Bibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918»





télécharger 0.53 Mb.
titreBibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918»
page11/17
date de publication27.10.2017
taille0.53 Mb.
typeBibliographie
h.20-bal.com > droit > Bibliographie
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   ...   17

Rubrique


«Le Hibou de la mansarde»




Hiboux, cailloux, …


Soliloque du Hibou0 de la mansarde,

rapporté par le Colonel Gilles BEMELMANS,

Chef du Bureau «pilotage»

à l’État-Major de la Région Terre Sud-Est

Je l’ai surpris une autre fois, il hantait les combles et le poc-poc rythmé de ses serres sur les poutres semblait une entrée en matière bien théâtrale dans l’ambiance venteuse et humide de cette soirée de mars. Voici l’échange auquel il disait avoir assisté par un trou dans le plafond doré du grand bureau du commandant de l’école.
En fin d’après-midi, après la visite de la délégation britannique de Camberley, le Général Foch discutait dans son bureau avec son directeur des études, le colonel X (le hibou a bien marmonné un nom, mais bon ... ).

Un anglo-maniaque ce colonel. Toujours entiché de la dernière mode de Londres en matière d’équitation, comme de tactique ou de stratégie.

Il en tenait ce soir là d’un air un peu pédant pour la brillante nouveauté des «assumptions», exposée par le chef de la délégation dans l’après-midi.

- «Vous voyez, Mon général, les «assumptions», sont vraiment une idée moderne que nous devons absolument enseigner à nos élèves. C’est indispensable pour la coopération avec les Britanniques (l’interopérabilité n’existait pas encore à cette époque)».

Coup d’œil sourcilleux du général qui relève la tête de son dossier et allonge machinalement la mèche de la lampe à pétrole de son bureau.

- «Écoutez X, vos «assumptions», vos présuppositions, c’est très bien, mais faites attention à nos stagiaires: qu’ils ne s’imaginent pas que l’on peut les fixer arbitrairement.

Il faudrait aussi les limiter au strict minimum. C'est-à-dire à celles qui sont utiles, vérifiables et dont l’invalidation tardive ne nous mettra pas en réaction par rapport à l’ennemi.

Parce que sinon, la tentation sera grande de me faire le coup du plan ramifié en autant de branches qu’il y a de présuppositions. Au lieu d’en faire une contrainte, on évacue le point qui gêne, on le colle dans les «assumptions», ça devient une variante du plan et on est tranquille.

De plus, comme à l’École on n’a pas le temps, on rédige une seule option, sur une réalité artificiellement simplifiée. Et hop, le tour est joué, on a fui le problème.

Sauf qu’à raisonner comme cela, on devient idiot, on me fait des manœuvres simplistes et à la guerre on perd l’initiative!

Vos présuppositions ne sont valables que lorsqu’elles décrivent une situation – certes hypothétique – mais suffisamment stable dans le temps et dans l’espace. Alors, elles peuvent donner lieu à des manœuvres alternatives. Sinon, les conditions qu’elles décrivent appartiennent au fond de tableau et doivent être traitées comme une constante du problème».

- «Euh, oui mon général, sûrement …».

- «Bon allez X, bonne nuit, j’ai à faire, à demain».
Le hibou:«Et çà, là en bas, c’est une souris ou un caillou? Supposons que ce soit une souris….»

an04317_


On a aimé




Une brève histoire de l’avenir.

De Monsieur Jacques Attali0


Brève l’histoire? Le livre comporte tout de même 423 pages….!

Il s’agit de l’avenir certes, mais ce sont aussi 160 pages d’une histoire…

D’une histoire recréée par Attali à travers le constat suivant: «trois pouvoirs ont toujours coexistés: le religieux….; le militaire…..; le marchand…. Mais «Tour à tour, chacun des trois pouvoirs dominants a contrôlé les richesses (donc le monde). On peut alors raconter l’histoire de l’humanité comme la succession de trois grands ordres politiques…le rituel…, l’impérial…, le marchand…».

On notera une intéressante «brève histoire du capitalisme» à travers celle des neufs cités, neufs cœurs qui, de Bruges, Venise… à Los Angeles ont successivement été les centres de l’ordre marchand.
À l’horizon des cinquante prochaines années nous serons au crépuscule de l’ordre marchand; la fin de l’empire américain serait marquée par un «capitalisme qui n’en sera que plus vivant,…, plus dominateur.» ouvrant la voie à un «hyperempire» dominé par les puissances de l’argent, de l’assurance….Lequel hyperempire ne pourra, pas plus que l’ordre romain, se maintenir. Le monde serait alors le théâtre de conflits d’intensité croissante. «Des pays du nord s’associeront à des pays du sud, des terroristes islamistes s’allieront à des cartels de la drogue….Si toutes ces sources de conflit se conjoignent …. Se déclenchera alors un hyperconflit. ….En surgiront de nouvelles civilisations, faites des résidus des nations exsangues…. Une démocratie planétaire s’installera …se lèvera alors la troisième vague de l’avenir, celle de l’hyperdémocratie».

Le mérite de ce livre consiste à rassembler et mettre en perspective un grand nombre d’informations étayées par les travaux de Jacques Attali pendant trente ans. Son l’intérêt est l’évidente volonté affichée de l’auteur de donner de la crédibilité à ces étonnantes prévisions, qui, une fois n’est pas coutume ne sont pas des «élucubrations sur le présent».

Général de corps d’armée (CR) Jean-Noël SORRET

1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   ...   17

similaire:

Bibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918» iconBibliographie p. 9
«premier flic de France», président du Conseil de 1906 à 1909, puis de 1917 à 1920 et préside les commissions du Sénat sur les questions...

Bibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918» iconLes monnaies de nécessité ou la grande débrouille dans le Nord occupé (1914-1918)

Bibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918» iconHistoire des deux guerres mondiales (1914/1918 et 1939/1945)

Bibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918» iconLes Limousins pendant la guerre de 1914-1918
«Comité départemental de la Haute-Vienne de l’or, des bons et des emprunts de la Défense nationale»

Bibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918» iconParcours pédagogique
«la commune de Villarcerf à ses glorieux enfants morts pour la France. 1914-1918»

Bibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918» iconLa 1ère Guerre mondiale: l’expérience combattante
...

Bibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918» iconLa guerre 1914 –1918
«Qui peut me rappeler à quelle période nous nous situons ? Quels sont les repères que nous connaissons déjà ?»

Bibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918» iconThème 1 la première guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918)

Bibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918» icon3 les principes generaux du droit budgetaire
«Magna Carta» (ou «Grande Charte»), puis en France en 1789 au sein de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen; et inscrit...

Bibliographie de l’article «Les généraux commandants d’armée de 1914 à 1918» icon100 ans après, le scoutisme en 1914-1918
«Sous la conduite de jeunes gens de 16 à 20 ans, les troupes d 'éclaireurs se sont dépensées dans toutes les activités locales et...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com