Transcription Pour la transcription, consultez la page 12





télécharger 65.46 Kb.
titreTranscription Pour la transcription, consultez la page 12
date de publication18.05.2017
taille65.46 Kb.
typeTranscription
h.20-bal.com > droit > Transcription






Fiche enseignant – Niveau avancé
Ça bouge au Canada : Ottawa

Reportage de 4 minutes – Niveau avancé
Thèmes

Francophonie, langue française
Concept

TV5 Québec Canada vous propose de découvrir des régions du Canada. Richesses culturelles, paysages, activités sportives, festivals... Autant de pistes pour organiser un séjour en fonction de ses goûts !
Contenu

Pour visionner le reportage « Ça bouge au Canada… La région de La région d’Ottawa », allez sur le site http://cabouge.tv5monde.com et choisissez Ottawa sur la carte du Canada.
Durée du reportage : 4 minutes

Synopsis : reportage sur la région d’Ottawa. La ville d’Ottawa et ses environs y sont présentés. On y voit des images des célébrations du 1er juillet, de la Colline du Parlement, du canal Rideau, de certains musées, du marché By, de la Maison du ferronnier, du parc aquatique Calypso et du « Great Canadian Bungee ».
Découpage en séquences

Les séquences s’organisent autour de 10 lieux.
1. Ottawa

• 1re séquence : commentaire du journaliste sur la Capitale Nationale et ses caractéristiques.

Témoignage de jeunes qui participent à la fête nationale du Canada

« Bonne fête, Canada ! »
2. La Colline du Parlement

• 2e séquence : commentaire du journaliste sur la Colline du Parlement.
3. Ottawa, son histoire et ses habitants

• 3e séquence : Explications du choix d’Ottawa comme capitale nationale.

4. Les musées d’Ottawa

• 4e séquence : commentaire sur les musées d’Ottawa.

Témoignage d’une femme qui travaille au Musée canadien de la nature.
5. Le canal Rideau

• 5e séquence : commentaire sur les caractéristiques de ce lieu. Vue sur le canal.
6. Le marché By et les queues de castor

• 6e séquence : commentaire sur les caractéristiques de ce marché et son produit vedette.
7. La Maison du ferronnier

• 7e séquence : commentaire sur cette maison historique et sa façade pittoresque.
8. Le parc aquatique Calypso

• 8e séquence : commentaire sur les activités offertes dans ce parc d’attraction.
9. Le « Great Canadian Bungee »

• 9e séquence : commentaire sur les sensations que procure un saut en bungee.
10. Le « Ripride »

• 10e séquence : commentaire sur ce câble sur lequel on glisse à 200 mètres au-dessus d’un lagon.
Transcription

Pour la transcription, consultez la page 12.

Niveau avancé

Objectifs


  • Objectifs pragmatiques :

  • comprendre des informations touristiques sur une région et sur ses sites touristiques ;

  • parler des activités ;

  • faire un discours sur sa ville pour convaincre un jury de la choisir comme capitale ;

  • lire et comprendre un texte sur le canal Rideau ;

  • rédiger un court texte sur des activités à découvrir autour du canal Rideau ;

  • créer un dialogue autour des émotions liées à un sport extrême : le saut à l’élastique.




  • Objectifs linguistiques :

  • réviser les principaux marqueurs de relation ;

  • enrichir son vocabulaire en lien avec des activités sportives ;

  • trouver des adjectifs à l’aide de définitions dans des mots croisés ;

  • réviser la forme interrogative négative ainsi que la négation simple et multiple.




  • Objectifs socioculturels :

  • découvrir par qui et pourquoi Ottawa a été choisie comme capitale nationale du Canada ;

  • découvrir l’historique du canal Rideau ;

  • découvrir l’ancienne prison du comté de Carleton.


Note culturelle

La fête nationale du Canada désigne les festivités du 1er juillet, le jour anniversaire de l'union des provinces en une fédération appelée « Canada ». Depuis 1958, le gouvernement organise annuellement la célébration de la fête nationale du Canada. Le déroulement habituel prévoit un salut au drapeau l'après-midi dans les parterres de la Colline du Parlement et une cérémonie du crépuscule pendant la soirée, suivie d'un concert et de feux d'artifice. Pour en savoir plus, consultez le lien suivant : http://www.pch.gc.ca/pgm/ceem-cced/jfa-ha/canada-fra.cfm

Activité 1
a. Avant de visionner le reportage, échangez en binôme sur ce que les apprenants connaissaient ou imaginent en lien avec certains lieux, activités et événements de la région d’Ottawa à partir de cinq questions précises. Mise en commun. Ensuite, visionnez le reportage et comparez les réponses des équipes avec les informations données.
Pistes de correction / Corrigés :


  • la date et les activités entourant la fête du Canada : Le 1er juillet, il y a des amuseurs publics, des jeux interactifs, des spectacles et activités diverses, de la musique, un feu d’artifice, etc.

  • la quantité et le genre de musées que l’on trouve à Ottawa : Il y a une trentaine de musées, dont douze sont nationaux. Le Musée canadien de la civilisation (le plus visité au Canada) et le Musée canadien de la nature sont mentionnés dans la vidéo. On y trouve aussi le Musée canadien de la poste, le Musée des beaux-arts du Canada, le Musée canadien de la guerre, le Musée de la monnaie et le Musée des sciences et de la technologie du Canada. Vous trouverez une liste exhaustive des musées sur ce site : http://ottawa.ca/rec_culture/museum_heritage/museums/index_fr.html

  • les activités pratiquées sur le canal Rideau : On peut y faire du bateau, du kayak, du canot, du patin, longer le canal à vélo ou en patins à roues alignées, etc.

  • la façon de cuisiner une queue de castor : Il faut faire frire la pâte aplatie, puis la recouvrir de sucre. Note : outre le sucre, il existe plusieurs autres garnitures, dont le chocolat, la cannelle et le beurre d'érable.

  • la hauteur de la plate-forme d’où l’on saute au « Great Canadian Bungee » : La plate-forme s’élève à 60 mètres au-dessus d’un immense lagon. C’est la plus haute plate-forme en Amérique du Nord.



Activité 2
a. Faites lire le texte à trous, puis visionnez seulement les deux premières minutes du reportage. Faites l’activité 2. Mise en commun en grand groupe en visionnant le film séquence par séquence pour vérifier les réponses.
Pistes de correction / Corrigés :
En 1857, Montréal, Toronto et Québec se disputaient le titre convoité de « capitale nationale ». Favorisée par son emplacement, c'est finalement la ville d'Ottawa qui a été choisie. Située à la frontière du Québec et de l'Ontario, la capitale allait représenter à la fois les anglophones et les francophones du pays. Étudiants, fonctionnaires, familles et touristes se côtoient et forment une mosaïque vibrante et diversifiée !

Quelques informations sur les villes en compétition :

Montréal est la métropole du Québec au Canada et la deuxième plus grande ville au monde après Paris.

Toronto (aussi connue sous les noms familiers de Ville Reine ou Hogtown) est la capitale économique du Canada.

Berceau de l’Amérique française, Québec est la seule ville fortifiée en Amérique du Nord ; depuis 1985, l’arrondissement historique du Vieux-Québec figure sur la liste du patrimoine mondial établie par l’UNESCO[].
b. Les étudiants doivent préparer un discours afin de convaincre un jury de choisir leur ville comme nouvelle capitale nationale. Les arguments peuvent être sérieux ou humoristiques. En grand groupe, échangez sur des pistes intéressantes : situation géographique, langues parlées, fêtes et compétitions originales, mets régionaux, etc. Imposez une durée minimale et maximale. Les discours seront prononcés devant la classe.

Pistes de correction / Corrigés
Réponses personnelles
Activité 3
a. Avant de faire l’activité 3, faites une révision des marqueurs de relation et visionnez la partie du reportage qui traite du canal Rideau. Faites l’activité 3. Mise en commun.
Le canal Rideau doit son nom à la chute Rideau située sur la rivière Rideau, qui se déverse dans le canal. Samuel de Champlain* l’a nommée ainsi, parce que la chute ressemblait à un rideau. Sa construction s’est échelonnée sur six ans et s’est terminée en 1932 avec l’aménagement de la ville Bytown, devenue Ottawa. Aujourd’hui, il est l’un des sites historiques les plus célèbres d’Ottawa. D’ailleurs, en 2007, il a accédé à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO grâce à la préservation de son état originel et à son fonctionnement complet.
D’une longueur de 202 kilomètres, il est jalonné de 47 écluses fonctionnant presque toutes grâce à des treuils actionnés manuellement. De nombreux plaisanciers affirment que le canal est la plus belle voie navigable du Canada. Il est ouvert de la mi-mai à la mi-octobre et vous devez compter de trois à cinq jours pour le parcourir en bateau à moteur et de six à dix jours pour le faire en canot ou en kayak. En revanche, si vous n’aimez pas naviguer, vous pouvez profiter du superbe parcours qu’offrent ses abords à pied ou à vélo, tout en faisant quelques pauses dans l’un des nombreux musées avoisinants. Vous pouvez aussi participer aux différentes activités du Festival du canal Rideau. Lancé en 2008, ce dernier se tient au mois d’août et est reconnu pour son engagement à présenter un bilan « empreinte écologique zéro » au terme des cinq jours de festivités.
Pendant la saison hivernale, une partie du canal se transforme en patinoire. Mesurant un peu moins de 16 kilomètres aller-retour, c’est la plus grande patinoire naturelle au monde. Tout le long du chemin, vous avez accès à des aires de repos et à des kiosques d’alimentation offrant, entre autres, la fameuse queue de castor. Alors que le temps est à son plus froid et le canal entièrement gelé, janvier et février s’avèrent les deux meilleurs mois de l’année pour pratiquer cette activité. Toutefois, si vous aimez une atmosphère animée, privilégiez les trois premières fins de semaine de février afin de profiter du Bal des Neiges, une célébration du froid typiquement canadienne, avec ses concours de sculptures de glace, ses glissades sur neige et ses bals en plein air.
* Samuel de Champlain, cartographe, explorateur, gouverneur de la Nouvelle-France (Brouage, France, v. 1570 - Québec, 25 déc. 1635). On le surnomme le « père de la Nouvelle-France » pour le rôle important qu'il a joué dans la région du fleuve Saint-Laurent.
Pistes de correction / Corrigés :
Trouvez au moins un synonyme pour chacun des marqueurs de relation souligné :

  • parce que : car, étant donné que, puisque…

  • d’ailleurs : aussi, du reste…

  • et : ainsi que, puis…

  • en revanche : toutefois, néanmoins, cependant, par contre…

  • alors que : lorsque, quand, au moment où…

  • afin de : dans le but de, pour…


b. Les étudiants écrivent un court texte décrivant la façon dont ils aimeraient découvrir le canal Rideau (en bateau à moteur, en canot, en kayak, à vélo, à pied ou en patin). Leur rédaction doit contenir au moins quatre des marqueurs de relation soulignés dans le texte sur le canal. Partage des textes en groupes de quatre.
Pistes de correction / Corrigés :
Réponses personnelles.
Activité 4

a. Faites lire les questions aux apprenants avant de voir le film. Visionnez seulement la dernière partie du film (de 2,50 à 4,03 minutes). Faites l’activité 4. Mise en commun en grand groupe en visionnant le film séquence par séquence pour vérifier les réponses.
Pistes de corrections / Corrigés :
1. À combien de minutes de la ville le parc aquatique Calypso est-il situé ?

Le parc aquatique se trouve à 20 minutes d’Ottawa.
2. Que dit-on au sujet de la glissade d’eau ?

Cette glissade de 27 mètres d’altitude est la plus haute en Amérique du Nord.

3. Quelle est la force de la vrille provoquée par l’Aqualoops ?

La vrille a une force de 2G !
4. Quelle est la superficie de la piscine à vagues ?

Elle mesure trois fois la superficie d’une patinoire de la Ligue nationale de hockey*.

* Les patinoires nord-américaines sont généralement construites suivant les spécifications (en unités impériales) de la Ligue nationale de hockey (LNH), et mesure 200 × 85 pieds, soit environ 61 × 26 mètres.
5. Quelle est la hauteur du Goliath ?

60 mètres.
6. Au-dessus de quoi le câble à glissière « Ripride » vous propulse-t-il ?

Le câble vous propulse au-dessus de l’eau.
7. Que signifie…

  • s’éclater ? S’amuser de façon intense, sans retenue.

  • sang-froid ? Capacité ou fait de ne pas s’énerver dans des situations stressantes.



Activité 5

a. En grand groupe, invitez les étudiants à échanger sur ce qu’ils s’attendent à découvrir dans le film complémentaire Les fantômes d’Ottawa, puis faites-leur lire les questions. Regardez seulement la première partie du reportage (de 0 à 1,54 minutes). Faites l’activité 5. Mise en commun en grand groupe en visionnant le film séquence par séquence pour vérifier les réponses.
Pistes de correction / Corrigés :
1. À quel moment de la journée, l’ancienne prison du comté de Carleton offre-t-elle des visites terrifiantes ?

L’ancienne prison offre des visites la nuit, à la lueur des lanternes.
2. À l’époque, quelle était la vocation de ce bâtiment et comment s’appelait-il ?

Ce bâtiment servait de prison et s’appelait La prison du comté de Carleton.
3. Aujourd’hui, en plus des visites, qu’est-il possible de faire dans cet édifice ?

Il est possible d’y dormir car ce bâtiment est devenu une auberge de jeunesse.
4. Qu’ont rapporté certaines personnes sur les actions du fantôme pendant la nuit ?

Les gens ont dit qu’un homme, debout, les regardait dormir. Parfois, l’homme était assis sur leur lit et lisait un livre qui ressemblait à une bible.
5. Pourquoi pense-t-on que Patrick Whelan est l’un des fantômes qui résident dans cet édifice ?

On pense que Patrick Whelan hante l’édifice parce qu’il a été trouvé coupable et condamné à mort malgré son innocence. D’ailleurs, il est le premier homme à avoir été exécuté à la prison.
6. Réécrivez ces extraits du film en français standard :

- y’a des choses horribles qui s’passaient : il y a des choses horribles qui se passaient

- y voyaient : ils voyaient

- l’homme était assis sur leur lit pis lisait un livre : l’homme était assis sur leur lit puis (et) lisait un livre

b.




Pour aller plus loin

Pour cette dernière activité, il n’est pas nécessaire de revoir le reportage.
Activité 6
Avant de faire l’activité 6, révisez la forme interrogative négative et de la négation simple et multiple. Jeu de rôle : dialogue sous forme de question/réponse entre deux amis touristes. Distribuez les rôles : un apprenant joue celui d’une personne qui aime les sensations fortes et veut absolument faire un saut à l’élastique. L’autre joue le rôle d’une personne qui ne veut pas faire cette activité parce qu’elle a peur. Imposez une durée minimale et maximale de même que l’utilisation de la négation simple et de la négation multiple.
Mise en contexte présentée aux apprenants :

Dialogue entre deux amis touristes. Travaillez en binôme. L’un aime les sensations fortes et veut absolument aller sauter à partir du Goliath au « Great Canadian Bungee ». L’autre a une peur bleue à cette idée. Le premier questionne le deuxième afin de mieux comprendre sa peur. Les questions et les réponses doivent inclure la forme négative simple et la forme négative multiple.
Exemple :

  • Pourquoi ne veux-tu pas aller sauter ?

  • Je ne veux pas aller sauter parce que je n'ai encore jamais rien fait d’aussi dangereux !

  • Pourquoi ne pourrais-tu pas essayer ?...


Pistes de correction / Corrigés :
Réponses personnelles.

Transcription
Parmi tous les événements qu'offre la Capitale d’Ottawa, les festivités du 1er juillet entourant la fête nationale du Canada, sont à ne pas manquer !
Gens qui fêtent et souhaitent : « Bonne fête du Canada ! »
Amuseurs publics, spectacles et activités diverses abondent dans la ville.
C'est à la Colline du Parlement que vous aurez droit au bain de foule le plus impressionnant.
Pour clore la fête en beauté, la journée se termine avec un feu d'artifice mémorable !
En 1857, Montréal, Toronto et Québec se disputaient le titre convoité de capitale nationale. Favorisée par son emplacement, c'est finalement la ville d'Ottawa qui a été choisie. Située à la frontière du Québec et de l'Ontario, la capitale allait représenter à la fois les anglophones et les francophones du pays. Étudiants, fonctionnaires, familles et touristes se côtoient et forment une mosaïque vibrante et diversifiée!
Ottawa est reconnue pour la richesse de ses nombreux musées. On en compte une trentaine, dont douze musées nationaux. Du Musée canadien de la civilisation au Musée canadien de la nature, il y en a pour tous les goûts !
Commentaire – Une femme qui travaille au Musée canadien de la nature

« C’est toujours une bonne idée de commencer sa visite des musées par le musée canadien de la nature, parce que ça vous donne un outil pour profiter plus amplement des autres musées de la région ou même du Parc de la Gatineau, par exemple. »
Tout près se trouve le canal Rideau, une voie navigable de plus de 200 kilomètres. Construit en 1932, il permettait à l'époque de relier le Haut et le Bas-Canada sans craindre les attaques des navires états-uniens. Aujourd'hui, il est utilisé par les bateaux de plaisance et l’hiver, il devient la plus grande patinoire naturelle au monde !
« Ottawa » est un dérivé du terme algonquin adawe, qui signifie « commercer ». D'ailleurs, c'est à Ottawa que se trouve le plus vieux marché au Canada, le marché By, où l’on trouve une grande variété de produits du terroir.
Le kiosque Beaver Tails est un incontournable du marché ! C'est là qu'on a créé et vendu pour la première fois la queue de castor, une pâte frite et aplatie, recouverte de sucre ! Le président américain Barack Obama lui-même n'a pu s'empêcher de se sucrer le bec lors de sa visite à Ottawa !
À quelques pas du marché, vous trouverez la maison du ferronnier. Celle-ci, ornée d'une façade de fer-blanc, fait penser à un décor de film d’époque.
Vous avez envie de vous éclater ? Le parc aquatique Calypso, situé à vingt minutes de la ville, possède une glissade d’eau de 27 mètres d'altitude, la plus haute en Amérique du Nord !
Les amateurs de sensations fortes seront séduits par l’Aqualoops et lâchés dans le vide avant d’effectuer une vrille ayant une force de 2G !
Aussi, une immense piscine à vagues, qui fait trois fois la superficie d'une patinoire de la ligue nationale de hockey, permet de se rafraîchir.
Pour compléter votre expérience, rendez-vous au « Great Canadian Bungee ».
Vous aurez droit à une dose explosive d'adrénaline en sautant à l'élastique à partir du Goliath, la plus haute plateforme d’Amérique du Nord, perchée à 60 mètres au-dessus d'un immense lagon.
Il vous reste un peu de sang-froid ? Glissez sur le Ripride, un câble à glissière qui vous propulse 60 mètres au-dessus de l’eau. Une expérience complètement... renversante !
Que ce soit à l’occasion de la fête nationale ou des nombreuses activités offertes tout au long de l’année, Ottawa propose une foule d’occasions de se divertir. À vous de venir en faire l'expérience !

Fiche réalisée par Sophie Préville

Tous droits réservés – © TV5 Québec Canada – 2012 Ottawa / Niveau avancé

/13

similaire:

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Pour la transcription, consultez la page 13

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Pour la transcription, consultez la page 10

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Cliquez ici pour accéder à la transcription

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription Cliquez ici pour accéder à la transcription

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription littérale du fichier son
«Écrits», ce qu’apparemment on ne tient pas pour nécessaire à obtenir de m’entendre

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconFiches pédagogiques, mode d’emploi
«interview» composée d’activités pour la classe et de la transcription de l’entretien entre l’animateur de l’émission Sébastien Folin...

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 icon8. Transcription de l’entretien p. 16 à 19

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 icon8. Transcription de l’entretien p. 18 à 20

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 icon8. Transcription de l’entretien p. 21 à 24

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 icon8. Transcription de l’entretien p. 14 à 17






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com