Résumé Depuis «2000 ans»





télécharger 91.61 Kb.
titreRésumé Depuis «2000 ans»
page5/6
date de publication07.11.2017
taille91.61 Kb.
typeRésumé
h.20-bal.com > droit > Résumé
1   2   3   4   5   6

Le messianisme toujours utile


16Depuis plus d’un siècle, les dirigeants ont réussi à soulever les Éthiopiens en brandissant la même menace : les envahisseurs s’en prendront à leur terre, à leur territoire et à leur foi. Menilek en 1895, rallia l’ensemble des ras et remporta la bataille d’Adwa (1896). Avec les mêmes arguments en 1935, Haylä Sellasé suscita une levée en masse contre l’Italie sans, toutefois, empêcher le ralliement à l’occupant de chefs provinciaux, chrétiens comme musulmans. Au Sud dans un premier temps, les Italiens gagnèrent la sympathie des peuples, privés de leurs droits sur la terre depuis la conquête de Menilek, en suspendant le paiement du tribut. Mais la persécution de l’Église, le soutien à l’islam, les confiscations foncières et la ségrégation raciale dressèrent les Éthiopiens contre l’occupant. En 1977-78 débordé par les Somaliens qui avaient coupé le chemin de fer et atteint Harär et Dirré Dawa, Mängestu mobilisa les milices paysannes annonçant le retour des lointains héritiers de l’émir Graññ. Le souvenir du jihad toucha bien plus les Éthiopiens que la rhétorique de la lutte des classes. En 1991, ils abandonnèrent le camarade-président dont la défaite ne menaçait ni leur terre ni leur foi. En 1998, Mälläs, brandissant la menace qui pesait sur l’intégrité du territoire national, suscita un élan national face aux attaques de l’Érythrée, son ancienne alliée. Les régimes menacés, en Éthiopie comme ailleurs, ont recours à l’histoire afin de rassembler leur peuple autour d’eux. En 1987, Mängestu, président de la nouvelle république populaire, alarmé par la montée des fronts séparatistes, avait invité les chefs religieux à siéger au Parlement et échangé les armoiries de l’État, une hideuse copie de celles de la RDA, contre les obélisques d’Aksum. En 2005 à la veille des élections législatives, Mälläs obtint le retour à Aksum de l’obélisque transporté à Rome sur ordre de Mussolini. Néanmoins, ce procédé n’est pas infaillible : Mängestu a dû fuir en 1991 et Mälläs a difficilement remporté le scrutin.

  • 13 . Elle protestait contre l’abolition sacrilège de l’ordre voulu par Dieu et contre la saisie de ses(...)

17Le statut de la terre fut au cœur de la Révolution : dans la capitale, les manifestants défilaient en criant : märét lä arrashu ! [la terre à celui qui la cultive]. À la suite de la Réforme agraire de mars 1975, l’État devint propriétaire des terres, abolit toutes les formes de tenure, garantit à tout Éthiopien une tenure de 10 ha (maximum) et lui enjoignit d’adhérer à une association paysanne. Au Sud, les paysans acclamèrent le Därg [la junte militaire] qui, croyaient-ils, leur accordait l’équivalent d’un rest, tandis qu’au Nord, à l’appel de l’Église13 et des chefs locaux, ils se soulevèrent, à la surprise des militaires, pour protéger leurs rest de l’intrusion de l’État. Ce refus, brisé par l’armée, réveilla le particularisme des Tegréens qui rejoignirent le Front populaire de libération du Tegray (FPLT) dont le leader, Mälläs Zénawi, prit le pouvoir en 1991. Toutefois, la garantie de la sécurité de la tenure sur l’ensemble du territoire éthiopien supprima le fossé qui séparait, depuis Menilek, le Nord du Sud et les vainqueurs des vaincus. Entre 1979 et 1986, la collectivisation, la villagisation puis les déplacements autoritaires recréèrent l’unité des paysans éthiopiens contre Mängestu si bien qu’en 1991, ses appels à sauver la Révolution ne mobilisèrent pas les milices rurales contre les maquisards du FPLT. La Réforme agraire a accompli le mot d’ordre de la Révolution : Ityopiya Täqdem. Dans une Éthiopie unie, chaque Éthiopien a les mêmes droits sur la terre.

18Tard venus à l’administration et au monopole de la violence légitime aux mains de l’État, les Éthiopiens se sont précipités vers les emplois de fonctionnaires, soldats et policiers. En outre sous l’Ancien Régime, ces fonctions étaient la voie royale pour acquérir, auprès du negus, une concession foncière qui compensait la modestie des traitements. Après la Réforme agraire, les concessionnaires qui n’abandonnèrent pas leur terre subirent la colère des paysans. La Révolution transféra alors les services administratifs de base aux qäbälé [comité de quartiers, de secteurs] élus et tenta de former de nouveaux cadres en s’appuyant sur le parti unique, le Parti des travailleurs éthiopiens (hors de loi depuis 1991). Le recrutement sur concours pour le service de l’État, à la sortie de l’enseignement secondaire et de l’Université, s’est poursuivi jusqu’à présent, mais les qäbälé ont survécu à la chute de Mängestu. Même pendant les troubles, les fonctionnaires reçurent leur traitement, parfois amputé de collectes « volontaires ». Plus que jamais, la fonction publique demeure une occupation attractive et honorable ; en effet, si la corruption existe, elle n’entrave généralement pas sa mission. Hiérarchisée, lourde et bureaucratique, elle fait appliquer avec constance les règlements et les lois. Les changements brutaux de régime ont entraîné des licenciements et des départs en exil auxquels ont succédé des réintégrations, au nom de la compétence. On assiste, depuis quelque temps, à une migration du service public vers le monde des affaires en Éthiopie et à l’étranger. Toutefois, le fédéralisme offre de nouveaux emplois dans la fonction publique régionale naissante.

19Les Éthiopiens, comme les éthiopisants, se divisent à propos de la continuité entre l’Éthiopie fédérale née en 1991 et la Grande Éthiopie de Menilek. Tant dans l’opposition que proches du pouvoir, les leaders politiques, relayés par les intellectuels, recherchent dans les travaux académiques des arguments pour étayer leurs positions.
1   2   3   4   5   6

similaire:

Résumé Depuis «2000 ans» iconLe Vendredi 17 novembre 2000, M6 avait eu une idée assez originale...
«nominés» (désignés par un sondage de l'ifop, réalisé du 16 au 23 août auprès d'un échantillon représentatif de 824 personnes agées...

Résumé Depuis «2000 ans» icon* 2000 ans d’histoire de France (indice : 94)

Résumé Depuis «2000 ans» iconRésumé Dans le monde de la corrida en France, Alain Montcouquiol...

Résumé Depuis «2000 ans» iconRésumé Les salles de concerts ont énormément évolué depuis 20 ans...

Résumé Depuis «2000 ans» iconEvolution de la bande dessinee depuis 10 ans

Résumé Depuis «2000 ans» iconRésumé La montée en puissance d’Internet comme outil de communication...

Résumé Depuis «2000 ans» iconSaviez-vous que le cerf-volant existe depuis plus de 2500 ans ?

Résumé Depuis «2000 ans» iconBibliographie (février 2015) Inventaires des "papiers Granvelle"
«Le Cardinal de Granvelle et la Franche-Comté : la correspondance comme instrument de gouvernement» : [résumé de thèse], dans : Positions...

Résumé Depuis «2000 ans» iconRésumé : Depuis quelques années, les initiatives en faveur de la...

Résumé Depuis «2000 ans» iconLa Fête de l’Histoire Déploiement tactique à la Neuville sur Essonne...
«trait d’union» entre les générations. IL contribue au devoir de mémoire en rappelant les sacrifices de nos aînés pour notre prospérité,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com