Groupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés





télécharger 33.84 Kb.
titreGroupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés
date de publication13.05.2017
taille33.84 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos
Arts de l’espace
Arts du langage
Arts du quotidien
Arts du son
Arts du spectacle vivant
Arts du visuel
Du IXes. à la fin du XVIIe s.

XVIIIe et XIXe s.

Le XXe siècle et notre époque
De l’Antiquité

Au IXe s.

Groupement d’œuvres intitulé :

L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés.

Titres : - Des libérateurs ? La libération par l’armée du crime ! (Histoire)


- L’affiche rouge de Léo Ferré (Musique)

Art, créations, cultures
Art, espace, temps

Arts, états et pouvoir

Arts, mythes et religions

Arts, techniques, expressions

Arts, rupture, continuité


Contexte historique :

- En septembre 1939, l’Allemagne nazie d’Hitler, envahit la Pologne. C’est le début de la Seconde guerre mondiale.

- En mai 1940, les allemands attaquent l’Europe de l’ouest ; la France est envahie, Paris est occupée le 17 juin par les allemands.

- Le 16 juin 1940, le maréchal Pétain devient Président du Conseil de la République française. Il demande l’armistice aux Allemand qui est signé le 22 juin 1940. Cet armistice impose des conditions très dures à la France, notamment la division du territoire en 2 zones séparées par une ligne de démarcation : zone occupée au nord, zone libre au sud dirigée par Pétain depuis Vichy.

- Le Maréchal Pétain met en place un régime autoritaire, antisémite et collaborationniste : le régime de Vichy.

- Dès 1940, les français qui refusent la France de Vichy et la collaboration organisent clandestinement des mouvements de résistance :

  • Constitué et organisé entre la fin de l’année 1942 et février 1943, le réseau Manouchian fait partie du groupe de résistance des « Francs-tireurs et partisans – main-d'œuvre immigrée » (FTP-MOI). Composé de 23 communistes (dont 20 étrangers : espagnols, italiens, arméniens et juifs d’Europe centrale et de l’est), le réseau effectue de nombreux attentats et actes de sabotages contre l’occupant nazi. Le réseau Manouchian tient son nom de son dirigeant : Missak Manouchian.

Arrêtés en novembre 1943, ses membres sont jugés lors d’un procès qui se déroule devant le tribunal militaire allemand du Grand-Paris, du 17 au 21 février 1944. 22 des 23 membres du réseau (Olga Bancic, la seule femme du groupe, étant décapitée le 10 mai) sont condamnés à mort et fusillés le 21 février au fort du Mont-Valérien.
Réalisée par les services de propagande allemands en France Des libérateurs? La libération par l'armée du crime ! (appelée aussi l’Affiche rouge) est placardée à Paris et dans certaines grandes villes françaises au moment du procès ou juste après l’exécution (le 22 février). Publiée à 15 000 exemplaires et accompagnée de nombreux tracts évoquant l’événement, elle constitue une opération de propagande d’envergure contre la Résistance.




Description de l’affiche:

Composition de l’affiche : L’affiche est divisée en deux parties :

- En haut, des portraits d’hommes dans des médaillons intégrés dans une « flèche ». Le slogan de cette partie pose une question : « Des libérateurs ? »

- En bas, des photos rectangulaires présentant des actes de violence. Le slogan de cette partie répond à la question posée en haut de l’affiche : « La libération par l’armée du crime ! ».

Le lecteur doit lire la question en haut puis regarder les photographies au milieu pour trouver des éléments de réponse et enfin lire la conclusion évidente en bas de l’affiche (ce ne sont pas des libérateurs mais simplement des criminels).
Couleurs : Le fond de l’affiche est rouge, ce qui a valu à cette affiche de s’appeler « l’affiche rouge».
Les photographies sont en noir et blanc.
 Le choix des couleur à pour but d’attirer le regard du spectateur puis de le choquer.
Le rouge fait penser au sang, au meurtre mais aussi au communisme (ennemis des nazis), le noir fait penser à la mort.

Les images : Il y a deux types de photographies :


- Les médaillons dans lesquels sont les portraits de seulement 10 membres du groupe. Parmi eux, aucun français, justement pour encourager à des réactions xénophobes de la part des français. Leur chef, Manoukian, est placé au centre de l’affiche. Au dessous de chaque photographie : un nom, une origine (polonais, arménien, hongrois, italien), la religion juive est précisée, leur appartenance politique au communisme et nombre et type d’attentas commis. Les photos ont été prises alors que ces hommes étaient emprisonnés et avaient subi des tortures, ils ont donc le regard triste et fatigué. Les cercles dans lesquels sont les photos rappellent l’impact des balles qui ont tué les membres du groupe Manouchian.

- Des photographies représentant des hommes assassinés, des déraillements, et des armes. Elles présentent les Résistants comme des gens dangereux, qui ont beaucoup d’armes et qui ont commis des actes atroces. Elles ont pour but de faire peur, d’inquiéter.

Le slogan : « Des libérateurs ? La libération par l’armée du crime ! ». L’armée du crime fait ici référence aux résistants.  Les mots « libérateurs » et « libération » étaient mélioratifs. Ils sont remplacés par un terme péjoratif :
« crime »



Présentation de l’affiche :

Nature : Affiche de propagande

Commanditaire : Le service de propagande allemand. L’affiche n’est pas signée.

Destinataire : D’abord la population parisienne puis l’ensemble de la population française. 15 000 exemplaires ont été placardés dans les rues. Des tracts ont également été distribués.

Dimensions : Hauteur 123 cm - Largeur 82.5 cm

Date de réalisation : entre février et mars 1944

Lieu de conservation actuel : Musée de l’armée, Paris.





Œuvres complémentaires :

- A la mémoire du groupe Manouchian, Louis Aragon, s’inspirant de la dernière lettre de Manouchian à sa femme avant son exécution, a écrit en 1955 un poème intitulé Strophes pour se souvenir. Poème mis en musique ensuite par Léo Ferré.
- Un monument, réalisé par le sculpteur Pascal Convert, à la mémoire de tous les fusillés du Mont-Valérien a été inauguré en 2003.
- Le film : L’armée du crime de Robert Guédiguan, 2009.


Interprétation de l’œuvre :

Que dit cette œuvre ? = Quel est le message de l’auteur ?

L’Affiche rouge entend d’abord présenter les membres du réseau Manouchian comme de dangereux terroristes. La couleur rouge, dominante, évoque leur appartenance politique mais aussi le sang qu’ils ont versé. De même, la présentation des photos en médaillons au-dessus de leurs « légendes » évoque-t-elle une iconographie criminelle. Qualifiée de bande, le réseau Manouchian se voit ainsi refusé toute reconnaissance politique.

L’image insiste aussi sur le fait que cette armée du crime est constituée d’étrangers. Hirsutes, agressifs et patibulaires, ces hommes sont en plus des juifs, des rouges, des étrangers. Le message est donc largement xénophobe (haine des étrangers).

Alors que les actes de résistance se multiplient, les autorités allemandes entendent ainsi persuader les citoyens du danger que ces hommes font courir au pays, en leur faisant peur, en les incitant à dénoncer « ces criminels » juifs, résistants...
Quelle est la portée de l’œuvre à l’époque ? = A quoi a-t-elle servie ?

La propagande allemande n’a pas atteint son but auprès de la population française. En effet, cette dernière au lieu de voir en ces hommes des criminels y a vu des martyrs. Ainsi, certains Français ont déposé aux pieds de ces affiches des bouquets de fleur ou ont écrit le mot martyrs sur certaines affiches. Ces affiches ont donc suscité la compassion à l’égard de ces hommes morts pour leur patrie et de la haine envers le régime de Vichy et les Allemands.

similaire:

Groupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés icon1 Documents informatifs: La Grande Guerre 1914 – 1918
«la guerre et la propagande à travers le xxème siècle». Ta classe a été chargée d’élaborer un panneau évoquant la première guerre...

Groupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés iconDocument 1 : Texte d'une affiche du R. P. F.* à l'occasion des élections législatives de 1951

Groupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés iconLa littérature britannique s’affiche

Groupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés iconSi cette lettre d'informations ne s'affiche pas

Groupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés iconExploitation pédagogique d’une chanson
«chanson» au tableau. Pour vous, c’est quoi une chanson ? (de la musique, des instruments, une mélodie, etc.) Quels sont les instruments...

Groupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés iconRacisme, homophobie, sexisme : la «jeunesse» parisienne se met au tiercé
«L’homme inventa la discrimination» débarquent sur 600 panneaux et en cartcom et se concentrent sur le racisme, le regard sur le...

Groupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés iconCe document, affiché dans l’Eglise de Mazargues (Marseille) raconte...
«retrouvée» en très mauvais état et donné à l’aumônerie puis restaurée et placée ici. Elle nous rappelle que la prison des Baumettes...

Groupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés iconJean-claude : S’il vous plaît, Monsieur ! Le train pour Bourg-Saint-Maurice,...

Groupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés iconLa Conspiration de l’Apocalypse, f «Mise en Garde – Apocalypse now»,...

Groupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande, un poème, une chanson engagés iconOu une chanson peut-elle changer le cours de l’histoire ?
«Ces chansons qui font l’histoire» pour construire collectivement une présentation type «prezi» autour de la chanson de Country Joe...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com