Quelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? doc. 1, 2 p. 44





télécharger 37.76 Kb.
titreQuelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? doc. 1, 2 p. 44
date de publication16.10.2016
taille37.76 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > droit > Documentos
Sujet d’étude : CHARLES DE GAULLE, UNE VIE D'ENGAGEMENTS

Problématique : Comment cette personnalité illustre a-t-elle donné naissance au mythe gaullien?

I- DE GAULLE : SOLDAT ET RESISTANT

A. L'engagement militaire

Réponds aux questions 1 et 2 p. 45 (doc. 1 2 et 3 p. 44)

Q1. Quelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? (doc. 1, 2 p. 44).

* Ancien élève de l’école de Saint-Cyr, il participe à la 1GM comme officier, mais est fait prisonnier.

Q2. Pourquoi ses théories sur l’artillerie apparaissent-elles comme novatrices ?

* Dans l'Entre-deux-guerres, il conçoit une théorie militaire novatrice qui allie l’artillerie (chars) à l'aviation. Il prône ainsi la guerre de mouvement offensive pour défendre le territoire.

Recopie le résumé : Mais en 1940 il n'est pas écouté par l’État-major français qui préfère la guerre de position (stratégie défensive) = « débâcle » de l’armée française → La France est envahie par l’Allemagne. De Gaulle doit se réfugier en Angleterre.

Document : L’Appel du 18 juin (prononcé à la BBC, le 18 juin 1940, à Londres)

« Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s’est mis en rapport avec l’ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne de l’ennemi. ( …) Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaitre ? La défaite est-elle définitive ? Non ! (…)

Car la France n’est pas seule. Elle n’est pas seule ! Elle a un vaste empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l’empire britannique (…). Cette guerre n’est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale (.. .)

Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique, ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement (…) à se mettre en rapport avec moi.

Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. Demain comme aujourd’hui, je parlerai à la radio de Londres.

- Explique quelles sont, d’après De Gaulle, les causes de la défaite de 1940. Pourquoi considère-t-il que la guerre est loin d’être perdue ? (doc : « L’Appel du 18 juin », prononcé sur la BBC, le 18 juin 1940, à Londres)

  • Causes de la défaite : supériorité technique de l’ennemi, défaitisme des officiers français.

  • Pourquoi le sursaut est-il possible ? La France n’est pas seule, elle a des alliés : Le Royaume Uni, notamment. Elle a un empire. La guerre ne se limite pas au territoire national, elle est mondiale. La France a des soldats, des ingénieurs qui peuvent poursuivre le combat.

Recopie le résumé : Le général de Gaulle n’accepte pas la défaite de 1940 et se montre hostile à la demande d’armistice proposée par le maréchal Pétain. Il se réfugie à Londres et lance alors un appel à la Résistance, avec le soutien du 1er ministre Winston Churchill. Il est alors un simple officier, isolé et inconnu des Français.

B. L'engagement résistant

Recopie le résumé : L’Appel du 18 juin témoigne de son patriotisme aux yeux des Français. Il est vite reconnu comme le chef de la Résistance par les Français, et comme le représentant légitime de la France par les Alliés.

Document : Caricature de Jean Effel, parue dans France Soir, le 30 décembre 1944.

- Décris le document et montre en quoi il illustre la popularité du général de Gaulle à la fin de la guerre (doc : « Mon Grand ! », caricature parue dans le journal France Soir, le 30 décembre 1944).http://lettres-histoire.info/lhg/docs_histoire/dessins%20presse%201886%201986/dessin%20presse%20france%20%201886_1986/1944%2030%20decembre%20france_soir%20dessin%20de%20jean%20effel%20de%20gaulle%20mon%20grand.jpg

- Personnification de la Tour Eiffel qui symbolise la France (drapeau au sommet).

- Le général a la même taille que la Tour Eiffel : il est érigé en monument français (ironie de l’auteur proche du PCF).

- Le Panthéon est un haut lieu de la mémoire de la République.

→ La France accueille, bras ouverts, le héros de la résistance, allusion à la descente des Champs Élysées, le 26 août 1944.

- Réponds à la question 5 p. 45 : Comment de Gaulle présente-t-il la libération de Paris ? De quelle façon, selon lui, la France est-elle «présente dans la victoire» en 1944 ? Doc. 4 p. 45

Pour de Gaulle, Paris a été libéré par sa propre pop. Il minimise le rôle joué par les armées alliées depuis la Normandie. Selon de Gaulle, tous les Français ont pleinement participé à la victoire contre l’Allemagne.

→ En 1944, alors que la France n'est pas totalement libérée, De Gaulle devient le chef de GPRF (gvt provisoire de la France) jusqu'en 1946.

→ Ses objectifs sont de rétablir

- l'ORDRE = mettre fin à l'épuration sauvage par des procès

- la LEGALITE REPUBLICAINE = restaurer la République → Ive République en 1946

- l'UNITE DES FRANCAIS

→ D’où la naissance du mythe d'une France qui aurait été entièrement résistante et qui n'aurait jamais collaborée : c'est le mythe du RESISTANCIALISME.

En 1946 : la IVe Rép est adoptée. Il rejette ce « régime des partis » et quitte la vie politique = « traversée du désert » jusqu’en 1958.

II. DE GAULLE : L'HOMME D’ETAT

A. La pratique gaullienne du pouvoir

RAPPEL : En 1958, CDG est rappelé pour mettre fin à la guerre d'Algérie et rédiger une nouvelle constitution.

Doc. INA : discours de Charles de Gaulle, place de la République, le 4 septembre 1958. (2 minutes 53)

Consigne : Après avoir relevé de qui le chef de l’État tire sa légitimité, explique comment Charles de Gaulle définit la séparation des pouvoirs dans la constitution de 1958.

En présentant son projet de Ve Rép aux Français, CDG insiste sur le principe de souveraineté nationale : c’est du peuple qu’émane la légitimité du Président. Celui-ci doit être un « arbitre », au-dessus des partis.

+ mise ne scène d’un pouvoir républicain.

→ En décembre 1958, De Gaulle est élu Pdt de la Rép. Il instaure une nouvelle façon de faire de la politique.

Q9 p. 47 : Comment De Gaulle s’adresse-t-il aux citoyens français ?

Durant ses deux mandants, De Gaulle s’adresse en permanence aux Français pour instaurer un lien privilégié entre eux et lui : nombreuses visites et meetings, conférences de presse télévisées (spectacles préparées, chaînes contrôlées) et référendums.

Q11 p. 47 : Dans quelles circonstances CDG démissionne-t-il en 1969 ?

En 1969, de Gaulle démissionne après avoir perdu un référendum qu’il proposait pour réformer le Sénat. Malgré cette défaite, il avait parfaitement le droit de rester au pouvoir jusqu’en 1972.

La pratique du pouvoir par De Gaulle est républicaine : pour lui, le chef de l’État ne tient son pouvoir que du peuple qui l’a élu. Il ne peut gouverner qu’avec le soutien de la majorité du peuple.

B. Une « certaine idée de la France »

Q7. Quelle est l’idée de la France que se faisant De Gaulle ?

De Gaulle se fait une haute idée de la France : c’est une grande puissance qui a rôle à jouer dans le monde et dans l’Histoire.

D’où l’indépendance algérienne en 1962 : une grande puissance ne peut pas avoir de colonies.

Q8. Comment a-t-il chercher à conforter l’indépendance et la grandeur de la France ?

De Gaulle mène une politique d’indépendance et de grandeur : il s’oppose régulièrement à la puissance des États-Unis (dans un contexte de Guerre Froide) et dote la France des instruments de la puissance militaire, à commencer par la bombe atomique (1966).

Doc. 6 p. 46 : « Une certaine idée de la France ». Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France. Le sentiment me l'inspire aussi bien que la raison. Ce qu'il y a en moi d'affectif imagine naturellement la France, telle la princesse des contes ou la madone aux fresques des murs, comme vouée à une destinée éminente et exceptionnelle. J’ai d'instinct l'impression que la Providence l'a créée pour des succès achevés ou des malheurs exemplaires. S'il advient que la médiocrité marque, pourtant, ses faits et gestes, j'en éprouve la sensation d'une absurde anomalie, imputable aux fautes des Français, non au génie de la patrie. Mais aussi, le côté positif de mon esprit me convainc que la France n'est réellement elle-même qu'au premier rang; que seules de vastes entreprises sont susceptibles de compenser les ferments de dispersion que son peuple porte en lui-même; que notre pays tel qu'il est, parmi les autres, tels qu'ils sont, doit, sous peine de danger mortel, viser haut et se tenir droit. Bref, à mon sens, la France ne peut être la France sans grandeur ». Charles de Gaulle, Mémoires de guerre, t.l, L'Appel (1940-1942), Plon, 1954.

* De Gaulle est favorable à la construction européenne à condition que l'indépendance de la France soit préservée. Il défend ainsi l'idée d'une Europe des patries. Mais il refuse l'entrée de la GB dans la CEE la jugeant trop influencée par les EU.

III. DE GAULLE : UN HOMME POLITIQUE AUSSI CONTROVERSÉ QU'ADMIRÉ

A. La contestation des « antigaullistes »

Doc. 12, 13 et 14 p. 49




Nature

Auteur(s), date

Camp politique

Opposition à De Gaulle

Doc. 12 A


Pamphlet

(critique le pouvoir avec virulence)

François Mitterrand, principal opposant politique à De Gaulle, 1964

Gauche (PS)

La constitution donne au président un pouvoir personnel. Mitterrand le traite quasiment de dictateur.

Doc. 12 B

Caricature

Moisan, Canard enchaîné (journal satirique), 1965

Apolitique (anti politique)

CDG est parodié en un « roi absolu » ridicule.

Doc. 13

Graffiti anonyme

OAS, org. paramilitaire clandestine, 1962

Extrême droite

CDG est un traître à la patrie car il a donné l’indépendance à l’Algérie.

Doc. 14

Affiche

Étudiants des Beaux-arts, mai 1968

Extrême gauche

Révolte étudiante et ouvrière de mai 68 contre un pouvoir conservateur qui ne comprend pas les évolutions de la société.



Doc. 12 p. 48 : Un extrait du Coup d’État permanent de François Mitterrand (1965) (doc. 12a).

De Gaulle : dictateur ou monarque républicain ? François Mitterrand, Le Coup d'État permanent, Julliard, 1984,

« Qu'est-ce que la V' République sinon la possession du pouvoir par un seul homme dont la moindre défaillance est guettée avec une égale attention par ses adversaires et par le clan de ses amis ? Magistrature temporaire ? Monarchie personnelle ? Consulat à vie ? Et, qui est-il, lui, de Gaulle ? Duce, Führer, Caudillo, Conducator, guide? À quoi bon poser ces questions? Les spécialistes du droit constitutionnel eux-mêmes ont perdu pied. J'appelle le régime gaulliste dictature parce que, tout compte fait, c'est à cela qu'il ressemble le plus, parce que c'est vers un renforcement continu du pouvoir personnel qu'inéluctablement il tend. »

+ Une caricature de Moisan pour Le Canard enchaîné (1965) (doc. 12b).

Doc. 13 p. 48 : De Gaulle, traître ? Graffiti de 1962. Organisation armée secrète (OAS), qui lutte pour conserver l’Algérie française, s'oppose à la décision prise par de Gaulle en 1961 d'accorder l'indépendance.

Doc. 14 p. 48 : De Gaulle, conservateur ? Affiche de l'atelier des Beaux-Arts, mai 1968. Face aux révoltes étudiantes et ouvrières de mai 1968, de Gaulle déclare: « La réforme, oui; la chienlit, non. » La «chienlit» est synonyme de «désordre».

→ De Gaulle surmonte mai 68, mais son pouvoir est usé. Il démissionne en 1969 et meurt à Colombey-les-Deux-Églises en 1970.

B. Le mythe De Gaulle

Doc. 15 p. 49 : De Gaulle, héros de la droite française (Chirac à la tribune de l’UDR en 1970)

Doc. 16 p. 49 : De Gaulle, héros national ? Discours de Georges Pompidou prononcé le 18 juin 1972 lors de l’inauguration du Mémorial de Colombey-les-Deux-Églises.

« Voyez cette colline. C’est la plus élevée. On y édifiera une croix de Lorraine quand je serai mort et de partout on pourra la voir » Cette prédiction faite il y a 18 ans, au détour d’un entretien, la voici aujourd’hui réalisée par la volonté et le concours de millions de Français et même d’étrangers qui ont contribué à l’érection de ce monument. Il se dresse à Colombey-les-Deux-Eglises dont le nom est connu de toute la terre parce qu’ici a vécu et repose le général de Gaulle. Il se dresse sur la colline la plus élevée non seulement pour qu’on le voie, mais parce que tout au long de sa vie et de son action le général est allé droit devant lui. (…). Mon Général, vous le savez, la mort est un commencement. Votre légende commence à peine à prendre son vol et déjà l’ombre de ses ailes recouvre la France. »

Q15 p. 49. Quelles sont les valeurs du gaullisme dont se réclame la droite française ?

Après sa mort, CDG devient la référence pour la droite française :

  • un monument est inauguré à sa mémoire le 18 juin 1972 (rappel du discours de Londres)

  • la croix de Lorraine rappelle que de Gaulle a résisté et libéré la France

  • la droite se réclame de son conservatisme (attachement aux valeurs traditionnelles)

  • CDG reste comme le « père fondateur » de la Ve Rép.

Les gaullistes entretiennent le mythe du « Grand Homme », qui a sauvé l’honneur de la France et a donné le sentiment aux Français d’être une grande Nation.


similaire:

Quelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? doc. 1, 2 p. 44 iconMémoires de Guerre
«Le départ», c’est une sorte de calendrier de démission de Charles de Gaulle. Ce chapitre restitue de novembre 1945 à janvier 1946...

Quelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? doc. 1, 2 p. 44 iconCours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature...
«Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de...

Quelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? doc. 1, 2 p. 44 iconCours 1944-1946 Quelle est la fonction du général ? Président du...

Quelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? doc. 1, 2 p. 44 iconCours -doc 1; extraits du discours de de Gaulle à Bayeux (juin 1946)

Quelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? doc. 1, 2 p. 44 iconLa guerre : dissertation 1
«boucherie» qui métamorphose le corps en chair, celle de la violence, de la peur, de la mort vécue dans la chair et par elle. La...

Quelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? doc. 1, 2 p. 44 icon2009Membre du comité de sélection au sein de l’Université de Lille iii-charles-de-Gaulle
«Le crime, la guerre et le droit», essai inédit : Robert de Sarrebrück ou l’honneur d’un écorcheur, université de Lille III

Quelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? doc. 1, 2 p. 44 iconManuel magnard : Doc 3 p. 16 : Déclaration de De Gaulle le 15 mai 1958 suite au «Putsch d’Alger»

Quelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? doc. 1, 2 p. 44 iconExtraits des mémoires de Charles de Gaulle

Quelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? doc. 1, 2 p. 44 iconCharles de gaulle. Dicours de bayeux 1946

Quelle expérience Charles de Gaulle a-t-il de l’armée et de la guerre ? doc. 1, 2 p. 44 iconI. Course Overview
«La resistance (Charles de Gaulle, discours)», (Chosen examples in video format)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com