Notes: Chapitre 8





télécharger 23.57 Kb.
titreNotes: Chapitre 8
date de publication29.10.2016
taille23.57 Kb.
typeNote
h.20-bal.com > droit > Note

Histoire 1231

Notes: Chapitre 8

Sur les champs de Bataille

En 1914, la guerre a éclaté dans le monde. Au commencement de la guerre, les soldats combattaient à cheval. Vers la fin de la guerre cependant, la nouvelle technologie a changé dramatiquement la façon ou manière de combattre. Il n’y avait plus de soldats à cheval mais à char d’assaut maintenant.

Quatre (4) exemples de la nouvelle technologie pendant la Première Guerre Mondiale (PGM):

1. Les avions: en lançant des bombes du haut dans les airs

2. Les chars d’assaut (tanks): Ils sillonnaient les champs de bataille.

3. Gaz toxique: En empoisonnant les soldats. (Gaz moutarde)

4. Les Sous-marins: Ils causaient une guerre dans l’océan atlantique.

À cause de l’essor (growth) dans l’industrialisation, les entreprises pourraient produire plus que 100 fois plus de métaux dans les usines. Pendant que l’économie grandissait, les scientifiques a commence à produire des armes de plus en plus meurtriers (pour se défendre et éliminer l’ennemi). Ils voulaient être le premier de créer ces armes ou des défenses pour se rendre meilleur que l’ennemi (course aux armements/militarisme)

En premier, les allemands avaient des ressources et des nouvelles usines et pourraient bien profiter de cette nouvelle technologie. Allemagne, l’ennemi de la GB, avait comme but de se rendre meilleure qu’eux en technologie. Elle savait que la GB est un grand empire avec beaucoup d’alliances et beaucoup de territoire pris par l’impérialisme. Allemagne a dû faire quelque chose de se rendre égale à la GB. L’Allemagne et la Grande-Bretagne étaient en concours toujours. Ils ont été des grands empires mais l’Allemagne était un empire plus jeune et elle avait des usines et technologie plus moderne que la GB. Ceci était une tension entre ces deux empires.

La bataille d’Ypres

En février 1915, les canadiens de la première division est arrivée en Belgique pour combattre dans la dernière partie de terre des alliés. L’occasion de survivre était minime parce qu’ils ont été entouré sur trois côtés par des tranchées allemandes. On a vu dans cette bataille la première utilisation de gaz moutarde. Les allemandes pendant les nuits, ont transporté 5 730 obus de gaz (gas cylinders) à la ligne de feu où ils les ont lancés aux ennemis. Plusieurs troupes allemandes ont été tuées en exécutant ce plan car l’utilisation de gaz dépendait des vents. Si le vent tourne, le gaz tournerait aussi et attaque les allemand au lieu de sur leur ennemi (les canadiens). Plus que 6 000 soldats mourraient en quelques minutes après avoir respiré ce gaz. Les canadiens qui ont survécu l’a fait en urinant dans un mouchoir pour arrêter de respirer ce gaz. Cette bataille se trouvait au « front ouest » pendant le 22 avril- 25 mai 1915. Il n’y avait pas de gagnants en cette bataille. Le résultat était une impasse.

Alliés : (Triple Entente) La Russie, la France, l’Empire Britannique, y compris le Canada et Terre-Neuve, les É-U, Japon, Roumanie, Serbie, la Belgique, la Grèce, Portugal, et Monténégro.

Les puissances centrales (Triple Alliance) : L’Allemagne, l’Autriche-Hongrie, la Turquie, et la Bulgarie.

Ultimatum : une proposition finale qui, si elle est rejeté, mettra fin aux négociations et commencera une guerre.

Douglas Haig : une générale britannique qui a très mal dirigé le régiment de Terre-Neuve et les canadiens. Il a été la générale pendant la Bataille de Passchendaele et la Bataille de la Somme.

Bataille de la Somme :

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/8c/the_battle_of_the_somme_film_image2.jpg

http://www.mccord-museum.qc.ca/objview/gm/969.48.53.jpg

Cette bataille s’est passée entre le 1er juillet au 18 novembre, 1916. C’était la bataille la plus sanglante avec plus que 1,5 millions de pertes. Cette bataille a été notable non seulement à cause de tant de morts et blessés souffert ici (Beaumont Hamel, France), mais aussi pour l’utilisation de nouvelles technologies comme la mitrailleuse (machine gun) et l’artillerie avancée. C’était à cette bataille qu’on a utilisé ces nouvelles technologies pour la première fois.

L’Allemagne a été le premier pays à utiliser les armes et les mitrailleuses si avancées.

Cette bataille commençait à cause d’une générale très mal équipé de diriger (lead) des troupes. Il a fait des décisions trop vite et n’a pas pensé de prévoir (foresee) ni devenir une stratégie de l’autre côté. Il a sous-estimé l’ennemi. Pendant l’assassinat sanglant des troupes françaises par l’Allemagne. Douglas Haig, la générale responsable, a pensé que ça serait une bonne idée d’attaquer les troupes allemandes en perçant leurs lignes la longue de la rivière Somme.

  1. Haig a mal compris l’utilisation de mitrailleuses et comment survivre dans les tranchées et a ordonné aux troupes d’entrer en plein milieu des lignes de tir. Il n’a pas cessé d’ordonner les attaques quand en même temps, chaque fois qu’un groupe s’est sortie de la tranchée, il n’est jamais retourné.

En Novembre 1916 quand la bataille est finie, Haig avait perdu 600 000 morts. En cinq mois sous sa direction, la plus de troupes sont morts avec aucun territoire gagné. Les historiens disaient que ses mouvements et stratégies étaient faciles à prédire.

LE TELEGRAMME ZIMMERMAN:

Avant ce télégramme, les États-Unis étaient un pays neutre dans la PGM. L’Allemagne était en pleine force et prêt à gagner la guerre.

Le 16 janvier 1917, le ministre des affaires étrangères en Allemagne, ARTHUR ZIMMERMAN, a envoyé un message à l’ambassadeur allemand, Compte Von Bernstorff qui était aux États-Unis. Zimmerman l’a donné en disant que ce message doit être envoyé après la lecture, au président de Mexique. ///////

Le message disait que l’Allemagne voulait commencer une guerre sous-marine totale illimitée (unrestricted) en février. L’Allemagne espérait aussi que les États-Unis resteraient neutres. S’ils ne le restent pas, l’Allemagne a offert de former une alliance avec le Mexique. S’ils sont en accord, l’Allemagne l’avait promis de les donner du soutien financière et de les permettre de reprendre leurs territoires perdus à Texas, Nouveau-Mexique, et Arizona.

Ce télégramme a été intercepté par les britanniques ET ils ont averti (inform/warn) les États-Unis ainsi causant l’entrée des ÉU dans la PGM.

Impasse : quand aucune coté ne peut s’avancer. Quand la guerre s’est terminée en 1918, les lignes se trouvaient dans la même position qu’au commencement de la guerre en 1914.

No Man’s Land : la région entre les terres contrôlait par les armées ennemies.

Bataille de Jutland : la première grande bataille navale entre la Grande-Bretagne et l’Allemagne en 1916 pendant la Première Guerre Mondiale. Il n’y avait aucun gagnant dans cette bataille. Et c’était la dernière bataille en mer pendant la PGM.

Bataille de Vimy :

Cette bataille a été combattue entre le 9 et le 14 avril, 1917.

C’était la plus belle victoire pour les canadiens. La crête de Vimy (Vimy Ridge) se trouve sur le front ouest en Douai, France. C’était un excellent endroit pour les troupes allemandes. La crête était de grande élévation de 60m. Cela servait comme excellent poste d’observation pour l’Allemagne. Son emplacement parfait pour les allemands était assez profond pour cacher même des bataillons entiers. Les allemands pensaient qu’ils ne pouvaient pas perdre !!!

Les troupes canadiennes, dirigé par Arthur Currie et Julian Byng, ont gagné cette bataille. Ils ont formé un barrage roulant (rolling barricade) et par midi le lendemain, ils ont atteint le sommet de la crête et à forcé des milliers de soldats allemands de se retirer. Sous l’ordre de cet excellent commandant, l’armée canadienne est officiellement née.

Passchendaele :

Cette bataille a été combattue entre le 31 juillet et le 6 novembre, 1917.

Ceci était une autre bataille inutile, dirigé par Douglas Haig ! Encore il ne quitte pas de diriger follement. Après avoir perdu si horriblement à la bataille de la Somme, il continuait à penser qu’il puisse gagner. On manque beaucoup de talents de cet homme ! Haig a encore dirigé ce groupe de soldats canadiens en 1917. Les troupes canadiens ont déjà défendu ce territoire en 1915 et à cause de cet attaque, leur côté était complètement détruite (trous de boue, terre détruit, tranchées détruit, etc.) Currie estimait que 16 000 canadiens mourraient dans la prise de Passchendaele. Le 15 novembre voyait une avance des britanniques de seulement 6 kilomètres en 4 mois et une perte de 15 654hommes canadiens. Pendant cette bataille cependant, 9 soldats canadiens ont reçu le Croix de Victoria pour leur bravoure.

LES TRANCHÉES : **Voir la présentation PowerPoint pour tes notes**

La guerre dans les airs :

Il y avait des avantages d’être un pilote dans la guerre. Ils n’avaient pas dû endurer les conditions dans des tranchées ni physiquement, ni mentalement. Ils pouvaient dormir dans des vrais lits et manger de bons repas. Ils n’ont pas dû souffrir le gaz ni des tirs de barrage. Ils combattaient quand même contre l’ennemi mais ils ont un peu plus de protection de l’ennemi. Ils sont devenus plus populaire ou connu pour leurs efforts à cause de leurs nombres.

Parmi les pilotes bien connus sont Billy Bishop, Roy Brown et Raymond Collishaw. Ils sont bien connus pour leurs talents de tuer l’ennemi sans être tué. Plusieurs pilotes sont tués dans leurs combats alors cela c’était l’inconvénient de leur travail.

Les sous-marins allemands :

Comme vous savez, un des causes principales de la PGM était la course aux armements (militarisme). Car la GB avait les navires les plus grands et plus efficace, l’Allemagne se senti menacé par ceci. Alors, ils ont construit des navires en nombres et non pas en force car rien ne pourrait comparer aux navires britanniques. Les allemandes pensaient de bloquer l’accès des britanniques de leurs réserves, troupes, matières premières etc., ils voulaient les affamer et en faisant cela, les allemands pensaient qu’ils auront de la réussite. En conclusion, ils sont devenus des menaces pour tout le monde. (Car tout le monde, même les innocents utilisaient les mers pour transporter/exporter/importer, etc.)

Robert Borden : Le Premier Ministre canadien pendant la PGM.

Woodrow Wilson : le Président américain pendant la PGM.

L’entrée en guerre des américains :

Les États-Unis se sont joint la guerre le 6 avril, 1917 pour plusieurs raisons. Avant 1917, les américains restaient neutres. Ils savaient qu’ils pouvaient profiter de cette guerre en vendant tous les nécessaires de guerre. Entre 1916 et 1917 cependant, ils sont devenus de plus en plus fâche avec l’Allemagne. Premièrement le ministre des affaires étrangères, Arthur Zimmerman (allemand) a envoyé le télégramme Zimmerman à l’ambassadeur habitant aux É-U pour expliquer une alliance secret. Ceci est rendu fâché les américains mais ils ne se concentrent pas sur cela. Ils ont tourné l’œil à cela.

Puis le bateau britannique, le Lusitania, contenant des civils américains a été torpillé par les allemands.

Et finalement, l’Allemagne a déclaré la guerre sous-marin totale, c'est-à-dire, tous les mers seront bloqués pour tout le monde-ceci a enragé les américains car ils ne pouvaient plus envoyer des provisions en guerre ni profiter des exportations car les allemands ont bloqué et torpilleraient n’importe quelle bateau en mer.

Ce dernier événement a été le point décisif pour les américains. Le prochaine jour, le 6 avril 1917, les américains ont déclaré la guerre contre l’Allemagne et se sont joint aux alliés.

Que penses-tu de l’effet de l’entrée en guerre des américains ? Est-ce qu’il y avait un avantage à ceci pour les alliés ???

1. donnaient des nouvelles troupes

2. offraient des armes et provisions de guerre

3. une superpuissance est entrée et a mis fin à la guerre

4. donnaient une pause/ repos aux alliés et a augmenté la morale des troupes alliés


similaire:

Notes: Chapitre 8 iconDes notes de chapitre 6, modifiées d’En bonne forme

Notes: Chapitre 8 iconSociologie – cm de G. Veziers L 1 Chapitre n°5 Document de prise de notes Sport et violence
«l’apparition du sport, compris comme un strict contrôle de la violence à l’intérieur même de l’affrontement corporel, n’est possible...

Notes: Chapitre 8 iconChapitre n° 5 Document de prise de notes Le temps de la 4ème République
«Le «cœur forcé» partage avec quelques autres questions, telles, par exemple, que l’alimentation végétarienne ou la nocivité du vin,...

Notes: Chapitre 8 iconHistoire – cm de G. Veziers Licence 3 Chapitre n°6 Document de prise...
«américain» de l’expansion économique. La croissance de la production, la rentabilité, l’investissement, la productivité, la compétitivité...

Notes: Chapitre 8 iconSociologie du sport – L 1 staps cm de G. Veziers, document de prise...
«On peut se demander si cette culture véhiculée par la télévision ne devient pas la culture dominante de la planète ? Qu’avons nous...

Notes: Chapitre 8 iconComment travailler schémas et croquis en 1
«La France en villes», chapitre qui fait partie du thème 2 du programme de géographie de 1ère, intitulé «Aménager et développer le...

Notes: Chapitre 8 iconChapitre Préliminaire : introduction épistémologique à la Sociologie Politique
«la plus ancienne et la plus neuve des disciplines Scientifique et Morale». Nous allons démarrer notre ensemble de cours sur cette...

Notes: Chapitre 8 iconNotes os/2

Notes: Chapitre 8 iconNotes historiqueS p. 26

Notes: Chapitre 8 iconI. Notes biographiques






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com