Biographie





télécharger 255.98 Kb.
titreBiographie
page3/7
date de publication22.10.2016
taille255.98 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7

ETIENNE BILLARD de Saint Etienne, Ecuyer du Roi


La famille HUGUENIN, quant à elle, n’était pas insensible à ce hochet de distinction. Anatole Huguenin, mon arrière grand-père, avait découvert dans le grenier d’un parent, le portrait d’un homme de guerre du temps de Louis XIII avec l’inscription au dos de la toile :scan0002

Etienne BILLARD, Maréchal de camp, tué à la bataille de St Antoine, enterré à la collégiale de Beaune.

Anatole Huguenin, avait découvert « par hasard » que sa mère, née CHAUVOT, était apparentée à la famille Billard. Il entreprit donc une étude sur la carrière militaire d’Etienne Billard sous le titre « Un Homme de Guerre Bourguignon ».

Le nom de Billard, de bourgeoisie assez ancienne est souvent évoqué dans les archives de bourgogne.

Etienne Billard, né à Beaune, vers l’an 1610, à peine âgé de vingt ans, s’est engagé comme volontaire dans l’armée royale et pris part à toutes les guerres de la fin du règne de Louis XIII. Le 17 janvier 1752, le roi Louis XIV étant à Poitiers, accorde à Billard des lettres de noblesse qui résument ses états de service et dont voici copie :


LE 17 janvier 1652, le roi Louis XIV étant á Poitiers accord á Billard des lettres de nobles, qui résument ses états de service et dont voici la copie :

" Louis, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre, á tous présents et á venir, Salut.

Comme il n´y a rien qui invite davantage les hommes á la vertu que l espérance de se voir honorer et élever en quelque dignité qui relève leur maison et famille par-dessus le commun, il est aussi très raisonnable que les Rois et grands princes soient portés de leur part á orner ceux qui par leurs services, ont bien mérité d´eux et de la chose publique, afin que par leur exemple tous leurs sujets recherchent les occasions de se rendre recommandables et d´acquérir par leurs vertus les prérogatives et honneurs dus au courage et au mérite.

Savoir faisons, que nous mettons en considération les bons et agréables services de notre cher et bien-aimé Etienne Billard, sire de Saint Etienne, premier capitaine et major du régiment d´ Huxelles, sergent de batailles de nos armées, et servant á rendre á notre Etat, depuis l´an 1630 jusqu´á présent, dans toutes les guerres que le Sire Roi, notre très honoré seigneur, á faites et que nous avons eues en Italie, Lorraine, Allemagne, Flandre, Catalogne, comté de Bourgogne et autres lieux, aux deux sièges qui ont été donnés devant Lerida pour le secours de la ville et á Nancy, Lamotte, Lille, Delbecque, Spire, Palatinat, Epinal, Neufchâteau, Dôle, Corbie, Landrecies, Maubeuge, La Chapelle, Thionville, Arras, Douai, La Bassée, Bapaume, Collioure, Mousson, Tarragone, Roses, Orbitello, Cremone, Bellegarde, où il reçut dix-huit blessures, tant de mousquets, de piques, hallebardes, que de pistolets et épées, et en toutes lesquelles occasions et plusieurs autres, ledit sieur Billard de Saint Etienne a donné tant de preuves de son courage et de sa valeur, et a fait brillamment paraître ce qui est de sa fidélité et de son affection á notre service, que nous avons jugé digne d´en être récompensé par une marque qui lui puisse et á sa postérité demeurer á perpétuel honneur.

Bien informé d´ailleurs des nobles et louables qualités qui se trouvent en sa personne, et qu´il est de bonne et honnête famille de notre ville de Beaune, en notre province de Bourgogne, oú il fait état de faire sa demeure.

Pour ces causes et autres, désirant gratifier le dit Etienne Billard, sieur de Saint Etienne, par grâce spéciale, pleine puissance et autorité royales, l´avons anoblie et anoblissons ensemble ses enfants, postérité et lignée, tant mâles que femelles nés et á naître en loyal mariage, des titres et qualités de noblesse et gentillesse, par ces présentes signées de notre main.

Voulons et nous plait qu´en tous actes, lieux et endroits, tant en jugement que dehors, ledit sieur de Saint Etienne et sa prospérité et lignée soient tenus, censés et réputé pour nobles, et qu´ils portent la qualité d´écuyers et puissent parvenir á tous les degrés de chevalerie et de notre gendarmerie, acquérir tenir posséder tous fiefs, seigneuries et héritages nobles de quelque titre et conditions qu´ils soient sans payer la finance due pour les francs-fiefs et nouveaux acquêts, et qu´ils jouissent de tous honneurs, autorité et prérogatives, prééminences, privilèges, franchise et libertés, exemptions et immunités dont jouissent et ont coutume de jouir et user tous les nobles de notre royaume et de notre pays de Bourgogne et tout ainsi que si le sieur Saint Etienne était issu de noble et ancienne race.

Lui permettant et á sa prospérité de porter des armes telles qu´elles sont ci-dessous empreintes, blasonnées et scellées, les faire mettre, prendre, sculpter en leurs maisons et autres lieux que bon leur semblera, sans que cela ils soient tenus de nous payer, ni nos successeurs Roys, aucune finance ni indemnité dont á quelque somme qu´elles puissent s´élever, nous les avons déchargés, et en tant que besoin avons fait et faisons don par ces présentes, á la charge de vivre noblement, sans déroger á la qualité de noble.

Donnons mandement, á nos armés et féaux tenant notre cour de Parlement et Chambre des Comptes de Dijon, et aux trésoriers de France audit lieu, aux baillis, sénéchaux et lieutenants et autres officiers et justiciers chacun á qui il appartiendra que nos présentes lettres d´anoblissement, ils aient á faire en registrer et du contenu en icelles jouir et user pleinement et paisiblement le sieur de Saint Etienne, ses enfants, postérité et lignées légitimes nés et á naitre en faisant cesser tous troubles, empêchements et entraves, nonobstant tous droits, arrêts, règlements, ordonnances, déclarations, lettres de justice, contraires, auxquelles et aux dérogations y contenues, nous avons dérogé et dérogeons par ces dites. Car tel est notre plaisir et afin qu´elles soient tenues fermes et stables á toujours nous y avons mis notre scelle.
Donné á Poitiers au mois de janvier l´an de grâce 1652 et de notre règne le neuvième.

"Louis.

"Par le roi,

"Louis Phélypeaux de Pontchartrain
On voit combien fut brillante le vie militaire de Billard car, comme le disent les lettres de noblesse, il assista á plus de trente batailles ou sièges et fut blessé dix-huit fois.

Les armes coloriées qui accompagnent ces lettres de noblesse sont :

D´azur au chevron d´or accompagné en chef de deux flammes d´or, et en pointe d´une rose dárgent feuillé d´or, timbré d´un casque taré de profil surmonté de trois plumes d´argent, hachements d´azur et d´argent.

Lettres de noblesse á Billard par Louis XIV

Les armes coloriées qui accompagnent ces lettres de noblesse sont :
D´azur au chevron d´or accompagné en chef de deux flammes d´or, et en pointe d´une rose d´argent feuillé d´or, timbré d´un casque taré de profil surmonté de trois plumes d´argent, hachements d´azur et d´argent.



Anatole Huguenin, par cet ouvrage, va, en quelque sorte, réhabilité Etienne Billard, pour le sortir de l´oubli alors qu´il fut anobli en qualité d’homme de guerre et non de robe comme l’étaient les nouveaux anoblis, ne leur retire aucun mérite, d’ailleurs, pour la plupart, de qualité et tout aussi utiles à la France.
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Biographie iconNote d’intention et biographie Jean Claude Gallotta P. 8 : Le spectacle...

Biographie iconBiographie

Biographie iconNapoléon : biographie

Biographie iconBrève biographie de Saint Dominique

Biographie iconBiographie resumee de georges guingouin

Biographie iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres

Biographie iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres

Biographie iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres

Biographie iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres

Biographie iconJean Jaurès : biographie d’un personnage illustre






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com