hélène, tués en service pour l’information ».

Artan Kutra




Messages d'internautes lus par les journalistes de RFI

« C'est une consternation et une injure à la liberté d'informer. Je m'incline devant la mémoire des deux reporters de RFI qui ont fait la fierté de ses auditeurs. »

Écouter (02:05), par RFI (03.11.2013)

Messages d'internautes lus par les journalistes de RFI

« Les barbares ne vaincront jamais la liberté d'expression. Pensée profonde pour ces combattants de la liberté d'information. RFI, notre voix, ne s'éteindra jamais. »

Écouter (02:23), par RFI (03.11.2013)

 

 

Une boîte mail a été créée pour que les amis, les collègues et les auditeurs de RFI laissent leurs hommages à Ghislaine Dupont et Claude Verlon : rfihommage@gmail.com

similaire:

Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions iconAIntroduction François Dupont

Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions icon2. Bien-être et conditions de travail : thème porteur des années...

Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions iconMémoires de Grégoire, ancien évêque de Blois. Paris, Dupont, 1837....

Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions iconRésumé Certains ouvrages massifs en béton, sous des conditions thermiques,...

Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions iconRésumé Cette recherche s’intéresse aux réactions émotionnelles induites...

Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions icon1908, L’assassinat du duc de Guise, Charles Le Bargy et André Calmettes
«Jules Marey, les frères Lumières avaient tour à tour, donné le mouvement. Méliès, le premier, délivra les fées.» Paul Gilson

Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions iconPierre Bitoun et Yves Dupont
«Trente Glorieuses aux Quarante Honteuses». Puis ils expliquent comment le long travail d’«ensauvagement des paysans» a mené à la...

Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions iconLes réactions de l’opinion publique, les silences de l’histoire officielle
«un livre non sur la réalité mais sur l’image de la France… une histoire de l’imaginaire national et monarchique»2

Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions iconComment expliquer le passage d’un roi assassiné et donc méprisé à...
«L’assassinat du roi Henri par Jacques Clément à Saint Cloud, le 1er aout 1589» et 2 «Le roi de France Louis XIV en costume de sacre»...

Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon/Réactions iconCoord génér. Y. Dupont (co-direction M. Dobré, A. Haesler, C. Herbert,...
«ordinaire», ce qui serait plus juste. Notre champ d’étude recouvre donc les régularités quotidiennes et les césures (pluri)hebdomadaires,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com