L’ancv fête ses 30 ans





télécharger 13.5 Kb.
titreL’ancv fête ses 30 ans
date de publication06.11.2017
taille13.5 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos

L’ANCV fête ses 30 ans


Tiré de documents de l’Agence nationale des chèques-vacances

À cette occasion, l’Agence, représentée par Jean-Pierre Artiganave, président du conseil d’administration, et Philippe Laval, directeur général, cosigne un contrat d’objectifs et de performance avec l’État, représenté par Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme. Ce contrat fixe ses orientations stratégiques pour la période 2013-2016.


Ce contrat d’objectifs et de performance constitue pour la première fois une stratégie concertée entre l’Agence et l’État. Il traduit la volonté réaffirmée des pouvoirs publics de faire de l’ANCV un acteur essentiel de la politique de départ en vacances pour tous.

Quatre grands axes de développement


• Le développement de l’accès aux vacances pour le plus grand nombre : l’Agence doit d’ici à fin 2016 augmenter le volume d’émission des chèques-vacances et accroître le nombre de bénéficiaires.

• Le déploiement de l’action sociale et solidaire : lancement d’un nouveau dispositif à destination des jeunes adultes de 18 à 25 ans. L’objectif à terme est d’aider 20 000 jeunes à partir en 2016. Par ailleurs, la progression du budget de soutien aux équipements du tourisme social est réaffirmée, avec un investissement de 40 millions d’euros de 2012 à 2016.

• La dématérialisation du chèque-vacances : la volonté de l’Agence est de passer à terme du titre papier au titre numérique. Une expérimentation ciblée sur un titre dématérialisé est prévue pour début 2015 auprès de la fonction publique d’État et préfigurera la dématérialisation totale ou partielle du chèque-vacances à l’horizon 2017.

• L’amélioration de la performance : l’Agence va améliorer sa performance par une maîtrise de ses équilibres économiques et par le placement de 100 % de sa trésorerie en investissement socialement responsable (financement des équipements touristiques à vocation sociale : villages de vacances, auberges de jeunesse…).

La conquête du temps libre


Le chèque-vacances s’inscrit pleinement dans l’histoire politique, sociale et économique de la France. C’est une idée longtemps défendue par les mouvements syndicaux et mutualistes, les coopératives et les associations d’éducation populaire. Le chèque-vacances puise ses racines historiques dans le droit aux vacances reconnu aux travailleurs par le Front populaire, le 20 juin 1936, avec l’instauration des congés payés. Héritier des Trente Glorieuses, le chèque-vacances est aussi le fruit de l’évolution d’une société qui se lance à la conquête du Temps libre.

Dans la période d’après-guerre, le tourisme social va connaître son âge d’or : création des comités d’entreprise, naissance d’infrastructures touristiques… La volonté de permettre au plus grand nombre de partir en vacances s’affirme, se construit et s’épanouit jusqu’à inspirer l’idée du chèque-vacances, une idée qui va cheminer jusque dans les années 1970.

En 1971, les grandes organisations syndicales (Force ouvrière, la CGT, la CFDT, la Fédération de l’éducation nationale, le Groupement national de la coopération, la Fédération nationale de la Mutualité française et les principales associations de tourisme social) créent « L’Union coopérative du chèque-vacances ». Cette organisation va s’efforcer pendant dix ans de sensibiliser le monde politique et l’opinion à son projet.

En 1977, Jacques Blanc, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Agriculture, chargé de présider une commission d’étude pour la réduction des inégalités d’accès aux vacances, préconise la création de « titres vacances ».

Sous l’impulsion de Pierre Mauroy, c’est François Mitterrand qui va s’emparer du sujet et en faire une promesse de campagne en l’inscrivant dans ses « 101 propositions ». À l’occasion de son discours sur les loisirs et le tourisme, en avril 1981, à Vieux-Boucau (dans les Landes), il s’engage à créer le chèque-vacances, un système d’aide à la personne pour les plus défavorisés. André Henry, ministre du Temps libre, est chargé de préparer l’ordonnance du 26 mars 1982 qui crée l’ANCV. Dès le départ, le chèque-vacances est conçu comme un outil d’action sociale qui doit bénéficier aux salariés les plus défavorisés. La mission de l’ANCV s’inscrit en faveur des publics exclus des vacances, une mission régie par le code du tourisme qui vise à rendre effectif l’accès aux vacances pour le plus grand nombre.

En 1998, la loi relative à l’exclusion dispose que « l’égal accès pour tous, tout au long de la vie, à la culture, à la pratique sportive, aux vacances et aux loisirs constitue un objet national. Il permet de garantir l’exercice effectif de la citoyenneté ».

L’action de l’ANCV aujourd’hui


• contribuer au départ du plus grand nombre en attachant une attention particulière aux publics issus de la mixité sociale, fragilisés socialement et économiquement, ainsi qu’aux salariés des petites entreprises ;

• valoriser et affirmer le rôle des vacances dans les politiques sociales de l’État ;

• soutenir le patrimoine du tourisme social en contribuant à la rénovation et à la modernisation de son parc et privilégier le soutien aux structures dont l’engagement social est avéré.

L’ANCV


Créée en mars 1982, l’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) est un établissement public original, sous la tutelle des ministères en charge de l’Économie, des Finances et du Tourisme. Sa mission est de favoriser l’accès aux vacances pour tous. Depuis 30 ans, l’Agence s’appuie sur deux piliers : le chèque-vacances destiné aux salariés du secteur public et privé (3,7 millions de bénéficiaires) et des actions de solidarité. Elle attribue des aides à travers ses 3 500 partenaires (associations, collectivités territoriales, organismes sociaux) et soutient les équipements touristiques à vocation sociale.

L’ANCV et le tourisme social


Concernant le soutien au patrimoine du tourisme social, l’Agence agit aujourd’hui principalement à travers deux dispositifs : les aides aux équipements touristiques à vocation sociale et l’assistance en ingénierie. Un troisième dispositif, le fonds tourisme social investissement (TSI), est en préparation avec la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) pour apporter de nouveaux capitaux. La création effective du fonds TSI est programmée à l’occasion des 30 ans de l’Agence.

Né après la canicule meurtrière de l’été 2003 pour prévenir l’isolement et la solitude des personnes âgées, le dispositif Seniors en vacances (SEV) est destiné à favoriser l’accès aux vacances des retraités à faibles revenus. Ce dispositif s’affirme aujourd’hui comme l’un des programmes phares de l’Agence.

En 2009, l’Agence mène avec l’institut BVA une étude sur les publics non partants en vacances qui lui permet d’affiner sa politique d’action sociale. Elle conduit à définir quatre publics prioritaires de ses programmes : les familles, notamment monoparentales, les jeunes des quartiers, les personnes en situation de handicap et les personnes âgées.

similaire:

L’ancv fête ses 30 ans iconBego fête ses 125 ans et plusieurs anniversaires
«top 100», et lui permet de remporter cette année la distinction «Best of 2015» du prix de l’industrie 2015

L’ancv fête ses 30 ans iconProgramme prévisionnel
«Midi moins le quart» que l’on aime à retrouver pour ses terrasses ensoleillées, la silhouette nonchalante de ses avenues bordées...

L’ancv fête ses 30 ans iconSociéTÉ D'Études scientifiques et archéologiques
«Paris, Osiris les mystères engloutis de l'Égypte à l'Institut du monde arabe – Israël, le Musée d'Israël fête ses cinquante ans...

L’ancv fête ses 30 ans iconJeune roi de France de 21 ans est fasciné par l'Italie, ses palais...

L’ancv fête ses 30 ans iconInscription des événements à la manifestation nationale “ Fête de la Gastronomie ”
«Royat-Chamalières fête la gastronomie» redémarre ! Labellisée au niveau national, du 25 au 27 septembre, la nouveauté de la fête...

L’ancv fête ses 30 ans iconHistoire de la vigne et du vin à Autignac. (15 janvier 2011)
«poison»; lorsqu’une femme du harem voulant mettre fin à ses jours, but de ce liquide. Vous imaginez très bien la suite, ceci lui...

L’ancv fête ses 30 ans iconRésumé : La vie d'une jeune fille, Marjanne, vivant avec sa famille...

L’ancv fête ses 30 ans iconIl était une fois, une jeune fille qui se nommait Amura, elle avait...

L’ancv fête ses 30 ans iconJour 1, jeudi 27 aout 2015 : strasbourg / madrid/ lima
«Dama de Cao». En 1986, on a découvert le corps embaumé d’une jeune gouvernante qui a vécu IL y a 1800 ans. Elle est célèbre pour...

L’ancv fête ses 30 ans iconLa Fête de l’Histoire Déploiement tactique à la Neuville sur Essonne...
«trait d’union» entre les générations. IL contribue au devoir de mémoire en rappelant les sacrifices de nos aînés pour notre prospérité,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com