L’exception américaine : du pays de Dieu au pays des dieux La vivacité du fait religieux aux eu





télécharger 86.8 Kb.
titreL’exception américaine : du pays de Dieu au pays des dieux La vivacité du fait religieux aux eu
page3/6
date de publication02.11.2017
taille86.8 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6

La laïcité à l’américaine : ou comment concilier esprit de religion et esprit de liberté



    1. Les origines laïques des EU : le « mur de séparation »



1. Ignorer la religion pour fonder l’union de la République
La plupart des pères fondateurs (Washington, Jefferson, Franklin, Madison) étaient des chrétiens peu pratiquants proches du déisme de la philosophie des Lumières. Ils pensaient que la religion était un facteur de division et qu’il fallait la tenir éloignée des affaires politiques.

Ils furent rejoints dans cette conviction par les diverses confessions pour des raisons différentes. « Le grand réveil » avait multiplié les communautés (17 en 1776) ruinant toute prétention à occuper une position dominante. La tolérance s’imposait. Toutes les confessions reconnaissaient déjà que la sphère politique était un domaine possédant ses propres lois et règles de fonctionnement et que les domaines spirituels et temporels devaient être séparés selon une logique que l’on peut déjà qualifier de laïque.
C’est pourquoi la République fut fondée sur les notions de séparation, de neutralité et de tolérance : le sécularisme.
Fiche élève n°3 Les textes fondateurs de la République des Etats-Unis d’Amérique
Question 1. Relevez les allusions à Dieu dans les textes a, b et c. Que peut-on en conclure ?

Dieu n’est évoqué que dans la déclaration d’indépendance de 1776 et c’est le Dieu du déisme : « Dieu de la nature », « le Créateur », « le Juge suprême de l’Univers ».
Question 2. Pourquoi les textes b et c sont-ils à l’origine d’un État laïque ?

La constitution de 1787 pose, quant à elle, les fondements de l’Etat laïque :

- la religion n’est évoquée qu’une seule fois, et encore de manière négative, à l’article 6 : « aucune profession de foi religieuse ne sera exigée comme condition d’aptitude aux fonctions ou charges publiques ».

Le 1er amendement de 1791 fixe de manière précise deux clauses fondamentales :

La clause d’établissement qui rend impossible une religion d’État.

La clause de libre exercice qui empêche le pouvoir législatif de restreindre la liberté religieuse. C’est d’ailleurs la première des libertés.
2. Un Etat laïque sans laïcisme d’Etat
Question 3. Sur quel principe doit reposer la laïcité selon Jefferson ? (texte d)

En 1802 Jefferson résume la philosophie générale de cette laïcité à l’américaine avec l’image du « mur de séparation ». Mais ce mur ne signifie pas hostilité ni absence de rapport.

C’est là que réside la différence essentielle avec le modèle républicain français qui s’est établi contre une religion dominante. Aux États-Unis, la religion était plurielle et le pouvoir républicain n’a pas eu à se battre contre une grande religion.

Le paradoxe est que, la séparation a conduit à une influence croissante de la religion sur la vie civile.

- le pluralisme des religions est encouragé par le pouvoir pour éviter une majorité religieuse despotique.

- la formation des citoyens est laissée à la sphère privée donc, à l’époque, aux Églises.
Pour les pères fondateurs, ce n’est pas le gouvernement qui produit des citoyens moraux, mais des citoyens moraux qui préservent la démocratie.

3. La consolidation progressive du « mur de séparation » au XXe siècle
Cette laïcité s’est renforcée au XXe siècle.

Dans les années 1900-1920, la sécularisation se poursuit. Les « lois bleues » qui réglementaient le travail le dimanche tombent sous la pression du nouveau mode de vie urbain.

Si l’État fédéral était totalement laïque, les États de l’Union pouvaient statuer librement en matière religieuse. Entre 1940 et 1947, la Cour suprême supprima cette possibilité.

C’est aussi la Cour suprême qui interdit, en 1963, l’instruction religieuse et la prière dans les écoles publiques.

Cependant, les aides financières aux écoles confessionnelles (transport scolaire) sont maintenues en se fondant sur le principe de « l’avantage à l’enfant ». Les signes ostensibles sont tolérés au motif qu’ils témoignent simplement des convictions privées.

1   2   3   4   5   6

similaire:

L’exception américaine : du pays de Dieu au pays des dieux La vivacité du fait religieux aux eu iconScénario Ivan Arsenjev, Petr Forman, Veronika Švábová
«culture pour tous au pays des fées», avec le soutien de la commune de Retiers et de la communauté de communes du pays de la Roche...

L’exception américaine : du pays de Dieu au pays des dieux La vivacité du fait religieux aux eu iconÉpisodes de l’histoire du xve siecle ­aux pays senonais et gatinais et au comte de joigny
«Il y eut alors, dit-il, de grandes pilleries et ravages de toutes parts ès pays de France»

L’exception américaine : du pays de Dieu au pays des dieux La vivacité du fait religieux aux eu iconAtelier n°3 Luxe et pays émergents
«dirigeant pays», pour mieux saisir la culture du pays d’implantation pour une communication et une direction efficaces

L’exception américaine : du pays de Dieu au pays des dieux La vivacité du fait religieux aux eu icon2006: L’émergence des nouveaux pays industriels est elle un frein...

L’exception américaine : du pays de Dieu au pays des dieux La vivacité du fait religieux aux eu iconMémoires orales des industries du bord de l'eau des pays Asses, Verdon,...

L’exception américaine : du pays de Dieu au pays des dieux La vivacité du fait religieux aux eu iconL’Utopie, nom du pays de nulle part et de la contrée qui n’existe pas
«Badebec fille du roy des Amaurotes en Utopie», pays qui est le royaume même de Gargantua son père

L’exception américaine : du pays de Dieu au pays des dieux La vivacité du fait religieux aux eu icon74 coureuses au total, venues de 20 pays différents, s’affronteront...

L’exception américaine : du pays de Dieu au pays des dieux La vivacité du fait religieux aux eu iconDes «fous de Dieu» aux «sages de Dieu»
«Quand IL sera possible aux protestants de France, dans un pieux pèlerinage, de célébrer l’anniversaire bi séculaire de la convocation...

L’exception américaine : du pays de Dieu au pays des dieux La vivacité du fait religieux aux eu iconComment aménage-t-on une région avec une démographie de pays du Sud,...

L’exception américaine : du pays de Dieu au pays des dieux La vivacité du fait religieux aux eu iconLe Portugal n’est pas un pays méditerranéen ! Seuls les deux tiers...
«Autriche» avant 1867, «Autriche-Hongrie» de 1867 à 1918 (depuis 1918 ce sont deux pays indépen­dants). De 1923 à 1991 (inclus) on...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com