Alors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire





télécharger 40.03 Kb.
titreAlors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire
date de publication28.10.2016
taille40.03 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos
LE PROTEE
Alors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire.


  1. LE SOUS-MARIN

1) Fiches Techniques

Numéro de coque

 Q 155

Numéro, marque ou symbole

S4  -  S6  -  6  -  5  -  35  -  31

Type

Sous-marin de première classe de grande patrouille type 1500 tonnes - M-6 - tranche 1927

Classe

Pascal

Auteur

Jean-Jacques Roquebert

Type de coque

Sous-marin à double coque 

Chantier

Forges et chantiers de la méditerranée La Seyne

Tonnage surface

1570

Tonnage Plongée

2084

Longueur

92 m 30

Largeur

8 m 20

Tirant d'eau

4 m 70

Vitesse en surface

17 nœuds

vitesse en plongée

10 nœuds

Immersion maximum de sécurité

80 mètres

Effectif Mlot-QM-OM + Officiers

57 + 5  -  73 maxi

Armement évolutif

 

- 9 tubes de 550 mm

- 2 tubes de 400 mm

- 11 torpilles de 550 mm

- 2 torpilles de 400 mm

- 1 canon de 100 mm

- 2 mitrailleuses de 13,2 mm

Motorisation

 

- 2 moteurs diesel type Sulzer de 3000 cv

- 2 moteurs électriques  de 1000 cv

 

Propulsion

2 hélices

Ordonné le

01.06.1925

Date de mise en chantier

06.02.1928

Date de mise sur cale

04.10.1928

Date de lancement

31.07.1930

Date de mise en service

01.11.1932

Date de retrait ou de perte

19.12.1943



2) Plan



  1. LE PROTEE ET LA SECONDE GUERRE MONDIALE


A la déclaration de guerre en 1939, le Protée se trouvait en carénage à Toulon.

Aussitôt disponible, il est employé à la surveillance maritime, dans un premier temps, celle des îles Madère et Canaries où s’étaient réfugiés des bâtiments de commerces allemands.

En Mai 1940, en raison de la tension avec l’Italie, il est affecté à la division navale du Levant qui, de Beyrouth, fait patrouiller ses unités entre la Grèce et la Turquie. C’est au cours d’une de ces patrouilles que le commandant du Protée apprend l’armistice. Ne recevant aucun ordre, il décide de rejoindre la force X  à Alexandrie. Le Protée reste longtemps immobilisé dans ce port, avec les autres bâtiments français qui s’y sont regroupés.

Enfin, six mois après le débarquement allié en Afrique du Nord,  la force X  rallie les Forces navales françaises libres. Le Protée en carénage
Le Protée appareille le 18 Juin 1943 à destination d’Oran pour y subir un carénage et renouveler une grande partie de son équipage.

A l’issue du carénage, Alger lui est désigné comme nouveau port d’attache.

Partant d’Alger, il effectue une première mission de patrouille du 12 au 26 Novembre entre Port-Cros et le golfe de Fréjus. Malgré le faible entraînement du nouveau personnel, le Protée réussit le torpillage d’un cargo allemand NT-II de 2000 tonnes le 23 Novembre, au large de St-Tropez.


  1. LA DERNIERE MISSION


Le 18 Décembre 1943, il appareille de nouveau d’Alger. Cette seconde mission au large des côtes de Provence fait partie des opérations préliminaires au débarquement des alliées dans le sud de la France qui aura lieu le 15 Août 1944.
La traversée Alger-côtes de Provence s’étant effectuée par gros temps, le Protée avait reconnu la côte quelque part entre Cassis et Toulon, puis, ayant déterminé sa position par observation périscopique des hauteurs, avait mis le cap sur Marseille et avait pénétré le champ de mines de Cassidaigne dont les services de renseignements alliés ignoraient l’existence.

Le Protée en mission



Le 23 Décembre 1943, deux convois allemands font route sur Marseille.

Le premier est le convoi 5306 composé des péniches Tubingen, Wittenberg et Pouvoir, escortées par les dragueurs M6041, M6044, M6045 et M6047 qui a appareillé de La Ciotat à 9h00 (heure allemande) et arrive à Marseille à 12h25. Le second est le 5308 qui vient de Gènes et comprend le paquebot Imérethie II et les pétroliers Foligno et Bitonto sous escorte des UJ 2208, UJ 2210, R 198, R 200 et R 212. Ce convoi entra à Marseille entre 13h10 et 13h40.
Le Protée, ayant perçu un de ses convois, aurait pénétré dans le champ de mines en chassant une position d’attaque.

Côté allemand, le sous-marin ne fut à aucun moment repéré et n’a pas été engagé par les navires de la 6ème Sicherung Flottille.
Pour mémoire, les secteurs ST (Camarat) et SU (Toulon) étaient occupés par le Curie et le Casabianca. Le 25 Décembre, un ordre radio d’Alger prescrivit au Casabianca de relever le Curie qui rentrait à la Maddalena et au Protée de relever le Casabianca devant Toulon.
Le 22 Décembre, le Casabianca coulait devant Toulon l’ UJ 6076 et le 27 Décembre toucha devant Camarat le Chisone qui put être ramené à Toulon. On retrouvera son épave dans un des grands bassins à la libération.


  1. LE NAUFFRAGE


Première version, jusqu’en 1995 : le 29 Décembre 1943, au cours de sa mission, le Protée fait surface puis est coulé au canon par un chalutier allemand au large de Marseille.
Deuxième version, depuis 1995 : le 6 Avril 1995, le Protée est découvert par Henri-Germain DELAUZE, Président de la COMEX ; qui opère à bord du sous-marin d’exploration REMORA 2000.

L’épave gît sur un fond de 125 mètres, sur le plateau des Blauquieres, prés de la fosse de Cassidaigne, à 8 milles nautiques de Cassis.

Le sous-marin repose à plat, légèrement incliné sur bâbord. De l’examen de l’épave, il ressort que le Protée a heurté une mine qui n’a endommagé que le kiosque. Tous les panneaux sont fermés. L’épave, est en état de conservation remarquable et contient encore les corps de l’équipage. Elle a été déclarée « sépulture marine » par la Marine Nationale.





  1. L’EQUIPAGE

Commandant : LV  MILLÉ Georges Marie

État-major : LV VIÉ Frédéric Marie - IM1 LAUBIE Louis Gervais - EV1 DUBOIS René Armand - EV1 ETIENNE Robert Paul

Équipage : PM méca GILLET Jean-Marie – MT torp L’HERMITE Jean-Yves – MT méca VARLET Georges Henri – MT méca CUFF Pierre – MT élec LE FOLL Noël Léonard – SM torp LABBE Joseph Victor – SM radio BURTEY René André – SM élec RIOU Albert – SM élec CATHOU Roger Yves – SM élec VILLALARD Frédéric François – SM méca CAMENEN Joseph Marie – SM méca GUENVER Victor Jean – SM méca BRIANT Marcel – QM torp AUBERT René Aimé – QM torp PUJOLS André Guy – QM torp JOUANJEAN Olivier – QM torp LE GOULM Henri Robert – QM radio JAGOT Pierre André – QM torp MARTIN André Pierre – QM radio BASSARD René Marcel – QM radio RAVARD Yves Eugène – QM tim SEBIRE Pierre Louis – QM tim LAGAT Jacques Maurice – QM tim BARBIER Jean Joseph – QM canon FORTUNY Michel – QM élec KERVAREC Mathieu Louis – QM canon BUONO François – QM élec BUBLER Etienne Charles – QM élec NICOLAS Albert François – QM élec PERON Jean-François – QM élec CURTET Gilbert Émile QM élec CECCALDI Pierre – QM élec JOUAN Auguste Jean – QM élec FAROULT Raphaël Ismaël – QM manoeu LE CLEACH Eugène Henri – QM cuisi GIRAULT Émile – QM infir QUILLIEN Joseph Gabriel – QM méca PAFFENHOFF Félix Georges – QM méca JARDIN Pierre – QM méca KERLOCH Raymond Yves – QM méca BOUVIER Louis Henri – QM méca CHAPUIS René Marie – QM méca BLANDAMOUR André LouisQM méca BARRES Georges Jean – QM méca LEFEBVRE André Mathurin – QM méca VOILLAT Robert Edgar – QM méca THEVENARD René François – QM méca POIROT Séraphin Hubert – QM méca GUILLOU Ernest René – QM méca LE DUC Joseph Guillaume – Mot méca SEILER Auguste Charles – Mot motel ROUSSEAU Robert Pierre – Mot torp FRELIN André Auguste – Mot tim BONJEAN André – Mot canon BAZIN Pierre Jules – Mot canon LABORIE Maurice – Mot élec ANDRE Louis Léon – Mot élec LE CHANTOUX Yves François –  Mot cuisi LAMOTTE André Eugène – Mot s/spé FAVALI André – Mot méca MOURET Georges Guy – Mot méca MAGGIOTTI Paul Jean – Mot méca BARBEAU Marcel – Mot méca MAURICE Paul – Mot méca VIAUD Lucien Elisé – Mot méca CASE Jean

Équipage anglais : S/Lieutenant DE WAEL Aurian – Acting leading signalman USHERWOOD John – Acting leading télégraphist COLLIER Denis -

Soit 74 victimes dont 3 Anglais.


  1. L’EPAVE


Le Protée gît au large de La Ciotat, elle est incroyablement concressionnée et une faune nombreuse y a trouvé refuge. Les coordonnées GPS sont : 43°04,260 N et 5°32,230 E.




Le canon Les tubes arrières

Le kiosque L’hélice (1)

L’hélice (2) Gouverne de plongée


Sources :
www.sectionrubis.f/spip.php?article72

www.pagesperso-orange.fr/sous-marin.france/Q155.htm

www.matostek.over-blog.com/article-16253801.html

Photos sous-marine : Jean-Claude CAYOL, COMEX.

similaire:

Alors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire iconInterview : Monsieur Jean-Marc Lhermet (Directeur sportif, asm)
«l’esprit du jeu ne change pas, c’est le monde autour de lui qui évolue». Afin de mieux comprendre, nous allons nous intéresser en...

Alors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire icontous les jours et à tous points de vue, je vais de mieux en mieux, oui
«- c’est ce que l’on entend, c’est ce que l’on sème pour nous : ce sont les graines qui nous parviennent à l’esprit au travers des...

Alors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire iconXavier gillot, Jacques roumeguere, le général saint-hillier et Jacques savey
«Les hommes et les femmes qui ont fait l’histoire». Nous rendons hommage aujourd’hui, à Sury aux Bois où IL avait choisi de reposer,...

Alors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire iconRésumé Suite à diverses réalités sociodémographiques, le Québec doit...

Alors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire iconLes actualités pendant le conflit : les contraintes de la propagande
«couverture» par le cinéma. Aussi, voici quelques repères pour mieux comprendre comment la première guerre mondiale a été représentée...

Alors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire iconFace à la recherche d’un emploi
«Pour que mon client trouve son prochain emploi, sur quoi devrons-nous travailler?»

Alors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire iconCommunique de presse
Lors de mon arrivée à la Fédération Française de Tennis, j’ai été séduit par le Musée de la fft, son espace, le potentiel qu’il représentait,...

Alors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire iconL’offensive de Lorraine Août 1914 Les Dardanelles
«Seddulbahr 11 mai 1915. Hommage respectueux au brave ami et camarade Galland tombé la tête haute, à la Française, le 10 mai à midi,...

Alors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire iconHistoire de Croux (R. Durand-Burgat)
«architecturale» du site de Croux que nous nous sommes tournés pour établir cet exposé. Etant précisé, d’ors et déjà, que l’histoire...

Alors que nous rendons hommage à l’équipage du sous-marin français le Protée le 27 Juin prochain, voici diverses informations que j’ai tenté de réunir afin de mieux comprendre son histoire iconBrest sort des pires douleurs, comme la France émerge du plus grand...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com